AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


A propos des séries TV

Liste créée par Bibalice - 21 livres. Thèmes et genres : série tv , séries américaines , télévision

Depuis quelques années, les séries tv sont devenues des incontournables pour tous les amoureux de fiction. Voici quelques livres qui décortiquent certaines séries cultes.


1 Game of thrones, une métaphysique des meurtres
Marianne Chaillan
10 critiques 8 citations

Ce voyage d’Essos à Westeros, en compagnie des plus grands philosophes, démontre que regarder Game of Thrones peut se révéler aussi instructif que divertissant. Ajouter à mes livres
2 Les mêmes yeux que Lost
Pacôme Thiellement
3 critiques 12 citations

La fiction sait ce que la réalité ne fait que sentir. L'Occident a répandu ses ténèbres sur le reste de la Terre. Et la série Lost ne se contente pas d'en dresser le portrait le plus complet ; elle met également en scène la quête d'un nouveau pôle d'orientation, qui passe par la compréhension de nos conditionnements et déterminations, l'interprétation symbolique unificatrice et la naissance d'un regard parfait qui intègre et dépasse tous les conflits. Ajouter à mes livres
3 Séries télé : De Zorro à Friends, 60 ans de téléfictions américaines
Martin Winckler
1 critique

Martin Winckler nous dévoile avec passion les coulisses des séries télé passées, présentes et même futures... pour les spécialistes, les néophytes ou les nostalgiques ! Ajouter à mes livres
4 Twin Peaks : Les laboratoires de David Lynch
Guy Astic
1 critique 1 citation

Trente épisodes auront suffi pour faire de Twin Peaks, série créée en 1990 par Mark Frost et David Lynch, l'une des références majeures de la télévision. Au commencement : l'assassinat de la reine de beauté de la ville, Laura Palmer, dont l'existence s'avère plus sombre que les apparences ne le laissent supposer. L'agent Dale Cooper découvre l'envers du décor, les histoires secrètes des habitants, ces présences qui rôdent dans la forêt de Ghostwood. Son enquête s'inscrit dans un feuilleton creuset mêlant le soap opera, le fantastique, le paranormal, le film noir, le teen marie, le burlesque... ce qui n'a pas manqué d'influencer X-Files, Buffy contre les vampires, Six Feet Under, Desperate Housewives. Sans être le seul artisan de Twin Peaks, David Lynch y a imposé un style visuel et une tournure narrative singulière qui intensifient les mystères. Il combine là continuité et plasticité, assume les tensions entre cinéma et télévision. Devant cette ?uvre hybride, il nous faut ouvrir les perspectives à la mesure de Laura Palmer, corps éteint et figure incandescente qui, du petit au grand écran, ne se résout pas à mourir. Un mythe moderne a ainsi pris forme ni plus, ni moins. Ajouter à mes livres
5 La passion de Tony Soprano
Emmanuel Burdeau
1 critique

es Soprano mettent en scène la vie d?une bande mafieuse dirigée par Tony Soprano, tiraillé entre ses activités illégales et sa vie familiale. Les saisons suivent plusieurs années de la vie des personnages, particulièrement la famille de Tony, dont les enfants ? personnages et acteurs ? grandissent en temps réel jusqu?à la fin de leur adolescence. Créée en 1999 par David Chase, cette série a été saluée comme le meilleur programme de l?histoire de la télévision. Des livres ont paru, sur la philosophie de Tony Soprano ou sur ses plats préférés, mais il manquait un essai critique sachant répondre à une triple question.En quoi Les Soprano sont-ils une grande ?uvre de notre temps ?En quoi permettent-ils de comprendre ce qu?est devenue la série télévisée ?Pourquoi les cinéphiles se tournent-ils de plus en plus vers ce genre ? Ecrit par Emmanuel Burdeau, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, cet essai tient à la fois de l?exercice d?admiration et de l?analyse, de l?étude de cas et de la réflexion sur la situation contemporaine des images. Ajouter à mes livres
6 La question raciale dans les séries américaines : The Wire, Homeland, Oz, The Sopranos, OITNB, Boss, Mad Men, Nip/Tuck
Olivier Esteves
The Wire, Homeland, Oz, The Sopranos, Orange Is the New Black, Boss, Mad Men, Nip/Tuck : comment ces séries américaines, plébiscitées par les téléspectateurs du monde entier, abordent-elles la question raciale dans un pays où le passé continue de peser autant sur les mentalités ? Se contentent-elles de dénoncer le statu quo, ou contribuent-elles à faire évoluer les mentalités en bousculant les stéréotypes ? Pour chacune de ces huit séries, choisies pour la façon originale dont elles posent la question de l'altérité aux Etats-Unis, les auteurs ont sélectionné une scène qu'ils traitent à la fois comme un texte et comme un document filmique et esthétique, en décryptant les dialogues, les images et les techniques utilisées pour orienter le regard. Un éclairage nouveau sur la représentation du stéréotype racial, qui montre la place de cette question dans une société américaine multiraciale, et révèle à quel point les séries nourrissent la réflexion sur les pratiques sociales contemporaines. Ajouter à mes livres
7 The Wire : l'Amérique sur écoute
Marie-Hélène Bacqué
2 citations

Cet ouvrage pluridisciplinaire, au croisement des études cinématographiques, de la sociologie, de l'urbanisme et de la science politique, se propose de discuter cette série, à la fois comme oeuvre et produit télévisuel et comme message social et politique. Il ouvre sur des interrogations d'ordre méthodologique : que peuvent nous apprendre les médias de masse (et en particulier la télévision et les séries télévisées) sur la société, et ce faisant comment interpellent-ils les sciences sociales ? Que donne à voir la série des quartiers populaires américains ? Il cherche également à revenir sur les conditions de sa réception aux États-Unis et en France. Ajouter à mes livres
8 Friends. Destins de la génération X
Donna Andréolle
4 critiques 1 citation

Ce livre analyse la série d'un point de vue culturel et idéologique, pour démontrer en quoi Friends reflète le « mal-être » de la Génération X (les Américains nés entre 1965 et 1980), prise entre le modèle libérateur de la contreculture de leurs parents et le grand retour du néoconservatisme des années Reagan qui a marqué leur enfance. La série joue sur les stéréotypes d'une génération supposée rejeter les grandes valeurs traditionnelles telles que l'éthique de travail ou le patriotisme et sur les efforts exacerbés des personnages à se plier, sans succès, au modèle normatif prôné par leurs parents. Alors que Friends a souvent été qualifiée de série « conventionnelle », les thèmes du divorce et de l'homosexualité sont abordés dès le pilote, tandis que la troisième saison (1996) explore les dimensions éthiques et émotionnelles de la maternité de substitution, même si ces thèmes sont, pour la plupart, détournés par un comique qui en réduit l'aspect polémique. Dans les dernières saisons, d'autres thèmes tels l'union libre, les couples interraciaux ou la famille monoparentale sont venus ponctuer la vie des six amis en quête d'une normalité rêvée et véhiculée par la culture populaire. Ajouter à mes livres
9 Philoséries : Buffy - Tueuse de vampires
Sylvie Allouche
4 critiques 3 citations

Plus qu'une série télévisée, Buffy contre les vampires est devenue un phénomène de société qui a impacté toute une génération d adolescents et de jeunes adultes. Voici la série ici décryptée sous tous les angles possibles. En quelques années, les Etats-Unis ont révolutionné le genre de la série télévisée par la qualité de leur production, laquelle a suscité un important travail d analyse. La parution du premier ouvrage français consacré à la série pionnière Buffy constitue à ce titre un jalon important. Buffy est en effet emblématique, par sa qualité d écriture et son intérêt philosophique, ce que vise à montrer cet ouvrage riche des contributions de disciplines variées : anthropologie, psychanalyse et sociologie. Ajouter à mes livres
10 In treatment : Lost in therapy
Clotilde Leguil
Qu'est devenue la psychanalyse du XXIe siècle outre-Atlantique ? À partir d'une réflexion sur le projet même de construire une série sur la psychanalyse, cet ouvrage interroge ce que la série In Treatment nous apprend sur le sort de la psychanalyse nord-américaine : psychanalyse de l'ordinaire, approche des souffrances de l'homme normal, mais aussi dépréciation profonde de la valeur de la parole et oubli de la dimension de l'inconscient. Elle nous montre malgré elle la dimension désastreuse de toute psychanalyse qui ne se fonde pas sur la fonction de la parole et du langage mais seulement sur le care et le soutien. On y saisit, à travers la pratique de Paul Weston, psychanalyste désabusé, ce que serait devenue la psychanalyse en France sans un Jacques Lacan. Ajouter à mes livres
11 L'art des séries télé
Vincent Colonna
2 critiques

Pourquoi sommes-nous incapables de créer l?équivalent de séries télé comme Dr House, Desperate Housewives, Dexter, The West Wing, The Wire, Prison Break, Malcolm, Lost, ou In Treatement ?La série télé est l?un des phénomènes culturels majeurs de ces dix dernières années. Jamais la diffusion de ces séries sur les chaînes de télévision, leur écho dans la presse et les médias n?avait occupé tant de place. Pourtant, au pays de la cinéphilie, la grande majorité des séries populaires sont américaines. Les créateurs français échouent à créer de grandes séries populaires de qualité. Comment cela est-il possible ? Ajouter à mes livres
12 Game of thrones : série noire
Mathieu Potte-Bonneville
Dragons et incestes, nains et prostituées, mouvements de troupes et montée de l?Hiver : créée en 2011 par la chaîne HBO à partir des romans de G.R.R. Martin, Game of Thrones décrit un univers d?intrigues et d?incertitudes. Épopée littéraire devenue succès télévisuel sans précédent, la série teinte son univers médiéval et fantastique d?une cruauté et d?un pessimisme neufs, pour raconter la lutte de grandes familles à la conquête du Trône de fer. Elle réserve de nombreuses surprises concernant à la fois les rapports entre réalisme et imaginaire, écrit et télévision, ou guerre et politique. Cet ouvrage collectif réunit critiques, historiens, philosophes, écrivains français et étrangers pour resituer Game of Thrones dans l?histoire de l'heroic fantasy, genre réputé mineur à la conquête d?une audience de masse, pour décrire sa matérialité visuelle et sonore, pour interroger, à travers les raisons qui font de cette série un événement, la manière dont elle éclaire l?état contemporain du monde et celui de la fiction. Avec des textes de : William Blanc, Gabriel Bortzmeyer, Yann Boudier, Guillaume Bourgois, Gilles Grand, Jack Halberstam, Émilie Notéris, Mathieu Potte-Bonneville et Eugenio Renzi Ajouter à mes livres
13 Le prisonnier : Une énigme télévisuelle
Patrick Ducher
Critique virulente de la politique, de la science et même de l'éducation, Le Prisonnier possède une véritable dimension symbolique que bien peu de téléspectateurs soupçonnaient à l'époque de sa première diffusion. Bien au-delà d'un souvenir entretenu par une poignée de nostalgiques, c'est peut-être la vision allégorique d'une société en devenir que proposait alors Patrick McGoohan, à la fois acteur principal, producteur exécutif, scénariste et réalisateur, dans ce conte télévisuel en avance sur son temps. Et si, après tout, le Village du Numéro 6 n'était autre que celui, global, qu'on nous propose aujourd'hui ? Retrouvez en détails tous les aspects de cette série mythique au concept hors normes à travers un compte-rendu de sa production et les coulisses de son tournage. Vous trouverez également dans cet ouvrage, abondamment illustré de photos et documents très rares, un guide complet et commenté de ses 17 épisodes, une étude complète de tous ses éléments constitutifs, un portrait détaillé de Patrick McGoohan ainsi qu'un tour d'horizon complet des produits dérivés de la série et des meilleurs sites internet qui lui sont consacrés. Patrick Ducher est le président du "rÔdeur", une association loi 1901 et un bulletin de liaison du même nom destiné aux fans français du Prisonnier. Il a participé à la préparation des DVD édités par TF1 Vidéo et collabore au magazine du club anglais Six Of One, dont il est l'un des coordinateurs. Avec ses Dossiers du Superviseur, il a lancé une série d'écrits autour du Prisonnier, de Destination danger et de la carrière de Patrick McGoohan Ajouter à mes livres
14 Breaking Bad : Série blanche
Emmanuel Burdeau
1 critique 1 citation

