AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fayard

La maison d`édition Fayard a été fondée en 1857 par Joseph-François Arthème Fayard. La maison introduisit en France l`édition populaire d`auteurs vivants, en publiant les œuvres d`Alphonse Daudet en fascicules à 5 centimes pièce. Les collections sont diverses et regroupent biographies, essais, études de civilisations, et même dictionnaires.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Fayard



Dernières critiques
OmbreetPoussiere
  11 juillet 2020
Les Français et leurs animaux : Ethnologie d'un phénomène de société de Jean-Pierre Digard
Comme vous peut-être, j’ai grandi avec des animaux de compagnie.

Adulte et maman à mon tour, les enfants ont eu à leurs côtés chien, chat, tortues, poissons, lapins, hamsters et même des rats qui se sont révélés être des compagnons très intelligents et fort agréables.

Cette « passion » animalière m’a amenée à lire de nombreux ouvrages très divers. J‘ai apprécié les livres de Boris Cyrulnik, de Karine Matignon, et d’Eric Baratay qui tous se rangeaient penchaient du côté des animaux.

Le présent livre, écrit par Jean-Pierre Digard, peut paraître agressif voire violent car il prend à partie les hommes, quelques fois sans ménagement et souligne les « absurdités » de certaines formes de militantisme, la disparité des « combats » (animaux de ferme / animaux de rente), .....

Bien que le livre date désormais (la présente édition est de 1999), c’est un ouvrage très instructif. Jean-Pierre Digard, grâce à sa double formation d’ethnologue et d’anthropologue guide le lecteur sur les chemin de la domestication en France mais aussi dans plusieurs tribus du globe. Il offre au lecteur l’opportunité de comprendre comment l’acte de tuer un animal pour se nourrir est pratiqué et vécu.

Une lecture dense, passionnante, propre à réconcilier les « amis des animaux » et ceux qui ne le sont pas, les partisans de la chasse et ceux qui s’y opposent, les « fous des chiens » et les « fans de chats », ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
laeti32
  11 juillet 2020
Il est grand temps de rallumer les étoiles de Grimaldi Virginie
J'ai adoré ce livre et une fois de plus ça peux être le vécu de tellement de personnes ,qu'on peut s'identifier, soit dans son enfance ou dans sa vie adulte.

Le paysage est tellement bien décrit qu'on a l'impression de faire parti du voyage.

Un roman commence je les aime.
Commenter  J’apprécie          10
Zernette
  11 juillet 2020
L'abandon des prétentions de Blandine Rinkel
Les relations mères - filles ont toujours été compliquées. La seule qui en a réchappée est notre aïeule Eve.



Dans ce livre "notre héroïne" nous décrit telle une scientifique sa relation avec sa mère qui est son cobaye.



Aucune empathie, aucune chaleur filiale. Tout se que fait sa mère, sa manière d'être est décortiquée, scrutée.



Alors que sa mère est simplement atypique avec sa manière de vivre. Elle scotche des mots sur son frigo, parle aux gens dans les supermarchés, invite chez elle des personnes afin de boire une tasse de café afin de briser un peu la monotonie et la solitude de sa vie.



Bien évidemment sa fille unique ne peut accepter cet état de fait. Par contre, ce n'est pas pour cela qu'elle se rapproche de la vie quotidienne de sa mère qui n'attends que cela.



Pour avoir eu une mère un comme celle de l'auteur, je peux comprendre le malaise qu'elle ressent.



Et vous, après avoir lu ce petit bijou, qu'en pensez vous que ce soit de l'analyse de la fille ou de la vie excentrique de la mère ?



Ne serait il pas juste d'avoir la prétention de laisser vivre comme elle le souhaite celle qui lui a donné la vie ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00