AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281120864X
Éditeur : Milady (23/11/2012)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Une nouvelle aventure fascinante du Docteur et d'Amy, interprétés par Matt Smith et Karen Gillan dans la spectaculaire série télévisée de la BBC. La vie d'Andrew est une course contre la montre. Il n'a ni le temps de téléphoner à sa sœur, ni celui de préparer la réunion décisive qui pourrait propulser sa carrière. Invariablement, le train est en retard, l'ascenseur en panne. Si seulement il avait un peu plus de temps... Messieurs Symington et Blenkinsop sont justeme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Archessia
  26 novembre 2012
Ouééééé, une nouvelle aventure du Docteur ! \o/
En attendant la reprise de la série ce Noël, ça fait vraiment plaisir de pouvoir se plonger dans ses histoires sur papier.
Cette fois-ci, pas de voyage dans l'espace, nous sommes en plein Londres. Mais des anecdotes temporelles ? Ha, ça, vous allez en avoir plein vos mirettes !

Le Docteur, Amy et Rory vont être face à une énigme temporelle à s'arracher les cheveux !
En effet, deux créatures sont dans la banque la plus importante de Londres, offrant des montres bien spéciales aux employés, leur permettent d'emprunter ... du temps.
Des retours en arrière illimités, pour être à plusieurs endroits en même temps, pour toujours devancer son concurrent et avoir plus de temps pour faire mille et une choses à la fois. Cela paraît génial, non ?
Mais n'oubliez jamais que, pour chaque emprunt, il y a les remboursements avec intérets ...
Est-ce que, pour une fois, nos trois héros sont tombés sur un problème totalement insolvable ?

Voilà un tome absolument brillant !
J'ai pris énormément de plaisir, tout est tellement bien expliqué, et de façon si crédible, que j'avais l'impression d'apprendre énormément en le lisant =D
En plus de ça, le Docteur est vraiment beaucoup mis en avant, tandis que l'on délaisse un peu Rory et Amy (même si celle-ci a droit à tout un chapitre pour elle et ses bêtises).
On découvre le Seigneur du Temps sous un masque plus froid, plus sombre, plus calculateur et plus sévère. On n'a pas souvent l'occasion de voir ces facettes de lui, et elles sont aussi fascinantes qu'effrayantes. C'était une très agréable surprise de les voir dans ce titre, et avec un rendu réellement exceptionnel et plausible.
Dois-je le préciser ? Il a une classe absolue, et pas mal de scènes épiques et remarquables qui le mettent encore plus en valeur. À côté de ça, il garde son humour et est par moments un peu fou-fou, ce qui permet d'alléger une atmosphère parfois un peu tendue. J'ai ri plusieurs fois, chaque blague ou clin d'oeil faisant mouche (il y a même un peu de références à la culture populaire qui m'ont fait glousser de plaisir).
Ce bouquin met sous les projecteurs le Seigneur du Temps dans toute sa splendeur, et certains passages sont encore gravés dans ma tête, tellement leur image était incroyable et forte.

Je ne me suis pas ennuyée un seul instant, l'action est omniprésente, on a pas mal de personnages secondaires marquants et attachants, des méchants inédits flippants à souhait, une intrigue pleine de rebondissements avec un sentiment d'urgence de plus en plus prenant, et bien entendu, un Docteur qu'on ne peut qu'adorer un peu plus après chaque chapitre.
C'est un très bon tome, qui se place dans mes favoris sortis en français jusqu'à présent.
J'en profite pour préciser quand même que les traducteurs font un boulot absolument formidable. Doctor Who est une série avec une dynamique bien particulière, qui a par moments sont propre vocabulaire, ses petites expressions, ses tics de langage, si on veut.
Ça doit être un sacré challenge, de s'occuper de la traduction, et bien que je ne les lis pas en VO, je ne peux qu'applaudir le fait que l'on retrouve le même phrasé que dans la série TV, les mêmes tournures de phrases, les mêmes mots, ou parfois des adaptations françaises, quand il le faut, mais toujours justes et excellentes.
On n'en parle pas assez alors que ces personnes font un travail colossal (ce n'est pas pour rien que le traducteur des Terry Pratchett a reçu un prix pour l'ensemble de son époustouflant travail).

Bref, un tome à lire, que je conseille chaleureusement, et qui ne me laisse que de très agréables sentiments.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
petit-lips
  10 janvier 2013
Cette fois-ci l'histoire ne se déroule pas sur une autre planète. Nous sommes sur la Terre, à une époque très proche de la notre (en 2007) au coeur de la City de Londres.
Messieurs Symington et Blenkinsop proposent aux employés de la Lexington Bank d'emprunter du temps. Grâce à ce contrat en or, certains deviennent des employés modèles.
Le Docteur, Amy et Rory vont se rendre compte que quelque chose cloche dans cette banque et dans ce contrat passé avec Messieurs Symington et Blenkinsop. En effet, il faut toujours faire attention aux conditions générales d'utilisation et bien lire les petits caractères avant de se lancer...
J'ai beaucoup aimé l'histoire, que j'ai d'ailleurs lue d'une traite en une seule soirée. Je dois avouer que c'est un de mes tomes favoris ! Il y a pas mal d'action et aucun temps mort dans l'intrigue. L'auteure a su utiliser son capital-temps au mieux ;)
Le thème de l'argent et de l'emprunt est abordé de façon légère et pleine d'humour. Cependant, derrière cela, on peut trouver une véritable critique de la société dans laquelle nous vivons. Nous, les humains, sommes en effet obsédés par le fait que "le temps, c'est le l'argent", et il nous en faut toujours plus.
Par contre, certaines descriptions techniques sont assez ennuyeuses. Il en va de même pour quelques dialogues liés à tout le jargon bancaire et scientifique. C'est dommage car j'ai trouvé que cela alourdissait le récit, et c'est une chose que je n'ai pas ressentie à la lecture des autres tomes.
C'était un plaisir de retrouver le Docteur et son humour complètement décalé. Il est au premier plan dans cette histoire, et cela nous permet de le voir à l'action dans toute sa splendeur. J'adore son esprit à la fois intelligent et déjanté. Certaines réflexions m'ont beaucoup fait rire.
Amy va faire personnellement les frais de ce contrat d'emprunt si particulier. Elle se fait facilement avoir, et j'avoue que cela m'a étonnée. Dans les autres tomes, elle fait certes des boulettes, mais elle est débrouillarde et sent tout de suite quand quelque chose est louche. Son petit côté pétillant a été mis de côté cette fois-ci.
Je ne sais pas comment est la relation entre Amy et Rory dans la série télévisée, mais dans les livres je la trouve plutôt bancale. Ils sont certes très touchants, mais j'ai l'impression qu'ils ne sont pas faits pour être ensemble. Rory semble aimer Amy, mais elle, elle est un peu ailleurs. En tous cas, je ne peux m'empêcher de penser "pauvre Rory" à chaque fois. Entre Amy qui lui crie dessus et le Docteur qui le prend limite pour son laquais... Bien sûr, c'est pour notre plus grand plaisir car cela donne des situations rigolotes, mais tout de même, pauvre Rory !
Le physique des méchants banquiers Symington et Blenkinsop est très bien trouvé, et ils campent plutôt bien le rôle des méchants extra terrestres flippants. de vrais requins, ces deux là ;) Dans leurs dialogues, ils m'ont un peu rappelé Dupond et Dupont dans Tintin.
En conclusion, je suis une fois de plus séduite par l'univers du Docteur avec cette nouvelle histoire. « Temps d'emprunt » est un très bon roman avec une intrigue prenante, et un Docteur au top de sa forme.
Une petite citation pour la route :
« - Mon Dieu, croassa Andrew d'une voix étranglée. Je... Vous aviez raison. [...]
- Vous n'avez pas à m'appeler "Mon Dieu", "Docteur" suffira rassurez-vous.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissJZB
  01 décembre 2012
Même si l'idée de base était très intéressante, ce tome ne se place pas parmi mes préférés. On va dire que comme avec les épisodes tv, c'est une affaire de goûts et de sensibilité.
Si on retrouve parfaitement l'esprit facétieux et le caractère très volubile du Docteur, j'avoue avoir eu du mal avec certaines explications spatio-temporelles, qui pleuvent à chaque chapitre. Cette histoire reste tout de même fidèle à l'univers technico excentrique du Docteur, et en cela, je suis sûre qu'elle ravira les fans. Pour moi, il aurait fallu un peu moins de blabla, et peut-être plus de gravité et d'émotion, comme ce qu'on avait pu avoir dans La Lune du Chasseur, mon tome préféré à ce jour.
J'ai beaucoup aimé l'idée de départ, avec ces extraterrestres prêteurs de temps (au physique de requin de circonstance), un scénario assez cocasse compte tenu du fait que le Docteur n'est rien de moins qu'un Seigneur du temps ! On sent d'ailleurs qu'il est en terrain connu, ce qui apporte beaucoup de crédibilité au texte.
Avoir choisi une banque comme cadre est plutôt judicieux, avec la pression accentuée dans ce secteur depuis la crise financière. La poursuite des objectifs et la concurrence interne sont bien retranscrites. Et puis, dans une société où l'on court après le temps, on peut dire que la possibilité d'en emprunter est plutôt tentante… Malgré tout, on a du mal à croire que les personnages soient assez naïfs pour espérer un miracle gratuit. Ils se laissent trop facilement berner, surtout Amy, de qui l'on attend un peu mieux. Elle voyage avec le Docteur, tout de même ! Mais bon, visuellement, les distorsions temporelles sont très bien décrites, et on se surprend à s'imaginer rencontrer un double de nous-même, affairé quelque part, pendant qu'on farniente ailleurs.
Ce que j'ai le plus apprécié dans ce tome, c'est la relation Amy-Rory, et le fait qu'on retrouve bien leurs personnalités. Rory tire vraiment son épingle du jeu dans chaque opus littéraire. Il se révèle, faisant oublier son côté gentil boulet, et il fait preuve d'une grande humilité vu toutes les piques qu'il reçoit de la part du Docteur. Si j'ai trouvé que ce tome manquait de profondeur au regard des protagonistes secondaires, et des méchants bien méchants et rien d'autre, je n'ai rien à redire sur les personnalités de nos héros.
Voici donc une aventure du Docteur qui bouge beaucoup, et qui regorge de répliques bien senties. L'écriture est vive, et nos héros sont fidèles à ce qu'ils sont sur nos écrans tv. Concentrez-vous, certaines explications pourraient vous retourner le cerveau…
Lien : http://www.place-to-be.fr/in..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Tsukihime
  12 octobre 2013
Je retrouve le 11ème Docor (mon petit préféré) avec plaisir dans cette nouvelle aventure qui se passe, chose peu coutume, dans le Londres contemporain. C'est peu commun dans le sens où Amy et Rory n'ont jamais eu d'aventure dans le Londres de 2007, mais je conviens que sinon, ça arrive assez fréquemment tout de même.
Que se passe t-il alors pour le trio ? Des histoires de voyages dans le temps, comme c'est le sujet de la série ça n'a rien d'étonnant, de Doctor un peu fou, mais si peu par rapport à la télé et de technologie extra-terrestre, parce qu'il en faut toujours un peu quand même. Tout est donc là pour plaire, tout ? non.
