AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782762145502
315 pages
Fides (07/10/2022)
4.12/5   21 notes
Résumé :
Joey Laforme est introuvable. Adrienne Ferron, 14 ans, est la seule à remarquer l’absence de sa petite voisine. Selon sa conception exclusive de l’amitié, Adrienne voit d’abord dans cette disparition un prétexte convaincant pour passer du temps avec son amie Léonie. Avec comme seuls indices le sac à dos de Joey et la réception d’étranges textos, les deux amies sont vite persuadées qu’il n’est pas seulement question d’une mauvaise blague : la petite est réellement en... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Le garçon aux pieds à l’enversVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Chère lectrice, Cher lecteur,

François Blais s'est enlevé la vie en 2022. Cette mort apparaît toujours mystérieuse à mes yeux car je ne le connaissais pas, seulement de nom. Toujours est-il que j'ai trouvé l'annonce de son suicide bouleversante. Cet écrivain possédait un talent fou et il a reçu de prestigieux prix littéraires dont celui du Gouverneur général et le Prix des libraires en 2019 pour son roman jeunesse Lac Adélard. de mon côté, j'ai lu Un livre sur Mélanie Cabay à la suite de son décès et j'avais beaucoup aimé le style de l'écrivain. C'est pourquoi j'ai demandé à la maison d'édition Fidès, si je pouvais recevoir en service de presse son roman publié posthume, le garçon aux pieds à l'envers. J'ai obtenu le bouquin il y a quelques mois déjà, mais je l'avais perdu. Heureusement, je l'ai retrouvé et il me fait plaisir de partager avec vous une chronique sur ce dernier. Par le biais de cette dernière, je tiens à remercier les éditions Fidès pour cet envoi en service de presse.

Le garçon aux pieds à l'envers


C'est l'été. À Saint-Sévère, un petit village québécois où il ne se passe jamais rien, sauf de voir des vaches paître, Joey Laforme, une fillette, disparaît. Auparavant, elle se trouvait sur la galerie de son amie, Adrienne Ferron, 14 ans. Avant de disparaître, elle lui a laissé un message étrange dans sa boîte vocale. Adrienne s'inquiète rapidement. Elle retrouve le sac-à-dos de Joey et sa jeune amie ne répond pas à ses textos. Elle sait bien que les parents de la fillette ne se préoccupent pas d'elle car ils sont négligents. Elle décide avec son amie Léonie venue pour l'aider (cette dernière habite en ville) d'enquêter sur la mystérieuse absence de Joey. Contre toute attente, Adrienne reçoit un texto d'un garçon qui faisait partie de son petit monde il y a plusieurs années alors qu'elle n'était qu'une enfant. Il s'agit de Thomas, le garçon aux pieds à l'envers. Il dit qu'il sait où se trouve Adrienne. Pourquoi la fillette est-elle avec lui? Est-elle en danger? Adrienne et Léonie réussiront-elles malgré des signes de paranormal à percer le mystère?

Ce que j'ai pensé de ma lecture

C'est avec beaucoup d'émotions que j'ai lu le dernier roman jeunesse de François Blais. J'admire sa plume car elle est toujours d'une justesse. J'aime aussi que l'auteur fasse des liens avec des criminels qui ont commis des atrocités envers les enfants. La lectrice ou le lecteur peut remarquer dans les écrits de Blais comment ces derniers hantent son imaginaire. Dans le garçon aux pieds à l'envers, Blais cite l'affaire Cédrika Provencher qui a été très médiatisée au Québec ou encore, comme il le relève par le biais d'un personnage :

«Si un enfant disparaissait, il pensait à Marc Dutroux avant de penser à Slenderman». (p. 193)

Alors, ces éléments tributaires du réel confèrent une certaine puissance au récit car en lisant avec des yeux d'adulte, l'imaginaire est perturbé. Va-t-on avoir affaire à un tueur d'enfants avec la disparition de Joey? S'agit-il d'une blague? Ou d'un simple malentendu? En tous les cas, l'adulte que je suis a été préoccupée en lisant le bouquin.

Mais encore, Blais a recours à différents personnages surnaturels effrayants comme des amis imaginaires cruels voire sadiques, des démons, ou encore :

«Écoute, je viens de trouver ça sur Wikipédia. ‘' Sack Man, ou Bag Man, ou el hombre del Saco, ou l'homme au sac. Personnage légendaire apparaissant dans plusieurs cultures, il s'apparente au croquemitaine français ou au bonhomme Sept-Heures canadien.» (p. 93)

Je me souviens très bien durant mon enfance de cet être terrifiant. Ma mère m'effrayait avec la Légende du bonhomme Sept-Heures. Je m'inventais des mondes sur ce dernier et j'avais toujours des questions qui ne finissaient jamais à poser à mes parents sur ce terrible bonhomme au sac!

Alors, en lisant, je me disais que parfois, la réalité est beaucoup plus terrifiante (les Dutroux de ce monde existent). Et c'est pourquoi j'ai adoré le personnage belge : le chasseur de démons. Il sait que la cruauté subsiste sur cette planète et il a peur pour Joey.

Mais plus que cela, cette histoire en est une d'amitié. Comme il apparaît sur la quatrième de couverture : «L'amitié est sans pitié». Elle met en lumière le jeu terrible d'amitié adolescente féminine. Qui aime plus que qui? Pourquoi préfère-t-elle telle amie plutôt que moi? Autant de questions qui peuvent faire surgir le mal même dans les coeurs les plus doux. C'est par le biais de ses personnages adolescents féminins que frappe fort François Blais. Il réussit à faire frissonner son lectorat avec Adrienne, Léonie et Corinna. Il y a toujours quelqu'un de trop dans un trio… et l'amitié possède ses revers.

Ce livre a créé une polémique au Québec. Une sous-ministre québécoise du ministère de la Santé a rédigé une lettre demandant aux bibliothécaires, libraires, professeurs, de ne pas attirer l'attention sur ce roman auprès des adolescents-tes en raison de liens avec le suicide et qu'il y aurait un risque d'émulation.

https://www.985fm.ca/nouvelles/531738/le-garcon-aux-pieds-a-l-envers-trop-choquant-a-lire

Les Éditions Fidès ont répliqué en disant ceci :

« Il s'agit d'un acte de censure qui est préjudiciable à l'oeuvre de l'auteur, à la réputation de la maison d'édition et, ultimement, aux lecteurs et lectrices. »

Je ne sais pas… je vous laisse le lire et juger par vous-mêmes. de mon côté, j'ai aimé cette histoire, peut-être parce que je ne suis pas fragile. Et dire que je lisais du Stephen King adolescente…et les livres de ce dernier se retrouvaient sur les rayons de ma bibliothèque à la polyvalente (lycée). Mais bon. Autre temps, autres moeurs.

Donc, lisez ou relisez du François Blais. Cet homme possédait un talent indéniable.

Le garçon aux pieds à l'envers en témoigne.

Connaissiez-vous cette polémique autour de ce livre? L'avez-vous lu? Il vous tente?
https://madamelit.ca/2023/03/13/madame-lit-le-garcon-aux-pieds-a-lenvers-les-chroniques-de-saint-severe/
Lien : https://madamelit.ca/2023/03..
Commenter  J’apprécie          20
Bonjour à tous.
Je souhaite formuler ici une contre-mise en garde, en réaction aux propos véhiculés contre ce roman depuis décembre 2022.. le Ministère de la santé suggère aux écoles et bibliothèques de ne pas acheter ce roman , sous prétexte que "le suicide y est abordé d'une façon telle qu'il y aurait un risque d'émulation, selon le ministère."

C'est FAUX.

Ce roman est un roman d'épouvante sur une entité qui pousse les jeunes à faire des actions dangereuses, certes, mais si nous commençons à penser de façon aussi étroite, tous les livres du régistre Horreur seront bannis. de plus, si nous recommençons à censurer la littérature jeunesse pour des allégations, nous ne sommes pas sortis du bois.

Sachez que ce livre ne PARLE PAS DE SUICIDE. IL N'ENCOURAGE PAS le suicide et faire le parallèle entre un auteur qui s'est réellement suicidé et son oeuvre est une insulte à sa mémoire.

Donc, nous avons un ministre qui a jugé ce livre sans l'avoir lu et qui se prête à un dangereux exercice de censure.

Je rappelle de manière courtoise que les livres sont également des boîtes à outils et que des livres sur le thème du suicide sont des portes ouvertes pour la sensibilisation du phénomène. Ne pas parler du suicide ne fera pas disparaitre le problème.

Bref. Je déplore d'avoir , en 2023, à écrire au sujet d'un livre injustement condamné et écrit par un auteur qui ne peut même plus défendre son intégrité.

Les libraires jeunesse de la librairie vous conseillent ce livre, qui est par ailleurs excellent.
Commenter  J’apprécie          25
Oh que cette lecture fut particulière. D'abord parce que l'auteur est décédé cette année, donc le garçon aux pieds à l'envers est sa dernière oeuvre jeunesse, et que c'est d'une grande tristesse tellement sa plume est singulière et juste. Ensuite, pour cette justesse. Je pourrais résumer le roman en mettant l'accent sur le retour inattendu de l'ami-pas-si-imaginaire d'Adrienne, du stress qu'il fait monter, de son omniscience inquiétante (tout comme l'est sa propension à jouer à des jeux dangereux), bref, tout ce qui fait un bon roman fantastique qui flirte avec l'horreur, mais ce serait passer à côté de l'essence.
Lien : http://sophielit.ca/critique..
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec
27 décembre 2022
Blais sait aussi planter une histoire abracadabrante au cœur de l’ordinaire et rendre le tout plausible. Au fond, nous sommes comme son Antoine Papier, chasseur de démons : certes rationnels, mais on sait que ça existe quand quelqu’un nous confie un récit troublant.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Écoute, je viens de trouver ça sur Wikipédia. ‘’ Sack Man, ou Bag Man, ou el hombre del Saco, ou l’homme au sac. Personnage légendaire apparaissant dans plusieurs cultures, il s’apparente au croquemitaine français ou au bonhomme Sept-Heures canadien.
Commenter  J’apprécie          10
Si je m’inventais des amis, ils ne seraient pas comme Thomas. J’inventerais du monde moins bizarre.
Commenter  J’apprécie          10
Ce que beaucoup de gens auraient appelé l’enfer, Joey appelait cela un mardi après-midi.
Commenter  J’apprécie          10
Si un enfant disparaissait, il pensait à Marc Dutroux avant de penser à Slenderman.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : epouvanteVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (40) Voir plus



Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
956 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre

{* *}