En cinq saisons et soixante-deux épisodes, Walter White, timide professeur de chimie d?Albuquerque (Nouveau-Mexique) transformé en baron de la drogue, est devenu une figure majeure de la culture populaire. Cet ouvrage collectif est consacré à la série dont il est le héros, Breaking Bad. Rédigé par des critiques, des historiens et des écrivains, il s?attache à décrire une formidable machine narrative et formelle. Le programme créé en 2008 par Vince Gilligan pour la chaîne AMC invente un régime inédit de vie, et surtout de survie ; il apporte un renouvellement formaliste à la télévision comme boîte et comme lieu du domestique ; il fabrique une extraordinaire galerie de personnages secondaires, à commencer par le terrible Gustavo Fring ; il analyse les rapports de classe et de genre à l?ère néolibérale ; il exprime enfin, avec humour et cruauté, une profonde ambivalence morale et politique. Autant d?éléments qui font de Breaking Bad une série comptant parmi les plus fortes des années 2000. Ajouter à mes livres
15 Six feet under : nos vies sans destin
Tristan Garcia
6 critiques 9 citations

Six Feet Under est l’équivalent des grands romans français, russes ou allemands de la fin du XIXe siècle. Elle nous dévoile des vies sans destin, qui sont aussi les nôtres. Autour de la famille Fisher, gérante d’une entreprise de pompes funèbres, cette série suit le parcours d’une poignée de personnages dont la mort est le métier. Une dizaine d’individus de la classe moyenne américaine s’aiment, travaillent, et tous cherchent à tâtons un sens dans un monde qui les laisse libres de croire, ou non, à un Salut. Mêlant des réflexions toujours nuancées sur la sexualité, les genres, la famille, la religion, la politique ou la psychologie, la série d’Alan Ball laisse se refléter nos incertitudes actuelles dans le miroir de la mort afin de dresser le portrait de notre humanité. Œuvre discrète, mais qui a bénéficié d’un succès critique considérable, elle est devenue la matrice d’un nouveau réalisme empathique. Ajouter à mes livres
16 Mad Men : Un art de vivre
Nathalie Azoulai
1 critique 1 citation

Mad Men ou la Madmenia, une nouvelle folie venue de Hollywood qui est en train de gagner lemonde entier. Une série créée en 2007, 4 saisons déjà diffusées aux Etats-Unis, d’autres en coursd’écriture, 3 saisons diffusées en France, des records d’audience, des personnages devenus desicônes de mode qui inspirent les plus grandes marques de la Haute-couture. On n’avait jamais vuça. Une époque, les années 60 à New York. Un univers, Madison Avenue, les agences de publicité.Et surtout une esthétique, des costumes et une déco qui célèbrent l’esprit vintage. Si cette folievous a gagnés, ce livre vous en racontera l’histoire, les coulisses et les secrets de fabrication. De la conception des scénarios à la recherche des costumes, de la documentation historique à la mise en scène des campagnes publicitaires qui traversent la série, vous saurez tout sur l’univers de ces Mad Men. Don Draper, Peggy Olson, Joan Holloway, Betty Draper, Roger Sterling, tous les personnages révèlent ici leurs multiples visages, leur garde-robe, leurs accessoires. Un album graphique sur une série pas comme les autres, un hymne au style vintage, un art de vivre à la Mad Men. Ajouter à mes livres
17 Le prisonnier. Sommes-nous tous des numéros ?
Pierre Sérisier
Œuvre unique, Le Prisonnier occupe une place à part dans le monde des séries télévisées. Cette histoire d’un agent secret britannique, enfermé dans un village en forme de prison à ciel ouvert, a suscité une littérature riche, abondante, voire érudite, depuis la première diffusion de l’œuvre en septembre 1967. Au fil du temps, la série, qui ne comporte pourtant que 17 épisodes et que l’on doit au talent et à la détermination de Patrick McGoohan, s’est transformée en un objet culte, avec ses passionnés et ses exégètes : influencée par son temps – la fin des années 1960 –, elle porte en elle une dimension prophétique qui, quarante-cinq ans après son apparition, conserve toute sa pertinence et son actualité. Elle continue de nous interroger sur la place de l’individu dans le monde : appel à la résistance contre le conformisme grandissant, Le Prisonnier constitue un plaidoyer en faveur de la liberté individuelle et une interrogation sur notre identité. Ajouter à mes livres
18 La main gauche de David Lynch. Twin Peaks et la fin de la télévision
Pacôme Thiellement
16 citations

