AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.95/5 (sur 248 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 17/07
Biographie :

Nicolas Zeimet vit en Bretagne. Il écrit depuis l'âge de douze ans.

Après "Seuls les vautours", lauréat du Prix Plume d'Or 2015, il publie "Comme une ombre sur la ville", aux éditions du Toucan, qui le consacre comme "l’une des jeunes voix les plus douées du polar français".

Ses deux romans suivants, "Retour à Duncan's Creek" et "Les Enfants de Lazare" paraissent chez Jigal Polar en 2017 et 2018.

Il reviendra fin 2024 avec un nouveau thriller, "Un trou dans le cœur".



Source : www.editionsdutoucan.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Zeimet   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo

Citations et extraits (145) Voir plus Ajouter une citation
Le temps est une pourriture. Il vous prend tout, la jeunesse, l’innocence, l’insouciance. L’espoir.Tout ce qu’il vous laisse, ce sont les souvenirs.
Commenter  J’apprécie          362
Le problème avec les mensonges, c'est qu'on finit toujours par les multiplier.
Commenter  J’apprécie          320
Le destin n'est rien d'autre que la part de bonheur ou de malheur, le lot de fortune ou d'infortune, qui échoit à chacun à la naissance, et la vie distribue ses cartes au hasard.
Commenter  J’apprécie          310
La vie était terrible, cruelle. L'enfance s'étirait en longueur au point qu'on la pensait éternelle, et d'un coup on en sortait et le temps nous filait entre les doigts.
Commenter  J’apprécie          310
Le destin n’est rien d’autre que la part de bonheur ou de malheur, le lot de fortune ou d’infortune, qui échoit à chacun à la naissance, et la vie distribue ses cartes au hasard.
Commenter  J’apprécie          290
Le bébé, ses fantômes :tout ceci n'était pas le fruit du hasard. Elle avait peu à peu acquis la certitude que l'enfant qu'elle portait, par une sorte de processus naturel, rejetait les secrets enfouis au fond d'elle pour se faire de la place.
Commenter  J’apprécie          280
Le temps est une pourriture. Il vous prend tout, la jeunesse, l'innocence, l'insouciance. L'espoir. Tout ce qu'il vous laisse, ce sont les souvenirs.
Commenter  J’apprécie          260
Le passé c'est du vent (...). Il ne repose sur rien. Tu veux un bon conseil ? Laisse-le là où il est. Tu ne t'en porteras que mieux.
Commenter  J’apprécie          251
Une fois qu'on avait mis la tête dans le puits des souvenirs, le plus souvent on y tombait. Et le délicieux abandon qu'on pouvait ressentir pendant la chute pouvait parfois virer au vertige. Et à l'horreur.
Commenter  J’apprécie          240
− Certes. Mais cela ne saurait en rien remettre en cause le diagnostic de mort encéphalique. En 2014, avec les moyens dont dispose la médecine, l'idée que des individus puissent être enterrés vivants ne me paraît pas plausible. En aucune façon. Et ce, pour une raison très simple : il s'écoule le plus souvent plusieurs jours entre la constatation de la mort et l'enterrement. Par conséquent...
− ... ça laisse au corps le temps de se réveiller, conclut Pierre, enchaînant aussitôt : Savez-vous de quand date la première observation d'un tel phénomène, docteur ?
− Trente-trois ans après Jésus-Christ ? suggéra Mireille Camus sans esquisser la moindre amorce de sourire.
Un silence s'ensuivit.
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Nicolas Zeimet (234)Voir plus

Quiz Voir plus

L'écume des jours (de Cécile )

Qui a écrit : "L'écume des jours" ?

Boris Vian
Emile Zola
Guy de Maupassant

20 questions
514 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}