AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 481 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Bologne , le 20/06/1952
Biographie :

Valerio Evangelisti est un écrivain italien né en 1952 à Bologne.

Il est diplômé de Sciences Politiques à l'Université de Bologne où il se spécialise en Histoire moderne et contemporaine. Il publie des livres et des essais historiques, puis il se consacre à la littérature fantastique.

Son premier roman "Nicolas Eymerich, inquisiteur" obtient le Prix Urania en Italie.

Neuf autres romans du cycle Eymerich ont suivi, et lui valent en 1998 le Grand Prix de l'Imaginaire et le Prix Tour Eiffel de Science-Fiction en 1999.

Il remporte deux fois le prix Masterton, dans la catégorie roman étranger, en 2003 (pour "Picatrix: une échelle pour l'enfer") et en 2004 (pour "Black Flag"). Il publie ensuite trois romans du cycle du Métal Hurlant et les trois volumes du "Roman de Nostradamus" par lesquels il s'est fait connaître en France . Il est aussi correspondant du Monde Diplomatique, président de l'Archive Historique de la Nouvelle Gauche "Marco Pezzi" de Bologne.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Lets PlayThe Inquisitor Book I The Plague German Part XVI DEMETER Finale
Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
latina   02 octobre 2014
Le Roman de Nostradamus, tome 2 : Le piège de Valerio Evangelisti
Les hommes sont doués d'infiniment moins de perspicacité que n'en témoigne d'ordinaire la gent féminine. Si une femme se montre intelligente, elle se fera dans le même temps renarde et lionne. C'est la raison pour laquelle les hommes tentent de nous emprisonner, voire même de nous assassiner. Ils craignent que nous ne récupérions la finesse du raisonnement qui est par nature la nôtre et que nous n'en usions sciemment.



(dixit la duchesse de Cybo-Varano)
Commenter  J’apprécie          162
koalas   02 février 2020
Anthracite de Valerio Evangelisti
- C'est quoi le communisme ? Les journaux en parlent de temps en temps.

- C'est un truc français et allemand, répondit Bob avec assurance, tandis que les deux jeunes plongeaient leur nez dans la bière. Slave aussi. Des gens qui veulent tout mettre en commun, y compris les femmes. Ils sont nombreux à l'Est, d'après ce que j'ai compris. Dans le Colorado, on en a jamais vu.

Un des cowboys acquiesça.

- Ni même ici, dans le Kansas. Même si l'idée de mettre les femmes en commun est plutôt intéressante.

La patronne revint à ce moment-là avec quelques billets à la main.

- Tais-toi cochon.
Commenter  J’apprécie          150
IreneAdler   26 mai 2014
Picatrix : L'Echelle pour l'enfer de Valerio Evangelisti
Mais, chaque fois qu'il [Nicolas Eymerich, inquisiteur] humiliait ce jeune homme, il éprouvait également un léger sentiment de remords. C'etait une faiblesse qu'il ne se pardonnait pas, mais qui lui était pourtant naturelle : signe que l'autodiscipline à laquelle il s'assujetissait était um complète. Il devait encore beaucoup travailler sur lui-même pour parvenir à la cruauté spontanée du véritable croyant, dont saint Dominique avait été l'inégalable modèle.
Commenter  J’apprécie          130
belette2911   03 mars 2014
Anthracite de Valerio Evangelisti
- Cinq minutes me suffiront. Je veux vous faire un cadeau. Parce que vous me plaisez.

- Ce n'est pas le moment. Je ne suis pas excité.

- Attendez pour juger. [...]

Sa main était chaude et avait trouvé le bon rythme. Elle avait les ongles longs et sales, et elle le griffa un peu. [...]

- Mon Dieu ! Tu en as fait un paquet ! Ça doit faire longtemps que tu n'as pas été avec une femme !
Commenter  J’apprécie          130
Walktapus   17 mars 2016
Tortuga de Valerio Evangelisti
- Je n'ai jamais vu un imbécile pareil, commenta Lorencillo. Il parut méditer un instant, puis il se leva de table, dégaina son sabre et l'abattit de toutes ses forces sur la tête de Rochon. La cervelle de ce dernier se répandit dans l'assiette posée devant lui, remplie de viande de porc agrémentée d'ail et d'oignons, d'une pincée de sel et de deux feuilles de laurier.
Commenter  J’apprécie          138
belette2911   01 mars 2014
Anthracite de Valerio Evangelisti
Les vigilantes déclaraient se battre pour rétablir l'ordre et la loi. Ils maquillaient donc leurs comportements derrière une hypocrisie intolérable. En cela, pensa Pantera, les Américains qui détenaient le pouvoir étaient des maîtres.



Ils étaient diaboliquement doués pour affubler leurs abus de pouvoir de nobles motivations, même lorsque leur véritable but ne recelait qu'une infime parcelle de morale. Les Mexicains en savaient quelque chose, tout comme les Peaux-Rouges ou les pauvres légalistes anglais condamnés, longtemps auparavant, à une terrible agonie après avoir été recouverts de goudron et de plumes afin que leur pores ne puissent plus respirer.
Commenter  J’apprécie          120
Oliv   16 décembre 2014
Tortuga de Valerio Evangelisti
"Si le goût de la lecture vous reprend, laissez de côté les histoires plaisantes, les comédies, les poésies amoureuses et licencieuses, les récits édifiants, les traités philosophiques. Ce ne sont que foutaises. Seules les tragédies ont une valeur véritable. On vous y raconte comment les hommes meurent, tuent, voient les autres s'entretuer ou permettent qu'un autre soit tué.

— Alors, selon vous, l'essence de la vie se trouverait dans le mal ?

— Non, dans la mort. Qui n'est ni le bien ni le mal : juste l'inéluctable."
Commenter  J’apprécie          120
belette2911   01 mars 2014
Anthracite de Valerio Evangelisti
- Viens. Je vais te prendre dans ma bouche. C'est ce que je fais le mieux. Les hommes du coin aiment beaucoup ça.
Commenter  J’apprécie          130
Walktapus   18 mars 2016
Tortuga de Valerio Evangelisti
- Le Vatican et les royaumes d'Europe ont pris Las Casas au pied de la lettre et ont légitimé le commerce de chair noire. Les musulmans se procurent la marchandise sur les côtes de l'Afrique, tandis que les juifs la mettent à l'encan ici-même. Et les chrétiens, eux, bénissent ce trafic. Savez-vous quelle est notre force, à nous autres pirates ?

- Non, répliqua Rogério.

- Nous évitons toutes ces hypocrisies. Tout ce que nous voulons, c'est de l'argent, et nous faisons fi de toute règle. Nous nous emparons de tout et vendons de tout, y compris des hommes. Nous sommes le futur, et personne ne nous arrêtera.
Commenter  J’apprécie          110
Pecosa   20 avril 2012
Nous ne sommes rien soyons tout ! de Valerio Evangelisti
Depuis quand le travail est-il un droit? Pour tout bon Américain, c'est une conquête, réservée à qui a la trempe nécessaire. Autrement, une rosse et un cheval de race pourraient avancer les mêmes prétentions.
Commenter  J’apprécie          122
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

charlie et la choclatrie

comment s'appelle sa grand maman si son grand papa est george

joséphine
gorgia
marie
louise

3 questions
77 lecteurs ont répondu
Thème : Charlie et la Chocolaterie de Roald DahlCréer un quiz sur cet auteur
.. ..