AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 644 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Montluçon , le 30/06/1930
Mort(e) à : Boulogne-Billancourt , le 26/11/2007
Biographie :

Pierre Miquel est un historien et romancier français.

Fils de chapeliers parisiens, il passe une agrégation d'histoire mais est aussi diplômé en philosophie et docteur ès lettres. Il fut professeur au lycée Carnot, Maître de conférences à Sciences Po (1960-1970), maître assistant à la faculté de Nanterre (1964-1970), puis maître de conférences à la faculté de Lyon (1970-1971), et enfin professeur à Paris-Sorbonne, chargé de la communication de masse.

Auteur très prolifique, il a écrit plus de 110 ouvrages. Son premier livre, L’Affaire Dreyfus est publié en 1959, suivi en 1961 de Poincaré. Il rencontre le succès avec son Histoire de France en 1976. Deux ans plus tard, il se plonge dans les archives de la Grande guerre qui viennent de s'ouvrir. Il ne va alors plus quitter cette période, devenant un des spécialistes de l'histoire de la Première Guerre mondiale et à laquelle il consacrera de nombreux livres.

Il mène en parallèle une carrière à la radio et à la télévision. Dans les années 1970, il est responsable de documentaires à l'ORTF puis Antenne 2, puis producteur sur France-Inter de plusieurs séries historiques : Les Oubliés de l'histoire, Histoires de France et Les Faiseurs d'histoire.

Il est victime d'une hémorragie cérébrale en novembre 2005 qui le laissera gravement paralysé. Il meurt à 77 ans le 26 novembre 2007, il a été soigné jusqu'à sa mort dans un établissement de l'Office national des anciens combattants (ONAC) à Boulogne-Billancourt.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Un livre un jour
Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
Malabar_   20 juin 2013
Histoire de la France de Pierre Miquel
C'est la guerre continuelle des tribus qui constituait la faiblesse essentielle de la Gaule, son impuissance, sa répulsion peut-être aussi, à concevoir un système politique unitaire. Si l'on en croit César, les tribus gauloises avaient le sentiment de l'unité de leur civilisation, de leurs croyances et même, devant l'envahisseur, de leurs intérêts; mais elles tenaient à préserver leurs sociétés sans Etat, sans roi, sans chef suprême, et ne se résignèrent à l'action commune que sous l'insupportable contrainte de l'envahisseur romain.
Commenter  J’apprécie          165
gill   20 juin 2012
Les mensonges de l'Histoire de Pierre Miquel
En histoire, le mensonge est l'activité la mieux partagée. Voilà bien une pétition de principe qui semble frappée du sceau de l'évidence.

Les acteurs de l'histoire mentent, Clio elle-même ne leur cède en rien.

Aux yeux des historiens, de telles pratiques recouvrent les comportements les plus divers liés pour les uns à la propagande ou à la raison d'état, pour d'autres à l'idéologie ou à l'expression de la volonté de pouvoir.

Il faut pourtant désigner les choses par leur véritable nom : en l'occurrence, des mensonges, qui ne sont pas de simples et anodins aménagements avec la réalité, mais de véritables stratégies d'occultation de la vérité.

Mais ces mensonges qui ont fait l'histoire de France ne sont pas les mêmes selon qu'ils sont commis au Moyen-âge, sous Louis XIV ou à la fin du XIX° siècle.

Selon la nature du mobile qui a conduit à recourir au mensonge, la période historique dans laquelle cet événement s'est inscrit et, enfin, le statut et le caractère des différentes figures qui sont en cause, le mensonge nous offre des facettes différentes....

(extrait de l'avant-propos inséré en début de l'édition parue chez"France Loisirs" en 2002)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
araucaria   11 avril 2019
Le chemin des Dames de Pierre Miquel
Le Chemin des Dames, qui s'étendait sur vingt-quatre kilomètres au centre du dispositif de Nivelle, était un mauvais lieu de l'Histoire, hanté par les massacres de toutes les époques. Son nom bucolique lui venait des soeurs de Louis XV, Adélaïde et Victoire, tantes de Louis XVI, marraines de cette route grossièrement empierrée, qui prenait au débouché de la route de Laon pour acheminer les lourds carrosses venus de Versailles jusqu'à la ferme Heurtebise. De là, le cocher prenait à main gauche pour gagner péniblement le château de la Bove en suivant le chemin étroit et pentu qui passait devant l'abbaye de Vauvlerc et le village de Bouconville.

