AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Bamboo Edition

Spécialisée dans la bande dessinée, la maison d`édition Bamboo Edition a été créée en 1997 par Olivier Sulpice. Depuis sa création elle est tournée vers le domaine de l`humour avec des collections thématiques comme Humour job ou Humour Sport. Elle a également créé une collection de bandes dessinées réalistes nommée Grand Angle, en 2002, et un label manga, Doki-Doki, en 2006, qui connait le succès grâce à une ligne éditoriale exigeante.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Bamboo Edition



Dernières parutions chez Bamboo Edition


Dernières critiques
LigneClaire
  12 août 2022
L'écluse de Philippe Pelaez
Polar aussi mine de rien mené de plume de maître par Philippe Pelaez et Gilles Aris au dessin. Un microcosme où les plus atteints ne sont pas ceux qu’on croit.
Lien : https://www.ligneclaire.info..
Commenter  J’apprécie          00
MangaNews
  12 août 2022
Les promeneuses de l'apocalypse, tome 1 de Sakae Saito
Les Promeneuses de l'apocalypse révèle suffisamment de qualités dans son genre pour faire passer un moment de lecture très agréable, et on espère bien que ça durera !
Lien : https://www.manga-news.com/i..
Commenter  J’apprécie          00
marietjf
  11 août 2022
L'écluse de Philippe Pelaez
C’est la rentrée BD, ou presque, avec ce one-shot paru hier chez Grand Angle avec au scénario le prolifique Philippe Pelaez et au dessin Gilles Aris que je découvre.



Cette couv très réussie cache un polar rural saveur années 60. Des femmes sont retrouvées noyées dans une écluse. A Douelle les regards se tournent vers Octave, l’éclusier façon Quasimodo. Un flic vient de Cahors pour faire la lumière sur cette histoire…



Un scénario bien foutu qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page, Philippe Pelaez confirme son talent pour écrire des histoires aux ingrédients historiques et policiers bien assaisonnés… Les personnages sont truculents et l’ambiance générale entre Pagnol et Hugo est prenante.



Le dessin de Gilles Aris m’a d’abord un peu déconcerté, ces petits bonhommes aux gueules bien marquées sont étonnants, puis je me suis laissé mener dans ce petit village du Lot où le rejet de la différence, les non-dits et la haine peuvent mener au drame. Les couleurs réussies apportent le petit côté vieillot et la chaleur du soleil du sud-ouest…



Une belle réussite pour ce polar dont on ne voit pas la fin venir avant la dernière planche… Ce Monsieur Pelaez m’intrigue, j’ai donc décidé de l’interviewer ! A suivre sur ma page insta bulle.noire !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70