AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B01CQB3S5O
Éditeur : Les Editions du Camembert (08/03/2016)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Le grand retour d'Agathe !
Retrouvez la suite des aventures d'Agathe, entourée de sa famille haute en couleur, de ses amis Sylvie et Tibor, toujours aussi décalés,et de quelques nouveaux venus pour le moins surprenants?
Salut les amis !
Après le désastreux épisode du mariage de mon frère, je pensais réintégrer mon petit quotidien bien tranquille (et un peu morne, pour ne rien vous cacher?), tout en essayant de me rabibocher tant bien que mal avec m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mina94
  11 mars 2016
Inconditionnelle des romans de cet auteur, je suis ravie d'avoir lu ce dernier opus.
Après Fallait pas l'inviter ! qui m'a fait rire aux éclats, Aloysius Chabossot réussit à nous concocter une suite (qui peut se lire indépendamment du premier volet des aventures d'Agathe) très réussie.
Une belle écriture pour ce roman où l'amour se mêle de la vie de l'héroïne, toujours employée de France Arrosage où elle côtoie ses collègues à fort potentiel comique (Tibor et Sylvie).
Viennent s'ajouter Émilienne, une grand-mère au meilleur de sa forme, quelques amateurs de Heavy Metal complètement cinglés et rois de la lose.
Bref, un cocktail détonnant. Entre sourires et rires, ce roman vous offre un condensé de bonne humeur.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2017
C’est héréditaire la folie, tu sais ! Tu te souviens du fils des Moullard, qui habitent juste en face ? À l’école, il montait sur les tables pendant la classe et à la récréation, l’instituteur était obligé de l’enfermer pour qu’il ne montre pas son kiki à tout le monde. Et bien le mois dernier, il a été arrêté par la police alors qu’il courait tout nu dans la rue en criant : « Je suis un renard ! » À présent, il est à Sainte-Anne, chez les fous, et ton Bertrand, il n’est pas loin d’aller le retrouver, crois-moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2017
Tibor, je vais être très franche avec toi : je n’ai pas eu vraiment besoin de réfléchir… Parce que je ne suis pas amoureuse de toi. Parce qu’un être normalement constitué n’a pas besoin de se creuser le ciboulot pour savoir ces choses-là. Il le sait, c’est tout. Ça s’impose comme une évidence, tu comprends ?
— Tu es sûre ? Moi, pourtant, il a fallu que je réfléchisse pour savoir que j’étais amoureux… Et grâce à Internet, j’ai enfin su.
— Dans ce cas, c’est que tu n’es pas vraiment amoureux. Il me semble que personne n’a besoin d’Internet pour apprendre à reconnaître le véritable amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2017
Il semblerait, contre toute logique, qu’à l’heure actuelle, ma grand-mère de 82 ans vive une sexualité nettement plus épanouie que la mienne. Je ressens une certaine injustice poindre de ce constat, et mes sentiments sont partagés entre jalousie mal placée et désespoir pur et simple.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2017
Les hommes sont tellement dépourvus d’imagination que, lorsqu’ils tiennent un truc qui a plus ou moins fait ses preuves, ils l’usent jusqu’à la corde. Le principe est simple : Si la réponse est « Oui, pourquoi pas ? » l’affaire est pour ainsi dire dans le sac. Si c’est un « non » assorti de vagues excuses genre « Il est bien tard, j’ai mal à la tête, demain je dois aller au club de gym », etc., alors là, mon petit bonhomme, il va sérieusement falloir envisager un plan B, genre excursion sur Youporn, parce que pour ce soir, c’est mal engagé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2017
— Dans Lui, c’est pas vraiment les cours de la bourse qui s’étalent en double page centrale !
— N’importe quoi, vraiment. Je l’achète de temps en temps pour les articles de fond.
— Mais bien sûr ! Les articles de fond ! Tu dois être drôlement cultivé, du coup, non ? Ça doit être un ravissement de t’écouter parler, avec toutes ces connaissances encyclopédiques que tu as dû accumuler à la lecture de ton magazine…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Aloysius Chabossot (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aloysius Chabossot
Interview de Aloysius Chabossot par Vera Sayad pour le Tremplin des Auteurs diffusée le 14 et le 17/01/14 sur Radio Lez'Arts.fr
autres livres classés : mariageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres gruyère (1)

" Les Hauts de ...... " d' Émily Brontë

Manderley
Hurle-Vent
Tara

18 questions
216 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , titres , motsCréer un quiz sur ce livre