Malheureusement, le Doctor ne sonnait pas juste pour moi dans ce récit, je ne suis pas arrivée à entendre sa voix en lisant ses dialogues, de même que pour Amy ou Rory. Seules quelques actions m'ont semblait appropriées pour les personnages, mais pas toute et c'est dommage. Cela a un peu affadi le fantastique de cette intrigue à mon sens. du côté de l'histoire, si j'ai beaucoup aimé le concept, certain passage m'ont perdu. Par exemple, le calcul des intérêts, on y reste assez longtemps et on a même droit à deux explications. La première m'a a peu près fait comprendre le truc, la seconde m'a totalement perdu et j'ai laissé tomber l'idée. le souffle de la découverte se tasse très vite et la dernière moitié du livre m'a paru très lente et j'ose le dire, un peu ennuyeuse.
Je suis peur être trop difficile quand il s'agit du Doctor, mais voilà un tome qui m'a paru en dessous, désolé pour son auteur mais elle ne m'a pas donné envie de lire plus de chose d'elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Derwijes
  04 juin 2015
Si les romans Doctor Who ne sont clairement pas des chefs-d'oeuvre, ils respectent la substance de la série, et offrent aux lecteurs de bonnes histoires, dignes d'un épisode de la série.
Temps d'emprunt ne cherche pas à révolutionner le genre SF ou à changer une formule qui marche.
Même schéma: description de la situation initiale, arrivée du Docteur, investigations, découvertes, fuite, confrontation puis départ du Docteur et conclusion.
Naomi Alderman fait du très bon boulot avec ces éléments. L'idée des banquiers extra-terrestres prenant crédit sur votre temps plutôt que sur votre argent est digne de la série ! Néanmoins, le récit se perd un peu vers la fin et s'égare dans trop de directions, devenant confus. La conclusion n'apporte pas vraiment d'explications, et on ferme le livre on se demandant ce qui s'est passé. (remarquez, ce n'est pas très différent des épisodes de la saison 6)
A part ça, le tout se lit très vite et sans aucune difficulté grâce au style clair d'Alderman, qui ne s'embarrasse pas de trop de descriptions -une des raisons qui rend la fin confus-.
Mais dans l'ensemble, Temps d'emprunt n'est pas à déconseiller. C'est un excellent apéritif pour les Whovians, et même ceux qui ne connaissent pas la série ne devrait pas être (trop) perdu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
BonaparteBonaparte   16 avril 2013
Disons, Rory, que si je vous rangeais dans ce sac, avant de le refermer hermétiquement, et qu'ensuite je remontais le temps pour tuer votre grand-père, cela n'aurait aucune conséquence pour vous. Sauf, bien sûr, que vous seriez contraint de vivre le restant de vos jours dans un sac plastique. Mais après tout, il y a pire dans la vie. Je connais un coin, tout près d'Ursa Minor, où tout le monde doit vivre dans l'estomac d'un poisson-porc-épic géant. Croyez-moi, rien que l'odeur... Bref, ça pourrait être pire, Rory, voyez le bon côté des choses ! Qu'est-ce que je disais ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TimeLadyOTimeLadyO   16 décembre 2012
Amy et Rory échangèrent un regard - celui qui disait clairement: "D'accord, c'est peut-être un Seigneur du Temps, le dernier de son espèce, voyageant à travers le temps et l'espace avec un certain sex-appeal, mais est-ce une raison pour que je ne comprenne presque jamais rien à ce qui se passe? Et toi non plus?"
Commenter  J’apprécie          40
TimeLadyOTimeLadyO   16 décembre 2012
Sincèrement, soupira-t-il, c'est fou comme mes autres incarnations peuvent être condescendantes, parfois. Fais ceci, va là-bas, attention, ne détruis pas le continuum espace-temps!
Commenter  J’apprécie          20
TimeLadyOTimeLadyO   16 décembre 2012
C'est précisément là, Andrew, que vous intervenez, répondit le Seigneur du Temps en l'aidant à se relever sans ménagement. J'ajoute que vous n'avez pas à m'appeler "Mon Dieu". "Docteur" suffira, rassurez-vous.
Commenter  J’apprécie          10
TimeLadyOTimeLadyO   19 août 2012
Hello, he said. I'm the Doctor. I'm here to help.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2090 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre