AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fayard

La maison d`édition Fayard a été fondée en 1857 par Joseph-François Arthème Fayard. La maison introduisit en France l`édition populaire d`auteurs vivants, en publiant les œuvres d`Alphonse Daudet en fascicules à 5 centimes pièce. Les collections sont diverses et regroupent biographies, essais, études de civilisations, et même dictionnaires.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Fayard



Dernières parutions chez Fayard


Dernières critiques
GB
  11 décembre 2018
Tout, tout de suite de Morgan Sportès
Même si l'auteur qualifie ce livre de roman, c'est plutôt le récit de façon chronologique d'un enlèvement qui tourne mal. Et ce,basé sur un cas vécu. Étant du Québec le langage m'a rebuté quelque peu mais j'ai quand même saisi le sens des mots. C'est vraiment de la violence à l.état pur, dont le seul but est de récolter de l'argent acquis facilement. Ce qui n'était sensé n'être qu'un enlèvement , suivi d'une demande de rançon se transforme en meurtre. Dur à lire
Commenter  J’apprécie          00
Chocolatiine
  10 décembre 2018
Alors vous ne serez plus jamais triste de Beaulieu-B
Depuis la mort de sa femme, le Docteur a perdu le goût de vivre. Après des semaines, des mois, à tourner en rond chez lui, sans sortir, sans se laver, désormais incapable d'opérer, ce chirurgien a pris sa décision : ce soir, il se suicidera. Alors qu'il prend un taxi en vue d'aller finir ses derniers papiers à l'hôpital, il fait la connaissance de Lady Sarah, alias Mamie-Robe de soirée. La vieille dame refuse de le conduire là où il demande et parvient à lui extorquer sept jours. Oui, voilà, elle se donne sept jours pour le faire changer d'avis - elle aurait aimé davantage mais le Docteur est dur en affaires.

Les voici donc, duo étrange, le médecin triste et la vieille enthousiaste, partis pour une semaine de rendez-vous, de sorties, d'activités en tout genre, du tir sur citrouilles à l'essayage de cercueil.

Loin de moi l'idée de vous raconter la fin de l'histoire ! Elle est tellement inattendue que je m'en garderai bien.



Il ne m'a fallu que quelques heures pour dévorer ce roman de Baptiste Beaulieu. Il est plein de bons sentiments sans jamais être niais, fait sourire, rire, et pleurer aussi, oui, bien pleurer. Cette lecture détend et donne de l'espoir, surprend, aussi, quand on comprend le fin mot de l'histoire.

Bref, c'est encore une réussite pour le jeune médecin. Je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
JeanAugustinAmarDuRivier
  10 décembre 2018
Servir de Pierre de Villiers
Aimons notre jeunesse, elle nous le rendra, voilà le chapitre de ce livre du Général Pierre de Villiers qui a retenu le plus mon attention. J'y ai trouvé la confirmation que l'armée comble bien des lacunes de la société civile dont celle constituée par la panne de l'ascenseur social. Grâce à cette institution, notre pays délivre à tous une possibilité d'accomplissement de soi. Pour plusieurs années ou pour quelques mois, les engagés volontaires, en accomplissant leur service militaire, donnent, à juste titre, du sens à leur vie. En échange, ils reçoivent la possibilité de changer de point de vue et d'acquérir un savoir-être très prisé, qui représente un gage de succès s'il l'applique dans chacun de leurs projets de vie. La nature même de l'engagement militaire implique d'acquérir un état d'esprit par lequel rester en vie et vaincre demeurent au premier plan. Ainsi, lors d'une formation, concentration et attention sont de rigueur. Pourquoi ? le trouble-fête qui empêcherait l'acquisition de savoirs cruciaux commettrait presque une sorte de forfaiture qui aurait pour corolaire immédiat la mise en danger d'autrui. Nous prenons donc un recul salutaire à l'égard des courses à l'échalote futiles, qui parsèment notre quotidien, d'où résultent de pseudo champions arrogants, imbus d'eux-mêmes et dénués de toute once d'intelligence collective qui permettrait la mise en place de solutions durables - vivables, viables et équitables, autrement dit, économiquement, socialement et environnementalement responsables - garantes de succès dans la lutte pour la vie de l'humanité.

Ainsi, paradoxalement, notre armée française, en offrant un cadre structuré, redonne espoir alors que dans bien des cas, on danse, comme l'illustre Stomae, pour s'étourdir des divertissements visant à pallier le vide et les vicissitudes d'une société au confort illusoire.

Souhaitons, que les propos, du Général de Villiers soient entendus et compris afin qu'un parcours tel que celui d'Alexandre Dumas, parti saute ruisseau, devenu le célèbre écrivain des trois mousquetaires et du comte de Monte Cristo puis entré au panthéon de nos grands hommes, redevienne un modèle crédible pour tous au XXI éme siècle.

Bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00