AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.16/5 (sur 216 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Flandres , le 08/12/1973
Biographie :

Roxane Marie Galliez est docteur en histoire des Civilisations Anciennes et diplômée d’ethnologie. Pendant six ans, elle a vécu dans le Pacifique Sud car elle était reporter pour RFO.

Aujourd'hui, membre de la Charte des Auteurs et Illustrateurs jeunesse, elle se consacre à l’écriture. Elle écrit également pour les adultes.

Quand elle n'écrit pas, elle travaille dans le réseau culturel pour des musées, bibliothèques, théâtres ou les facultés. Elle prête aussi sa voix à l'occasion pour des lectures, des publicités ou des magazines, elle anime des ateliers d'écriture et écrit des biographies.

Ses livres sont traduits dans quatorze langues différentes et sa poésie est régulièrement saluée par la critique.

"J'ai laissé mon âme au vent" a obtenu le Prix Adulte des Centres de Loisirs de Vendée en 2014.

Elle vit dans les monts du Pilat .

Pour plus d'informations voici son site http://roxanemariegalliez.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Roxane Marie Galliez   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Album jeunesse, édité chez de la Martinière jeunesse Poème de Roxane Marie Galliez Illustré par Éric Puybaret Texte lu par Roxane Marie Galliez https://lnk.bio/roxanemariegalliez


Citations et extraits (74) Voir plus Ajouter une citation
Il la lava avec de l'eau de pluie et remplit son regard de rosée : il n'aurait pas supporté qu'elle ne connaisse jamais plus le bonheur des larmes versées pour rire, aimer ou soigner ses blessures.
Commenter  J’apprécie          400
Lui, était encore trop prisonnier de ses croyances et trop orgueilleux pour admettre ses erreurs. Il s'était marié il y a longtemps et jamais il n'aurait voulu reconnaître que la fille du marchand d'or n'était pas celle qu'il lui fallait. Il masquait ses défauts en qualités, il s'inventait des histoires, il édulcorait sa vie, tout plutôt qu'avouer qu'il s'était marié sans la connaître, pour bâtir vite une famille.
Commenter  J’apprécie          390
La musique m’étouffe à présent. J’ai le vertige un moment. Quitter Reine je pense que je le pourrais, mais comment vivre cela avec les enfants ? L’idéal serait de recommencer, tout recommencer. Reine pourrait m’aimer, je pourrais lui donner envie de m’aimer et nous élèverions nos enfants. Il faudrait tenir encore dix ans. J’aurais alors plus de 60 ans.
Tenir dix ans.
Perdre mes années les plus belles, les plus vigoureuses au nom d’une ridicule raison. Et flétrir, et faner, sans désir. En regardant le bonheur s’éloigner, s’écouler comme grains de sable entre mes doigts refermés.
Commenter  J’apprécie          363
La pluie, durant la nuit, se nourrit de poussière d'étoiles qui la purifie.
Commenter  J’apprécie          270
- Je suis le Chef d'orchestre, annonça le géant avec une humilité contrastant avec sa majesté, je règle la symphonie de l'Univers : je dis aux oiseaux de chanter, je demande au jour de se lever, je calme le vent quand il est trop tempétueux. Je n'ordonne rien vois-tu, je règle, j'harmonise, pour que chacun s'entende et ne prenne pas la place de l'autre.
Commenter  J’apprécie          242
J'ai laissé mon âme au vent
Je me sens plus léger maintenant
Je peux à chaque instant voyager
Partir, revenir, c'est amusant
Commenter  J’apprécie          230
Terre bleue et lune orange, le printemps s'habille pour sa première aube de l'année.
Commenter  J’apprécie          230
Assis sur les rives d’or de la Phénicie Barbar attend l’aube et décide de partir chercher le bonheur et repeindre le ciel au fond de lui. P 13
Commenter  J’apprécie          210
"Nuage, joli nuage, toi qui es si beau et si blanc, ton eau doit être fine et pure !
- En effet, mon eau est précieuse, c'est une liqueur, un élixir, une rareté.
- Nuage, joli nuage, une fleur de mon jardin a besoin de ton eau la plus pure pour se réveiller et naître au printemps.
- Comment ? Comment oses-tu ? Je ne donnerai pas de mon eau pour une fleur commune d'un simple jardin de paysan."
Miyuki était abasourdie. "Quel orgueilleux petit nuage ! Garde ton eau, elle ne doit pas être si pure. Ma douce fleur mérite mieux que toi."
Commenter  J’apprécie          190
C'est vrai, il n'y aura plus de promenades main dans la main
Ni de batailles d'oreiller au tout petit matin
C'est vrai, le sel de la mer va me manquer
Et tes baisers, et tes baisers.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Roxane Marie Galliez (278)Voir plus

Quiz Voir plus

Quelle partie du corps ?

Kiev, 1919. La ville est tombée aux mains des bolcheviks en février et le nouveau pouvoir s'y met en place tant bien que mal alors que la guerre civile fait rage : la région est en proie à des combats opposant les troupes de l'indépendantiste ukrainien Petlioura, l'armée blanche de Denikine, les anarchistes de Makhno. ... de Kiev (Andreï Kourkov)

La tête
Le pied
L'oreille

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..