Au château, entièrement rebâti au XVIIIe siècle par un intendant du Dauphiné et orné d'un parc superbe, les princesses étaient attendues par la maîtresse des lieux, la comtesse de Narbonne, leur dame d'atours. On y donnait la comédie, on y recevait les courtisans en regardant le soir tomber sur la vallée verdoyante de l'Ailette, en admirant au loin la flèche de Reims, par-delà l'abbaye, le clocher de Craonne et la ferme Heurtebise. Les dames savaient-elles que ces lieux avaient été ensanglantés déjà par de nombreux combats, depuis le temps de la guerre des Gaules?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Malabar_   02 juillet 2013
Histoire de la France de Pierre Miquel
Le roi eut bientôt la réputation de faire des miracles, de guérir les malades. Cette renommée existe dès le temps de Louis le Pieux, qui, selon son biographe, guérissait les plaies d'un signe de croix. Il soignait les aveugles, comme le Christ lui-même, en leur lavant le visage avec de l'eau bénite. De Robert le Pieux jusqu'à l'aube des temps modernes, les rois "thaumaturges" guériraient les "écrouelles". Nul ne pouvait plus contester leur pouvoir spirituel. Pour les mentalités du Moyen-Âge, ce n'était certes pas un mince prodige que ce pouvoir surnaturel placé par Dieu dans les mains du roi.
Commenter  J’apprécie          90
ay_guadalquivir   01 juillet 2011
La grande Guerre de Pierre Miquel
En juin 1914, il [le Kaiser] disait à l'attaché militaire français :

- Avez-vous enfin choisi une couleur pour votre uniforme?

- Oui, sire, répondait l'attaché, un gris bleuâtre assez clair. La couleur de cette brume qu'on voit là-bas à la lisière de ces bois.

- Très bien, répond le Kaiser, et il s'étrangle de rire en pensant aux pantalons rouges.
Commenter  J’apprécie          90
ninoule69   02 mars 2016
L'histoire et ses secrets de Pierre Miquel
Le "bon roi Dagobert" était un roi fort sérieux , et qui, assurément, ne portait pas la "culotte". La "culotte" n'apparaît dans le costume masculin qu'au XVIè siècle. Dagobert Ier, roi des Francs, n'avait rien de débonnaire.
Commenter  J’apprécie          90
stcyr04   21 novembre 2012
Les guerres de religion de Pierre Miquel
Toutes les paroisses un peu riches ont leur reliques, à Meaux comme ailleurs. On les entasse, on les enchâsse, on les déplace d’un église à l’autre. Toussaert cite, dans la liste des saints de la collégiale Saint-Donatien à Bruges, “des poils de la barbe de saint Pierre, des cheveux et des gouttes de lait de Marie, une sandale du Christ, un os de l’un des trois enfants dans la fournaise de Nabuchodonosor, une partie de la verge d’Aaron”.
Commenter  J’apprécie          80
Malabar_   20 juin 2013
Histoire de la France de Pierre Miquel
Le corps du chef (Gaulois ndlr) mort était solennellement enseveli avec ses objets précieux, ses animaux familiers, ses clients et ses esclaves que l'on sacrifiait pour la circonstance.
Commenter  J’apprécie          85
ay_guadalquivir   22 juillet 2011
La grande Guerre de Pierre Miquel
"Ludendorff, à observer le désordre russe, pouvait croire que le jugement de la Providence (Strafgericht) pouvait s'accomplir. Il avait une chance de livrer une bataille d'anéantissement, sur les lieux mêmes où, jadis, les Slaves avaient écrasé les chevaliers teutoniques dans les forêts dont les sapins avaient cinq siècles d'âge." (août 1914)
Commenter  J’apprécie          70
Missbouquin   05 avril 2012
Petite histoire des stations de métro de Pierre Miquel
"Une toile d’araignée de noms propres étendue sur Paris, qui délègue l’Histoire à chaque coin de rue.”
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..