AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.73/5 (sur 399 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Ronchin , le 19/02/1950
Biographie :

Roger Martin est né à Ronchin, dans le Nord. Très vite, il a 2 ans, sa famille se retrouve à Aix-en-Provence où il passera son enfance et son adolescence.
À 23 ans, muni d’un CAPES de Lettres modernes et d’un DEUG d’Anglais, de quelques certificats d’Américain, il est nommé par l’Éducation nationale à Mont-Saint-Martin, à côté de Longwy, dans le pays-haut lorrain, terre d’immigration et de luttes sociales.
Il y découvre – mais il s’y attendait un peu – que les indigènes du coin comportent grosso modo la même proportion qu’ailleurs de gens bien et de sales cons.
Il y enseignera 18 ans dans un collège considéré comme difficile, s’y mariera, y aura des enfants, y sera élu et s’occupera pendant ses quinze ans de mandats de la culture à la mairie de Mont-Saint-Martin. C’est là qu’il créera des Rencontres Policières.
Militant communiste contestataire, il perdra alors sa place de " dauphin " du maire – lequel ne lui a pourtant pas retiré sa confiance - pour " déviation rénovatrice " et " juquinisme "...
En 1992, c’est le retour dans le midi... Ses romans ... puisent toujours dans le vivier de la politique et du social. [Autoportrait à la troisième personne]
Écrit aussi sous le pseudonyme Kenneth Ryan
+ Voir plus
Source : http://pagesperso-orange.fr/roger.martin.ecrivain/
Ajouter des informations
Bibliographie de Roger Martin   (62)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (119) Voir plus Ajouter une citation
- Zia Palma, venez-vous à la messe de minuit?
Elles sont là, sur le pas de la porte, trois jeunes filles, vêtues de noir. Chaque visage est encadré par la faldetta. Trois belles figures graves aux traits réguliers, aux yeux sombres, aux sourires effacés.
Zia Palma est une vieille femme qui a porté le poids de toutes les douleurs humaines. Elle est petite, ratatinée, malheureuse mais sans humilité. Le désir de la vengeance la consume. Par trois fois, elle a dû rythmer le lamento sur le corps de ses enfants bien-aimés. Par trois fois, on lui a ramené à la maison, sur la civière de branches et de feuillages, la chair de sa chair, souillée de boue et de sang.
Commenter  J’apprécie          220
Le grand public croit généralement que le KKK et les mouvements d'ultra-droite qui s'en réclament ne représentent plus grand-chose aux États-Unis.
Pourtant le bilan officiel des années 1980-2000 fait état de 9 117 incidents allant de la simple lettre de menace au meurtre caractérisé, en passant par des attaques en tous genres, des profanations, des plasticages comme celui d'Oklahoma City qui fit 193 victimes.
Agressions contre des Noirs, des Indiens, des Cubains, des Vietnamiens, chasse aux immigrés mexicains le long des 3 400 kilomètres de frontière, expéditions punitives contre d'anciens déserteurs amnistiés, ratonnades sanglantes contre des juifs, des communistes, des homosexuels, des médecins pratiquant l'avortement, participation à la guérilla antisandiniste au Nicaragua, tentatives de coups d'État à l'île de la Dominique ou au Surinam, organisation de camps militaires " survivalistes " et de milices puissamment armées : au total plusieurs centaines de morts dans le Sud, mais aussi à Chicago, en Californie, dans le Colorado, l'Utah et l'Idaho, et un sondage particulièrement inquiétant : 11 % des Américains se retrouvent dans les " idéaux" du Klan !
Commenter  J’apprécie          164
Maurice Challe se rend et, avec lui, l'immense majorité des mutins. Le putsch est officiellement terminé. Quelques jours plus tard, nous prendrons le bateau pour rentrer chez nous.
Commenter  J’apprécie          130
Devant le portail monumental, face à l'hôtel du Roy-René, les distributions de tracts n'étaient pas rares. Des types musclés, aux cheveux courts, qui avaient depuis longtemps passé l'âge d'user leurs fonds de culotte sur les bancs d'école, venaient distribuer des brochures ou des tracts recto verso proclamant ALGÉRIE FRANÇAISE ! J'en ramassais toujours quelques-uns. Ils étaient en général signés "Jeune Nation".
Commenter  J’apprécie          120
Ce qui est avéré, c'est que Joachim Peiper n'éprouve aucune difficulté pour se recaser, puisqu'à peine parti de chez Porsche, le voilà chez Volkswagen ; plus précisément à la concession Moritz Autohaus de Reutlingen, à quelque 40 km de Stuttgart. Là, il brûle les étapes et occupe rapidement un poste de responsabilité à la promotion des ventes.
Commenter  J’apprécie          120
Nous ne sommes pas des héros, nous tenons à la vie, la plupart d'entre nous sont à quelques jours de la quille, mais nous sommes redevenus des citoyens. Le face-à-face se poursuit, cependant que, de part et d'autre, des chefs palabrent longuement. Victoire ! Les paras finissent par évacuer les lieux.
Commenter  J’apprécie          120
La mortalité est montée en flèche. Les Kommandos extérieurs lui paient un lourd tribut. Sans relâche, le Comité international agit avec ses faibles ressources pour cacher des déportés promis aux transports, après avoir échangé leurs matricules avec ceux de prisonniers décédés. Les SS réclament inlassablement de nouveaux bras pour les travaux les plus terribles, puisant dans les Blocks comme dans un réservoir sans fond.
Commenter  J’apprécie          110
Que peut-il y avoir de pire que cet enchevêtrement de corps transformés en loques ou en pelotes de nerfs à vif, où un genou osseux sous votre omoplate est un poignard effilé, où des ongles noirs et battants se transforment en autant de lames de rasoir, où la chaleur des tôles le jour carbonise, l'air glacé de la nuit tétanise, où une effroyable puanteur de pisse et de merde imprègne chaque centimètre de la peau ?
Commenter  J’apprécie          110
Pourtant, comme l'a chanté Jean Ferrat, le sang sèche vite en entrant dans l'Histoire. Il n'aura pas fallu longtemps pour que le doute, la suspicion, les on-dit et les racontars accomplissent leur œuvre sinistre, enveloppant de honte la vie et la mort du commandant K.
Commenter  J’apprécie          100
La France manquait d'hommes et de bras, on recasait assez facilement les Gueules cassées encore en état de fournir un travail et dont le physique ne risquait pas de terrifier les collègues ni les clients. L'activité portuaire d'après-guerre étant intense, on l'avait placé dans un bureau d'une des principales compagnies maritimes du Havre.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Roger Martin (344)Voir plus

Quiz Voir plus

Jacques Expert ou Claire Favan

Le tueur de l’ombre ?

Jacques Expert
Claire Favan

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..