AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 1168 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Mampong, Ghana , 1989
Biographie :

Yaa Gyasi est une romancière américaine d’origine ghanéenne.

Elle quitte le Ghana pour les États-Unis à deux ans quand son père se lance dans un doctorat en langue française à l'Université d'État de l'Ohio puis devient professeur de littérature. Sa mère est infirmière. Sa famille déménage ensuite dans l'Illinois et le Tennessee avant de se fixer à Huntsville, dans l'Alabama.

En 2009, elle passe l'été au Ghana. Ce voyage est le point de départ de l'écriture de son premier roman. Quatre ans plus tard, elle est diplômée d’un Bachelor of Arts en anglais de l’Université de Stanford.

Elle dispose également d'une première version du roman. Elle décroche un emploi dans une start-up, en Californie. Au bout de quelques mois, elle quitte ce travail qui ne lui laisse pas de temps pour écrire, et a l'opportunité de pouvoir intégrer pour deux ans le Iowa Writers' Workshop, l’atelier d'écriture bien connu de l’Université de l’Iowa, lui permettant de finaliser ce premier ouvrage. Elle est titulaire d’un Master of Fine Arts obtenu au Iowa Writers' Workshop.

Sorti en juin 2016, "No home" (Homegoing) est salué par la critique américaine. Et la National Book Foundation distingue Yaa Gyasi en septembre 2016 dans sa liste annuelle des cinq jeunes auteurs les plus remarquables.

Yaa Gyasi vit à Berkeley, en Californie, depuis 2016.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Yaa Gyasi   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les grands débats E… comme Esclavage : Un devoir de mémoire samedi 22 septembre 2018 de 15h30 à 17h00 Yaa Gyasi - Dany Laferrière - Colson Whitehead - Christiane Taubira - Sylvain Bourmeau L'esclavage aura indubitablement marqué l'histoire du Nouveau Monde. Celui des Indiens d'abord, puis des Africains, dont la traite s'organise dès le XVIe siècle avec son cortège d'exactions, de violences et de morts. C'est en 1619 que le premier esclave noir arrive aux États-Unis et commence alors le long chemin douloureux des Afro-Américains vers l'émancipation et la liberté. de quoi l'esclavage est-il vraiment le nom ? Pourquoi est-il important pour un écrivain de faire ce travail de mémoire ? L'esclavage hante le passé et le présent des Amériques, comment faire en sorte qu'il ne contamine aussi l'avenir ? Comment faire face au négationnisme qui sévit dans une Amérique et dans un monde où la parole se libère ? Souvent pour le pire.

+ Lire la suite

Citations et extraits (305) Voir plus Ajouter une citation
Fandol   15 septembre 2020
Sublime royaume de Yaa Gyasi
Il était assez facile de ne rien faire ou dire qui soit mal. Mais ne pas pécher en pensée ? Ne pas songer à mentir, voler ou frapper votre frère quand il venait vous embêter dans votre chambre, était-ce même possible ? Avions-nous le contrôle de nos propres pensées ? (pages 103-104)
Commenter  J’apprécie          530
Fandol   29 septembre 2020
Sublime royaume de Yaa Gyasi
Je comprends que ce qui fait notre supériorité humaine – la curiosité, la créativité, l’audace - est aussi ce qui menace la vie de tout ce qui existe autour de nous. (page 317)
Commenter  J’apprécie          441
Fandol   11 septembre 2020
Sublime royaume de Yaa Gyasi
Je voulais comprendre le pourquoi des émotions et des sentiments, quelle partie du cerveau en était responsable, et, plus important, quelle partie du cerveau pouvait les faire cesser. (pages 55-56)
Commenter  J’apprécie          431
viou1108_aka_voyagesaufildespages   08 février 2017
No home de Yaa Gyasi
Je suis trop vieux pour aller en Amérique. Trop vieux aussi pour la révolution. En outre, si nous allons étudier chez les Blancs, nous apprendrons seulement ce que les Blancs veulent que nous apprenions. Nous reviendrons pour construire le pays que les Blancs veulent que nous construisions. Un pays qui continuera à les servir. Nous ne serons jamais libres.
Commenter  J’apprécie          400
Fandol   18 septembre 2020
Sublime royaume de Yaa Gyasi
« À quoi ça sert ? » Voilà la question qui distingue les humains de tous les autres animaux. C’est de notre curiosité que sont nées aussi bien la science que la littérature, la philosophie que la religion. (page 167)
Commenter  J’apprécie          390
Fandol   17 septembre 2020
Sublime royaume de Yaa Gyasi
Elle n’avait jamais été le stéréotype des parents d’immigrants, ceux qui distribuent des claques pour toute note en dessous d’un A, qui ne laissent pas leurs enfants faire du sport ou aller à des fêtes, qui sont fiers de leur aîné qui est médecin, du cadet qui est juriste, et inquiets pour le benjamin qui veut étudier la finance. (page 155)
Commenter  J’apprécie          360
Fandol   08 septembre 2020
Sublime royaume de Yaa Gyasi
Le jour de mon arrivée en Californie, tout m’avait paru si beau. Même l’herbe jaunie, brûlée par le soleil et la perpétuelle sécheresse m’avait semblé irréelle. (page 15)
Commenter  J’apprécie          360
viou1108_aka_voyagesaufildespages   10 février 2017
No home de Yaa Gyasi
Nous croyons celui qui a le pouvoir. C'est à lui qu'incombe d'écrire l'histoire. Aussi quand vous étudiez l'histoire, vous devez toujours vous demander: "Quel est celui dont je ne connais pas l'histoire? Quelle voix n'a pas pu s'exprimer?" Une fois que vous avez compris cela, c'est à vous de découvrir cette histoire. A ce moment-là seulement, vous commencerez à avoir une image plus claire, bien qu'encore imparfaite.
Commenter  J’apprécie          340
Fandol   26 septembre 2020
Sublime royaume de Yaa Gyasi
C’était ce que je voulais savoir. Un animal était-il capable de résister à la recherche d’une récompense, en particulier si un risque y est associé ? Une fois cette question résolue, tout rentrerait dans l’ordre. (page 228)
Commenter  J’apprécie          340
Fandol   09 septembre 2020
Sublime royaume de Yaa Gyasi
Comme beaucoup d’Américains, je ne connaissais presque rien du reste du monde. J’avais passé des années à raconter à mes camarades de classe des histoires rocambolesques, que mon grand-père était un guerrier, un dresseur de lions, un grand chef. (page 39)
Commenter  J’apprécie          320

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quand les femmes mènent l'enquête ...

Dans "Poulets grillés" de Sophie Henaff, le premier tome d'une série française, la commissaire dirige une équipe de bras cassés. Son prénom est associé à "de Bretagne".

Anne Capestan
Carole Evans
Stephanie Plum
Hannah Swensen

12 questions
104 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , femmesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..