AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : SIE96259_5462
Éditeur : Éditions Albatros (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Ce livre admirable, séduisant et nécessaire, que nous propose Edgardo Cozarinsky, me rappelle les premières années de mon amitié avec Borges. En ce temps-là, nous parlions beaucoup de livres et de films (avec une prédilection pour les trames: trames de romans, de récits, de films, et même de poèmes comme ceux d'Hugo et de Browning). Le cinématographe a toujours été pour lui un art important. J'ose supposer que si, à cette époque-là, Borges avait dressé une liste des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
WickPickWickPick   17 mars 2017
Les possibilités de l'art de combiner ne sont pas infinies, mais elles sont fréquemment épouvantables. Les Grecs ont engendré la Chimère, monstre à tête de lion, à tête de dragon, à tête de chèvre; les théologiens du II° siècle, la Trinité, au sein de laquelle s'articulent inextricablement le Père, le Fils et l'Esprit; les zoologues chinois, le ti-yiang, oiseau surnaturel et vermeil, pourvu de six pattes et de quatre ailes, mais sans visage et sans yeux; les géomètres du XIX° siècle, l'hypercube, figure à quatre dimensions, qui contient un nombre infini de cubes et est limitée par huit cubes et vingt-quatre carrés. Hollywood vient d'enrichir ce vain musée tératologique; grâce à un artifice malin qui s'appelle "doublage', il propose des monstres qui combinent les traits illustres de Gréta Garbo et la voix d'Aldonza Lorenzo (1). Comment ne pas publier notre surprise devant ce prodige affligeant, devant ces industrieuses anomalies phonético-visuelles?

(1) personnage de Don Quichotte

(In Au sujet du doublage)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
WickPickWickPick   17 mars 2017
Entrer dans un cinéma de la rue Lavalle et m'y retrouver (non sans surprise) dans le golfe du Bengale ou sur Wabash Avenue me paraît bien préférable à entrer dans ce même cinéma et m'y retrouver (non sans surprise) rue Lavalle. Je fais cette confession liminaire pour qu'on n'impute pas à de troubles sentiments patriotiques cette défense d'un film argentin. Idolâtrer un pitre parce qu'il est autochtone, dormir pour la patrie, saluer l'ennui lorsqu'il est d'élaboration nationale, me paraît une absurdité.

(In La Fuga)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
WickPickWickPick   17 mars 2017
C'est une observation commune que les allégories sont tolérables en raison directe de leur inconsistance et de leur vague; ce qui ne signifie pas une apologie de l'inconsistance ou du vague, mais une preuve - un indice tout au moins - que le genre allégorique est une erreur. Le genre allégorique, ai-je dit, non pas l'ingrédient ou la suggestion allégorique. (L'allégorie la plus fameuse et la meilleure, Le Voyage du Pèlerin, de ce monde à cet autre qui viendra, du visionnaire puritain John Bunyan, demande à être lue comme un roman, pas comme une devinette; mais si nous faisons complètement abstraction des justifications symboliques, l'œuvre serait une absurdité).

(In La Forêt Pétrifiée)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jorge Luis Borges (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jorge Luis Borges
Jorge Luis Borges (1899-1986) : Une vie, une œuvre [2007 / France Culture]. Émission “Une vie, une œuvre” diffusée sur France Culture le 6 septembre 2007. Par Lydia Ben Ytzhak. Réalisation : Dominique Costa. Présentation : Matthieu Garrigou-Lagrange. Prise de son : Philippe Etienne. Coordination : Anne de Biran. Mixage : Marie-Dominique Bougaud. Jorge Luis Borges devant la porte d’entrée de sa maison à Buenos Aires, en Argentine, au mois de décembre 1983. (© Photo by Christopher Pillitz/Getty Images). Jorge Luis Borges, de son nom complet Jorge Francisco Isidoro Luis Borges Acevedo, est un écrivain argentin de prose et de poésie, né le 24 août 1899 à Buenos Aires et mort à Genève le 14 juin 1986. Ses travaux dans les champs de l’essai et de la nouvelle sont considérés comme des classiques de la littérature du XXème siècle. Borges aimait les bibliothèques. Il a d’ailleurs été directeur de la bibliothèque nationale d'Argentine. Il aimait aussi - mais est-ce bien différent - les labyrinthes, les fausses bibliographies, les textes apocryphes ou encore, en littérature, les jeux sur la frontière entre réel et imaginaire. Avec : Jacques Réda, auteur de “Ferveur de Borges” (Fata Morgana) Marcel Le Goff, auteur de “Jorge Luis Borges : L’univers, la Lettre et le Secret” (L’Harmattan) Pierre Jourde, auteur de “Géographies imaginaires de quelques inventeurs de mondes au XXème siècle” (José Corti) Alberto Manguel, auteur de “Chez Borges” (Actes Sud) Christian Garcin, écrivain, traducteur et auteur de “Labyrinthes et Cie” (Verdier) Archives : Émilie Trasente Lecture : Christophe Lemée Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : filmsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Créatures étranges.

Serpent bicéphale rencontré par Caton.

Amphisbène
Basilic
Mandrake
Mermecolion

5 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Le livre des êtres imaginaires de Jorge Luis BorgesCréer un quiz sur ce livre