AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.03 /5 (sur 132 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Brooklyn, New York , le 12/07/1933
Mort(e) à : San Pancho, Mexique , le 31/12/2008
Biographie :

Richard Stark est le pseudonyme de l'écrivain Donald E. Westlake.

De 1954 à 1956, il accomplit son service militaire dans la US Air Force. De retour à la vie civile, il exerce plusieurs petits métiers. Il devient notamment rédacteur dans une agence de littérature. Cette fréquentation du milieu littéraire le décide à embrasser la carrière d'écrivain en 1958.

Sa première nouvelle, signé Richard Stark, est "Down-Payment for Murder", publiée dans le "Mystery Digest", en 1959.

Spécialiste du roman de "casse", l'un de ces deux personnages préférés et récurrents est Parker, un cambrioleur froid, cynique et efficace.

Il apparait pour le premier fois dans le roman "Comme une fleur" ("The Hunter", 1962), adapté au cinéma en 1967 sous le titre "Le Point de non-retour" ("Point Blank") et en 1999 sous le titre "Payback", avec Mel Gibson.

Écrivain prolifique et éclectique, il a écrit plus d'une centaine de livres, approchant bon nombre des genres de la littérature policière que ce soit le polar humoristique (son genre de prédilection), le roman policier, le roman noir, le thriller, le fantastique ou même la science-fiction.

Il a remporté par trois fois le prix Edgar-Allan-Poe, et a été désigné en 1993 Grand Master de l'association Mystery Writers of America.

son site : https://www.donaldwestlake.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Richard Stark   (32)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payback (1999) VF


Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
belette2911   10 juillet 2013
Sous pression / Parker rafle la mise de Richard Stark
- Les putains, c'est pour les gens qui ne peuvent pas faire autrement.
Commenter  J’apprécie          190
rulhe   24 septembre 2017
Comeback de Richard Stark
- si vous voulez plaire aux

femmes, dites leur ce que

vous ne voudriez pas ce

que l'on dise a la votre.
Commenter  J’apprécie          120
belette2911   10 juillet 2013
Sous pression / Parker rafle la mise de Richard Stark
- Combien de whisky vous faut-il ?

- Tout ce que ma tasse voudra bien contenir, mon chou. Merci beaucoup.
Commenter  J’apprécie          94
JIEMDE   03 août 2017
Demandez au perroquet de Richard Stark
Je lui ai porté ma Ford, et il a fait un boulot impec. Le truc, c'est qu'il veut bien réparer votre voiture, mais il ne veut pas vous parler. Je crois qu'il aime mieux les voitures que les gens.
Commenter  J’apprécie          50
Pinceau   17 septembre 2015
Demandez au perroquet de Richard Stark
Lindahl se pencha pour ramasser l'assiette, mais l'omelette resta collée au lino, qui était maintenant pareil à un océan noir avec l'omelette formant une île sableuse déserte; la tranche de bacon qui se dressait au milieu, un peu avachie mais vaillante, était la parfaite représentation d'un navigateur solitaire en perdition, auquel ne manquait que la bulle d'une bande dessinée.Sur le sol, le tout ressemblait à ce que les Grecs appellent un "acheiropoietoi", une image qui n'a pas été dessinée par une main humaine.
Commenter  J’apprécie          31
Coyotetired   27 mars 2021
Flashfire de Richard Stark
« Donald Trump ne s'est jamais intégré ici », expliqua Leslie au moment où elle montrait la propriété à Parker Mar-a-Lago, pendant de nombreuses années la propriété de Mme Merriweather Post, qui était définitivement intégrée et qui longtemps après sa disparition demeurait l'éléphant blanc du marché immobilier. Aucune fortune héritée, aussi considérable fût-elle, ne pouvait permettre d'entretenir une demeure de cette dimension. Et puis, un jour, Donald Trump l'avait acheté, espérant que ce serait son ticket d'entrée à Palm Beach, ne comprenant rien à l'endroit, s'imaginant que l'esprit de Palm Beach tenait à l'immobilier, comme à New york, incapable de saisir que ce qui comptait à Palm Beach, c'était d'avoir de l'argent que vous n'aviez pas gagné.

« J'aurais dû être contente que M. Trump reprenne Mar-a-Lago, expliqua Leslie, je pense que nous aurions tous dû nous en réjouir parce que nous ne voulions certainement pas que ça devienne le gâteau de mariage de Miss Havisham, mais pour parler franchement, je trouve qu'un endroit devient en quelque sorte déclassé à partir du moment où Donald Trump en a entendu parler. » (page 70)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
encoredunoir   05 décembre 2011
Le divan indiscret / Parker prend son envol de Richard Stark
-Je ne peux pas l’imaginer éprouvant quoi que ce soit. Je ne le vois pas en train de pleurer. Ni même de rire.

-J’ai l’impression, dit doucement le docteur Godden, que vous avez fait de cet homme une sorte de personnage mythique, quelque chose de surhumain

Commenter  J’apprécie          30
belette2911   10 juillet 2013
Sous pression / Parker rafle la mise de Richard Stark
- Non, n'allez pas vous habiller, dit-il.

Elle fronça encore les sourcils [...].

- Qu'est-ce que vous disiez ?

- Que vous êtes très excitante. La robe de chambre, le pyjama, c'est follement excitant. La robe de chambre ouverte, sans rien dessous, ce serait excitant, mais d'une manière conventionnelle, vous voyez ce que je veux dire ? Mais le pyjama bleu qui souligne discrètement la poitrine, le renflement des hanches, ça ajoute une nouvelle dimension.
Commenter  J’apprécie          22
rkhettaoui   26 mai 2016
Comme une fleur de Richard Stark
Il faut bien répondre quelque chose quand les flics vous posent des questions. Si vous leur dites que vous n’avez pas de domicile fixe, ils vous coffrent, par principe. Si vous racontez un bobard, ils vous fichent la paix. C’est pareil à l’hôtel : si je ne donne pas d’adresse permanente, on me regarde de travers.
Commenter  J’apprécie          20
Doubleplusgood   16 septembre 2020
Firebreak de Richard Stark
Madame Irina était un petit pigeon de femme au maintien altier et aux cheveux en coton hydrophile blanc, vêtue d'un tailleur pantalon noir ajusté. Des lunettes bigarrées retenues par une chaîne en or reposaient sur l'estrade de sa poitrine. Ses mules chuchotaient sur l'épaisse laine noire de la moquette.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5988 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..