AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.83 /5 (sur 453 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Cologne , 1960
Biographie :

Mechtild Borrmann est née en 1960. Elle vit à Bielefeld, dans le Rhin inférieur.

Après une formation en thérapie par la danse et le théâtre, elle s’est lancée dans la restauration. Elle se consacre désormais à l’écriture.

Ses cinq livres publiés en Allemagne ont été salués par la critique. "Rompre le silence", son premier roman traduit en français paru aux Éditions du Masque en 2013, a obtenu le prix du meilleur roman policier en Allemagne (Deutscher Krimipreis, 2012).

Elle obtient le Grand prix de lectrices de Elle pour "Le Violoniste".

L'envers de l'espoir est paru en 2016 aux Éditions Le Masque.

Source : Editeur
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
http://www.librairiedialogues.fr/ Annaïk de la librairie Dialogues nous propose ses coups de c?ur du rayon Polars : "Sur le toit de l'enfer" de Ilaria Tuti (éd. La Bête Noire), "Présumée disparue" de Susie Steiner (éd. Les Arènes) et "L'envers de l'espoir" de Mechtild Borrmann (éd. le Livre de Poche). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Delphine le Borgne. Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues/
+ Lire la suite
Citations et extraits (96) Voir plus Ajouter une citation
Eric76   23 mars 2019
L'envers de l'espoir de Mechtild Borrmann
Je me souviens encore exactement de l'annonce : " En raison d'une situation radiologique défavorable dans la centrale nucléaire de Tchernobyl, il a été décidé d'évacuer la ville de Pripiat, à titre de précaution temporaire. Nous vous invitons à emporter avec vous des vêtements pour trois jours, quelques provisions pour la route et vos papiers les plus importants." A 14 heures, nous devions nous tenir prêts devant nos maisons.

J'ai pris Mykola et la valise. Dans les couloirs, les voisins discutaient de l'évacuation. Quelques-uns refusaient de partir, trouvant tout ce cirque exagéré, d'autres se rongeaient les sangs. J'ai mis la valise dans le coffre et je suis partie. A la sortie de la ville, des autocars étaient stationnés à perte de vue et, tandis que je roulais le long de cette file interminable, l'expression "mesure de précaution" perdit son vernis trompeur. Je savais que jamais ils ne déploieraient autant d'efforts si la situation n'était pas grave. Je persistais pourtant à croire à cette histoire de trois jours. Ces trois jours au cours desquels tout allait s'arranger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
Eric76   21 mars 2019
L'envers de l'espoir de Mechtild Borrmann
Elle disparaissait presque entièrement sous la couette en duvet dont il l'avait couverte. Son visage avait cette innocence lisse qui rend jolies toutes les jeunes filles. Les lèvres charnues, exsangues, ressortaient à peine dans l'extrême pâleur du teint, qui soulignait d'autant plus les sourcils doucement arqués et les cheveux sombres, encore humides, ondulant autour de sa tête. Il ne connaissait même pas son nom.

Il avait perdu l'habitude d'être avec d'autres, perdu l'habitude de s'intéresser aux autres.
Commenter  J’apprécie          420
Eric76   19 mars 2019
L'envers de l'espoir de Mechtild Borrmann
L'été, nous, les enfants, allions nous baigner dans la rivière toute proche. En fin de journée, les adultes nous rejoignaient parfois. Tandis que le soleil couchant embrasait la rivière, nous plongions d'un arbre dont les branches s'avançaient loin au-dessus de l'eau. Les femmes nous chuchotaient à nous, les filles, que la baignade dans la lumière du soir nous rendait belles, et nous sautions à qui mieux mieux dans les reflets scintillants jusqu'à ce que le soleil ait complètement disparu.
Commenter  J’apprécie          320
nameless   04 octobre 2016
L'envers de l'espoir de Mechtild Borrmann
Au village, on proclamait désormais officiellement que la vodka permettait de se protéger contre la radioactivité [de Tchernobyl], et les magasins ont été rapidement dévalisés. Des substituts distillés en douce ont été mis en vente à des prix exorbitants. On en administrait même aux enfants ; les mères en donnaient à leurs nourrissons.



Page 143
Commenter  J’apprécie          320
Eric76   25 mars 2019
L'envers de l'espoir de Mechtild Borrmann
Au village, on proclamait désormais officiellement que la vodka permettait de se protéger contre la radioactivité, et les magasins ont été rapidement dévalisés. Des substituts distillés en douce ont été mis en venta à des prix exorbitants. On en administrait même aux enfants : les mères en donnaient à leurs nourrissons.
Commenter  J’apprécie          310
Eric76   26 mars 2019
L'envers de l'espoir de Mechtild Borrmann
Tous les matins, on se rassemblait dans la cour de l'école et on saluait la journée en proclamant : " Pour la lutte en faveur de la cause du Parti Communiste d'Union Soviétique, soyez prêts ! Toujours prêts ! " En classe, l'institutrice nous parlait avec dévotion du Petit Père des peuples, des conquêtes de l'Etat ouvrier et paysan et fustigeait les ennemis de l'Union soviétique qui menaçaient notre pays et notre brillant avenir. Ensuite, on chantait debout, le bras levé et le coude plié : " Plus haut les feux de joie, les nuits bleues. Nous, pionniers, sommes enfants de la classe ouvrière… " J'aimais ce sentiment d'appartenance, j'aimais nous savoir unis dans une vision supérieure.

Dans le village, des affiches nous rappelaient que l'ennemi n'était pas loin, que des espions se trouvaient parmi nous. Je me souviens encore de l'image d'une ouvrière agricole coiffée d'un foulard rouge, l'index sur les lèvres. Au-dessous, on pouvait lire : " Les saboteurs sont parmi nous. Prends garde à qui tu parles ! "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Ziliz   26 mai 2020
Le violoniste de Mechtild Borrmann
[ goulag de Vorkouta, ville minière dans le nord-ouest de la Russie, au nord du cercle polaire arctique ]

Comme chaque matin, Ilia attendait transi sur la place d'appel, dans le froid glacial de l'aube. (...) Depuis des semaines, les sentinelles avaient déserté les miradors. Aucun 'zek'* n'aurait été assez fou pour s'enfuir du camp en hiver. Le fuyard était voué à mourir de froid. Les gardes les surveillaient en fumant, protégés du vent, à l'abri des baraquements.

____



* Zek (ou Ze-ka) est l'abréviation de zaklioutchonniï (заключённый, abrégé en з/к). Signifiant 'détenu', 'enfermé', le terme zek désigne les prisonniers du Goulag.
Commenter  J’apprécie          130
Ziliz   24 mai 2020
Le violoniste de Mechtild Borrmann
[ mine de goulag, 1948 ]

A l'entrée du puits, une femme ouvrit la porte grillagée d'une cage dans laquelle dix hommes s'engouffrèrent pour descendre dans la mine. Elle actionna différents leviers et la cage s'enfonça dans les profondeurs. (...) Stas lui expliqua que c'était une 'citoyenne' et qu'elle vivait à Vorkouta :

- Elle a travaillé pendant dix ans dans le camp des femmes, puis elle s'est mariée avec l'artificier.

Ilia ne comprenait pas qu'on puisse rester de son plein gré dans ce désert au lieu de retourner dans sa patrie.

- Rentrer ? Avec quel argent ? grogna Stas. Ils t'accompagnent à la porte du camp et ils te disent 'Tu es libre'. Comment tu fais pour rentrer chez toi avec les poches vides ?

(p. 155-156)
Commenter  J’apprécie          140
nameless   03 octobre 2016
L'envers de l'espoir de Mechtild Borrmann
Pouvait-on se préparer à la mort ? Ce moment impossible à négocier, où aucune parole inconsidérée ne peut être rattrapée, aucune excuse ne peut être ajoutée, cette irrévocabilité avec laquelle la porte se claque ?



Page 98
Commenter  J’apprécie          210
joedi   03 juillet 2017
Le violoniste de Mechtild Borrmann
Courir au-devant des fusils

La mort est mon vœu le plus cher

Si les assassins le savaient

Ils se lasseraient



Christa Reinig
Commenter  J’apprécie          210
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Mechtild Borrmann (504)Voir plus


Quiz Voir plus

Mechtild Borrmann

Quand l'histoire débute-t-elle ?

en 1948
en 2008
en 1862
en 1962

15 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le violoniste de Mechtild BorrmannCréer un quiz sur cet auteur
.. ..