AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Payot et Rivages

La société Payot & Rivages est une maison d'édition française, née du rapprochement en 1992 des éditions Payot, principalement connues pour la collection « Petite Bibliothèque Payot » spécialisée en sciences humaines, et de la société française Rivages, qui publie principalement de la littérature étrangères, des thrillers et des policiers.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Payot et Rivages



Dernières parutions chez Payot et Rivages


Dernières critiques
Lilo0606160616
  20 avril 2018
Les Hauts de Hurle-Vent de Emily Brontë
"Les Hauts de Hurle-Vent" est un roman classique profond qui sonde la noirceur de l'homme et son machiavélisme au travers de la manipulation des âmes. Il dresse un portrait critique de la société anglaise de l'époque mais surtout des amours impossibles.



Petit résumé de l'histoire : Monsieur Lockwood est un jeune homme nouvellement arrivé à Thurscross Grange et est le nouveau locataire du sombre Monsieur Hearthcliff qui l'intrigue de par son côté taciturne et son énigmatique sourire en coin. Désireux de connaître l'histoire de son propriétaire et de sa famille, notamment de Catherine, cette jeune femme aux grands yeux noirs et aux boucles dorées, il interroge sa servante, Mrs Hélène Dean, qui a servit pendant de longues année les deux maisons de Thurscross Grange et Hurle-Vents. Il va dès lors découvrir les tréfonds de cette famille recomposée dont les amours ravageurs ont laissé des traces. Au fil des chapitres, le lecteur découvre la dure jeunesse de l'orphelin Heartcliff et de ses frère et soeur d'adoption, Hindley et Catherine Earnshaw, jeune fille avec laquelle il va nouer des liens dangereusement et passionnément forts. Constamment rejeté de par son côté bohémien et donc de par sa différence, Heatcliff va développer une force mentale et un machiavélisme que la jalousie et la vengeance vont entretenir. Au-delà de cette personnalité hors norme et sombre, on découvre également des histoires d'amours torturées, entre père et fils, entre femmes et hommes. Les sentiments humains sont parfaitement mis en avant.



Tout au long du récit, on assiste à l'évolution du caractère de chaque personnages. Catherine Earnshaw Linton va s'avérer être une chipie capricieuse et actrice invétérée, manipulant elle aussi son entourage. Hindley, son frère, va quant à lui sombrer dans la mélancolie et l'alcoolémie suite au décès de sa femme, et développer une aversion à l'encontre de son fils Hareton, enfant que Heartcliff va prendre sous son aile mais non moins sans arrières pensées. Edgar Linton, ancien voisin et mari de Catherine Earnshaw, est un jeune homme au caractère docile mais pas servile, et va être la figure de la stabilité maritale dans le récit contrairement à sa soeur, Isabelle qui va être l'une des victime collatéral du bohémien.

De son côté, Mrs Hélène Dean, est à la fois la confidente, la grande-sœur, la nounou de tout ce beau monde. Elle est le point central et le pilier des deux familles Linton - Earnshaw, pilier et spectatrice des frasques de chacun. Elle est en quelque sorte le Jiminy Cricket de Catherine Earnshaw-Linton, puis de sa fille Catherine Linton. Elle possède une force de caractère et une empathie pour l'ensemble des personnages qui la rend, en quelques sortes, neutre et beaucoup plus perspicace.



En lisant ce roman, on s'insurge de la manipulation dont Heartcliff fait preuve, de sa rancœur et de sa vengeance qui le rendent impassible et joyeusement violent envers les êtres faibles, dont son fils Linton Heathcliff . Il possède un esprit vif, impertinent et se moque du quand dira-t-on. Il est la figure de l'opposition, l'oxymore du peuple civilisé.



En ce qui concerne l'écriture d'Emily Brontë, je l'ai trouvé très agréable, très fluide. Une pincée de dialogues, quelques descriptions mais peu comparé aux autre romans du 19ème siècle, des personnages passionnés et profonds, l'auteure nous emmène dans les abysses de l'âme humaine avec une innocence certaine. Elle met en avant le fait qu'à cette époque le statut social importe davantage que l'amour, la place dans la société étant la porte de sortie d'une âme pauvre. Ce qui est étonnant, c'est que l'auteur a écrit ses lignes en imaginant parfaitement chaque traits de son histoire, n'ayant vécue que recluse dans un village du Yorskshire et n'ayant que peu d'expérience sur la vie. On pourrait cependant trouver un effet miroir entre la rudesse de sa vie et celle de Heartcliff.



En conclusion, un très bon roman qui mérite une lecture attentive et qui nous accroche du début à la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Nonna
  19 avril 2018
Pottsville, 1280 habitants de Jim Thompson
Nick Corey, shérif de Pottsville au début du XXe siècle, a comme seul souci, celui de garder sa place en en faisant le moins possible . La caricature trop poussée perd de sa crédibilité malgré quelques passages assez drôles.
Commenter  J’apprécie          00
Ctucorrect
  19 avril 2018
La loi des Wolfe de James Carlos Blake
L'univers décrit dans ce roman est violent, codifié, sans pitié. De part et d'autre de la frontière américano mexicaine la traque d'un couple fait rage. Eddie est intrépide, n'en fait qu'à sa tête, mais c'est d'abord au péril de sa vie, imaginez un peu, il a une aventure amoureuse avec la femme d'un chef de cartel! Il tue ce chef pour sauver sa peau et celle de sa chérie, et le couple doit fuir, passer la frontière. Comme c'est un Wolfe, il est de ce fait protégé, même s'il ne respecte pas les codes ancestraux de la famille. Un bon roman d'action.
Commenter  J’apprécie          00