AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Payot et Rivages

La société Payot & Rivages est une maison d`édition française, née du rapprochement en 1992 des éditions Payot, principalement connues pour la collection « Petite Bibliothèque Payot » spécialisée en sciences humaines, et de la société française Rivages, qui publie principalement de la littérature étrangères, des thrillers et des policiers.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Payot et Rivages



Dernières parutions chez Payot et Rivages


Dernières critiques
SuzannePoupou
  18 octobre 2018
Peter Pan de James M. Barrie
Quel plaisir de rencontrer le Peter Pan originel ! Aussi plaisant que détestable tant il vit dans l'instant, oubliant son passé et négligeant son futur.

Cette idée géniale de Barrie de présenter l'enfant dans sa quintessence avec ses avantages et ses grands défauts ! Oui on s'amuse avec Peter ! Oui on ne s'ennuie pas avec Peter ! Oui on joue avec Peter ! Enfin, cela ne dure qu'un temps, les vrais enfants finissent par se lasser et souhaitent grandir. C'est la le drame de Peter ! Quoique, il finira également par les oublier...Au grand chagrin de Wendy !

L'ouvrage invite à l'imaginaire, à l'évasion, à l'aventure mais permet également de réfléchir à la place de l'enfant, à son essence, un "être en devenir" (Hannah Arendt) ou un éternel jouisseur de l'instant ?
Commenter  J’apprécie          00
Bazart
  18 octobre 2018
La femme à part de Vivian Gornick
Alors qu'elle est pourtant une véritable icone des lettres américaines et du journalisme, la renommée de Vivian Gornick a mis pourtant pas mal d'année à venir jusqu'à nos oreilles puisqu' l'on a connu il y a quelques années seulement en France avec "Attachement féroce", récit autobiographique assez formidable paru chez Rivages, qui avait bien marché dans le monde littéraire.



Vivian Gornick, présente en septembre dernier, au dernier salon America, nous livre en cette rentrée littéraire son second volet autobiographique mélangeant, comme pour "Attachement féroce", des réflexions sur des thématiques aussi importantes que le féminisme, la littérature, le racisme, les relations de couple, l'amitié, souvenirs plus au moins lointains, avec, en toile de fond, un portrait aussi singulier qu'étonnant de sa ville de toujours New York.



Une fois de plus, Viviane Gornick nous montre à quel point elle est une voix singulière de la littérature en portant à nouveau ce regard aigu sur le monde qui l'entoure.



On l'aime toujours autant, cette vision décapante et profondément humaine qu'elle porte sur ses contemporains et notamment sur les anonymes qu'elle croise au fil de ses déambulations à Manhattan, la romancière comblant ses nombreuses angoisses existentielles par des marches sans fin.



Gornick nous explique comment elle a fait son cheminement personnel au fil des années, passant d'un modèle finalement assez convenu de recherche de grand amour et d'une vie professionnelle fiable à quelque chose de plus libre, plus indépendant, mais pas forcément quelque chose de plus stable et plus rassurant.



Ces instantanés de vie, jamais chronologiques ou académiques, permettent avant tout à l'auteure de tisser une peinture fine et sensible de New York et ses habitants, comme on l'a rarement vu ni au cinéma ni en littérature, en dépit des oeuvres qui sont faites autour de cette ville.



Dans "La femme à part", les habitants de la "big Apple" sont croqués avec justesse et intelligence, et l'auteur arrive à apporter une coloration inédite à une ville qui nous apparait vraiment différente de ce que l'on connaissait.



On regrettera simplement que les portraits de ses new-yorkais ne soient sans doute pas à notre gout suffisamment développés, mais peut-être est ce prévu dans un prochain volet de ces récits, tant on a le sentiment à la fin de ce bref mais ô combien intense "la femme à part", que Gornick a encore plein de choses à nous dire !
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
isa-vp
  18 octobre 2018
Rivière Tremblante de Andrée A. Michaud
Deux enfants disparaissent, à 27 ans d’écart, laissant derrière eux les deux personnages de Rivière tremblante : Bill, le père d’une petite fille disparue récemment et Marnie, la sœur de cœur d’un jeune garçon disparu depuis 30 ans.

Et c’est la disparition d’un troisième enfant qui réunit ces deux êtres à la vie détruite par la peine et les regrets.

Ce roman est un cri d’amour, une ode à l’enfance et à ses rêves, dans laquelle des adultes continuent à peupler leur univers de héros invincibles et d’animaux parlants, pour ne pas s’éloigner des enfants perdus.

Des mots superbes sur l’amour et l’amitié, d’une poésie et d’une grandeur saisissantes, qui nous laissent sans voix.

Mais c’est aussi un cri de désespoir, face à l’inacceptable et à l’injustice du destin qui laisse persister un effroyable doute sur le sort de ces enfants.

L’auteure, Andrée Michaud, mêle avec beaucoup de subtilité, ces histoires de disparitions, en se jouant de la chronologie et en offrant au hasard une place reine, pour qu’un jour, peut-être, le présent paraisse à nouveau envisageable.

Ce roman puissant et émouvant, est un coup de poignard qui imprime sa marque dans notre cœur et fait émerger nos émotions les plus vives. Magnifique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22