AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 84 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Vadstena , 1949
Biographie :

Stefan Casta écrit des livres pour la jeunesse et pour adultes. Il a été producteur à la radio et à la télévision ainsi que journaliste.

Il a reçu le prestigieux prix August en 1999 ainsi que le prix Astrid Lindgren en 2002 pour l'ensemble de son œuvre.


Source : amazon.fr
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Juin   24 juillet 2017
Faire le mort de Stefan Casta
Je rêve beaucoup. Tout le monde dit que c'est bien. Il faut rêver. C'est une manière de s'approcher de ce qu'on a vécu. De l'évacuer.

(p 213)
Commenter  J’apprécie          110
asnico   28 avril 2017
Faire le mort de Stefan Casta
J'ai parfois l'impression qu'une partie de moi cherche à s'évader, comme si je me coupais en deux. Comme si j'étais entrain d'être abandonné par moi-même. J'imagine que c'est mon esprit qui veut s'en aller d'ici. Mon moi. Je le sens lutter pour se libérer de la chair qui le retient.



Je comprends que si jamais il réussissait, si mon moi m'abandonnait ici, j'en mourrais. J'ai entendu parler d'un phénomène qu'on appelle "l'expérience de mort imminente". C'est probablement ce qui m'arrive. (p 73)
Commenter  J’apprécie          50
asnico   30 avril 2017
Faire le mort de Stefan Casta
- Tout le monde parle de l'avenir mais personne ne veut s'impliquer dans l'éducation des enfants, alors que c'est eux, l'avenir.

[...]

- Comment imaginer l'avenir si on ne mise pas sur les enfants, si on ne les entoure pas, si on ne fait pas attention à eux, si on ne leur donne pas des contes et des jeux? Il faut leur consacrer du temps. Ils ont besoin d'être vus par nous, les adultes. Ils ont besoin de se projeter en nous. Si on commence par exclure un quart des gens dès leur enfance, ça donnera quoi plus tard, à ton avis?
Commenter  J’apprécie          30
Aproposdelivres   13 février 2020
De l'autre côté de Stefan Casta
Quelqu’un meurt. C’est comme ça que cette histoire commence. Quelqu’un meurt et quelqu’un gagne à un jeu de grattage. Ça va changer beaucoup de choses. Tout, en fait.

C’est un vendredi.

Le 21 juin. Une date que je n’oublierai jamais. Pas parce que c’est la Saint-Jean, mais à cause de ce qui arrive.

C’est donc l’été.

Enfin… l’été si on veut. Le temps est tellement pourri qu’il faut une bonne dose d’optimisme pour déceler le moindre signe de son arrivée. En somme, il faut être comme Jörgen qui, lui, en voit partout. Des signes, je veux dire.

Jörgen c’est mon père. Un fait qu’il a souvent tendance à oublier. En ce moment il est au volant. Il fait de grands discours en conduisant. Personne ne l’écoute. On a déjà tout entendu. Ce qui ne l’empêche pas de débiter imperturbablement son monologue enthousiaste et interminable. De temps en temps, il souligne ses propos par de grands gestes emphatiques qui l’obligent à lâcher le volant. Les voitures autour de nous klaxonnent et nous font des appels de phares mais Jörgen s’en fiche royalement. Rien ne peut arrêter le flot de paroles qui se déverse de sa bouche. Il parle comme s’il se trouvait en face d’un public. Et le public c’est nous, Vanessa et moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jeliscurieux   10 juin 2019
La Vie Commence de Stefan Casta
Les soupes d'hiver sont différentes de celles des autres périodes de l'année.

A cette époque-ci, il les laisse réduire. Ses soupes mijotent pendant des heures. Il arrive qu'elles restent sur le feu à gémir et à éclabousser des jours entiers. Nous on se demande ce que c'est, si ça risque d'exploser ou de s'enflammer. Mais ça n'arrive que très rarement. De temps à autre, nous voyons Gustavo se diriger vers la cuisinière pour ajouter une goutte de cognac ou une poignée d'épices, ce qui provoque une éruption volcanique dans la marmite.

Le résultat atteint une sommet gastronomique insoupçonné.

Les saveurs se rencontrent, se confondent et s'inspirent.

Si jamais un inspecteur gastronomique s'aventurait dans notre chemin à l'heure de midi, je suis persuadé qu'avant de repartir, il accrocherait une étoile devant l'entrée de notre ferme.
Commenter  J’apprécie          10
Himbereis   19 août 2013
Mary Lou de Stefan Casta
La vie même est une aventure. Chaque jour qui passe en est une. Aujourd'hui est une aventure. Une autre commencera demain. Nos vies sont des continents inconnus. Chaque être humain est une histoire qui se déroule ici et mainten
Commenter  J’apprécie          21
Pays_des_contes   25 août 2013
Mary Lou de Stefan Casta
- La vie est quand même étrange, dit-elle. La dernière fois qu’on était ici ensemble, j’avais douze ans et je fonçais sur un Finn dériveur. Sa voile dégoulinait d’eau pendant des heures tellement elle était mouillée. Je rêvais de faire le tour du monde à la voile.

Ne trouvant pas de commentaire approprié, je me tais.

- Et maintenant, poursuit-elle, j’ai quinze ans et je me déplace en fauteuil roulant. Je ne ferai pas le tour du monde. Pas grand-chose d’autre non plus, probablement. Je me rappelle que je rêvais de voir la tour Eiffel. Mes parents avaient parlé d’aller à Paris pendant les vacances. Je n’irai probablement pas non plus à Paris. Du moins, je ne monterai pas en haut de la tour Eiffel. Je n’ai plus assez de force pour ce genre de choses. Plus assez de force pour quoi que ce soit, d’ailleurs. C’est comme si une partie de moi s’était étiolée…

Elle se tait. Il faut que je trouve quelque chose à dire.

- Tu es encore la même personne. Avec trois ans de plus, c’est tout. Tu es une fille de quinze ans comme une autre. Ce truc-là n’a aucune importance, j’ajoute en donnant un coup de pied dans le fauteuil.

- Non, pas pour ceux qui peuvent s’en passer. Une certaine manière tu as raison, je commence à m’habituer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Yuko   22 novembre 2016
Faire le mort de Stefan Casta
L’histoire des coqs de bruyère n’était qu’un détail mais il n’est pas impossible qu’elle ait été le début de quelque chose d’autre.

Peut-être le début de la fin.
Commenter  J’apprécie          20
Mamiealba   07 mai 2018
De l'autre côté de Stefan Casta
Un jour tu feras partie de ceux qui ont vécu il y a longtemps.

La terre se souviendra de toi

Comme elle se souvient de l herbe et des forêts,

Des feuilles décomposées.

Comme l’humus se souvient,

Comme les montagnes se souviennent des vents,

Ton repos sera paisible et infini comme la mer.

Poème de Par Lagerkvist - Prix Nobel en 1951; Tout au long de sa vie, il a cherché la réponse à la question : pourquoi vivons nous ?
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth   09 juin 2017
Faire le mort de Stefan Casta
C'est une réponse stupide parce que "peut-être" est un mot qui ne figure pas dans son vocabulaire. Pour Philip, c'est un synonyme de "d'accord." (p.46)
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
44 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur