AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844974449
Éditeur : Liv'éditions (15/10/2018)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
De la suppression du quartier maritime d'Étel en 1972 à la fermeture de la dernière conserverie en 1997, le port vit un cinquième tournant. La pêche s'est éteinte, les derniers chalutiers disparaissent. La plaisance et le tourisme ouvre une dernière ère. Ce volet dresse le bilan d'une économie locale basée sur les activités de la pêche qui, en un siècle, a propulsé Étel et sa rivière au premier plan, pour péricliter en à peine deux décennies... non sans conséquence ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cardabelle
  19 décembre 2018
Entre Quiberon et Lorient , Étel , petit port morbihannais niché au fond de sa ria , est aujourd'hui un havre pour le plaisancier .
Mais, derrière cette quiétude , demeure encore bien vive la mémoire d'un passé riche et industrieux .
Michel le Leuch, Michel Perrin , Grégory Nabat et l'historien maritime Jean-François Henry ont uni leurs talents dans ce cinquième ouvrage pour rendre un bel hommage au pays d'Étel en se retournant sur le passé de ses gens de mer .

L'histoire de ce pays est liée à la pêche , surtout la pêche au thon , prospère jusqu'aux années 60 , avec autour un tissu économique florissant : conserveries , armement , lycée maritime , commerces , coopératives ...
Puis, s'amorce le déclin laissant place au tourisme et à la plaisance .
Restent malgré tout l'ostréiculture et la petite pêche côtière .
Restent aussi un musée ou encore des fêtes traditionnelles .

Même si cet ouvrage présente surtout la période du changement de cap , une large part est faite aux années fastes et à l'histoire même ancienne .
Les textes très étoffés et l'iconographie de qualité m'ont , je l'avoue , transportée et émue .
On se promène au fil des pages entre le " Myosotis" "l'Eden" , la "Vénus", "Prélude" ou la "Radieuse", "L"appel du Silence " ou "L'appel du Destin " , Petite Créole ou "Douce Monique", le "Gagne-ta-Croûte " ou " Pampéro "...et bien d'autres chalutiers , dundées , thoniers , sardiniers , chaloupes et sabliers .
Les uns , élégants , fiers , élancés , majestueux , les autres ventrus , puissants , tous au service d'un peuple besogneux ...
Et que dire de ces photos d'équipages aux nobles visages burinés , sculptés comme le granit ? je les ai regardés comme des photos de famille , eux : Prosper , Gaston , Pierre-Ange ou Marcel ...
Ce beau livre regroupe tout ce que j'aime : la chronique sociale , l'histoire , les belles photos , des peintures .
Les textes sont riches , très riches . Et, il y a même un trésor ! ... une carte tirée du manuel de pilotage à l'usage des marins bretons datant de 1548 , Étel y figure en bonne place .
Bien que n'ayant pas de souvenirs personnels à Étel , j'ai , tout au long de cette lecture , navigué entre émotion et nostalgie face à ces pages d'histoire de notre patrimoine .
Et je ne peux pas conclure sans citer cette dédicace :

" A la mémoire de ces hommes qui ont donné leur vie à l'Océan "
Un beau voyage que je dois à Liv 'Éditions et à l'équipe de Masse Critique . Merci beaucoup pour ce cadeau .





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          596
christinebeausson
  24 décembre 2018
"Étel 1972-2000, de l'aube au crépuscule" est arrivé dans ma boite aux lettres quelques jours avant Noël 2018, résultat d'une masse critique.
Merci à babelio et à Liv'editions pour ce cadeau que j'ai lu sans l'autorisation du père Noël.
Un bel ouvrage qui nous ouvre les portes de la nostalgie.
En effet la couverture, sa photo en noir et blanc, nous parle des années 70, les années de ma jeunesse. Je vivais à l'époque à Paris et je venais parfois en vacances chez mon grand père malouin.
Les pêcheurs et les bateaux des côtes Nord et sud de la Bretagne n'ont pas la même histoire mais nous livrent tous les mêmes souvenirs.
Liv'editions, enquête sur une maison d'édition,
Créée en 1994, elle dispose maintenant d'un catalogue impressionnant de titres concernant des domaines aussi divers et variés que l'histoire, la jeunesse, la littérature et même le polar.
Étel, enquête sur un lieu de mémoire,
Des passionnés qui ont voulu porter les souvenirs, la mémoire collective avant que le temps fasse son oeuvre et que certains témoignages disparaissent. Ils ont choisi de remonter le temps avec Étel comme sujet :
1850-1939, de la sardine au thon,
1939-1958, le difficile passage de la voile au moteur,
1958-1968, L'apogée d'un port hauturier,
1968-1972 , D'un port de pêche à un port d'armement (L'attrait de Lorient),
Et l'objet du jour le tome 5, 1972-2000, de l'aube au crépuscule.
La découverte du livre commence par une préface sur une île Yeu, l'île qui peut s'enorgueillir d'être à la fois bretonne et vendéenne selon la côte où l'on se trouve. On comprend que le destin de cette île a été lié à celui d'Étel par les mêmes préoccupations, la pêche et l'industrie de conservation du poisson.
Puis lui succède un préambule, qui parcourt très rapidement les étapes de la mutation que va subir le port, suite aux modifications des techniques de pêche et de la concentration nécessaire de l'activité maritime. Des photographies diverses et variées illustrent ce propos et nous offrent de superbes portraits des bateaux, des pêcheurs et des femmes de ces années là.
Découvrir le portrait de la reine des thoniers de 1950, Raymonde Cailloce et de ses demoiselles d'honneur Germaine Burguin et Suzanne le Magadur est un grand moment.
Suit l'introduction qui nous montre que compte tenu de la position géographique d'Étel, il a été important de construire des moyens de communication pour traverser et surtout faire traverser la rivière afin de permettre le développement économique de la ville puis ensuite simplement sa survie en trouvant de nouveau créneau tourné vers la mer et non plus vers la pêche comme on la pratiquait hier.
Puis, les chapitres s'enchaînent,
Avec les histoires de pêche et toujours ces photos du quotidien, ces photos de la terre où l'on voit les bateaux, les bâtiments comme par exemple la glacière. Nous redécouvrons l'histoire de l'abri du pêcheur que l'on peut encore trouver dans différents ports de pêches, (si l'envie vous en prend on peut visiter son musée qui lui se trouve à Combrit dans le Finistère),
Avec les fortunes de mer, fortune ou infortune, détail des naufrages, une chronologie qui remonte jusqu'au 11 avril 1676. Un inventaire comme un devoir de mémoire, ce qui est écrit laisse trace dans l'histoire locale maritime... trace de vie !
Avec les photos, émouvantes qui nous montrent des hommes fiers et ravis d'être pour toujours immortalisés sur ou avec leurs bateaux, les noms des navires chantent, gagne ta croûte, quo vadis, melchior, grotte de Port-Niscop, Jean Michelle, Tinou, Douce Monique, Ételloise, appel du silence, ....
Avec un jour en octobre 1987, le 7 une grande marée au coefficient de 107 ( petit rappel pour donner la mesure du phénomène, les marées du siècle se produisent tous les 18 ans, la plus récente était le 21 mars 2015, avec un coefficient de 119 ), et dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 1987, une dépression avec le record absolu de basse pression observé à la station météo de Brest–Guipavas depuis 1945.
Les dernières pages tournées, la nostalgie est là, ces portraits d'hommes et de femmes restent accrochés dans notre mémoire ... je crois tout simplement que le but des auteurs est atteint ... nous pourrons dire .... Étel, je me souviens ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Acerola13
  12 janvier 2019
Bel ouvrage qui nous plonge dans l'histoire et les heurts de la Bretagne et particulièrement de la commune d'Etel et des bouleversements subis face aux mutations de l'économie et du tourisme.
J'ai particulièrement apprécié les belles photos d'archives ainsi que les témoignages d'habitants.
Un joli voyage dans une région dont on ne soupçonne plus l'importance passée.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   22 décembre 2018
Le port d'Étel, dans les années 70, de par son environnement et son incapacité à pouvoir accueillir des navires à fort tonnage, doit se résoudre à tourner la page. Ses marins souvent baptisé « les nomades de la mer », si appréciés dans les autres ports, vont s'interroger sur leur avenir et la transmission de leur savoir-faire : comment perpétuer la mémoire pour que cette flamme ne s'éteigne pas ?
Que vont devenir ces fils et filles de marins après la disparition de la flottille locale ? La marine marchande et la "Royale" vont capter nombre des fils.
La disparition accélérée des conserveries amène les filles à s'orienter vers d'autres métiers. L'esprit de la mer reste pourtant bien ancré dans leur fort intérieur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
christinebeaussonchristinebeausson   22 décembre 2018
Comment cette mer tant nourricière et créatrice d'emplois durant de nombreux siècles pourra t elle demain s'ouvrir à de nouvelles aventures humaines ? Qui peut aujourd'hui apporter les réponses ?
Commenter  J’apprécie          20
christinebeaussonchristinebeausson   23 décembre 2018
Les termes typhon, ouragan et cyclone recouvrent tous les trois la même réalité : ils désignent un phénomène tourbillonnaire des régions tropicales accompagné de vents dont la vitesse est supérieure ou égale à 118 km/heures (force 12 sur l'échelle de Beaufort). La désignation adoptée dépend simplement de l'endroit du globe où se produit le phénomène : le terme cyclone ou cyclone tropical est réservé à l'océan Indien et au Pacifique Sud. On parle d'ouragan en Atlantique Nord et dans le Pacifique nord-est et de typhon dans le Pacifique nord-ouest.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acerola13Acerola13   06 janvier 2019
A chaque heure du jour, vous n'entendez parler que des navires qui sont en route, des vents qui soufflent, des absents qui vont revenir ou de ceux qui vont quitter encore une fois leur pays et leurs familles. Chacun attend un mari, un frère, un ami !
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : pêcheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre