AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Thomas Merton (39)


lanard   14 juillet 2010
La nuit privée d'étoiles de Thomas Merton
Admettre que des hommes soient admirables, dignes, parfaits, dans la mesure où ils s'effacent dans la foule et passent inaperçus, en cessant d'être conscient de leur existence et de leurs actes... Ici [au monastère] l'excellence est en rapport avec l'obscurité; le meilleur étant celui qui est le moins regardé, le moins distingué; seules les fautes et les erreurs attirent l'attention sur l'individu.
La logique de la vie cistercienne est donc en opposition absolue avec la logique du monde, dans lequel les hommes se poussent en avant, de sorte que le plus excellent semble être celui qui se met le plus en valeur, qui domine les autres, qui attire l'attention...
Quel vie étrange, en vérité, que de vivre toujours dans l'imagination d'un autre être, comme si c'était le seul endroit où nous puissions devenir réel!
La nuit privée d'étoiles, Seuil, 1961, coll. Livre de vie, pp. 288-289
Commenter  J’apprécie          320
Thomas Merton
Danieljean   07 février 2019
Thomas Merton
Rappelle-toi...

Que si un rien fait souffrir
un rien aussi fait plaisir...
Que tu peux être semeur
d'optimisme, de courage, de confiance...
Que ta bonne humeur peut égayer la vie des autres...
que tu peux, en tout temps, dire un mot aimable...
Que ton sourire non seulement t'enjolive,
mais qu'il embellit l'existence de ceux qui t'approchent...
Que tu as des mains pour donner
et un coeur pour pardonner...
Commenter  J’apprécie          272
pgremaud   19 mars 2013
Nul n'est une île de Thomas Merton
Tout homme est un peu de moi-même, car je fais partie de l'humanité...
Ce que je fais est aussi pour eux, avec eux et par eux. Ce qu'ils font est en moi, par moi et pour moi. Mais chacun de nous demeure responsable du rôle qu'il joue dans la vie de l'ensemble...
Tout est incohérent si nous n'admettons, avec le poète John DONNE, que
Nul n'est une île, en soi suffisante.
Tout homme est une parcelle de continent,
une partie du tout. 
Commenter  J’apprécie          250
Thomas Merton
hotaru   24 avril 2012
Thomas Merton
Supplément d'âme
Chaque moment et chaque événement de la vie de chaque homme sur terre fait naître quelque chose dans son âme.
Commenter  J’apprécie          190
THoniger   26 janvier 2014
La sagesse du désert : Apophtegmes des Pères du désert du IVe siècle de Thomas Merton
Que gagnerait-on à voguer vers la lune, si on n'est pas capable de traverser l'abîme qui nous sépare de nous-même.
Commenter  J’apprécie          150
claudie29   20 mars 2018
Nul n'est une île de Thomas Merton
"la conscience est l'indicateur des choses cachées...c'est le miroir des bas-fonds de l'homme...c'est le visage de l'âme..."
Commenter  J’apprécie          120
Danieljean   14 septembre 2015
Zen, tao et nirvâna de Thomas Merton
Le don authentique consiste à ne nourrir aucunement la pensée que quelque chose sort de vos mains pour être reçu par quelqu'un d'autre ; c'est-à-dire que dans le don il ne doit y avoir aucune pensée d'une personne qui donne ou d'une personne qui reçoit, non plus de quelque chose qui fait l'objet de cette opération.
Commenter  J’apprécie          110
Saltimbanco   19 avril 2016
La nuit privée d'étoiles de Thomas Merton
Très jeune, j'avais compris qu'il y a une analogie naturelle entre l'expérience artistique la plus élevée et l'expérience mystique.
Commenter  J’apprécie          100
Chantalama   23 juin 2019
Nul n'est une île de Thomas Merton
Cest le feu, non la fumée, qui réchauffe. C'est le bateau, non son sillage, qui nous transporte sur l'océan. Ainsi faut il rechercher ce que nous sommes dans les profondeurs invisibles de notre être, non dans l'image extérieure de nos actes.
Commenter  J’apprécie          90
Thomas Merton
dido600   31 janvier 2020
Thomas Merton
Quand je lis Flannery O’Connor, je ne pense pas à Hemingway, à Katherine Anne Porter ou à Sartre, mais plutôt à Sophocle. »
Commenter  J’apprécie          70
Danieljean   20 octobre 2019
Mystique et zen de Thomas Merton
La société de masse est individualiste en ce sens qu'elle isole chaque sujet individuel de son voisin immédiat; car elle le réduit à une condition où il a des relations impersonnelles, purement formelles et abstraites avec d'autres individus considérés comme des objets. En dissolvant les liens plus intimes et plus personnels de la vie de famille et de petits groupes, tels que la ferme, la boutique de l'artisan, le village, la ville, le petit commerce, la société de masse isole l'individu de « l'autre », humain et concret, et elle le laisse seul et sans soutien en présence du sans-visage, du vide collectif, de la collectivité. Aussi, l'homme de masse se trouve être en relation non pas avec des êtres humains de chair et de sang, ayant la même liberté, la même responsabilité et les mêmes luttes que lui, mais avec des figures archétypes idéalisées : le président, le champion sportif, le chanteur de moins de vingt ans, l'homme de l'espace.

C'est en l'enfermant strictement dans les limites de sa propre non-existence individuelle que la société de masse intègre complètement l'individu dans la masse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Furibonde   23 août 2017
L'expérience intérieure : Notes sur la contemplation de Thomas Merton
Bon nombre des textes que nous avons cités sur le moi intérieur donnent l'impression fallacieuse qu'il suffit pour retrouver cette identité intérieure et spirituelle de l'isolement et de l'introversion. C'est loin d'être le cas. Le moi intérieur n'est pas seulement ce qui reste quand nous nous détournons de la réalité extérieure. Il n'est pas simple vide, ou inconscience. Au contraire, si nous nous imaginions que notre moi profond est purement et simplement quelque chose en nous de totalement déconnecté du monde des objets extérieurs, nous nous condamnerions par avance à une frustration totale dans notre quête de vie spirituelle.
Commenter  J’apprécie          50
Danieljean   19 octobre 2019
Mystique et zen de Thomas Merton
Étudier un koan, c'est apprendre à ne pas se laisser arrêter par lui, à ne pas hésiter en face d'une difficulté purement illusoire, à savoir comment continuer sans se livrer à des imaginations et des discussions sans fin, à ne pas faire de projets pour « être efficace » ou « obtenir des résultats ».
Commenter  J’apprécie          40
Chantalama   17 juin 2019
Nul n'est une île de Thomas Merton
Notre vie de membres d'une race troublée et perpétuellement aux prises avec l'adversité nous offre l'évidence irritante qu'elle doit avoir un sens, dont une partie nous échappe encore. Et notre but dans la vie est de découvrir ce sens, et de demeurer en harmonie avec lui. Nous avons donc une raison de vivre.
Commenter  J’apprécie          40
Thomas Merton
zenzibar   22 janvier 2019
Thomas Merton
« Cet état d’ « illumination » n’a donc rien à voir avec l’exclusion de la réalité extérieure ou matérielle et, quand il nie « l’existence » du moi empirique et des objets extérieurs, cela n’implique pas qu’il en nie la réalité, qui n’est ni niée, ni affirmée, mais il lie leur importance pour autant qu’ils sont isolés dans leur forme propre. Ils sont devenus sans intérêt parce que la relation sujet-objet, qui existait quand le moi empirique s’en occupait et trouvait plaisir à y penser, a maintenant été détruite dans le « vide ». Mais ce vide n’est absolument pas une pure négation. Il serait mieux adapté aux esprits occidentaux de l’appeler une pure affirmation de la plénitude de l’être positif, bien que les bouddhistes préfèrent s’en tenir à leur principe en s’abstenant d’affirmer ou de nier. » (Mystique et zen p.47)
Commenter  J’apprécie          40
enkidu_   13 avril 2016
La sagesse du désert : Apophtegmes des Pères du désert du IVe siècle de Thomas Merton
Autrefois, un philosophe grec ordonna à l’un de ses disciples de donner, pendant trois ans, de l’argent à ceux qui l’insulteraient. A la fin de cette période d’épreuve, le Maître lui dit : « Tu peux maintenant aller à Athènes apprendre la sagesse. »

En entrant à Athènes, le disciple rencontra un sage qui, assis à la porte de la ville, insultait tous les passants. Il fit de même pour le disciple qui éclata aussitôt de rire. « Pourquoi ris-tu quand je t’insulte ? demanda le sage. – Parce-que pendant trois ans j’ai payé ceux qui m’insultaient et toi, tu le fais pour rien. – Entre dans la ville, elle t’appartient », répondit le sage.

L’abbé Jean, qui avait l’habitude de raconter cette histoire, ajoutait : « Voilà la porte de Dieu à travers laquelle nos pères, qui se réjouissaient de leurs nombreuses épreuves, entraient dans la Cité céleste. » (pp. 60-61)
Commenter  J’apprécie          40
Danieljean   07 octobre 2015
Mystique et zen de Thomas Merton
L'intuition du Zen n'est pas la conscience de nous-mêmes par nous-mêmes comme si celle-ci était notre fait, mais c'est l'intuition par laquelle l'Etre prend conscience de lui-même en nous.

Le propre de cette conscience est de n'être ni réflexive, ni consciente, ni philosophique, ni théologique. Elle est, en un sens, totalement au-delà de la portée de l'observation psychologique et de la réflexion métaphysique.

Faute d'un meilleur terme, on peut dire qu'elle est "purement spirituelle.
Commenter  J’apprécie          40
Bchara   02 juillet 2012
La nuit privée d'étoiles de Thomas Merton
Le besoin de rendre un hommage public à Dieu est aussi essentiel à l'homme que celui de se reproduire, de lire ou de chanter, c'est au fond un instinct beaucoup plus profond que les désirs purement physiques.
Commenter  J’apprécie          40
Danieljean   19 octobre 2019
Mystique et zen de Thomas Merton
L'amour véritable exige le contact avec la vérité, et la vérité ne peut être trouvée que dans la solitude. L'aptitude à supporter la solitude et à passer de longues périodes tranquilles seul en méditation est donc l'une des conditions essentielles pour ceux qui aspirent à l'amour désintéressé.
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean   20 novembre 2018
L'expérience intérieure : Notes sur la contemplation de Thomas Merton
Aimer commence par laisser ceux que nous aimons rester parfaitement eux-mêmes, et non, par les forcer à correspondre à notre propre image. Sinon, nous n’aimons que le reflet de nous-mêmes que nous trouvons en eux.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49859

'Le procès', Orson WELLES (1962)

Joseph K
l'avocat
le prêtre
le bourreau

12 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : acteur français , filmographie , catholique , james bond , adapté au cinémaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..