AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 84 notes)

Nationalité : Grèce
Né(e) à : Thasos , le 18/11/1934
Biographie :

Vassilis Vassilikos ou Vasílis Vasilikós est un écrivain grec.

Il passa son enfance et son adolescence à Thessalonique où il fit des études de droit. Diplômé, il partit pour Athènes où il devint journaliste.

En raison de son engagement politique, il dut s’exiler en France en 1967 pour fuir la dictature des colonels alors au pouvoir dans son pays. Il y resta tout au long des sept années de la dictature.

Il devient célèbre quand Costa-Gavras porte à l’écran Z avec Jean-Louis Trintignant et Yves Montand, tiré de son roman éponyme.

Quand la démocratie revint au pouvoir en Grèce, Andreas Papandreou lui demanda de devenir directeur des programmes à la télévision en 1981, il occupa ce poste jusqu’en 1984.

Il a été responsable de la délégation grecque à l’UNESCO.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Z de Costa Gavras, bande-annonce
Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
Sachenka   25 janvier 2016
Z de Vassilis Vassilikos
"Mes cohabitants de cette planète", disait le président Kennedy dans un discours. Et c'est vrai. À l'heure où s'ouvrent les portes de l'Espace, il est insensé que nos propres portes demeurent fermées et que nous vivions toujours comme au siècle passé. La science fait des bonds prodigieux en avant, et ces bonds doivent devenir une conscience commune pour tous. [...]
Commenter  J’apprécie          250
Sachenka   27 janvier 2016
Z de Vassilis Vassilikos
Là où tombe un héros, un peuple se lève [...].
Commenter  J’apprécie          270
Sachenka   26 janvier 2016
Z de Vassilis Vassilikos
Mai est un mois cruel. La terre réabsorbe ses fruits. La première floraison et la deuxième sont déjà finies. Maintenant, lourdement, comme des épis, tout retourne à son commencement. Tout est fini. Même la mémoire va se perdre. Elle revivra chez d'autres, nourrie d'un autre sang.
Commenter  J’apprécie          250
Sachenka   29 janvier 2016
Z de Vassilis Vassilikos
Le juge est jeune, beau, courageux. Espoir de guérison pour la gangrène. Rêve amarré à la jetée. Porte ouverte sur la prison. Sans eau. Sans lumière. Il fouille l'obscur réduit. "J'accomplis mon devoir." Patience. Il travaille. Il tisse la toile dont les marchands vont venir estimer le prix. Il la veut à toute épreuve. Avec deux aiguilles, fourchettes chinoises il compte chaque point, dévide le riz, grain par grain. Chaque geste d'aiguille est bien calculé. Chaque point en relation avec un autre point.

Le juge possède un grand stéthoscope. Il est une lune fouillant le stade quand le match se déroule sous les projecteurs. Des milliers de spectateurs sont pris par le jeu. Lequel d'entre eux a payé les joueurs en leur demandant de mal jouer? Qui a misé une fortune dans leur dos? Le juge examine le cliché cinématographique du crime : il lui faut préciser la nature des taches suspectes. Aucun doute ne doit subsister.
Commenter  J’apprécie          170
Vassilis Vassilikos
jaygatsby   30 décembre 2019
Vassilis Vassilikos
Doux est l’amour, mais plus doux encore pour moi d’être en toi. À l’heure où tu t’abandonnes, où tremblent les nerfs de ton cou. À l’heure où tu te perds en moi et où je maîtrise ta perte. Toi, mer passive et passionnée, éternelle autant qu’éphémère au gré de tes humeurs, ruisselets, ravin où chantent des perdrix avec leurs griffes toutes rouges, toi et moi.
Commenter  J’apprécie          160
Sachenka   24 janvier 2016
Z de Vassilis Vassilikos
La paix n'est pas idée. Elle est action.
Commenter  J’apprécie          160
bilodoh   23 janvier 2014
Z de Vassilis Vassilikos
Combien d’années me reste-t-il à vivre? Peu importe, Dans cette terre qui t’a recouvert, je dépose tout mon amour. Dans cette terre, pour un nouveau printemps, pour que refleurisse les fleurs du mois de mai. (p. 257)
Commenter  J’apprécie          140
gavarneur   20 juillet 2018
Les photographies de Vassilis Vassilikos
Un terrible séisme la précéda – qu'il ne pouvait comparer qu'à l'explosion du port miné par les allemands – et quand Lazare, l'estomac encore lourd de cochon de lait, bondit sur ses pieds, il vit les portes et les fenêtres grandes ouvertes. Un vent inconnu, d'une odeur et d'un contact inusité, et qui n'était ni le vardar, ni le maestros, ni le vent du sud, ni le vent du nord, s'engouffra avec ses mille pattes dans la maison de son oncle. Il entraînait avec lui des poissons, des papillons, des feuilles mortes, des insectes, des racines inouïes. Le chat en peluche de Gabrielle quitta sa gaine de nylon, attrapa un poisson d'un autre règne qui asphyxiait à même le sol et l'engloutit. Lazare sortit en vacillant sur le balcon. Un pot de fleur s'était vidé de sa terre, comme vomie sous l'emprise de la nausée.

Page 160
Commenter  J’apprécie          120
Sachenka   28 juin 2019
La Belle du Bosphore de Vassilis Vassilikos
- La mort de l'écrivain fait l'immortalité des écrits [...].
Commenter  J’apprécie          140
bilodoh   10 janvier 2014
Z de Vassilis Vassilikos
Songe à la quantité d’encre que tu as fait couler, au nombre de négatifs! Si tout cela se changeait en sang, tu vivrais éternellement. Mais tu vis éternellement, car le sang de ton sang, s’est changé en lumière. (p.331)
Commenter  J’apprécie          110
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..