AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.7/5 (sur 96 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Alexandrie , le 11/02/1955
Biographie :

Serge Hefez est un psychiatre et psychanalyste français, responsable de l'unité de thérapie familiale dans le service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris.

Spécialiste du VIH, il dirige également l'Espace social et psychologique d'aide aux personnes touchées par le sida (Espas) et intervient à l'Institut national de prévention et éducation pour la santé (Inpes) et sur les problématiques liées à la toxicomanie.

Il écrit régulièrement pour le magazine Psychologies.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Serge Hefez   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Laurie Laufer & Serge Hefez vous présente son ouvrage "Questions de genre : un dialogue entre Laurie Laufer & Serge Hefez" aux éditions d'Ithaque. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2664220/laurie-laufer-questions-de-genre-un-dialogue-entre-laurie-laufer-et-serge-hefez Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite

Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
Serge Hefez
Nous [Français] apparaissons toujours plus dans la plainte que les autres. Cela semble lié à une façon de nous en remettre à la protection de l’État providence.
Commenter  J’apprécie          211
Un homme et une femme ne sont jamais achevés, développés et totalement acteurs de leur destin.
On peut être relativement "fini" dans ses rapports sociaux ou professionnels, on ne l'est jamais tout à fait dans les rapports amoureux.
Commenter  J’apprécie          100
Ils viennent dire dans mon cabinet combien l'autre, qu'ils aiment, les persécute néanmoins. Et ils découvrent, émerveillés et enthousiastes, que ça n'est pas l'autre qui les persécute, mais le couple qu'ils ont construit, qu'ils croyaient neuf et égalitaire, et qu'ils entrevoient peu à peu tel qu'il est : chargé de leur histoire à chacun, de leurs parents, de leur enfance, et des multiples représentations culturelles et sociales qui les entourent.
Commenter  J’apprécie          80
Il est simplement évident que, pour sortir de la linéarité, quelque chose doit permettre au couple de "méta-communiquer", c'est à dire de parler de sa relation et de sortir de ce système redondant de reproches réciproques qui consiste à désigner l'autre comme responsable de son propre malheur.
Il est des couples qui fonctionnent spontanément sur le mode circulaire. Ils parlent de leur relation. Quand un malaise ou une souffrance se manifeste, ils le disent et ils réussissent à sortir de l'idée que cette souffrance est causée par l'autre. Ils comprennent que chacun est responsable, à son niveau, de cette souffrance commune. A partir du moment où un couple se met d'accord sur cette base, il échappe au système de reproches ou d'accusations réciproques et il peut redéfinir des objectifs communs.
Commenter  J’apprécie          20
Chacun de nous connaît la tension entre le besoin de liberté et la nostalgie d'une relation durable qui amènerait à vieillir ensemble après avoir traversé les différentes crises de l'existence.
Commenter  J’apprécie          30
Serge Hefez
emission france inter du 12.12.12 : Il y a un changement du sentiment de culpabilité lié aux changement des individus dans notre société aujourd'hui c'est-à-dire que les individus éprouvant de la culpabilité dans une société traditionnelle avait une culpabilité liée à la transgression cad que les individus se définissaient par des appartenances
religieuse, à une caste, à des règles, à une famille et que chaque fois qu'ils avaient le désir de transgresser ces normes ou qu'ils les transgressaient et bien la culpabilité apparaissait; l'individu d'aujourd'hui se défini beaucoup plus comme étant justement émancipé par rapport à ces appartenances émancipé par rapport aux règles et l'individu épanoui d'aujourd'hui se définit plus justement par sa capacité à transgresser pour pouvoir acquérir sa liberté donc sa culpabilité ne vient plus de la transgression mais de l'incapacité et c'est ce sentiment d'incapacité (...) qui est de se dire "je ne suis pas à la hauteur", "je n'y arriverai pas" le sentiment de culpabilité n'est pas "j'ai commis une faute" mais "je n'arrive pas à être l'individu libre et épanoui que je me dois d'être" ...suite sur le podcast
Commenter  J’apprécie          10
La liberté individuelle de chacun, homme et femme, est désormais tellement acquise que le couple n'est plus une institution stable. C'est un lien en perpétuel mouvement, menacé de l'intérieur par l'individualité de chaque membre du couple et de l'extérieur par des modèles qui ont tendance à accorder une telle importance à la relation de couple qu'elle est toujours menacée d'imperfection.
Commenter  J’apprécie          20
Les sites pornographiques, dont les jeunes sont amateurs et consommateurs, l'illustrent à leur manière et il est intéressant d'analyser les différentes catégories qui les composent.
Les catégories « hétéro » regroupent les relations entre un homme et une femme, et aussi entre un homme et deux femmes ayant des relations entre elles, et également entre une femme et deux hommes mais ces deux là ne se touchent ni ne s'effleurent. Dans la catégorie bi, on retrouve le même trio, mais cette fois les deux hommes peuvent se toucher, s'embrasser, se pénétrer.
Dans la catégorie « homo », pas de femmes (les lesbiennes sont forcément hétérosexuels) mais uniquement des hommes en pleine action !
Ces sites pornographiques contribuent à diffuser des représentations d'une norme que les adolescents assimilent d'autant plus qu'ils les fréquentent avec assiduité : l'homosexualité masculine reste transgressive et « identitaire » alors que l'homosexualité féminine s'intègre dans les pratiques communes à la gloire de la virilité triomphante.
Commenter  J’apprécie          10
La psychanalyse établit une égalité radicale chez tous les sujets parlant : nous sommes tous emprisonnés dans les fictions que nous élaborons sur nous-mêmes ! Nous choisissons des morceaux des autres qui nous entourent, et nous nous approprions ce qui nous convient, nous construisons une identité singulière en assemblant les pièces de ce puzzle. Ces autres, ce sont des hommes et des femmes, s'identifiant eux-mêmes à d'autres femmes et d'autres hommes qui jalonnent leur histoire - là est l'essence même de la bisexualité psychique, cette intrication précoce du masculin et du féminin qui se côtoient sur la scène de notre vie inconsciente.
Commenter  J’apprécie          10
L'illusion duelle procure de tels bénéfices et une telle satisfaction que les deux amants font tout pour la maintenir. Pendant cette période idéale et idyllique, ils fuient toute éventualité de crise qui leur permettrait de définir un peu plus clairement les attentes, les besoins et les désirs de chacun. Ils sont tellement convaincus de penser et de ressentir les mêmes choses qu'ils n'envisagent même pas de le vérifier.
Tout se passe comme s'ils devaient maintenir hors du champ de leur conscience toute perception désagréable qui viendrait à l'encontre de cette première définition merveilleuse de leur couple. Chacun développe à son insu des mécanismes de défense pour fuir la réalité et refouler un certain nombre de contenus désagréables qui pourraient jouer le rôle de signaux d'alerte et le mettre en garde : "La réalité est loin d'être aussi idéale que cela, nous avons telle et telle différence, tel et tel désaccord et il va bien falloir qu'un jour, nous relevions nos manches pour les aborder." Ce moment est déterminant pour la suite. Les homme et les femmes amoureux de l'amour ne franchissent pas ce cap. Ils organisent leur vie dans une succession de coups de foudre pour vivre éternellement le merveilleux état fusionnel du nourrisson et tourner le dos aux crises et à la possibilité de se différencier. Rien ne sert de se voiler la face : tout ce qui est refoulé resurgit toujours à un moment ou à un autre.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Serge Hefez (231)Voir plus

Quiz Voir plus

Les Contes de Beedle le Barde

Combien y a t-il de contes?

6
5
4
8

7 questions
59 lecteurs ont répondu
Thème : Les contes de Beedle le barde de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..