AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.47 /5 (sur 635 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 28/12/973
Biographie :

Joy Sorman est une écrivaine, chroniqueuse de télévision et animatrice radio.

Elle est la fille de l'écrivain et essayiste Guy Sorman (1944). Après l'obtention d'un Capes en philosophie en 1997, elle devient professeure de philosophie dans un lycée de Montbéliard avant de renoncer à enseigner cette discipline dans le système scolaire.

En 2005, elle écrit son premier roman, un manifeste pour un "féminisme viril" intitulé "Boys, Boys, Boys", qui rencontre un succès de librairie avec 10 000 exemplaires vendus et pour lequel elle reçoit le prix de Flore de la même année.

En 2007, elle publie son deuxième livre, "Du bruit", consacré au groupe de rap Suprême NTM. Puis, toujours chez Gallimard, "14 Femmes", pour un féminisme pragmatique, écrit en collaboration avec Gaëlle Bantegnie, Yamina Benahmed Daho et Stéphanie Vincent.

Joy Sorman a également collaboré à des médias audiovisuels (Ça balance à Paris sur Paris Première, la Matinale de Canal+ et sur France Inter). Durant l'été 2010, elle anime quotidiennement, sur France Inter, une émission intitulée "La jeunesse, tu l'aimes ou tu la quittes".

En 2013, elle reçoit le prix François-Mauriac de l’Académie française pour "Comme une bête" (2012). Son livre, "La peau de l'ours" (2014), est le récit d'une créature mi-ours mi-homme. À la fois conte fantastique et philosophique, il a fait partie de la sélection au prix Goncourt en 2014.

En janvier 2016, elle rejoint le site d'information Mediapart pour y animer, le temps d'une saison, en compagnie de Joseph Confavreux, l'émission "Contrechamp" destinée à traiter des thématiques concernant "les conditions de production et les processus de création de ce qui nous est donné à lire, voir ou entendre".

Joy Sorman a partagé le quotidien des patients et des soignants d'une unité de soins psychiatriques pendant un an. En 2021, elle publie "À la folie" (Gallimard), son quatorzième livre.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Joy Sorman   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Comment rendre compte de la réalité de la psychiatrie en France aujourd'hui ? C'est à ce problème de santé publique, largement minimisé, que se sont attaquées – avec le dessin pour l'une, l'écriture pour l'autre – l'autrice BD Lisa Mandel et l'écrivaine Joy Sorman. Si Lisa Mandel est connue pour sa récente web-série et BD Une année exemplaire ou pour La Famille Malfa, une série de strips parus dans le Monde qui posent un regard drôle et grinçant sur la notion de famille, elle s'intéresse depuis plus d'une dizaine d'années au monde de la psychiatrie. Avec HP1. L'asile d'aliénés (2009) et HP2. Crazy Seventies (2013), et sans compter un prochain volume autoédité qui clôturera cette trilogie, Lisa Mandel a puisé dans les souvenirs et les témoignages de sa mère et son beau-père, infirmiers dans un hôpital psychiatrique de Marseille, ainsi que de leurs collègues, pour dresser une grande fresque sur les maladies mentales qui s'étend de 1978 à 1982. Joy Sorman, qui n'aime rien tant que s'immerger dans des mondes différents avant d'écrire (une gare pour Paris gare du Nord, des abattoirs pour Comme une bête, un fabricant de lits pour Lit national…) a partagé le quotidien des soignants et des patients d'une unité de soin psychiatrique tous les mercredis pendant un an avec l'autorisation de circuler librement dans le pavillon 4B qui comprend douze lits et une chambre d'isolement. Dans À la folie, elle nous plonge dans l'ambiance des hôpitaux psychiatriques, décrit les patients qu'elle croise et avec qui elle échange, détaille les traitements chimiques, le tout avec une écriture d'une précision chirurgicale et un sens de l'observation hors-norme, mêlant sensible et intelligible. D'un même élan, des liens se tissent entre les dessins de l'une et la narration de l'autre, dressant l'inventaire d'un système hospitalier épuisé qui se déshumanise tout en posant la question fondamentale : qu'est-ce que la folie ? Rencontre avec deux autrices engagées qui n'ont pas peur de sonder les parts sombres de notre société. ___ À lire Joy SormanÀ la folie, Flammarion, 2021. Lisa Mandel, HP. 1 – L'asile d'aliénés ; HP. 2 – Crazy Seventies, L'Association, 2009 et 2014. ___ Une rencontre avec  Lisa Mandel (https://ohlesbeauxjours.fr/programme/les-invites/lisa-mandel/) et Joy Sorman (https://ohlesbeauxjours.fr/programme/les-invites/joy-sorman/) animée par Yann Nicol (https://ohlesbeauxjours.fr/programme/les-invites/yann-nicol/) et enregistrée en public le 17 juillet 2021 au conservatoire Piere Barbizet à Marseille, lors de la 5e édition du festival Oh les beaux jours !. (https://ohlesbeauxjours.fr/)  ___ Un podcast produit par Des livres comme des idées (http://deslivrescommedesidees.com/). Montage : Clément Lemariey Voix : Benoît Paqueteau Musique : The Unreal Story of Lou Reed by Fred Nevché & French 79 (https://ohlesbeauxjours.fr/evenement/the-unreal-story-of-lou-reed-by-fred-neche-french79/) 2022 © Oh les beaux jours ! (https://ohlesbeauxjours.fr/).

+ Lire la suite
Podcasts (10) Voir tous


Citations et extraits (214) Voir plus Ajouter une citation
Fandol   16 septembre 2021
Sciences de la vie de Joy Sorman
Ninon se souvient qu’au plus fort de la douleur elle aurait imploré un chirurgien de lui couper les bras, de la débarrasser de cette insupportable présence organique ; aujourd’hui elle entend les brandir à la face du monde, afficher son corps tragique.

(page 253)
Commenter  J’apprécie          380
Ladybirdy   10 septembre 2021
À la folie de Joy Sorman
Les grands mélancoliques ont ceci de tragique qu’ils ne sont pas protégés par leur délire comme peuvent l’être les schizophrènes, qu’en ce sens leur douleur est plus préoccupante encore, qu’ils guérissent rarement.
Commenter  J’apprécie          372
Fandol   12 septembre 2021
Sciences de la vie de Joy Sorman
Nous sommes des sacs de peau, des outres qui maintiennent et unifient tout ce qui nous constitue – os, organes, sang, cerveau, donc psychisme.

(page 168)
Commenter  J’apprécie          370
Fandol   15 septembre 2021
Sciences de la vie de Joy Sorman
Se peut-il que la maladie se soit tarie d’elle-même ? Comme si sa présence dans le corps, ces tensions, ces brûlures, cet envers noir, cette agitation sourde s’étaient finalement épuisés, comme si le mal avait jailli telle la lave d’un volcan avant de s’éteindre naturellement, flux et reflux, éruption et refroidissement.

(page 227)
Commenter  J’apprécie          350
Fandol   11 septembre 2021
Sciences de la vie de Joy Sorman
La maladie fonctionnelle a ceci de frustrant qu’elle laisse médecin et patient bras ballants et le plus souvent contrariés, voire agacés, bien que rassurés. Le médecin ne peut pas soigner, le patient n’est pas vraiment malade.

(page 143)
Commenter  J’apprécie          352
Fandol   14 septembre 2021
Sciences de la vie de Joy Sorman
On dit qu’il faut y croire pour que la magie noire opère mais n’est-ce pas à force d’accomplir les rituels religieux que l’on finit par avoir la foi ?

(page 205)
Commenter  J’apprécie          350
Fandol   07 septembre 2021
Sciences de la vie de Joy Sorman
La peau, écorce, pellicule de couenne traversée de nerfs, sensitifs, vaso-moteurs, peuplée de glandes qui sécrètent en continu odeurs, sueur, sébum, membrane qui respire, élimine, transpire, produit poils et ongles, émet des phéromones, maintient le corps autour du squelette et des muscles, assure sa verticalité.

(page 45)
Commenter  J’apprécie          332
Fandol   08 septembre 2021
Sciences de la vie de Joy Sorman
Maladie ou adolescence qu’importe, Ninon se sent plus acérée, plus cruelle aussi, une pleine conscience d’elle-même – elle se voit vulnérable, hypersensible mais lucide et perspicace.

(page 62)
Commenter  J’apprécie          330
Fandol   10 septembre 2021
Sciences de la vie de Joy Sorman
Ninon tire les rideaux en plein jour, ferme la porte à clé, pieds nus sur la moquette, volume au maximum, pousse les basses, ça pulse dans sa poitrine, reconfigure les circuits nerveux, opère de nouveaux branchements, déroute la souffrance, la colère, et souvent les larmes.

(page 118)
Commenter  J’apprécie          310
Ladybirdy   09 septembre 2021
À la folie de Joy Sorman
Ce qui est certain c’est que je finirai à l’hôpital psychiatrique, l’hôpital général c’est pas pour moi, prendre la tension, faire des prises de sang quel ennui. À la rigueur l’Ehpad avec les vieux. Moi j’aime la merde, les laver, les toucher, les toucher surtout, leur caresser le bras.
Commenter  J’apprécie          300

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Candide

Où se situe le château du baron au début de l'histoire ?

En Normandie
En Angleterre
Aux Pays-Bas
En Westphalie

12 questions
2894 lecteurs ont répondu
Thème : Candide de VoltaireCréer un quiz sur cet auteur

.. ..