AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.84 /5 (sur 200 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Seattle , le 03/11/1961
Biographie :

Diplômé de communication et d'anglais à l’Université de Washington, Jim Lynch est journaliste et écrivain.

Il a sillonné le pays en tant que reporter pour des journaux, notamment le Spokesman-Review, le Seattle Times et le Portland Oregonian, en Alaska, en Virginie et à Washington D.C.

Il a remporté plusieurs prix de journalisme.

"À marée basse" (The Highest Tide, 2005), son premier roman, a obtenu le Pacific Northwest Booksellers Association Award en 2006.

Natif de l'État de Washington, il pratique la voile à Olympia, où il vit avec son épouse Denise et sa fille Grace.

son site : http://www.jimlynchbooks.com/


Source : parfumdelivres.niceboard.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
A l'occasion de sa venue au Festival Etonnants Voyageurs en mai 2018, Jim Lynch nous présente son ouvrage "Face au vent" aux Editions Gallmeister.
Citations et extraits (84) Voir plus Ajouter une citation
horline   06 février 2018
À marée basse / Les grandes marées de Jim Lynch
- Que voudrais-tu qu'on fasse ?

- Que vous regardiez autour de vous le plus possible, je suppose. Rachel Carson a dit que la plupart d'entre nous traversent la vie en aveugle. Ça m'arrive certains jours, mais à d'autres moments je vois un tas de choses. Je pense que c'est plus facile d'ouvrir les yeux quand on est un enfant. On n'est jamais pressé d'aller quelque part, et on n'a pas ces longues listes de choses à faire, comme vous autres.
Commenter  J’apprécie          340
missmolko1   19 juillet 2018
À marée basse / Les grandes marées de Jim Lynch
La plupart des gens savent que la mer couvre les deux tiers de la planète. Par contre, rares sont ceux qui prennent le temps d’apprendre à la connaître, ne serait-ce qu’un minimum. Regardez ce qui se passe quand vous essayez d’expliquer une chose aussi élémentaire que les marées, en disant que le phénomène d’aspiration de la Lune et du Soleil crée à la surface de l’océan un renflement qui se transforme en une vague sournoise mais puissante, laquelle recouvre nos plages salées deux fois par jour. Les gens vous dévisagent comme si vous inventiez tout ça au fur et à mesure. Pourtant, les marées, cela n’a rien d’exceptionnel. Elles ne surviennent pas à l’improviste comme les inondations, elles ne débordent pas comme les rivières. Elles se produisent sans qu’on y prête trop attention. N’importe qui vous dira où se trouve le Soleil, mais demandez où se situent les marées; seuls les pêcheurs, les ostréiculteurs et les navigateurs vous répondront sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          270
fanfanouche24   06 janvier 2018
Face au vent de Jim Lynch
Sur l'eau, nous nous sentons compétents, exaltés, et le bonheur dure jusqu'au moment où nous débarquons, quand nous trébuchons sur le trottoir, que nous ne trouvons plus nos clés de voiture, que nous nous souvenons que notre jardin est envahi de mauvaises herbes (...) que notre mère aimerait qu'on habite plus près d'elle. Au moins, quelqu'un a envie de nous voir plus souvent. Mais nous, nous aimerions nous voir plus souvent sur un bateau aux lignes pures, avec une coque bien propre et des voiles neuves gonflées par le vent. (p. 9)
Commenter  J’apprécie          240
marina53   12 août 2019
Face au vent de Jim Lynch
La recherche de la vérité et de la beauté est une sphère d'activité dans laquelle nous avons le droit de rester des enfants toute notre vie.
Commenter  J’apprécie          250
fanfanouche24   06 janvier 2018
Face au vent de Jim Lynch
Suis-je en train de nous comparer à Einstein ? oui, les voiliers attirent les cinglés et les génies, les romantiques auxquels leurs bateaux offrent une image rebelle. Nous succombons à tout cela, mais ce que nous avons du mal à saisir, c'est qu'il ne s'agit pas des bateaux en eux-mêmes, mais plutôt de ces moments inexplicables, sur l'eau quand le temps ralentit. (p. 9)
Commenter  J’apprécie          230
manU17   10 septembre 2015
À marée basse / Les grandes marées de Jim Lynch
Je découvrais que tout, ou presque, se vendait, et c'était souvent sous une lune éclatante que je faisais mes meilleures pêches, ce qui aggravait mes insomnies et compliquait mes histoires car je n'avais pas le droit d'aller sur les laisses de vase après la tombée de la nuit. L'autre élément, c'est qu'on voit moins et plus de choses la nuit. On voit également des choses qui n'existent pas vraiment.
Commenter  J’apprécie          180
LuMM   10 août 2018
À marée basse / Les grandes marées de Jim Lynch
Les adultes sont toujours plus fascinés par ce que vous pouvez devenir que par ce que vous êtes.
Commenter  J’apprécie          190
Jim Lynch
Fleitour   20 juillet 2019
Jim Lynch
Son rire faisait penser à un phoque qui aboie.

p 130
Commenter  J’apprécie          194
marina53   13 août 2019
Face au vent de Jim Lynch
Nous regardâmes le duel entre deux pubs attaquant respectivement Dole et Clinton, tandis que Bernard en rajoutait en se moquant des deux. Quand je demandai quelle était la différence entre les républicains et les démocrates, Grumps se moucha une narine après l'autre, puis replia soigneusement son mouchoir comme si c'était un trésor.

- Les démocrates font de la voile, répondit-il. Les républicains font du bateau à moteur.

- Clinton fait de la voile ? demandai-je, dubitatif.

Grumps hésita, il s'en remit finalement à Père, qui se coupait maintenant les ongles de pied.

- Non, dit-il, mais il s'y mettrait bien plus vite que Dole.

Ça se tenait, même si Clinton ne donnait pas l'impression qu'il serait très utile sur un voilier.

- Les républicains boivent du matin au soir et ils se contentent de transporter leurs rafiots puants d'une marina à l'autre, développa Grumps. Les démocrates, eux, ont la décence d'attendre d'avoir baissé les voiles et jeté l'ancre avant de se soûler.
Commenter  J’apprécie          160
marina53   12 août 2019
Face au vent de Jim Lynch
C'est une histoire d'amour (…), et comme la plupart des histoires d'amour, celle-ci commence par un acte totalement fou.
Commenter  J’apprécie          170
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-44374

Né dans la famille Korzeniowski en 1857, cet écrivain s'engage comme mousse sur un voilier marseillais en 1874. En 1886, il obtient son brevet de capitaine au long cours et prend la nationalité britannique. Polyglotte (polonais, allemand, français et anglais), il commence à écrire tout en étant steamer au Congo. Son premier livre, 'La folie Almayer' est publié en 1895.

Boleslaw Romanovski
Joseph Conrad

8 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : marins , écrivainCréer un quiz sur cet auteur
.. ..