Dans La main gauche de David Lynch, Pacôme Thiellement offre une lecture décapante, au style éblouissant et à l'érudition vertigineuse, d'une des oeuvres-clé du cinéma (la série et le film Twin Peaks), tout en en tirant d'étonnants philosophèmes relatifs au médium télévisé, dont Twin Peaks était à la fois une méditation et un produit. Et si Twin Peaks représentait un moment-charnière dans l'histoire, non seulement des séries télévisées, mais de la télévision en général ? Ajouter à mes livres
19 Dexter : Solitaire en série
Anne-Claude Ambroise-Rendu
1 citation

Sur proposition de julienraynaud : Expert médico-légal spécialiste du sang et tueur en série com-pulsif, Dexter est un Janus à deux faces. Ni sadique ni arrogant, il avance dans la vie un peu empêtré dans des règles affectives et sociales qu?il ne maîtrise pas, protégé par son talent de comédien et un Code de conduite criminelle hérité de son père. Cette dualité est la toile de fond de son existence. Elle en est aussi la tragédie puisque malgré sa séduction, sa gentillesse, ses vertus, elle le condamne à vivre toujours masqué et donc solitaire. Animal à sang froid, Dexter contemple d?abord amusé, puis perplexe et enfin de plus en plus soucieux et empathique, le maelstrom des affections et des luttes humaines, y compris les siennes. Sous les apparences d?une histoire divertissante, parfois légère, de tueur en série parfaitement sympathique ?uvrant sous le soleil de Floride, c?est ce destin solitaire que la série met en scène avec la complicité bienveillante du spectateur. Une histoire de solitude, métaphorisant en quelque sorte le drame de la condition humaine, que ce livre analyse et commente. Ajouter à mes livres
20 Lost : Fiction vitale
Sarah Hatchuel
5 critiques 3 citations

Lost n'est pas seulement l'histoire d'un avion qui s'écrase sur une île (pas si) déserte. Phénomènes surnaturels, retours dans le passé, bonds dans l?avenir, voyages dans le temps : fresque épique et tragique de 121 épisodes, Lost nous fait vivre la désorientation de ses personnages, met au défi notre compréhension et invite aux visionnages répétés et à l'interprétation en continu. Elle pense notre rapport à autrui, au temps, à la vérité, à la croyance et à la fiction. Cet ouvrage explore comment la série réconcilie postmodernisme et sincérité, distance critique et émotion pure, visions du monde multiples et expérience universelle de vie et de mort. Série de coïncidences, de miracles et de retrouvailles, fiction vitale qui relie et se relit, Lost a tout simplement révolutionné la construction narrative télévisuelle. Ajouter à mes livres
21 The Wire : Les règles du jeu
Ariane Hudelet
1 critique 3 citations

The Wire débute par une enquête policière sur le trafic de drogue à Baltimore, pour y agréger peu à peu d’autres institutions et espaces (l’activité portuaire, la politique municipale, l’école, la presse). Au fil des saisons, la série nous dessine un tableau sans concession des effets destructeurs du capitalisme ultralibéral sur cette ancienne ville industrielle devenue emblématique de la dissolution du mythe du « rêve américain ». Si elle se fonde sur une observation minutieuse de la réalité, proche des techniques du journalisme ou de l’enquête sociologique, son impact tient surtout à la manière dont elle parvient à combiner avec brio cette exigence de réalisme et une maîtrise parfaite des rouages de la fiction et du récit audiovisuel. L’humour et la précision des dialogues, les personnages complexes et ambigus, l’esthétique minutieuse et le souffle humaniste de la série permettent à The Wire de séduire les spectateurs tout autant qu’elle les fait réfléchir. En dépit d’un constat apparemment pessimiste sur une situation sociale tragique, sa dimension ludique invite ainsi les spectateurs à s’engager activement dans une réflexion sur les enjeux de toute représentation. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          3115