AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 663 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Montreuil , le 16/06/1962
Biographie :

Cathy Ytak est une traductrice et une écrivaine.

Après des études de graphisme et de reliure artisanale, à l'École Estienne, elle part au Brésil, dans le Sertão, participer à l'élaboration de matériel pédagogique graphique pour une école rurale.
De retour en France, elle multiplie les petits boulots : ménages, surveillances de cantine, dessin archéologique, reliure, vacations dans un centre de tri PTT, gardes d'enfants, etc. Puis elle travaille comme vendeuse, pendant sept ans, dans un magasin de photo.

Dès 1985, elle devient animatrice bénévole dans des radios libres (Radio libertaire et Ràdio País) (émissions littéraires et musicales). Elle se dirige ensuite vers le journalisme professionnel et la presse écrite (elle collabore notamment à des revues comme Archéologia, La vie au Soleil, Maison et Nature, Macfun, Macworld, Compétentes Médicales etc.).

Elle entreprend des études de langue au Centre d'Études Catalanes, puis poursuit ses études en Catalogne, à Barcelone. Elle débute dans la traduction (du catalan) en 1995, pour les Éditions Métailié.

Elle travaille pendant deux ans comme attachée de presse pour les Éditions Encrage, basées à Amiens, avant de devenir lectrice pour les éditions Denoël de 1996 à 1998, sous la direction de Jacques Chambon, puis de Serge Brussolo.

Son premier roman "Place au soleil" est publié en 1999 aux éditions du Seuil, sous la direction de Claude Gutman.

Elle abandonne progressivement le journalisme pour ne plus se consacrer qu'à l'écriture et la traduction.

Aujourd'hui, elle écrit des romans (aussi bien pour les enfants que pour les ados et les adultes), des guides pratiques (cuisine), et traduit de la littérature contemporaine catalane.

site officiel : http://www.cathy-ytak.fr/
son blog : http://blog.cathy-ytak.fr/
+ Voir plus
Source : http://cathy.ytak.perso.neuf.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Cathy Ytak   (51)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

10 minutes pour être au plus près de l'actualité du Salon, de ses partenaires, de la chaîne du livre. Présenté par Olivier Zanetta, journaliste, viàGrandParis Avec Cathy Ytak, autrice. L'Instant Pépite : "La Capucine" de Marie Desplechin (L'école des loisirs). Une histoire pour toi : lecture de 5 dédicaces d'autrices et d'auteurs par la comédienne Stéphanie Bourguignon (une opération commune du Salon et du Département de la Seine-Saint-Denis).

Podcasts (1)


Citations et extraits (146) Voir plus Ajouter une citation
zazimuth   14 octobre 2021
Sans armure de Cathy Ytak
Je n'ai pas compris à quel point le curseur de tes émotions et de tes sensations est poussé à l'extrême, en permanence et sans répit.

Pas compris à quel point tout ce qui est facile pour la plupart des gens est difficile pour toi, te poussant sans cesse à chercher de nouvelles stratégies, jusqu'à l'épuisement.

Pas compris à quel point chaque journée est un Everest à gravir avec trois bouteilles d'oxygène quand il en faudrait cinq, et que tous les jours tu te débrouilles avec ça comme tu peux. Que parler à un inconnu dans la rue ou à ta voisine de palier est déjà un petit défi qui t'éreinte, mais si brillamment relevé que personne ne se douterait des efforts que cela exige de toi, à chaque fois.

Que le moindre changement dans la routine de tes journées te paralyse, te stresse ou t'expose à la douleur.

Que tu dois, sans cesse, analyser, reprendre, reformuler tout ce que tu vois et entends pour parvenir à le comprendre.

Que tu es souvent saturée par trop d'informations que tu ne sais pas traiter de manière globale et satisfaisante. (p.42-43)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth   14 octobre 2021
Sans armure de Cathy Ytak
"Tu comprends rien, Yannick, tu vois rien, tu sais rien. Je suis autiste, bordel, Yannick, autiste ! Tu sais ce que ça veut dire, non ? Je pourrai jamais être comme toi, ni comme personne, alors tes émerveillements sur mes supposés talents et sur mes compétences, tu sais ce qu'ils cachent ? Tu sais la merde qu'il y a derrière ? Et comment j'en crève ? Tu sais ça ?" (p.41-42)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth   14 octobre 2021
Sans armure de Cathy Ytak
Mais autiste Asperger, c'est pas une maladie, hein ! ça ne se soigne pas. C'est une manière atypique de voir et d'entendre le monde, de l'appréhender et d'interagir avec lui. Cela dit, il faut vivre avec cette différence-là, et ça, c'est pas facile... ça peut même être très handicapant parfois. (p.48)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth   14 octobre 2021
Sans armure de Cathy Ytak
J'ai une voix d'homme. Non, je ne devrais pas le dire comme ça... J'ai une voix grave. Un peu trop grave pour une tessiture féminine. Au téléphone, personne ne peut deviner si je suis une fille ou un garçon. Si on me demande mon prénom, je dis Yannick, et ça n'arrange pas les choses. (p.14-15)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth   14 octobre 2021
Sans armure de Cathy Ytak
Les mêmes qui m'ont dit : "Ah bon ? T'es une fille qui aime les filles, toi ?" Et à qui j'aurais voulu crier : Non ! Je n'aime pas LES filles, pas plus que je n'aime LES garçons. LES filles, ça veut rien dire, LES filles...

C'est toi que j'aime, Brune, c'est tout. (p.8)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth   14 octobre 2021
Sans armure de Cathy Ytak
Je te sens parfois si frémissante dans cet univers de sensations exacerbées, ton rire devant le reflet d'une flaque d'eau, tes larmes pour une musicienne de rue, ton coeur battant face aux beautés que je ne sais pas voir. (p.38)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth   14 octobre 2021
Sans armure de Cathy Ytak
Quand on met des masques pour avancer dans la vie, il est parfois insupportable qu'un autre les décolle, même avec tout son amour. (p.29)
Commenter  J’apprécie          00
letilleul   27 décembre 2017
D'un trait de fusain de Cathy Ytak
S’habituer… S’habituer à passer du rire aux larmes en quelques secondes.

De la plaisanterie la moins fine à la peur la plus forte. Avec la mort infiltrée.

Mais sérieusement, quand on a dix-sept ou dix-huit ans, ça veut dire quoi, mourir, si on n’a rien vécu ?
Commenter  J’apprécie          160
orbe   26 décembre 2013
Le garçon des rives / Le garçon d'écume de Cathy Ytak
Ma péniche, c'est bien plus qu'une maison. Elle me ressemble. Comme une île entourée d'eau ; on peut toujours en faire le tour, même les jours de grand vent. Une île qui aurait envie de voyager, comme moi j'ai envie de voler.
Commenter  J’apprécie          160
LabiblideVal   27 mars 2019
Tu vois, on pense à toi ! de Cathy Ytak
Ce caillou, tu pourras le laisser sur ta table de nuit, à l’hôpital. Il te parlera de l’île Scobier, celle qui existe en vrai et celle qu’on a inventée pour toi.

Peut-être même qu’il accompagnera tes rêves. Et si tu ne dors pas la nuit, rien qu’en le regardant, tu sauras que tu as deux amis qui pensent à toi : Clément et Nolan
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

As-tu bien lu "Le garçon d'écume"?

Quelle histoire la mère de Samuel lui raconte-t-elle souvent?

La petite sirène
Cendrillon
La belle au bois dormant
Robin des bois

7 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le garçon des rives / Le garçon d'écume de Cathy YtakCréer un quiz sur cet auteur

.. ..