AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791091485029
Éditeur : Roxane Marie Galliez (14/07/2014)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 6 notes)
Résumé :
"Sur les rives d'or de la Phénicie, Barbar attend l'aube. Est-ce parce qu'il ne rêve pas qu'il a si peur de la nuit ? Barbar égrène les heures de l'obscurité, assis sous la lune, et se demande si l'univers a besoin de lui." Barbar cherche sa place dans le monde. Il la découvrira après plusieurs rencontres (le chef d'orchestre qui règle l'harmonie du monde, le fauconnier, le pêcheur d'étoiles, le potier...) et celle-ci sera bien éloignée de ce qu'il imaginait. Il lui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
LydiaB
31 octobre 2014
Le Pêcheur d'étoiles... magnifique titre qui laisse rêveur. Je plonge le nez dans ce petit livre et, soudain, j'ai un parfum d'enfance qui me revient, telle une madeleine de Proust. Début des années 80, je dors chez mes grands-parents. Alors que 7 heures sonnent à l'église du village, un rayon de soleil entre par les volets de bois et commence à inonder la pièce. Je me lève et me dirige tout doucement vers l'armoire dans laquelle se trouve un gros livre à la couverture verte. Je plonge dans ces histoires de fées, de princes charmants et de vilaines sorcières qu'ont su si bien compiler les frères Grimm... Au bout d'une heure ou deux d'enchantement, je repose le bouquin et je me prépare à une belle journée...
Voilà l'effet que m'a fait ce petit conte philosophique. Oui, j'ai bien dit philosophique. Car la magie est là pour donner à réfléchir. Barbar, le personnage principal, évolue sous la prose poétique de Roxane Marie Galliez. Son parcours initiatique n'est pas de tout repos et l'on a de l'empathie envers ce dernier. Pourtant, il fera des erreurs qui auront de graves conséquences. L'être humain est obstiné. Il ne veut pas écouter les conseils... Ça vous rappelle quelque chose ? Oui, nous sommes tous des "Barbar".
Quelle plume, mes aïeux ! C'est admirable ! Je suis ressortie de ma lecture comme je ressortais de mon bouquin de contes il y a une trente-cinq ans en arrière : le sourire aux lèvres. J'ai découvert cet écrivain de talent grâce au blog d'Eve-Yeshe et je l'en remercie. J'ai vraiment adoré ce texte qui, n'ayons pas peur des mots, fait du bien.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          709
Eve-Yeshe
22 octobre 2014
Sur les rives d'or de la Phénicie, Barbar attend l'aube. Il réfléchit dans la l'obscurité de la nuit et se demande s'il est heureux et où se situe le bonheur, à l'intérieur de soi, à l'extérieur… il va voir son ami Petrus qui vit en ermite dans la montagne car il a bien compris que lui avait trouvé le bonheur dans la solitude et la méditation.
Petrus lui conseille de se demander s'il est un sédentaire ou un nomade, ce qui est déjà une première piste que Barbar va explorer en quittant son village pour aller explorer le monde. Il rencontre un géant, le fauconnier qui se dit chef d'orchestre de l'Univers et lui fait survoler son village dans une machine et lui confie une plume. Il prend alors conscience de l'immensité du monde qui l'entoure notamment de l'océan et peut-être sa place est-elle là ?
Il va rencontrer ainsi différents personnages qui lui font découvrir le monde : Baal le potier, le prieur, le marchand d'or dont il épouse la fille et le pêcheur d'étoiles
Ce que j'en pense :
Ce petit récit est en fait un conte philosophique, une leçon de sagesse. Barbar au fil des expériences apprend la vie, l'immensité de l'univers, à construire quelque chose de ses mains, il apprend aussi la patience et la confiance (lorsque quelqu'un lui commande 1000 pots qu'il exécute sans savoir si l'acheteur reviendra les chercher.
C'est le premier livre de Roxane Marie GALLIEZ qui me passe entre les mains et je remercie vivement Babelio et les éditions Aethilla pour ce magnifique cadeau. En effet, ce livre est à déguster, chaque chapitre est une leçon de sagesse, simple, sans se prendre pour un gourou.
Le texte est très bien écrit, les mots chantent, c'est un long poème en prose dont on ne veut et ne peut pas sortir, car on reçoit ici des leçons de vie. Ce texte va m'accompagner au cours de ma vie par sa profondeur et sa simplicité. L'auteure passe en revue tous les enseignements de la méditation et on retrouve des points communs avec la philosophie Zen.
Il est joliment préfacé par Christian BOBIN et présenté avec une couverture qui incite à la méditation, au calme mental. Encore une auteure que je vais suivre car son itinéraire, sa réflexion me plaisent car ils sont proches des miens.
et plus sur mon blog je n'arrive pas à publier le message en archives !!! vive l'informatique
Lien : http://eveyeshe.canalblog.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          412
philippe91
07 octobre 2014
Masse critique Septembre 2014
Sur les rives d'or de Phénicie Babar attend l'aube …
Ce conte merveilleux, c'est tout d'abord la quête de Babar quant à sa place dans le monde, la recherche du bonheur et de la raison d'être. C'est aussi, l'endormissement, le déni, parce qu'il n'a pas su, pas voulu, aller au bout de sa démarche. C'est enfin le sursaut, l'éveil, mais Babar saurât il trouver et saisir son étoile ?
Un grand merci au programme Masse Critique et à l'auteur, Roxane Marie GALLIEZ, qui m'ont permis de découvrir ce conte, empreint de poésie et de philosophie, formidablement bien écrit.
Un conseil, lisez le d'une traite, pour que l'effet dure bien longtemps après avoir refermé l'ouvrage.
Je ne me serais pas naturellement tourné vers cet ouvrage, moi, lire un conte…, je m'oriente généralement vers des « lectures utiles » (je me détends mais j'apprends !).
Cette découverte m'amène à penser que je suis peut être enfin prêt pour plus de légèreté, de douceur et de rêve … prêt à chercher et saisir mon étoile ?! …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
philippe91
06 octobre 2014
Masse critique Septembre 2014
Sur les rives d'or de Phénicie Babar attend l'aube …
Ce conte merveilleux, c'est tout d'abord la quête de Babar quant à sa place dans le monde, la recherche du bonheur et de la raison d'être. C'est aussi, l'endormissement, le déni, parce qu'il n'a pas su, pas voulu, aller au bout de sa démarche. C'est enfin le sursaut, l'éveil, mais Babar saurât il trouver et saisir son étoile ?
Un grand merci au programme Masse Critique et à l'auteur, Roxane Marie GALLIEZ, qui m'ont permis de découvrir ce conte, empreint de poésie et de philosophie, formidablement bien écrit.
Un conseil, lisez le d'une traite, pour que l'effet dure bien longtemps après avoir refermé l'ouvrage.
Je ne me serais pas naturellement tourné vers cet ouvrage, moi, lire un conte…, je m'oriente généralement vers des « lectures utiles » (je me détends, pas toujours, mais j'apprends !).
Cette découverte m'amène à penser que je suis peut être enfin prêt pour plus de légèreté, de douceur et de rêve … prêt à chercher et saisir mon étoile ?! …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
VALENTYNE
30 octobre 2014
Merci à Masse Critique pour ce livre
Barbar, jeune homme, vivant en Phénicie, s'interroge sur son avenir.
Au début du livre, le charme a agit. "L'herbe commence à se vêtir de rosée douce, et sous les larges mains du phénicien, les perles d'eau trouvent asile et repos. Un si bref instant. L'odeur de thym sauvage est encore en suspens,comme un voile éphémère , et viendra se réchauffer en fin d'après midi pour embaumer le champ."
J'ai apprécié de lire les interrogations de Barbar, j'ai aimé sa rencontre avec son ami Pétrus qui vit dans la montagne et l'incite à découvrir le monde, son apprentissage chez le potier m'a intéressé.
A un moment (peut être pas le bon moment pour moi de lire ce livre) je me suis détachée : Barbar était plus vieux et semblait n'avoir rien appris de ces expériences passées; je dois dire que cela m'a un peu agacée. Je le voyais se fourvoyer, perdre son amour et lui ne voyait rien.... Peut être cela m'a t il agacé car je m'identifias à lui , peut être ...ou alors ce qui m'a agacé est le côté un peu fataliste : "la foi peut soulever les montagnes", il suffit d'attendre en ayant la foi pour que son amour revienne.
En conclusion : un livre court (78 pages) qui m'a d'abord enchantée pour ensuite m'agacer sans que je puisse donner les raisons exactes....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Les critiques presse (1)
Actualitte18 septembre 2014
Un conte merveilleux, dans le respect du genre, agrémenté d'un style naïf, comme adapté aux enfants mais qui délivre un message philosophique plutôt à destination des adultes [...].
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
LydiaBLydiaB31 octobre 2014
Lui, était encore trop prisonnier de ses croyances et trop orgueilleux pour admettre ses erreurs. Il s'était marié il y a longtemps et jamais il n'aurait voulu reconnaître que la fille du marchand d'or n'était pas celle qu'il lui fallait. Il masquait ses défauts en qualités, il s'inventait des histoires, il édulcorait sa vie, tout plutôt qu'avouer qu'il s'était marié sans la connaître, pour bâtir vite une famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
LydiaBLydiaB25 octobre 2014
- Je suis le Chef d'orchestre, annonça le géant avec une humilité contrastant avec sa majesté, je règle la symphonie de l'Univers : je dis aux oiseaux de chanter, je demande au jour de se lever, je calme le vent quand il est trop tempétueux. Je n'ordonne rien vois-tu, je règle, j'harmonise, pour que chacun s'entende et ne prenne pas la place de l'autre.
Commenter  J’apprécie          232
Eve-YesheEve-Yeshe22 octobre 2014
Assis sur les rives d’or de la Phénicie Barbar attend l’aube et décide de partir chercher le bonheur et repeindre le ciel au fond de lui. P 13
Commenter  J’apprécie          210
Eve-YesheEve-Yeshe24 octobre 2014
… Et peut-être la lune n’a-t-elle pas choisi d’être Lune, peut-être désirait-elle être soleil, et la vie en a décidé autrement. Que serait le monde, si elle refusait d’être ce que l’Univers a prévu qu’elle soit ? P 17

Commenter  J’apprécie          110
Eve-YesheEve-Yeshe25 octobre 2014
…Le nomade n’est pas à la recherche d’un asile, le nomade porte son refuge à l’intérieur de lui et il n’a pas besoin d’une terre pour s’enraciner. Le nomade est enraciné à l’Univers par l’esprit, ses pieds sont libres, seule son âme est accrochée aux nuages. P 19
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Roxane Marie Galliez (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roxane Marie Galliez
"C?est une ville de conte de fée, où l?on ne circule qu?en bateau ou à pied. C?est une ville de rêve, qui se révèle à l?aube, quand la foule est encore endormie et que les gondoles bercent la lagune pour la rassurer..."
Roxane Marie Galliez
Deuxième volet de la série "S'émerveiller", de petites capsules video sur la beauté du monde.
Sous-titrage disponible !

Musique : MuseOpen Creative Commons Compositeur : Agustin Barrios Mangore Titre : Julia Florida interprète : Edson Lopes
autres livres classés : contes philosophiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
228 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre