AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782897940881
248 pages
Éditeur : Somme Toute (01/03/2019)
4.33/5   3 notes
Résumé :
La grossophobie, renforcée autant par les médias, les productions culturelles ou un certain discours médical, demeure une des formes de stigmatisation les plus banalisées. Elle s’exprime aujourd’hui par un ensemble d’oppressions diverses et quotidiennes qui se manifestent autant au travail, dans le système de santé, dans les relations amoureuses et amicales, au sein des familles, dans les transports en commun, etc. Ainsi, la forme du corps n’est plus qu’une simple q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bubeleh
  16 janvier 2021
Cet ouvrage devrait être lu par tous les grossophobes. La souffrance clairement énoncée par l'auteur est le parfait résultat d'une société qui ne tolère pas les différences physiques. Que de dommages subis et que rien ne pourra réparer. C'est encore à la victime de devoir faire un travail de fond, une épreuve supplémentaire.
Je souhaite à Mickael Bergeron de pouvoir vivre enfin de façon apaisée. Pour ma part, je cherche encore comment l'être. Ce récit m'a bouleversée puisque j'aurais pu l'écrire exception faite du chapitre 68. Pour ma part, la 1ere fois qu'un médecin a utilisé le mot « maladie » pour décrire mon état, cela a été pour moi un réel soulagement et surtout cela a été déculpabilisant. On ne fait pas exprès de tomber malade, on ne choisit pas d'être malade. Ça arrive et ça peut mettre en colère. Après évidemment on va essayer de mettre la maladie à distance. Hélas, toutes les maladies ne bénéficient pas de traitement mais on essaie. L'obésité est une maladie chronique donc avec des périodes très douloureuses suivies de périodes d'accalmie. C'est ce qui rend aussi le quotidien épuisant. Toujours vivre avec cette question, en ce moment ça va à peu près mais pour combien de temps ?
Si la société pouvait seulement éviter de nous abimer davantage, nos problèmes demeureraient mais notre qualité de vie en serait grandement améliorée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : StigmatisationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1219 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre