AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782251444901
128 pages
Éditeur : Les Belles Lettres (10/04/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
PamRamos
  06 août 2018
Un petit ouvrage posthume et serré, composé de 32 notes par l'un des penseurs majeurs du XXe siècle allemand. Si ces réflexions autour de la figure du roi des animaux dans la culture humaine sont souvent déroutantes par l'originalité et la rareté des angles abordés, c'est surtout parce que le lion y brille plus d'une fois… par son absence. C'est un portrait au relief précis qui s'achève en fin de lecture, teinté de ce jeu entre la place supposée du lion et celle qu'il ne tient plus, et qui se termine toujours par une réflexion philosophique fine et plus large sur ce qu'en fait l'homme, et sur ce rappel moins attendu qu'il n'y paraît: « Même sans se poser en protecteur de la nature, il faut bien dire qu'un monde sans lions serait désolant.»
Lien : https://pamelaramos.fr/labse..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Telerama   02 juillet 2014
Lions, recueil posthume, réunit plusieurs textes, énigmatiques et pénétrants, qui prennent tous pour héros le roi des animaux.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PamRamosPamRamos   06 août 2018
L’homme est l’animal qui possède d’autres animaux. D’abord comme animaux domestiques puis, beaucoup plus tard, comme animaux à contempler.
En matière de goût pour les animaux à contempler, on observe une prédilection frappante pour deux espèces, et telle que leur absence dans une exposition permanente – nommée jardin zoologique – lui ôte presque toute valeur. Tout zoo doit avoir des éléphants et des lions. Pour tout le reste, il existe une certaine tolérance.
À cela il convient d’ajouter que ces deux animaux-là justement ne se font rien l’un à l’autre, quoique l’un soit très avide de chair et l’autre bien en chair. Pourtant, on ne peut pas dire non plus qu’ils vivent en paix ni en bonne intelligence, ce que l’homme imagine bien volontiers.
S’ils ne se font rien, ce n’est donc pas par affection. Au mieux, cela peut se décrire ainsi : ils ne s’intéressent pas l’un à l’autre.
C’est la base la plus solide pour survivre l’un à côté de l’autre. En comparaison, toute forme d’ « amour » serait dangereuse.
Voilà qui donnera matière à réflexion à ceux qui ne se satisfont jamais du fait qu’ « il ne se passe rien ». Au lieu de dire qu’il ne doit rien se passer, le plus sûr est de dire qu’il ne peut rien se passer. Et pour garantir cela, le plus sûr, encore une fois, est la situation qui existe entre l’éléphant et le lion : l’un est absent pour l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : allemandVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur l´Etranger par Albert Camus

L´Etranger s´ouvre sur cet incipit célèbre : "Aujourd´hui maman est morte...

Et je n´ai pas versé de larmes
Un testament sans héritage
Tant pis
Ou peut-être hier je ne sais pas

9 questions
3901 lecteurs ont répondu
Thème : L'étranger de Albert CamusCréer un quiz sur ce livre