AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.94 /5 (sur 339 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 07/12/1929
Mort(e) le : 03/09/1985
Biographie :

Éliane Taïeb, née Grimaître, plus connue sous ses pseudonymes de Gilles Thomas ou Julia Verlanger, est une auteure de science-fiction.

En 1956, sous le pseudonyme de Julia Verlanger, elle commence à publier ses nouvelles. Son premier texte, intitulé "Les Bulles", est une nouvelle parue en octobre 1956 dans la revue "Fiction" où elle publie régulièrement un total d'une vingtaine de nouvelles jusqu'en 1963. Elle réapparaît ensuite en 1976, avec deux romans publiés dans la collection Fantastique du Masque et, sous le pseudonyme de Gilles Thomas, dans la collection Anticipation du Fleuve noir où elle démarre un cycle de trois romans post-apocalyptiques, "L'autoroute sauvage", "La mort en billes" et "L'île brûlée".

La quasi-totalité des romans de Gilles Thomas prend place dans un univers où l'humanité n'est plus limitée à la Terre comme seul habitat. En effet, presque aucune allusion n'est faite sur le processus qui a mené l'homme à conquérir d'autres planètes dans les romans de Thomas mais même sur un monde médiéval ("D'un lieu lointain nommé Soltrois", 1979), la toile galactique est toujours présente.

Exceptions dans son œuvre : le livre "Les ratés" (1977) écrit sous le pseudonyme de Gilles Thomas, se situe sur Terre et reprend les thèmes du Gestalt et de la difformité, ainsi que "Magie sombre" (1977), également écrit sous le nom de Gilles Thomas, mais sortant du registre de la science-fiction pour entrer dans celui du fantastique.

Sous son premier nom de plume, Julia Verlanger, elle publia "La flûte de verre froid" (1976) et "Les portes sans retour" (1978).

En 1986, en hommage à son épouse, Jean-Pierre Taïeb crée le prix littéraire "Julia Verlanger", qui récompense chaque année une œuvre de science-fiction d'aventures, de fantasy ou de fantastique. Il est décerné par un jury (actuellement présidé par Sara Doke) depuis le décès de celui-ci.

Le roman de Gilles Thomas "Les cages de Beltem" (1982) a reçu le Prix Julia Verlanger en 1996. Cette décision a été prise en raison du manque de qualité des ouvrages publiés cette année-là dans les catégories éligibles.

Par ailleurs, il existe aussi des adaptations BD de ses romans, toutes aux Humanoïdes Associés. Il s'agit de "Soltrois" (2006), revisitation "D'un lieu lointain nommé Soltrois"), la série "Horlemonde" (2008, 2013) qui lui mélange "Horlemonde" (1980) et "Les voies d'Almagiel" (1978).

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Olivier Paquet interviewé pour son livre Faux-semblance aux éditions L'Atalante , au Salon du livre de Genève à Palexpo avec le Club du Livre https://www.club-livre.ch "Nous recherchons les correspondances entre les univers… Quatre zones de conflit. Entre humains et extraterrestres ; entre mémoire et oubli ; entre adultes et enfants ; entre nature déchaînée et ce qu'il reste de la civilisation. Sous les cieux étrangers de galaxies lointaines, sur des champs de bataille envahis de cadavres, ou bien face à la vague qui a tout balayé, il faut imaginer de nouvelles façons d'aller plus loin. Même s'il faut achever de détruire pour renaître. Les personnages d'Olivier Paquet ne renoncent jamais. Ce sont avant tout des survivants, des héros abîmés qui tentent de redonner du sens à leur vie. Grâce à la catastrophe qui les a laissés nus, ils redécouvrent ce qu'ils sont. Et ils trouvent la force de tendre la main vers l'autre, l'étranger, pour ouvrir ensemble des portes." Jean-Claude Dunyach Le recueil a reçu le Prix Bob-Morane 2018 Olivier Paquet, né le 21 avril 1973 à Compiègne, est un écrivain français de science-fiction. Docteur ès science politique, il écrit de nombreuses nouvelles de science-fiction dont plusieurs sont publiées dans les revues françaises Galaxies et Asphodale. Olivier Paquet est également l'auteur du roman Structura maxima, paru en 2003. C'est également un grand amateur de mangas et d'animation japonaise. Faux-semblance, L'Atalante, coll. « La Dentelle du cygne », 2017 (ISBN 978-2-84172-839-8) constitué de 3 nouvelles précédemment publiées (Synesthésie, Rudyard Kipling 2210, Cauchemar d'enfants) et une inédite (Une Fille aux Pieds Nus) Autres distinctions : Grand prix de l'Imaginaire 2002 pour sa nouvelle Synesthésie Prix Imaginales des lycéens 2005 pour son roman Structura maxima Prix Julia-Verlanger 2014 pour le roman L'Esprit du Melkine Prix Joël-Champetier 2016 pour sa nouvelle Graine de fer3 REMERCIEMENTS : Oliver Paquet Editions L'Atalante SALON DU LIVRE DE GENEVE @salondulivregeneve Laurence Brenner, Maud Couturier CLUB DU LIVRE @clublivreswiss Manuela Nathan @Manuela.nathan , Aurelie Garcia @aurelieautheatre , Williams Mouriere, Yves Jaques, Michael Bouvard @Michael_Bouvard Interview de l'Auteur : Manuela Nathan Prod/Post-prod Interview de l'Auteur : Aurélie Garcia, Reportage Suisse Romande Partenaire : Valeur Suisse Institut #auteur #livre #interview #roman #salondulivre #clubdulivre #romancier #francophone #litteraire #ecrivain #editeur #lecture #libraire #citation #palexpo #librairie #avislecture #lectrice #littérature #dedicace #suisse #geneve #livres #salondulivregeneve #lectureencours #auteurs #ecrivains
+ Lire la suite
Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
thimiroi   26 novembre 2018
Horlemonde de Julia Verlanger
(Le narrateur, un voleur qui s’est fait prendre, est au pilori…)



Un enfant qui passait ramassa une pierre. Sa mère lui prit le bras.

- Non, Enri, les pierres, c’est défendu.

- Pourquoi ?

- Le bandit doit subir son châtiment. Des pierres pourraient le tuer trop vite.

Le cher petit grogna, désappointé :

- Mais, maman...

- J’ai dit non. Mais, si tu es bien sage, nous reviendrons tout à l’heure. Tu pourras ramasser des fruits pourris au marché.

Le tendre coeur femelle s’éloigna, entraînant sa progéniture.
Commenter  J’apprécie          340
Windvaan   13 mai 2014
La Terre sauvage, l'intégrale, tome 1 de Julia Verlanger
Les groupes, je n'aime pas. En règle général, ça se divise en trois : les moutons, qui travaillent dur et mangent peu ; les loups, qui travaillent peu et mangent beaucoup ; et, par-dessus, le chef. Un chef de groupe, au départ, ça a déjà l'âme d'un dictateur au petit pied. Alors à l'arrivée...

Jo expliquait ça par une maxime : "le pouvoir absolu corrompt absolument."
Commenter  J’apprécie          340
Windvaan   16 mai 2014
La Terre sauvage, l'intégrale, tome 1 de Julia Verlanger
- Ils étaient dingues, non ? Complètement tordus. Notre époque, ce n'est pas de la tarte, et des tordus, il en reste. Mais une destruction à cette échelle-là ! En plus, ils se prétendaient civilisés ! Ils avaient des lois, des prisons, ils châtiaient les meurtriers ! Je n'arrive pas à piger. Tu piges, toi ?

- Pas plus que toi. Il faut supposer que le meurtre, quand tu faisais dans le détail, c'était pas convenable, et que ça devenait correct dès que tu travaillais en gros. Jo disait que dans ces cas-là, on baptisait ça patriotisme, ou nationalisme, alors, bien sûr, les pires saloperies étaient couvertes par un drapeau.
Commenter  J’apprécie          300
Windvaan   20 mai 2014
La Terre sauvage, l'intégrale, tome 1 de Julia Verlanger
[Julia Verlanger] se lance alors dans la rédaction d'un Space opéra, "Les hommes marqués", qu'elle propose au Fleuve Noir pour la collection "Anticipation", et prend le nom de Gilles Thomas. Chez cet éditeur, en effet, les dames sont absentes de l'écurie des auteurs. Est-ce une désaffection des femmes pour les genres publiés ? C'est surtout la politique de la maison, le Fleuve Noir ayant une réputation de conservatisme. Les luttes acharnées des femmes, à partir de 1973, pour acquérir une autonomie réelle, restent sans effet sur la position des éditions Fleuve noir...sauf pour Julia, qui doit cependant se cacher sous un pseudonyme masculin.

(Postface, p. 485)
Commenter  J’apprécie          280
Windvaan   19 mai 2014
La Terre sauvage, l'intégrale, tome 1 de Julia Verlanger
Je l'ai eu en mettant hors jeu son œil unique. Ensuite j'ai pu très facilement le coincer dans une bonne prise et lui faire craquer les vertèbres. [...]

Mort, il était encore plus moche que vivant. Un afflux de sang injectait son œil de cyclope et gonflait ses cicatrices. [...]

Annie était livide, vernie de sueur. Elle s'est ruée sur moi. Intermède de bouche à bouche, ultra-passionné. Je l'ai interrompu en m'arrachant l'âme. Un désir nettement plus sauvage qu'au premier tour me rendait à peu près cinglé. Éros et Thanatos, ça se touche de très très près.
Commenter  J’apprécie          230
Windvaan   18 mai 2014
La Terre sauvage, l'intégrale, tome 1 de Julia Verlanger
Elle dit :

- Je t'ai cru mort.

C'est un reproche, qui exprime beaucoup plus que le contenu de la phrase. Je ne réponds pas. Elle sourit. Ses doigts caressent ma joue.
Commenter  J’apprécie          230
finitysend   16 août 2012
La légende des niveaux fermés de Julia Verlanger
Le rejeté était agenouillé entre deux plans de Kartène . Il avait réussi à écraser un bulbe , et il s'efforçait d'en faire pénétrer un fragment dans l'étroite fente bucale de son masque . Il le poussait de ses doigts , avec une frenesie de hâte .

Son corps nu , déjà très amaigri , marqué d'ecchymoses et de plaies , fremissait nerveusement .
Commenter  J’apprécie          160
finitysend   02 avril 2012
La Terre sauvage, l'intégrale, tome 1 de Julia Verlanger
Vous suivez l'autoroute, en direction du sud. A pied, bien sûr. Vous avez déjà pas mal de problèmes : l'eau, la bouffe quotidienne et votre peau à défendre contre les groupés. Alors si, en plus, vous tombez sur une fille qui a une idée fixe dans le crâne : aller à Paris... Paris ! Vous imaginez ça ? Les rats pesteux, les poches de gaz hallucinogènes, les mares de bactéries...
Commenter  J’apprécie          110
Pavlik   01 mai 2020
L'Île brûlée de Julia Verlanger
Les connaissances que l'on acquiert ne font que révéler d'autres abîmes d'ignorance...
Commenter  J’apprécie          120
Tatooa   13 novembre 2019
La Terre sauvage, l'intégrale, tome 1 de Julia Verlanger
D'après ce que racontait Jo, dans le temps, il existait un mouvement féminin qui réclamait l'égalité. Tout à fait d'accord, seulement, dans notre monde actuel, un homme, c'est généralement plus costaud qu'une femme. Et voilà tout. Pas plus compliqué que ça.
Commenter  J’apprécie          100
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Harry Potter : Le Quidditch

Combien y a-t-il de joueurs dans chaque équipes ?

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

15 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , imaginaire , harry potter 1Créer un quiz sur cet auteur