AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.12 /5 (sur 1200 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Newport News, Virginie , le 11/06/1925
Mort(e) à : Martha's Vineyard , le 01/11/2006
Biographie :

William Clark Styron Jr., dit William Styron, est un écrivain et essayiste américain.

Admis à l'Université de Davidson il rejoint la fraternité étudiante Phi Delta Theta. Il interrompt ses études pour s'engager dans les Marines à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est fait lieutenant, mais son bateau n'avait pas quitté San Francisco que les japonais s'étaient rendus.

En 1947, Styron intègre l'Université de Duke, prépare une maîtrise d'anglais et publie sa première fiction, dans un recueil de travaux d'étudiants, nouvelle écrite dans l'esprit de William Faulkner.

Après son diplôme, Styron est embauché comme éditeur chez Mc-Graw-Hill, travail ingrat dont il conte les déboires avec humour dans des passages autobiographiques de son ouvrage "le choix de Sophie".

En 1951, il publie "Un lit de ténèbres" ("Lie Down in Darkness"), son premier roman, récompensé du prix de Rome par l'Académie américaine des Arts et Sciences.

Au cours d'un long séjour en Europe, Styron retrouve à Rome une jeune poétesse qu'il avait connue l'année précédente et se marie en 1953. Son expérience italienne lui inspire un roman "la proie des flammes" paru en 1960.

"Les Confessions de Nat Turner" (1967) devient un immense succès critique et commercial et, l'ouvrage, bien que très controversé, remporte le Prix Pulitzer (dans la catégorie Fiction) en 1968.

"Le Choix de Sophie" (1979) remporte le National Book Award en 1980 et devient un best seller. En 1982, son adaptation cinématographique reçoit cinq nominations aux Oscars et Meryl Streep obtient l'Oscar de la meilleure actrice.

En 1985, William Styron est récompensé par le Prix mondial Cino Del Duca.

Il souffre déjà à cette époque d'une profonde dépression, qu'il racontera des années plus tard dans un récit autobiographique à succès, "Face aux ténèbres" ("Darkness Visible", 1990).
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Seul le silence de RJ Ellory - Bande-annonce Joseph a douze ans lorsquil découvre dans son village de Géorgie le corps dune fillette assassinée. Une des premières victimes dune longue série de crimes. Des années plus tard, alors que laffaire semble enfin élucidée, Joseph sinstalle à New York. Mais, de nouveau, les meurtres denfants se multiplient Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, RJ Ellory évoque autant William Styron que Truman Capote, par la puissance de son écriture et la complexité des émotions quil met en jeu.
+ Lire la suite
Podcasts (1)

Citations et extraits (111) Voir plus Ajouter une citation
michemuche   19 juin 2018
Le Choix de Sophie de William Styron
Je n'étais pas un lecteur de manuscrits, mais un écrivain - un écrivain doté de la même ardeur et des mêmes ailes frémissantes que les Melville, les Flaubert, les Tolstoï, ou les Fitzgerald, qui avaient le pouvoir de m'arracher le cœur et de m'en ravir un morceau, et qui, chaque nuit, tour à tour et tous ensemble, me commandaient de consacrer ma vie à leur incomparable sacerdoce.
Commenter  J’apprécie          372
PiertyM   21 novembre 2014
Face aux ténèbres de William Styron
La souffrance occasionnée par une dépression grave est tout à fait inconcevable pour qui ne l'a jamais endurée, et si dans de nombreux cas elle tue, c'est parce que l'angoisse qui l'accompagne est devenue intolérable.

Commenter  J’apprécie          320
tamara29   21 janvier 2018
Le Choix de Sophie de William Styron
Par bonheur, j'étais à cet âge où la lecture demeure encore une passion et donc, hormis un mariage heureux, le meilleur des états pour tenir en échec une solitude absolue.
Commenter  J’apprécie          310
tamara29   15 avril 2018
Le Choix de Sophie de William Styron
Il est des amitiés qui remontent à un âge tendre et restent de pures sources de joie, qui vous inspirent un amour et une fidélité dont mystérieusement sont dépourvues les amitiés que l’on noue par la suite, même très authentiques.
Commenter  J’apprécie          270
William Styron
Poiesis   06 septembre 2013
William Styron
L’écriture est pour celui qui la pratique une leçon permanente de modestie, d’humilité. Jusqu’au mot FIN. C’est une lutte intérieure perpétuelle.
Commenter  J’apprécie          260
Eloah   09 mai 2010
Face aux ténèbres de William Styron
Quant à ceux qui ont séjourné dans la sombre forêt de la dépression, et connu son inexplicable torture, leur remontée de l'abîme n'est pas sans analogie avec l'ascension du poète, qui laborieusement se hisse pour échapper aux noires entrailles de l'enfer
Commenter  J’apprécie          240
tamara29   18 février 2018
Le Choix de Sophie de William Styron
Il m’arrive parfois de penser que la vie n’est qu’un ignoble piège.
Commenter  J’apprécie          240
fanfanouche24   09 novembre 2013
Face aux ténèbres de William Styron
Camus, me dit Romain (Gary), faisait de temps à autre allusion au profond désespoir qui l'habitait et parlait de suicide. Il en parlait parfois en plaisantant, mais la plaisanterie avait un arrière-goût de vin aigre, qui n'allait pas sans perturber Romain. Pourtant il n'avait apparemment jamais attenté à ses jours, aussi n'est-il peut-être nullement fortuit que malgré la constance de la tonalité mélancolique, un sentiment de triomphe de la vie sur la mort soit au cœur du -Mythe de Sisyphe- et de son austère message: en l'absence de tout espoir, nous devons néanmoins continuer à lutter pour survivre, et de fait nous survivons-de justesse. (p.43)
Commenter  J’apprécie          210
tamara29   08 mai 2018
Le Choix de Sophie de William Styron
Maintenant, dans notre siècle sanglant et avec le recul du temps, chaque fois que se produit une de ces inimaginables explosions de violence qui mettent à sac nos âmes, mon souvenir revient vers Nathan – le pauvre dément que j’aimais, délirant sous l’empire de la drogue et, un canon fumant à la main, enfermé dans quelque chambre ou cabine téléphonique anonyme – et son image me paraît toujours présager ces pathétiques et interminables années de folie, d’illusion, d’erreur, de rêve et de conflit.
Commenter  J’apprécie          190
patrick75   27 avril 2013
Un matin de Virginie de William Styron
Maintenant encore je ne saurais le dire avec certitude, mais sans doute ai-je toujours dû supposer que le Shadrach encore jeune affranchi en Alabama tant d'années auparavant avait été plongé, comme la plupart de ses frères et de ses soeurs de race, dans un autre esclavage plus atroce peut-être que le servage sanctionné par l'usage. Un millier de fois déjà a été contée la chronique de ces êtres libérés pour se voir livrés à leur nouvel et incompréhensible cauchemar : le cauchemar de leur pauvreté, de leur faim, de leur humiliation, des croix flambant dans la nuit, du massacre aveugle, et, par dessus-tout, de l'interminable peur.
Commenter  J’apprécie          170
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

le choix de sophie

Quelle actrice connue d'hollywood a reprit dans un film le rôle de sophie ?

marylin Monroe
cameron diaz
jodie Foster
meryl Streep

6 questions
108 lecteurs ont répondu
Thème : Le Choix de Sophie de William StyronCréer un quiz sur cet auteur
.. ..