AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955858250
Éditeur : Magalie BOENNEC (01/05/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Après deux années de prépa, Adèle, élève sérieuse et réservée, quitte le cocon familial pour intégrer une école supérieure en province. La cohabitation avec les autres étudiants n’est pas toujours facile et l’ambiance festive qui règne sur le campus perturbe ses habitudes. Une personne intrigue immédiatement la jeune Parisienne : Chloé. Son style décalé et son caractère bien trempé soulèvent quelques interrogations. En voulant percer les mystères qui entourent cette... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
KellyAddictionLivresque
  07 mai 2018
Après avoir lu la précédente saga de l'auteure "Sans toi", c'est en toute confiance que je me suis plongée dans sa nouvelle histoire. Pourtant ni le résumé, ni le titre n'ont de quoi nous mettre sur la voie quand au contenu de ce nouveau roman. Mais connaissant la qualité de la plume de Amélie B. et sa tendance à créer de vraies histoires qui ont la capacité de parler aux lectrices, c'est avec beaucoup de curiosité et d'enthousiasme que je me suis lancée dans ma lecture.
Je vais faire attention avec cette chronique, je vais tenter de vous en dévoiler le moins possible afin que, tout comme moi, vous soyez entièrement surprise et ému par ce récit qui, comme les précédents, est riche en émotion et en sentiments véritables.
Adèle est l'héroïne de ce roman, et non ce n'est pas elle la fille aux cheveux roses 😉 Adèle est ce que l'on pourrait appeler une fille à maman - la pupuce à sa maman pour être plus précise. Originaire de Paris, jeune fille modèle qui veut marcher sur les traces de son père, à 20 ans Adèle a décidé d'intégrer une prestigieuse école de marketing et de communication située à quatre heures de la capitale. Sur le papier, Adèle pensait que cette décision était la bonne, elle allait enfin pouvoir goûter à la liberté et travailler sérieusement afin d'obtenir son diplôme et reprendre l'entreprise de son père.... oui sur le papier seulement c'était une bonne idée. Car arrivée sur le fait, le jour du départ, Adèle apparaît beaucoup moins déterminée et motivée face à cette réalité. C'est limite si elle ne voudrait pas se mettre à genoux et supplier ses parents de rester dans ce cocon familial si apaisant, rassurant et confortable dans lequel elle vit. L'indépendance lui tend les bras mais la timidité et le manque de confiance en elle vont bloquer Adèle. Cependant il est hors de question de changer d'avis, le campus et l'école qu'elle va intégrer ont une excellente réputation donc c'est une grande porte qui s'ouvre pour elle et son avenir..... cependant tout ne va pas se passer exactement comme prévu. Adèle ne va pas que tenter d'obtenir un diplôme, durant ces études notre héroïne va connaître de nouvelles expériences, elle va évoluer, revoir certains de ses points de vue et surtout elle va faire des rencontres qui vont changer radicalement sa vie.
Au premier abord Adèle pourrait tout avoir d'une héroïne coincée qui ne voit pas plus loin que ses études. Personnellement je lui ai trouvé un petit truc en plus qui la rend attachante et je ne suis pas la seule à avoir ce point de vue. Adèle va côtoyer quotidiennement des personnes au comportement en totale opposition avec le sien et eux aussi vont réussir à voir ce petit truc qui font d'elle une personne attachante malgré sa curiosité à sa tendance à être légèrement pot de colle.
Et la fille aux cheveux roses, elle se situe où dans cette histoire? Hé bien vous n'aurez pas trop longtemps à attendre car elle apparaît très vite. Son prénom : Chloé. Percée, un maquillage très prononcé, des cheveux roses framboise, un tatouage de lotus sur la nuque, un tempérament casse-coup, fêtarde et insolente cependant à la grande surprise de Adèle, Chloé est également une jeune fille extrêmement intelligente qui a de grandes capacités.
Le début de l'histoire nous immerge dans un environnement insouciant propre aux universités, à ses bizutages, à ses moqueries, à ses fêtes d'étudiants et à ses ambiances studieuses. J'étais vraiment à l'aise dans cette ambiance, l'auteure montrait les rencontres que faisait Adèle, rencontres amicales et d'autres plus conflictuelles. Amélie B. a également mis en avant les doutes de l'héroïne, ses désillusions, ses interrogations, ses déceptions, son étonnement puis progressivement j'ai eu l'impression qu'elle s'intégrait totalement malgré son premier jugement. Puis arrive le moment où tout bascule, ha ce moment je ne l'ai absolument pas vu arriver et j'ai été d'autant plus surprise lorsque je me suis rendu que en fait l'auteure nous a conduis en erreur pendant un petit moment. Un revirement de situation totalement imprévisible et extrêmement bien mené qui va faire chavirer l'histoire vers un tout autre genre d'émotion et vers une tout autre tournure qui va encore plus marquer l'évolution de l'héroïne.
Ce récit est un mélange de suspens, de liens d'amitiés sincères et pour certains même étranges, d'une pointe de romance ainsi que d'expériences et de moments révélateurs pour des personnages qui ne s'attendaient pas à vivre ce genre de chose à leur entrée dans cette école.
Le fil conducteur du roman reste l'amitié, et c'est avec une plume fluide, émouvante et très agréable que l'auteure va nous raconter l'histoire de ses héroïnes aux antipodes l'une de l'autre et à la relation très complexe... et pour Chloé, la fille aux cheveux roses, elle va se révéler être un vrai mystère à elle toute seule. Difficile de cerner ce personnage qui ne veut rien révéler de sa vie et qui peut se montrer à la fois chaleureuse et distante envers ceux qui l'entourent. Chloé cache quelque chose de très important et encore une fois impossible de deviner de quoi il s'agit avant le moment de la grande révélation et si vous êtes émotives, prévoyez les mouchoirs car encore une fois c'est avec une grande émotion que l'auteure va faire parler ses personnages.
Plus qu'une histoire, une prise de conscience. Plus que le fruit de l'imagination d'une auteure, un récit vrai et sincère qui a la capacité de faire réfléchir les lecteurs. Amélie B. ne fait pas qu'écrire des romans, elle y met de la vie, de la vérité et beaucoup d'émotions et c'est ça qui rend son univers si unique et captivant.
Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LightandSmell
  17 mai 2019
Malgré ses très bons avis sur la blogosphère, je suis complètement passée à côté de ce roman et de cette histoire d'amitié entre deux étudiantes que tout oppose. Adèle est une fille modèle couvée par sa mère et obsédée par la réussite scolaire. Rien d'étonnant donc à ce qu'elle ait besoin d'un certain temps d'adaptation pour s'approprier sa nouvelle vie d'étudiante… À l'inverse, Chloé, avec sa mèche rose et sa personnalité haute en couleur, est plutôt du genre rebelle… Bien qu'elles proviennent de deux mondes très différents, les deux jeunes femmes arriveront-elles à dépasser leurs différences pour devenir amies ?
Cette amitié n'a suscité chez moi ni intérêt ni enthousiasme parce que je n'ai pas cru un seul instant à la relation unissant Adèle à Chloé, la première déclarant pour la seconde une fascination qui vire à l'obsession. On a bien des tentatives d'explication sur le pourquoi du comment, mais cela ne m'a guère convaincue… Transposé dans la vraie vie, le comportement d'Adèle m'a également semblé dérangeant et malsain. S'intéresser à une personne, fort bien, mais s'immiscer dans sa vie sans aucune gêne, et partir à la recherche d'informations personnelles quand l'autre personne ne désire pas les partager, me paraît quelque peu déplacé. Si on ajoute à cela les questions incessantes d'Adèle…
Ce détachement vis-à-vis du thème principal du roman ne m'a pas permis de m'impliquer dans cette lecture qui m'a, et j'en suis désolée, clairement ennuyée. Il y a bien quelques tentatives pour susciter l'intérêt du lecteur, mais elles n'ont pas fonctionné sur moi : il y a ce groupe d'amis qui se formera autour d'Adèle et qui apportera sa propre dynamique à l'histoire, la tentative d'instaurer un peu de mystère autour de Chloé, l'émergence de sentiments amoureux, les péripéties inhérentes à la vie d'étudiant…
Quelques points ne sont néanmoins pas dénués d'intérêt comme cet événement brutal qui va marquer un tournant décisif dans la vie d'Adèle. Je ne vous en dirai pas plus si ce n'est que j'ai apprécié le mystère et le suspense qu'il suscite… le voyage à l'étranger d'Adèle apporte également un peu de dynamisme au récit même s'il m'a fallu me faire violence pour ne pas lever les yeux au ciel quant aux raisons qui l'ont poussée à l'entreprendre. Ce voyage va lui permettre de grandir, et de commencer à couper un peu le cordon avec ses parents. Forte de son expérience dans un pays dont la culture et les conditions de vie sont très éloignées de celles de la France, la jeune fille va réaliser que la voie toute tracée qu'elle s'imaginait suivre ne lui convient peut-être plus vraiment…
Malgré cette évolution que j'ai appréciée, je n'ai ressenti aucun attachement à Adèle qui m'a plutôt agacée par sa manière plus qu'intrusive d'entrer dans la vie de Chloé, et ses changements d'avis incessants vis-à-vis de ses sentiments pour deux autres personnages… J'ai, en revanche, bien plus accroché à Chloé qui, derrière ses grands airs de fille forte qui se moque de tout et de tout le monde, cache une certaine vulnérabilité. le personnage est certes un poil caricatural, mais il n'en demeure pas moins attachant et somme toute, bien plus intéressant que celui d'Adèle. J'ai d'ailleurs préféré les quelques passages narrés du point de vue de Chloé. Néanmoins, je ne me suis pas sentie concernée par l'aura de mystère que l'autrice a tentée d'instaurer autour de ce personnage ayant anticipé assez rapidement son secret, du moins, en partie. Mais il est de plus en plus rare qu'une fin me surprenne, et je ne doute pas que beaucoup de lecteurs seront bouleversés par la révélation finale.
Si le fond ne m'a pas convaincue, la forme, en revanche, m'a plu. le style d'Améie B. est fluide et agréable à lire tout en restant très accessible. La présence de nombreux dialogues devrait, quant à elle, séduire les lecteurs n'aimant pas trop les récits descriptifs.
Pour conclure, malgré la plume agréable de l'autrice, La fille aux cheveux roses n'a pas su me convaincre ni éveiller en moi un réel intérêt en raison d'une amitié qui m'a paru aussi invraisemblable que dérangeante. Chaque avis étant bien sûr différent, je vous invite toutefois à vous laisser tenter par ce roman si vous êtes curieux de découvrir comment deux jeunes femmes que tout oppose vont se rapprocher, et si vous êtes en quête d'un récit qui parle également d'amour, de vie étudiante, et de ce chemin parfois difficile vers la vie d'adulte.
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ptitelilie
  23 juin 2018
J'ai connu la plume d'Amélie B. avec sa trilogie « sans toi » qui m'avait transporté. le résumé annonçait une lecture bien différente des précédentes… ce fut le cas mais encore une fois, l'auteure a su me happer et m'emporter dans son univers.
Nous faisons ici connaissance avec Adèle, jeune fille très sérieuse qui entre dans une grande école en province. La première séparation avec papa et maman n'est pas facile d'autant plus que les élèves de première année sont pris pour cible par les deuxièmes années lors de séances de bizutage et qu'Adèle devient rapidement une « tête de Turc » d'un groupe d'étudiants décidés à profiter de leur jeunesse. Elle, ce qu'elle souhaite, c'est réussir ses études pour rendre fiers ses parents. Dans ce contexte, pas facile de se concentrer même si la jeune femme trouve rapidement du soutien auprès de Pauline, Louis, Constance et Quentin. Très rapidement, elle est intriguée par Chloé, une étudiante aux cheveux roses qui peut être très froide comme d'humeur partageuse avec Adèle.
Adèle a tout de la jeune fille modèle. Elle suit les règles, veut toujours faire plaisir à ses parents et souhaite avant tout réussir ses études. Prise pour cible par Hugo et ses amis, elle va souffrir lors de ses premières semaines à l'école. Peu à peu, la situation va évoluer et on va voir la jeune fille se transformer en jeune femme, prenant confiance en elle et en prenant sa vie en main. J'ai aimé sa force de caractère même si par moment, elle a tout de la copine envahissante dont on n'arrive jamais à se débarrasser !! Pourtant, elle n'agit pas comme cela pour embêter ceux qu'elle aime mais parce qu'elle a un grand coeur. Longtemps indécise dans ses choix, elle va se prendre en main pour tracer sa voie. Quand à Chloé, on met un moment à percer son mystère car mis à part ses cheveux roses, on sait peu d'éléments sur elle. Elle fait partie des étudiants qui font la fête et qui s'amusent mais on la voit peu au début du roman. Peu à peu, sa relation avec Chloé va évoluer et une relation d'amitié va se nouer entre les deux femmes. Rebelle, musicienne, elle profite de la vie et aime s'investir pour les autres. On comprend qu'elle cache un secret qui ne tombe que dans les dernières pages.
Comme je l'ai dit en introduction, ce roman est très différent des précédents écrits par l'auteure. Pourtant, la magie a de nouveau opéré. Les personnages sont plus jeunes, les thématiques abordées sont différentes mais j'ai été emportée dans un tourbillon d'émotions impressionnant. En effet, on passe des rires aux larmes, de l'inquiétude à l'impatience en quelques pages. J'ai souffert aux côtés d'Adèle puis me suis enthousiasmée avec elle….. L'évolution des personnages est intéressante et réfléchie. le déroulement de l'histoire est très surprenant et les rebondissements ne manquent pas. On n'a pas le temps de s'ennuyer et les thèmes abordés sont nombreux : il y a tout d'abord différentes facettes de l'amitié, mais aussi le bizutage et l'alcool dans les fêtes étudiantes. En choisissant pour décor le Burkina-Faso pour une partie de son roman, l'auteure fait également preuve d'originalité en mettant en lumière un pays peu connu. Amélie B. a également choisi d'écrire le roman du point de vue d'Adèle mais a introduit, ponctuellement, des chapitres où l'on a les pensées de Chloé. Ces derniers nous permettent de lever peu à peu le voile sur cette énigmatique fille aux cheveux roses dont le mystère reste entier pendant un long moment.
Pour conclure, je recommande donc ce roman à tous les amateurs de lecture young adult ainsi qu'à tous ceux qui ont déjà succombé à la plume d'Amélie B. Ce roman est une nouvelle réussite pour l'auteure qui nous emmène dans une histoire touchante, originale et ancrée dans la réalité. Si vous ne connaissez pas sa plume, laissez-vous tenter et venez percer les secrets de « la fille aux cheveux roses ».
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AngeliqueLeslecturesdangelique
  11 mai 2018
Adèle quitte Paris pour aller étudier dans une grande école à Nantes. Elle n'a jamais quitté ses parents et se sent un peu stressée par ce changement de vie. Elle investi rapidement sa chambre sur le campus avec l'aide de sa mère, ce qui n'échappe pas à quelques étudiants. Lors des premiers jours de cours, elle fait la connaissance de Pauline, Louis et Constance, puis Quentin. Ensemble, ils vont faire face au traditionnel bizutage, qui ne plaira pas à Adèle. C'est là qu'elle remarquera pour la première fois Chloé : cheveux roses, piercings, tatouage, regard froid... Elle est tout de suite captivée par cette jeune fille, sans savoir pourquoi.
Traitée de fille à maman coincée, elle sera prise pour cible par Hugo et sa bande (dont Chloé fait partie) qui lui feront des blagues, par toujours amusantes. Adèle pourra compter sur ses nouveaux amis pour la rassurer et la soutenir. Petit à petit, la routine s'installe sur le campus, les tensions s'apaisent. Adèle pense qu'elle va enfin pouvoir être en paix pour étudier. Pourtant, tout ne va pas se dérouler comme prévu : un événement inattendu et soudain va faire basculer sa vie. Tout le monde sera bouleversé. L'existence d'Adèle va prendre une autre tournure et elle finira par se rapprocher de la mystérieuse fille au cheveux roses.
Dans le premier tiers du livre, on découvre donc le nouveau quotidien d'Adèle, cette fille à maman, comme le dit si bien Hugo. Très sérieuse, elle ne pense qu'à ses études, sa réussite. Elle ne souhaite pas faire la fête, sortir et boire comme la plupart des jeunes. Pauline, Constance et Quentin sont comme elle : ils sont concentrés sur leurs cours et examens. Ils trouvent que les soirées et les jeux des autres étudiants, notamment Hugo et ses amis, sont puérils et sans intérêt. Louis, quant à lui, est un peu plus ouvert et détendu. Il va inciter ses amis à venir passer quelques soirées sur le campus. Ainsi, la bande des coincés va peu à peu se mêler aux autres. Adèle va s'autoriser à être un peu plus insouciante et elle va s'ouvrir aux autres. Elle va se rendre compte que Quentin l'apprécie beaucoup, et que c'est peut-être réciproque.
A ce moment du livre, on se demande comment cette histoire va évoluer, ce qu'il va se passer. En effet, on a juste l'impression d'assister jour après jour, à la vie étudiante d'Adèle. En plus, Chloé n'a pas une place centrale. Mais un premier monologue de celle-ci va nous intriguer, puis très vite nous assisterons à l'événement qui changera la vie d'Adèle. Ce moment est un vrai rebondissement dans le récit qui nous captive totalement. Il est inattendu et bien amené. le reste du roman se dévore jusqu'au dénouement (je n'en dis pas plus...).
