AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.67/5 (sur 786 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 03/01/1972
Biographie :

Manu Causse est un écrivain français.

Il est principalement l'auteur de recueils de nouvelles, de pièces de théâtre ("La fête à Fred") mais aussi de romans, français et bilingues.

Il a écrit des romans de jeunesses ("Les fils de Georges", 2016) et fait parfois des interventions dans des collèges.

Il est également traducteur sous le nom d'Emmanuel Plisson.

Il a tourné un peu partout en France des lectures-spectacles musicales avec l'écrivaine Emmanuelle Urien.

Aveyronnais, Manu Causse est installé à Toulouse.

son site jeunesse: http://www.manucausse.net/
son blog : http://manucausse.blogspot.fr/







Ajouter des informations
Bibliographie de Manu Causse   (47)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

1,2,3 BD ! Chez les libraires ! vous présente les BD coups de cœurs d’ Ismail et la librairie Combo à Roubaix. - Le syndrome de l'iceberg de Paul Rey Éditions Sarbacane - Nos coeurs tordus : Vidal Séverine, Manu Causse Editeur. Bande d'ados - Le coeur en braille. Joris Chamblain (Scénario); Anne-Lise Nalin (Dessin) chez Dargaud 1,2,3 BD c’est le jeudi à 18h30 sur la chaine Youtube et les RS. Trait pour Trait parcourt toujours les librairies de France pour des conseils de lecture.


Citations et extraits (118) Voir plus Ajouter une citation
Alors j'ai proposé :
- Les Fearless Chicken ?
C'était une plaisanterie, mais Adrien et Esteban l'ont prise très au sérieux.
- Trop bon ! ça sonne super bien !
- Vous êtes sûrs ? Mais, euh... vous savez ce que ça veut dire ?
- C'estpasgravecequeçaveutdire. fearless-Chicken, j'aimebien.
J'ai eu beau leur traduire le nom en français, ils n'ont pas changé d'avis. C'est ainsi que nous sommes officiellement devenus les "Poulets Intrépides" ( ce qui selon mon père signifie également les "Lâches intrépides").
Commenter  J’apprécie          202
C'est l'histoire d'un concours de quéquette.
Du point de vue de celui qui perd.
Commenter  J’apprécie          160
Dans Sons of Anarchy, le héros s’appelle Jax – diminutif de Jackson. Or, par ce surnom, que fait-on, sinon le couper symboliquement de son père, de son état de fils ? On lui coupe le son.
Commenter  J’apprécie          150
Look, when I'm in France, can you hide me for, say, a couple of years? (...)
All I know is I'm feeling quite gloomy at the moment. And your letters and the idea of meeting you soon, sweet friend, are the only thing that cheers me up and gives me some hope.

A tres bientot (can't do the accents - and wouldn't know where to put them anyway :-)

Mark
Commenter  J’apprécie          140
J’ai peur de la partie de toi dans mes veines, j’ai peur de ne pas être là, de ne pas être fiable, fiaple, d’être comme toi la terre friable, l’argile sans eau qui se détache et s’écroule, j’ai peur que quelque chose, un jour, me pousse à agir comme tu agi, j’ai peur de ces matins où je ne me reconnais pas dans la glace, où je ne reconnais pas le monde, où mes pensées se précipitent dans la gorge, la liste des choses à faire insurmontables, le goût de leur inutilité, l’image de cette particule de silice que sera notre monde, notre vie, notre univers, tout au bout, voilà, René, j’ai peur de la mort, de la mort de notre monde, je la porte sur ma poitrine, j’ai peur de la mort si familière, la mort qui rôde dans mes veines comme un vieux chien de chasse qui n’en peut plus de raballer, en cet instant où tu te lèves te dresses devant moi assis au coeur du monde sous le cyprès, en cet instant je sais ton nom, René, ton non.
Commenter  J’apprécie          130
Je ne relis pas cette lettre, car je sais que j'aurais envie de l'effacer au lieu de te l'envoyer.
J'aimerais avoir de tes nouvelles ; mais après tout, si tu n'as pas le temps ou si je t'ennuie, ce n'est pas bien grave.
Commenter  J’apprécie          130
- L'amour ça ne meurt jamais, Nathan. C'est le secret de l'univers. Ça vibre depuis toujours et pour toujours.
Commenter  J’apprécie          130
Elle jouait de la clarinette. Clara, je veux dire. Je me moquais d’elle, à cause de son prénom. Clara, Clarinette. Elle est très douée, tu sais. On faisait des duos de jazz …

On l’oublie souvent : les poules descendent en droite ligne des dinosaures.
Commenter  J’apprécie          110
A partir de là, je n’ai plus d’images, rien que des sons et des paroles, et la sensation de mouvement lorsque ma mère me traine par le col de ma chemise de fête jusqu’à la chambre. Le bruit du tissu qui se déchire, de la porte qui claque, de la clé dans la serrure. La voix de mon père qui dit : Tu y es allé un peu fort, quand même.
Commenter  J’apprécie          100
« J'ai cru que le déménagement dans une petite ville de province me permettrait de devenir plus anonyme encore. Si j'avais su à quel point je me trompais… Espiroux, département de la Creuse. Population : quatre mille huit cents habitants. Un collège. Huit classes. Deux cent trente élèves… Et moi dans le rôle du petit-nouveau-de-quatrième-qui-vient-de-Paris. » (p. 14)
« J'ai passé les examens du conservatoire et pas mal de concours. Dans ces moments-là, je ne suis pas l'Homme invisible. Je perds toute timidité. Je n'ai pas à me cacher. Pour quoi faire ? La musique est là. C'est elle qui est importante, pas moi. Chaque fois que je me mets à jouer, elle m'emporte. » (p. 17)
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Manu Causse (1478)Voir plus

Quiz Voir plus

Le pire concert de l'histoire du rock

Quel est le personnage qui fait un malaise pendant le concert ?

Clément
Adrien
Jean-Sébastien

6 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Le pire concert de l'histoire du rock de Manu CausseCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..