AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Nathalie Mège (Traducteur)
EAN : 9782266150132
380 pages
Éditeur : Pocket (12/05/2005)
3.67/5   9 notes
Résumé :

Lucia Dove, shérif d’une petite ville de Virginie, s’ennuie tant dans son travail routinier qu’elle projette de démissionner lorsqu’une jeune fille du cru, Julie Boyer, disparaît, avant d’être retrouvée assassinée quelques jours plus tard. Lucia prend donc l’enquête en main, secondée par son lieutenant, Jack Fincham. Ils commencent tous deux à nouer une intrigue sentimentale, bruta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ellanamamanda
  30 décembre 2019
J'avais trouvé ce livre dans un "boîte à livres" le jour de mon déménagement ; eh bien maintenant que je l'ai lu, je serai bien contente de l'y remettre.
Le style n'est pas incroyable, la traduction non plus, il y a des problèmes de didascalies qui font qu'on ne sait plus qui dit quoi... Et surtout, on se doute vers la moitié du roman de l'identité de l'assassin.

J'ai bien aimé le fait que l'autrice dénonce le sexisme latent dans la fonction policière : de ceux qui l'appellent "m'dame" au lieu de "shérif" en passant à ceux qui s'adressent à son lieutenant plutôt qu'à elle, pensant qu'en tant qu'homme il est sûrement plus haut hiérarchiquement. le racisme encore bien présent aux USA dans les années 2000 est également critiqué.
Si vous êtes nostalgiques de la technologie du début de siècle, vous devriez vous y plaire : les policiers s'extasient d'avoir trouvé le bouton "on" sur la tour, expliquent tout le parcours nécessaire pour atteindre le dossier "mes documents"... Toute une époque :)
Bref, si vous n'avez plus rien à lire, vous pouvez tenter la lecture de de peur et de larmes. Si vous n'êtes pas trop exigeant, ça pourrait même vous plaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paulmaugendre
  01 octobre 2019
Etre shérif n'est pas une sinécure mais lorsque c'est une femme qui en assume la charge, cela lui pèse sur les épaules.
Pourtant ce ne sont pas les difficultés qu'elle pourrait rencontrer auprès de ses administrés, le travail de policier surchargé de travail, qui la démotive. Au contraire. Elle craint de s'enliser dans une routine, ce qui n'est pas son tempérament.
C'est pourquoi Lucia a décidé de ne pas renouveler son mandat, pourtant il lui faut assurer jusqu'au bout ce qu'elle considère comme un sacerdoce. Un événement bouleverse cette routine dans laquelle elle s'englue.
Julie Boyer, une gamine du coin, disparaît. Une fugue ? Une hypothèse vite démentie par la découverte du cadavre, atrocement mutilé, de l'adolescente. Et ce n'est que la première représentation d'une macabre série.
Ce fait divers remue les trippes de la shérif. Elle même a perdu quelques années auparavant sa fille, noyée dans un puits.
Entre Lucia et son adjoint, le Lieutenant Jack Fincham, se tissent des liens sentimentaux qu'ils n'osent s'avouer. le travail avant tout. le travail et l'apparition impromptue d'un personnage dont Lucia se serait bien passée.
Mike Mc Quigg, enquêteur du FBI, est affecté sur cette affaire. Ce n'est pas tant son appartenance à cette police fédérale qui enquiquine Lucia que leurs relations précédentes. Mc Quigg n'est autre que l'ancien mari de Lucia.

L'épilogue convenu et la découverte du meurtrier s'imposent peu à peu au lecteur qui ne s'en laisse pas conter.
Pourtant Sandra Scoppettone parvient à rendre cette histoire non seulement crédible mais qui plus est émouvante. Peut-être à cause de l'enfant omniprésent, des relations adultes-adolescents, maris et femmes, couples en devenir.
Sous l'intrigue se cache un humanisme qui n'est pas de façade. Peut-être le meilleur roman de Sandra Scoppettone jusqu'à ce jour parce qu'il se démarque de sa production habituelle et de son personnage récurrent de Lauren Laurano.


Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ocedar
  01 août 2007
Une bonne intrigue, un bon moment de lecture
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
EllanamamandaEllanamamanda   30 décembre 2019
Le moniteur s'alluma, passant du logo Windows à un fond d'écran en damier représentant Leonardo DiCaprio. Diverses icônes lui parsemaient le visage. Tous trois contemplèrent ce spectacle comme s'il allait leur révéler leur avenir. Deux icônes attirèrent aussitôt l'intérêt de Dove : l'une était celle du traitement de texte de Julie, Word, et l'autre celle d'AOL - America On Line, un fournisseur d'accès internet. Elle double-cliqua sur cette dernière, lançant le programme dédié. Sur une barre d'outils située en haut de l'écran se trouvait une sorte de meuble à tiroirs jouxtant un triangle vert portant le titre "mes documents". Dove posa sa main sur la souris et cliqua sur ce triangle. Une fenêtre s'ouvrit, comportant plusieurs lignes de texte. Celle du haut annonçait "Fichiers personnels". Elle cliqua une fois dessus, et une seconde fenêtre, beaucoup plus vaste, s'ouvrit, annonçant "Fichiers personnels de Julie" sur sa barre de titre verte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EllanamamandaEllanamamanda   30 décembre 2019
Stover passa une main fine dans ses cheveux bien coiffés et murmura "Mobile home" comme s'il disait "repaire d'héroïnomanes". Dove savait qu'il avait le terme "racaille" sur le bout de la langue, mais que son statut l'empêchait de le prononcer.
- Le père est parti depuis Dieu sait combien de temps, et la mère vit des allocations.
Quelle sale expression, pensa Dove.
Commenter  J’apprécie          00
EllanamamandaEllanamamanda   30 décembre 2019
Jack se pétrifiait encore aujourd'hui au simple souvenir des raclées qu'il avait reçues. L'engourdissement émotionnel et l'insensibilité avaient été ses seuls recours, à l'époque. Et puis, c'était sans compter sa mère, qui se voilait la face devant tout ce qu'il y avait de dérangeant, plongeant le nez dans sa Bible au lieu de prendre les problèmes à bras-le-corps.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2119 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre