AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782897586034
Guy Saint-Jean éditeur (06/02/2019)
3.36/5   7 notes
Résumé :
Jacob a 17 ans. C'est un jeune homme doué, équilibré, bienveillant, entouré d'une famille aimante, sans histoire. Avec son meilleur ami Zack, il vit une adolescence dorée. L'avenir lui sourit. D'autant plus qu'il semble avoir enfin attiré l'attention de la belle Jennifer ! Cette dernière, que Zack voit comme une menace, semble bien s'amuser avec Jacob, qu'elle mène au doigt et à l'oeil.
Jusqu'où ira-t-il pour lui plaire ?
Loin. Trop loin. Car un bon so... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
En tant que maman, je dois avouer que certains passages de ce roman m'ont touchée. le fardeau de Jacob est basé sur des faits réels et c'est peut-être pour cette raison que l'intrigue a touché une corde sensible en moi.

Régulièrement, les nouvelles du soir nous annoncent de tragiques accidents où l'alcool, la drogue et la vitesse sont en cause. Et bien souvent, les médias pointent nos jeunes. Je n'ose même pas imaginer la douleur que les parents de ces enfants ont ressentie à l'annonce d'une telle nouvelle.

L'auteure nous démontre à quel point un tragique événement peut toucher énormément de gens autour. Non seulement cela va avoir marqué Jacob pour le restant de ses jours, mais également ses parents, sa soeur et leur entourage. Cet accident aura également eu un impact sur la communauté autour d'eux. Nous le sentons bien cet aspect lorsque Jacob fait son entrée au Cegep et qu'il vivra du harcèlement au point de se faire menacer de mort. Pourquoi lui a-t-il survécu? Non seulement il se retrouve à vivre avec sa propre culpabilité, mais certaines personnes lui reprocheront d'être encore là!

Personnellement, c'est mon chapeau de mère qui a lu ce récit et c'est peut-être pour cela que je n'ai pas été en mesure de comprendre la personnalité de Jacob, Zack et Jennifer. Bien au contraire, il me fut totalement impossible d'adhérer et d'apprécier leur personnage, surtout Jennifer. Son besoin de pouvoir sur Jacob et sa désinvolture m'ont fait enrager plus d'une fois. En ce qui concerne Zack, c'est son impulsivité et sa jalousie qui m'ont irritée, mais d'un autre côté, j'ai également ressenti de l'empathie pour ce jeune homme qui n'a pas eu une vie facile. Quant à Jacob, je n'ai pas réussi à me mettre dans sa peau. Dès le début, j'ai senti qu'il se laissait mener par le bout du nez par sa copine. Si seulement, il avait réussi à être un peu plus rationnel. Au lieu de cela, nous sentons que c'est son niveau de testostérone qui pensait à sa place!

Je trouve important et essentiel que les auteurs nous relatent ce type d'événements afin de nous faire prendre conscience des décisions que nous prenons individuellement et en tant que parents. La toile de fond de ce récit est vraiment intéressante. Par contre, je suis quelque peu déçue, car je n'ai pas réussi à adhérer complètement au récit et à me mettre dans la peau du principal protagoniste, c'est-à-dire Jacob. du coup, je n'ai pu apprécier le récit à sa juste valeur.

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
Commenter  J’apprécie          80
Le commentaire de Lynda :

Ce roman de Lise Bergeron, est un coup de coeur pour moi. Je termine ce livre et je suis encore émue et un peu bouleversée par cette histoire. L'auteure a su à travers ces mots nous faire ressentir une foule d'émotions, elle a su nous transmettre les sentiments de Jacob, mais aussi des autres, comme les parents.
Le roman commence avec un prologue, qui nous laisse sous-entendre un drame. Alors nous lisons le livre, pour savoir ce qui s'est passé, le prologue m'a donné des frissons, alors j'étais plus qu'impatiente de savoir la suite.
Jacob, un jeune homme qui va fêter ses 17 ans, issue d'une famille unie et aimante, vit avec son père, sa mère et sa soeur. La journée de son anniversaire ses parents lui offrent une auto…
Il est aussi à l'âge du premier amour, et c'est ce qu'il connaîtra avec Jennifer, malgré que son grand ami d'enfance n'est pas tellement content de cet amour entre Jacob et Jennifer. Et en passant, moi non plus je n'ai pas tellement aimé Jennifer.
Tout va pour le mieux, jusqu'au jour, où c'est le drame. Un drame qui marquera Jacob à jamais, je n'en dirai pas plus sur ce sujet !
Quand un drame d'une telle ampleur frappe un de nos enfants, il y a évidemment les retombées sur cette personne qui aura à vivre avec ce drame. Mais il y a aussi, les parents, ce qu'ils ressentent, leurs impuissances face à tout ceci. le rejet de leur fils face à l'aide que ceux-ci veulent lui donner, et Lucy, la petite soeur qui subit, bien malgré elle, les retombées de tout ceci. Et il ne faut pas oublier la grand-mère Marie, qui donnerait tout ce qu'elle a, pour ses petits-enfants.
Nous pouvons sentir tout le désarroi, la peine, la culpabilité, les regrets de Jacob à travers les mots de Lise Bergeron, elle n'a aucune difficulté à nous faire vivre les émotions de Jacob et de sa famille. On voudrait tellement prendre Jacob dans nos bras, le consoler, lui dire qu'il lui faut aller de l'avant. On voudrait tellement rassurer les parents, leur dire que le gros nuage va s'en aller... Bref que vous dire de plus, que c'est un roman qui vous frappe au coeur, qui vous fera vivre des émotions très fortes, qui vous fera même retenir votre souffle à certains moments. Une histoire qui vous fera aimer, et qui vous fera détester et qui probablement vous fera également pleurer. L'histoire de cette famille dans l'adversité, vous devez lire ce livre sans hésitation ! Merci Lise Bergeron, pour cet excellent moment de lecture !
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
Commenter  J’apprécie          20
Un roman qui me bouleverse. Cette histoire aurait pu m'arriver, ou à un de mes enfants. Les dialogues sont réalistes. Cette auteure a un souci du détail qui nous amène à "vivre" avec les personnages. de très belles descriptions.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Le désir charnel qui éveillait ses sens chaque fois que Luc posait sur elle son regard de velours était demeuré toujours aussi puissant. Impossible de lui résister, comme maintenant ! Une exquise sensation de chaleur se répandit à l’intérieur de son ventre et, furtivement, s’insinua dans chaque fibre de son corps, pour finalement se faufiler jusqu’à son sexe. Mireille ouvrit tout grand les yeux pour les poser sur son mari, qui, dans un silence complice, enserra sa main dans la sienne. Sans un mot, elle le suivit jusque dans la chambre à coucher, située à l’étage.
Commenter  J’apprécie          00
Jennifer n’avait pas l’habitude de voir ses avances être repoussées ainsi. Tous les autres garçons qu’elle avait fréquentés se seraient empressés de dénicher un endroit à l’abri des regards afin de profiter du cadeau qu’elle leur offrait. Dès les débuts de son adolescence, le sexe était devenu pour elle un besoin insatiable. À quatorze ans, sa virginité était déjà chose du passé et aujourd’hui, à l’aube de sa majorité, elle avait l’intuition que les ébats amoureux n’avaient plus aucun secret pour elle.
Commenter  J’apprécie          00
La punition qui s’était ensuivie ne s’était jamais effacée de sa mémoire. Le jeune garçon s’était juré de décamper de ce lieu dès qu’il aurait atteint sa majorité. Sa mère n’aurait qu’à s’arranger toute seule ! Jamais elle n’avait été là pour lui quand il en avait tellement besoin. Cette femme avait préféré se vautrer dans les bras de ses amants au lieu de prendre soin de son fils. À son tour, il ne serait jamais là pour elle.
Commenter  J’apprécie          00
Âgée de treize ans, sa cadette naviguait encore entre l’enfance et l’adolescence. Jacob l’adorait depuis l’instant où il l’avait prise dans ses bras. De quatre ans son aîné, il lui avait tout appris : à ramper, à faire ses premiers pas, à dire son premier mot. Ce souvenir l’attendrit. Il revit l’expression de surprise de son père lorsqu’il avait entendu, venant de la jolie petite bouche de son bébé chéri, le mot « caca ».
Commenter  J’apprécie          00
Peu importait le nombre d'années qui s'écouleraient, l'endroit où il vivrait, ce fardeau risquait de lui empoisonner l'existence.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : drameVoir plus




Quiz Voir plus

Quiz - Claude Gueux

En quelle année a été publié " Claude Gueux " ?

1859
1903
1834

14 questions
858 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre