AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.93 /5 (sur 103 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : San Vito dei Normanni, Pouilles , le 29/09/1901
Mort(e) à : Elche de la Sierra, Espagne , le 05/01/1981
Biographie :

Giuseppe Lanza di Trabia-Branciforte, né Giuseppe Giovanni Luigi Maria Enrico Scansa-Lanza, dit Joseph Lanza del Vasto, connu sous le patronyme de Lanza del Vasto, est un philosophe italien.

Issu d’une famille aristocratique du sud de l’Italie, il étudie à Paris au lycée Condorcet, en 1913. Il s'inscrit à la rentrée 1920 en faculté de philosophie à l'Institut royal d'études pratiques supérieures et de perfectionnement de Florence puis en 1921 à celle de Pise où il soutient en 1928 une thèse de doctorat en philosophie.

En décembre 1936, Lanza part en Inde. Au centre de ce voyage, la rencontre décisive avec Gandhi, en 1937, qui lui donne un nouveau nom : "Shantidas", serviteur de paix. Il est reçu pour un mois comme novice dans un monastère mahayana.

Il est à Paris le 10 juillet 1939 au moment où la Seconde Guerre mondiale éclate. Six semaines plus tard, il part pour la Suisse.
En octobre 1943, il revient s'installer à Paris quand "Le Pèlerinage aux sources", récit de son voyage en Inde paru chez Denoël, trouve son public et rencontre le succès.

En 1948, il épouse Chanterelle Gibelin, chanteuse et instrumentiste. C'est alors qu'avec des amis qui ont l'habitude de se réunir chez lui, le couple installe, sur le modèle de l'ashram, une première "Communauté de l'Arche" en Saintonge, au lieu dit Tournier, sur la commune de La Genétouze.

En 1963, la Communauté, à laquelle il se dévouera pendant trente-trois ans, délivrant dans le monde entier un message de sagesse et de paix, se transfère dans les Cévennes biterroises, à Roqueredonde.

Militant de la paix chrétien, poète, sculpteur et dessinateur, il a été un précurseur des mouvements de retour à la nature.

site : https://www.lanzadelvasto.com/fr/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Lanza Del Vasto   (37)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Lanza del Vasto, par Frédéric Rognon .
www.mediapart.fr

Citations et extraits (104) Voir plus Ajouter une citation
Lanza Del Vasto
Nastasia-B   13 mars 2022
Lanza Del Vasto
« Violence » est tout ce qui viole l'ordre harmonieux des choses, en commençant par le mensonge, qui est le viol de la vérité ; l'abus, légal ou non, qui est le viol de la justice ; l'oppression, qui est le viol de la liberté ; le meurtre et la cruauté, viol de la vie ; l'avilissement et la corruption, viol de la dignité ; pollution et désintégration atomique, viol de la nature ; intolérance religieuse et idéologique, viol de la conscience. Et toutes ces violences-là sont des violences artificielles. Elles ont pour cause l'esprit de profit et la volonté de domination. Il en résulte guerres, révoltes, misères, servitudes, qui sont quatre fléaux faits de main d'homme, qui se préparent et se perpétuent avec toute la bénédiction de la légalité et de la moralité. Ils constituent les enchaînements et les déchaînements de la violence légitime. Et la moins artificielle des violences légitimes, c'est la défense légitime, qui, quand elle aboutit au meurtre, devrait plutôt s'appeler l'offense légitime. Et, naturellement, la suprême expression de la violence légitime, c'est ce que les hommes appellent « la justice », c'est-à-dire, cette espèce de démence de la raison, qui pense qu'il faut répondre à un mal par un mal, et qu'on doit appeler « bien » le mal qu'on rend. Ce qui fait qu'on redouble le mal et qu'on entre dans une chaîne qui n'en finit pas.



Propos enregistrés lors d'une émission de 1974 dans les après-midis de France Culture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          882
Lanza Del Vasto
Nastie92   20 octobre 2014
Lanza Del Vasto
Va, fou, mets-toi donc en marche avec toute ta vie, et que la route fasse chanter ton corps de roseau sec et tes jambes de vent !
Commenter  J’apprécie          381
Lanza Del Vasto
Hardiviller   05 janvier 2021
Lanza Del Vasto


La lune , avec son beau gréement d'étoiles rares

Aborde au port qu'un banc de nacres barre

Mais l'homme ingrat aux beautés de la nuit

Leurré de rêves ou travaillé d'ennui

Roule à l'abri de ses volets avares .
Commenter  J’apprécie          290
Lanza Del Vasto
Danieljean   30 juin 2020
Lanza Del Vasto
Admirons la sagesse de ceux qui rêvent d'habiter la lune après avoir rendu la terre inhabitable.
Commenter  J’apprécie          270
Lanza Del Vasto
Nastie92   11 avril 2015
Lanza Del Vasto
Vagabond, sache la dignité de l'acte vertical uniquement humain qu'est la marche. Se tenir debout n'appartient qu'à l'homme. Même les oiseaux du ciel sont assis sur leurs pattes et couchés dans leurs ailes pour le vol.
Commenter  J’apprécie          210
Vianna   06 mars 2016
Le pèlerinage aux sources de Lanza Del Vasto
Ce n'est pas l'ennemi que vous avez à combattre mais l'erreur de l'ennemi: l'erreur que commet votre prochain lorsqu'il lui arrive de se croire votre ennemi. Faites-vous l'allié de votre ennemi contre son erreur.
Commenter  J’apprécie          190
Hardiviller   17 juin 2015
Le pèlerinage aux sources de Lanza Del Vasto
J'ai laissé pendre ma guitare dans les branches

Le vent chante tout seul , écoutez sa chanson

Il dit " Je veux , moi vent , moi le vent sans maison

Me reposer en toi , guitare aux belles hanches

Et toi tu nageras comme un poisson

Au ventre blanc dans ce ruisseau de sons ......

Lanza Del Vasto .
Commenter  J’apprécie          120
oliviersavignat   05 octobre 2021
Le pèlerinage aux sources de Lanza Del Vasto
La machine a gagné l'homme. L'homme s'est fait machine, fonctionne et ne vit plus.

Ses gestes, ses désirs, ses peurs se mécanisent, ses amours et ses haines. Ses goûts, ses opinions. L'éducation des enfants, l'activité productrice, le sport et les divertissements, l'application des lois, la police et l'administration, l'armée et le gouvernement, tout commence à tendre à l'inhumaine perfection de la machine.

Quand vous aurez fait de l'Etat une machine, comment empêcherez-vous un fou quelconque de s'emparer du guidon et de pousser la machine au précipice ?

Quand vous aurez fait de l'Etat une machine, il faudra que vous lui serviez vous-même de charbon.
Commenter  J’apprécie          101
MadeMoiZele   23 mai 2014
Le pèlerinage aux sources de Lanza Del Vasto
les ombres des nuages passant sur les vagues de la mer, est-il un fou qui veuille en faire collection? Allons-nous perdre notre temps, ou pour mieux dire notre éternité, à conserver dans la mémoire ce qui se passe dans le temps? Souvenons-nous plutôt de l'être. L'être ne passe pas. Ce qui passe n'est pas. Cela ne fait que paraître. Comme le rêve à un dormeur. Et c'est le propre du dormeur d'ignorer qu'il dort et de croire à ses rêves.
Commenter  J’apprécie          90
Danieljean   12 octobre 2015
Principes et préceptes du retour à l'évidence de Lanza Del Vasto
Que font-elles de nécessaires les villes ?

Font-elles le blé du pain qu'elles mangent ?

Font-elles la laine du drap qu'elles portent ?

Font-elles du lait ? Font-elles un oeuf ? Font-elles le fruit ?

Elles font la boîte. Elles font l'étiquette.

Elles font les prix. Elles font la politique.

Elles font la réclame. Elles font le bruit.

Elles nous ont ôté l'or de l'évidence et l'ont perdu.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

L'Atelier des Sorciers

Comment s'appelle le personnage principal ?

Agatha
Agathe
Coco
Coralie

10 questions
98 lecteurs ont répondu
Thème : L'atelier des sorciers, tome 1 de Kamome ShirahamaCréer un quiz sur cet auteur