AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gallmeister

Créées en 2005, les éditions Gallmeister sont une maison d`éditions publiant des ouvrages appartenant au genre littéraire Ecrire la nature, un genre littéraire hérité de l`oeuvre de Henry David Thoreau. Ce genre littéraire étant un courant majeur aux Etats-unis, ont trouve dans le catalogue des éditions Gallmeister un grand nombre d`auteur américains. La maison est divisée en plusieurs collections thématiques, la collection Nature Writing, la collection Americana, la collection Noire et la collection Totem.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Gallmeister



Dernières parutions chez Gallmeister


Dernières critiques
marina53
  04 juin 2020
L'indien blanc de Craig Johnson
Parce que son ami, Henry Standing Bear, a été invité à faire une conférence à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts sur sa collection de photos mennonites, Walt Longmire voit là une bonne occasion d'aller voir sa fille, "la plus grande juriste de notre époque", avocate à Philadelphie et par là même de rencontrer sa dernière conquête amoureuse. Comme Henry voulait soigner son entrée, le trajet se fera à bord de la Thunderbird décapotable bleu ciel et non en avion. Trois jours de voiture plus tard, Walt n'est pas mécontent d'arriver à destination et se réjouit déjà du dîner prévu chez sa fille. Malheureusement, celle-ci le prévient qu'elle a du travail et risque d'arriver tard. Pendant qu'Henry passe sa soirée à l'Academy, le shérif fait connaissance avec la mère de son adjointe. Et c'est en pleine promenade dans les rues de Philadelphie qu'il reçoit un appel l'informant que Cady a été agressée et qu'elle est dans le coma...



Walt Longmire quitte cette fois ses montagnes du Wyoming et se rend à Philadelphie. Mais ce qui devait être d'agréables retrouvailles familiales tourne vite au cauchemar. En effet, Cady a été agressée et se retrouve dans le coma. Le shérif qui, visiblement, n'est pas prêt de lâcher son étoile, va aussitôt vouloir mettre la main sur le(s) responsable(s). Soutenu par la mère de Vic et son fidèle ami, Henry, il ne sait pas encore que son enquête va le plonger dans une sombre histoire de drogue et de corruption. Cette fois-ci, Craig Johnson délaisse le comté d'Absaroka pour les rues animées de Philadelphie où notre shérif va se démener pour retrouver celui qui a voulu s'en prendre à sa fille chérie. L'intrigue, savamment tortueuse, révèle de bien sombres revers. Heureusement que quelques pointes d'humour et le menu détail croustillant de la vie de Walt allègent un tant soit peu le propos.

Un troisième tome captivant même s'il nous tarde de rentrer dans le Wyoming !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sweetwater
  03 juin 2020
Désert solitaire de Edward Abbey
Edward Abbey… Edward Abbey ! Merci… Quel choc ! Voici le livre qui entre dans mon Top 3. J’en dirai le moins possible : Le désert, la précieuse goutte d’eau qui suinte d’un rocher, la vie partout dans ce chaos de sculptures naturelles, le choc des couleurs, les interrogations, le silence, la solitude, et l’amour…

Ce livre n’est pas un roman, mais le témoignage d’un ranger dans les années 50, vivant seul dans le désert de Arches (Parc National). C’est un cri, une déclaration, une ode à l’amour, une caresse de chaque instant offerte à la lumière et au ciel, aux roches éclatées et aux canyons, un chant infini d’amour au désert, le plus beau chant d’amour qu’il m’ait été donné de lire. Plein d’espoir et empli jusqu’à la gueule du désespoir causé par l’humain…

Attention, il ne s’agit certainement pas d’un livre de descriptions (ennuyeuses), non, en lisant le lecteur devient le caillou, le crotale, le filet d’eau, et tout le mystère qui peut nourrir un humain.

Par ce livre s’est levé aux USA un mouvement écologiste de grande ampleur, à l’époque, qui survit toujours, malgré le mal qui est fait à cette terre-mère.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sweetwater
  03 juin 2020
Les marches de l'Amérique de Lance Weller
Des existences bâties sur la violence, le pire de la nature humaine dans des paysages gigantesques à l’insoutenable beauté, personnages pourtant attachant, en lutte pour la survie au milieu du chaos de l’Amérique du début du 19ème siècle, quand les frontières n’existaient pas vraiment. On savoure chaque page, on est emporté, le style est superbe, nous vivons chaque instant comme une incursion dans l’Histoire, couverts de poussière, de sueur, de sang séché, de poudre, la conscience ligaturée par le mal, et pourtant sensible à l’amour, soudain, nous laissant décontenancés (Je pense à une scène en particulier).
Commenter  J’apprécie          00