L'histoire est racontée par Adèle, ce qui nous rapproche davantage d'elle. On a l'impression d'être sur le campus à ses côtés. Les personnages sont tous attachants et sympathiques, même Hugo qui semble très taquin et Chloé qui paraît indifférente à tout. On prend plaisir à les voir évoluer au fil des pages; surtout Adèle : timide et peu sûre d'elle, elle va prendre de l'assurance et mûrir. Les protagonistes ont l'air réalistes, on s'identifie forcément à l'un d'entre eux. Sans aucun doute, c'est Chloé qui nous marquera le plus par le mystère qui l'entoure. Comme Adèle, on est curieux d'en savoir plus sur elle. Derrière ses attitudes de rebelle, on sent qu'il y a autre chose de plus profond. Les quelques monologues de Chloé entremêlés dans le récit vont nous donner des indices petit à petit.
Ce roman émouvant est agréable à lire. La plume de l'auteure nous permet de passer un bon moment grâce à un récit fluide qui transmet un panel d'émotions et qui nous tient en haleine jusqu'à la fin.
Lien : http://leslecturesdangelique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
9004089
  07 septembre 2018
Si j'ai trouvé l'histoire originale, l'intrigue fort sympathique, les personnages très bien travaillés et les décors français vraiment agréables, j'ai eu du mal à m'attacher à l'héroïne et j'ai eu quelques soucis avec l'écriture, parfois. Aussi, je m'attendais à une romance que je n'ai évidemment pas trouvée, puisqu'il s'agit d'une histoire d'amitié. Encore que, je trouve que c'est plus l'histoire de la vie d'Adèle que son histoire d'amitié avec Chloé, qui était trop peu présente, pour moi.
Malgré tout, une fois le début un peu longuet passé et ma déception oubliée, j'ai passé un bon moment lecture et j'ai apprécié les surprises que nous avait réservées l'auteur. Et même si j'aurais aimé être plus touchée par cette histoire, que l'émotion arrive plus tôt, la fin a bien rattrapé tout ça.
En d'autres mots, ce livre n'était peut-être pas une lecture pour moi, je pense que je me laisserai tenter par la trilogie de l'auteur (qui est bien de la romance, je crois !), mais vous, si vous aimez les histoires d'amitié dans lesquelles on vous tient en haleine en vous cachant bien des secrets et en vous surprenant à plusieurs reprises, foncez sur ‘La fille aux cheveux roses' ; ce livre est pour vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   07 mai 2018
- Alors pourquoi avoir totalement changé?
- Cette image de petite fille sage ne me correspondait pas... je suis... différente.
- Pour être différente, tu es différente, dis-je tout bas de peur de la vexer. Tu n'as pas l'air d'avoir de limite.
- Non, je n'en ai plus : je fais ce que je veux, quand je veux... Ça c'est cool! La liberté! s'exclame-t-elle, pleine de vitalité.
- C'est quand même un peu extravagant...

Sa main qui grattait nerveusement le bois du bureau s'arrête immédiatement. Elle me fusille du regard, redescend de son perchoir et vient se poser juste en face de moi.
- Comment ça extravagant? Par rapport à quoi? A qui? Je rentre pas dans le moule de petite fille à papa, alors tu me trouves extravagante?

Chloé s'agace et parle de plus en plus fort. J'hésite mais tente tout de même :
- Désolé, je ne voulais pas te contrarier...
- Ce genre de remarque me soûle... Vous êtes touts pareils. Vous jugez sans essayer de comprendre, vous pensez être au dessus de tout parce que vous êtes nés sous une bonne étoile. LA vie ,'est pas toujours aussi simple. Perso, elle ne m'a pas épargnée... alors je l'emmerde et c'est pareil pour tous ceux qui ne sont pas contents.

Le regard perdu dans le vague, elle ajoute doucement après une pause :
- La vie est courte... autant ne pas la gâcher avec des principes débiles.
Puis elle ramasse ses affaires et s'en va, sans un mot de plus.

Je reste médusée par cette rencontre hors du commun. Chloé est un personnage haut en couleur, dont les cheveux ne sont que la partie visible de l'iceberg! Je n'aurais jamais imaginé avoir une telle discussion avec elle. Malgré son air provocateur, elle semble bien plus abordable qu'elle n'y paraît et, surtout, plus agréable que ses copains du A4.
Je me rappelle alors ce que j'ai ressenti lorsque je l'ai vu pour la première fois. De l'incrédulité face à son regard si assuré et insaisissable. Une certaine attraction, face au magnétisme paradoxal qu'elle dégage, de la peur aussi, devant tant de singularité. Qui se cache derrière cette chevelure rose et ces paroles si éclairées?
Définitivement, elle m'intrigue. Je me lance à sa poursuite et l'interpelle dans le couloir, mais avant que je ne l'atteigne, elle se retourne et secoue la tête et l'index en signe de négation, m'indiquant clairement que ses confidences d'un soir étaient une simple parenthèse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1072 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre