AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782212570847
Éditeur : Eyrolles (11/04/2019)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Publié en 2016, aux Éditions du Camenbert sous le titre "La renaissance de la nounou barbue".

Cathy élève seule ses deux enfants, Lucas et Pilou, dans un petit village au cœur de la Dordogne. Son quotidien est heureusement allégé par le soutien sans faille de sa tante Lulu. Jusqu’au jour où – catastrophe ! – tante Lulu tombe de l’escabeau et se retrouve immobilisée, les deux chevilles dans le plâtre. Cathy décide alors d’engager une aide pour s’occupe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
melaniejarnet
  18 juillet 2019
Du rire mais pas que ...
Depuis sa séparation Cathy doit gérer seule l'éducation de ses deux enfants, Pilou et Lucas, et la bonne marche de son salon de coiffure. Un quotidien bien chargé pour elle mais heureusement elle est épaulée par sa tante, Lulu. Mais le jour où celle ci se retrouve plâtrée toute leur organisation tombe en miettes.
Elle doit en urgence trouver une baby sitter mais quand on habite dans un petit coin paumé cela devient vite compliqué . Jusqu'à l'arrivée providentielle d'une candidature pas tout à fait comme les autres, celle d'Elias, un grand barbu plutôt mystérieux.
Dans l'urgence elle n'a d'autre choix que d'accepter. Mais est-il vraiment le bon choix ?
Ayant déjà eu le plaisir de découvrir certains romans d'Aloysius Chabossot je ne pouvais décemment pas manquer celui ci.
Et je dois dire qu'une nouvelle fois je suis tombée sous le charme de sa plume chargée d'humour et d'émotions.
En commençant ce livre on pourrait se dire que l'on est face à une histoire plutôt banale. Une femme divorcée voit inopinément entrer dans sa vie un homme qui lui vient en aide, ils finissent par craquer l'un sur l'autre et hop hop hop ils finissent ensemble et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Mais en fait c'est loin d'être le cas , nous ne sommes pas dans une bluette sans âme mais dans un roman empli de vrais émotions.
Cathy n'est pas une femme au foyer désespérée qui souhaite à tout prix rencontrer un homme. Non, c'est une femme accomplie , mère de famille , patronne de son salon de coiffure. Elle cherche juste à ce que tout se passe pour le mieux et que ses enfants soient heureux.
La blessure de sa tante fragilise leur équilibre si durement acquis et toute aide est la bienvenue.
Elle ne s'attendait juste pas à ce qu'elle prenne l'apparence d'Elias , un grand barbu qui se propose de devenir le baby sitter de ses enfants. Il ne semble pas fait pour le job et pourtant il va lui être d'un grand secours.
Petit à petit ils vont nouer une vraie relation de confiance et vont apprendre à se connaître. Mais Elias reste sur la réserve et ne se dévoile que peu , il semble vouloir garder un voile sur son passé.
Cela va intriguer Cathy qui va chercher à en savoir plus.
Mais ce qu'elle va découvrir risque de remettre en question la confiance qu'elle lui porte.
La première chose que je peux vous dire sur ce roman c'est qu'il est porteur d'émotions, des émotions brutes et sincères. Aloysius Chabossot nous entraîne du rire aux larmes en quelques pages.
Ce roman qui commençait comme une sympathique comédie à tendance romantique va se révéler beaucoup plus profond, beaucoup plus intense.
On va découvrir des personnages à fleur de peau, des personnages avides de nouvelles émotions mais qui pour certains peuvent être freinés par leur passé et la souffrance qu'il comporte.
Il est souvent difficile de se reconstruire , cela prend du temps et il faut parfois accepter de laisser s'échapper certaines choses pour pouvoir aller de l'avant.
Certaines rencontres peuvent nous y aider, peuvent nous apporter une motivation supplémentaire pour affronter ce qui nous fait mal.
Et c'est ce que nous montre cette histoire, le pouvoir d'une rencontre, le pouvoir de sentiments qui ne demandent qu'à éclore et grandir . Cette histoire nous rappelle également que l'espoir n'est jamais perdu, il est juste parfois bien dissimulé.
Avec humour et émotions, Aloysius Chabossot nous conte une rencontre qui change tout, à jamais.
Un joli coup de coeur que je ne peux que vous recommander.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GODINHO
  08 avril 2019
Tout d'abord, merci à Babelio ainsi qu'aux Editions Eyrolles, qui m'ont permis de connaitre Aloysius Chabossot.
Que dire, de la « Nounous Barbue » roman qui tranche avec
cette actualité un peu traumatisante qui nous mine .Où sont les valeurs humaines, où est le respect, où est la reconnaissance, la correction, nous sommes un peu déconfits par tout ce qui se passe, pas très optimistes non plus et voilà qu'arrive : La Nounou Barbue…...
Un roman agréable à lire, des protagonistes touchants, prenants et drôles... (Cathy, Lucas, Pilou, tante Lulu, Elias l'atypique, qui est-il vraiment « cette Nounou » ? et sans oublier la truculente Gislaine…..
Une bouffée d'amour, d'humour, un soupçon de suspense, et des sujets de fond y sont abordés, aussi je ne voudrais pas tout dévoiler et vous laisse le soin de découvrir et de goûter cet opus.
Commenter  J’apprécie          100
Kindjinn
  05 juin 2019
"La nounou barbue" n'était pas franchement prévu au programme de mes lectures. Comme souvent c'est un achat compulsif. Je l'ai vu, je me suis dit "Tiens, ça change de ce que je lis en ce moment" et hop! il était acheté. Et effectivement... ça change de ce que je lis d'habitude.
L'histoire est un peu (beaucoup) cousue de fil blanc, comme souvent avec les romances je trouve. Cathy est mère célibataire, fraichement divorcée, avec deux enfants plutôt jeune, 2 et 7 ans. Elle vit dans le fin fond de la Dordogne, dans un endroit tellement paumée que j'ai été surprise qu'elle n'ait pas de souci de réseau téléphonique. C'est sa tante qui s'occupe des enfants toute la journée quand elle est au travail, sauf qu'un jour la tata fait une mauvaise chute et se retrouve clouée sur un fauteuil. Après des tentatives désespérées pour trouver une nounou, la seule personne qui se présente finalement à sa porte est un homme barbu aux allures de bucheron.
Le style est frais, il y a de l'humour et ça se lit vite. Je l'ai rapidement fini et je ne suis pas mécontente ni déçue de ma lecture. Mais ce n'est pas non plus un roman que je recommanderais. J'ai trouvé tous les personnages mal dégrossis, ce sont tous des archétypes, la pire de toute étant Cathy. Ses réactions sont toutes prévisibles et certaines m'ont franchement fait lever les yeux au ciel. Elle passe par exemple des heures à se plaindre de son crétin d'ex-mari (qui pour faire dans l'original et le très surprenant s'est barré avec une bimbo blonde de son boulot) mais elle en fait une telle description qu'on ne comprend pas comment 1) elle a pu l'épouser 2) vivre avec lui toutes ces années sans le moindre souci. C'est un peu comme si l'auteur oubliait qu'il avait fallu que ces deux là s'aiment pour se marier et avoir des enfants, même si à la fin ils divorcent.
L'histoire non plus n'est pas très originale. La maman qui s'inquiète que ses enfants soit gardés par un homme ; le mâle gentil et attentionné en apparence mais mystérieux et qui semble avoir des blessures dans son passé ; l'ex-mari qui est un crétin ; la déclaration mignonne d'amour suivi par "non, tu ne peux pas m'aimer, si tu savais ce que j'ai fait !..."
Je critique mais j'ai passé un bon moment, ce livre m'a divertie et m'a sortie de ma zone de confort. J'ai ri sur certains passages et je ne regrette nullement mon achat. Je ne suis juste pas plus convaincue qu'avant par les romances.
Ah ! Il y a tout de même une chose. Même si l'histoire était assez convenue, j'ai tout de même été surprise par la raison des "blessures" du beau bûcheron. J'admets que je ne les avais pas vu venir et ça c'est un très bon point !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sharon
  20 avril 2019
Bienvenue en Dordogne. Non, je ne serai pas méchante, je dirai simplement que certains ne situeraient pas une comédie romantique dans un village - à moins qu'un palace n'y soit en construction, qu'un homme sublime n'en prenne la direction et qu'une jeune gourde, pardon, une jeune femme ravissante n'y cherche du travail. Là, nous sommes dans un authentique village, calme, serein, et Cathy n'est pas une jeune fille naïve. Elle a été quittée par son mari, au profit de sa secrétaire, et a donc dû se débrouiller, notamment pour faire garder ses enfants. Elle est coiffeuse, et le salon de coiffure du village est un peu le lieu où les potins s'échangent, un lieu de vie, un lieu de rencontre, animé en partie par l'inénarrable Ghislaine, dynamique et inusable. J'ajoute que Cathy adû se débrouiller, notamment pour faire garder ses enfants. Et oui, c'est un véritable problème à "Trou perdu les bruyères". Aussi, a-t-elle la chance d'avoir sa tante Lulu pour la dépanner, si ce n'est que celle-ci est victime d'un accident malencontreux qui l'empêchera de mener sa mission à bien pendant trois mois. Oui, dit ainsi, on pourrait presque croire qu'il s'agit d'une mission secrète, dangereuse, périlleuse. C'est presque cela.
J'ai déjà dit qu'il était difficile de trouver quelqu'un pour garder des enfants - aussi, le casting pour trouver une baby sitter s'annonce-t-il compliqué ! Et le gagnant est... un homme ! Oui, peu de personnes confieraient leurs enfants à un homme, pour cause de très nombreux préjugés. J'ai presque envie de vous rassurer tout de suite : il faut vraiment oublier les préjugés, on ne sombrera pas dans un roman sordide. Nous serons dans un roman qui prend son temps, un roman de la renaissance - oui, je spoile presque, parce que l'on s'attend un peu à une partie du dénouement. On ne s'attend pas à d'autres, qui nous rappellent que les personnages ne sont pas coupés du monde. Certains thèmes abordés sont assez durs, comme le deuil, la dépression, la culpabilité, la résilience. L'auteur ne prétend pas que l'on oublie, il montre qu'il est nécessaire de vivre avec, de parvenir à vivre avec. Cela demande du temps, et c'est aussi pour cela que la fin du roman reste en partie ouverte.
Un roman divertissant, mais pas seulement.

Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
muriel123
  08 avril 2019
Dès les premières pages, j'ai été happée par les personnages : Cathy l'héroïne du livre séparée de son mari Denis et le père de ses deux enfants, Pilou une petite fille âgée de 1 an et demi et Lucas petit garçon de 6 ans. Dans la famille proche il y a aussi la tata Lulu qui a toujours été au côté de Cathy.
Au début de livre, Lulu est la nounou des deux enfants, mais un petit accident l'immobilise et elle ne peut plus continuer de garder Pilou et Lucas. Vient alors la recherche d'une nounou. Après hésitation Cathy embauche Elias un barbu plus que mystérieux mais parfait pour la garde des enfants, la cuisine et tout l'entretien de la maison.
Toute la petite famille apprécie beaucoup cette nounou barbue. Mais pourtant, quel mystère cache cet homme si sympathique et parfait ? Vous le saurez en lisant ce livre bien sûr !
L'histoire est racontée avec beaucoup d'humour, des personnes très sympathiques, très attachantes et très touchantes.
Par contre, j'ai eu vraiment envie de savoir qui était cette nounou barbue si secrète ??? Evidemment, on pense plutôt à quelqu'un rempli de vices et de gros défauts ! Mais !!!
Merci à Eyrolles et à Babelio de me permettre de rencontrer l'auteur. J'ai vraiment hâte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
SharonSharon   03 avril 2019
Bon, pour comprendre comment la mère de deux adorables enfants, tout à fait saine d'esprit, peut sérieusement envisager de confier sa progéniture tant aimée à un type inconnu, sans doute plus à l'aise à charrier des sacs de cinquante kilos de ciment qu'à réchauffer un petit pot au micro-ondes, il faut revenir quelques temps en arrière, et, tant qu'on y est, que je raconte un peu ma vie.
Commenter  J’apprécie          40
SereganeSeregane   07 avril 2019
Là, c'était différent. Déjà, on était pas dimanche. Puis elle était très bien cette salle à manger : spacieuse, bien éclairée. Certes, les meubles étaient plutôt moches, construits en bois sombre avec des pieds torsadés, dans le plus pur style « rococo ». (Devinez qui avait tenu à les choisir, arguant un goût sûr pour les « belles choses » que j'étais loin, selon lui, de posséder?) Pour autant, je n'avais pas envie de me priver de l'usage de cette jolie pièce à cause du fantôme de l'autre disparu qui trônerait en bout de table, occupé à distribuer ailes, cuisses et blancs de poulet jusqu'à la nuit des temps ! Ce serait lui faire trop d'honneur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ILLEILLE   29 juillet 2019
Oui,je comprenais Je comprenais qu'une fois de plus Elias m'avait menti.Ce que j'ignorai cependant,et ce que je voulais par-dessus tout savoir,c'était pourquoi.
Commenter  J’apprécie          10
ILLEILLE   29 juillet 2019
Curieux,car Elias possédait une personnalité difficile à cerner:d'une bienveillance à toute épreuve,doux et prévenant,il aurait pu faire figure de gendre idéal auprès de n'importe quelle belle-mère.Il était cependant impossible d'aller au -delà de cette jolie façade lisse.
Commenter  J’apprécie          00
ILLEILLE   29 juillet 2019
Car ,en dehors de son caractère énigmatique,il avait réussi,par sa seule présence,à insuffler des couleurs jusqu'alors inconnues au quotidien de ma petite famille.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Aloysius Chabossot (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aloysius Chabossot
Interview de Aloysius Chabossot par Vera Sayad pour le Tremplin des Auteurs diffusée le 14 et le 17/01/14 sur Radio Lez'Arts.fr
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3723 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..