AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095454113
Éditeur : Louison Editions (22/06/2017)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un jour sans fin. Serait-ce la phrase clef pour résumer l’histoire des Russes ? Le schisme, la guerre civile, les répressions, le dégel, la Perestroïka, les privatisations… Dans aucun autre pays on ne peut se retrouver aussi vite de part et d’autre des barricades, que l’on soit frères, amoureux ou père et fils. Pendant les manifestations, l’un descend dans la rue tandis que l’autre continue de réparer les fils électriques. Ce n’est pas romantique de réparer les fils... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
greg320i
  20 septembre 2017
Mes amitiés, mes remerciements, mes plus sincères sentiments pour avoir eu l'occasion d'être sélectionne par la masse critique de Babelio et son choix de haut niveau tant en qualité qu'en quantité pour des livres que l'on voudrait ré-ouvrir ad infinitum à nouveau ..
Que du plaisir,c'est dire !
Une pensée aussi à l'éditeur LOUISON qui me convie et me confie son ouvrage avec un joli mot manuscrit sur carte cartonnée (très élégante ma foi ) qui me transcrit ses meilleurs souhaits.
Quel bonheur d'être un lecteur !
Bref , voici de ce qu'il en est :
1993 s'ouvre sur le récit d'un jeune garçon au moment de l'investiture de Vladimir Poutine. À cette occasion, il côtoie des personnes ayant participé aux affrontements de 1993 dans des camps opposés .
Vagues de souvenirs à la pelle , les protagonistes ensemble se rappellent alors la mort du grand-père , subitement touché par une crise cardiaque pendant les événements.
Historique, politique? Que nenni chers ami(e)s ,il s'agit avant tout d'un roman de grande Histoire.
Oui avec H Majuscule s'il vous plait.
L' histoire, -elle- sera justement celle du grand-père: Victor Briantsev, de sa femme Léna et de leur fille Tania, une adolescente de quinze ans. une famille soviétique moyenne en somme .
Broutilles ,discutions de ci de ça, , sérieuses ou de manière à nous amener jusqu'à certains points sensibles, la famille parle, se dispute, entre eux il y a des malentendus ,des points de vue tendus .
Bref, l'heure est grave, l'heurt est soviétique, en 1993, en Europe de l'ouest et en Amérique du nord, on est catégorique : c'est l'année de la victoire de la démocratie en Russie. Pas de chance les amis.
Car voilà que boom , déboule les tanks de l'armée , que tire les chars Moscovite sur le Parlement,, et combien de manifestants mitraillés ? Combien de victimes sacrifiés par ce calvaire, ce carnage ..
Bilan officiel : 150 victimes… Lena, Viktor , leur fille Tatiana : la pleine dérive dans un monde où la violence, la sauvagerie et les sans-lois sont la règle.
Je vous épargne les révélations, vous sauvegarde des événements encore à découvrir.
Un suspense, un vrai de vrai ,et oui .
1993 .. Croyez moi, il fait bon naître autre part que dans ce texte des plus puissant ,mais aussi des plus édifiant sur la violence possible de ce vent russe tourbillonnant comme un maelstrom des plus sauvage ;
I follow the Moskva...
Down to Gorky Park....
Listening to the wind ,, ,of change ,, ,
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
takecare
  16 octobre 2017
1993 a pour thème un épisode de l'Histoire contemporaine quelque peu oublié : la crise russe de 1993 qui a opposé le président Boris Eltsine au parlement, évènement qui se terminera par 10 jours d'émeutes en plein Moscou et fera près de 200 morts. Nous suivont les faits par l'intermédiaire du couple Briantsev (Vikor et Lena) et de leur fille de 15 ans, Tania. Tandis que Lena est favorable à Eltsine, Viktor s'insurge contre la politique mise en place. Minuscule dans la grande Histoire, leur couple est à l'image du peuple russe, entre union et déchirure.
Ce roman est excellent. Passé des premiers dialogues un peu convenus, on se plonge avec plaisir dans l'histoire de ce couple. Tiraillés entre leurs idéaux et la dure réalité du quotidien, entre l'amour de leur pays et leur foyer à protéger, les époux Briantsev s'opposent, s'éloignent, cherchent à se comprendre, à s'expliquer, se rapprochent… Servi par une écriture fluide et très agréable à lire, les évènements s'enchainent et redistribuent à chaque fois les cartes. Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir en Russie et malgré cela (ou peut-être à cause de cela), l'amour de l'auteur pour son pays transparait de façon évidente.
1993 est également une chronique très détaillée de ces manifestations sanglantes, où l'action fictive du personnage principal se mêle à la réalité des faits. Les évènements, les dates, les personnages historiques… tout est scrupuleusement rapporté et mis en forme de manière très convaincante.
Un superbe roman mis en valeur par une édition de qualité, un vrai plaisir de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LnFcht
  19 octobre 2017

Chargounov dépeint la Russie moderne à travers un peuple, un couple, une famille, des individus. Sa Russie qui ne sait plus qui elle est ni ce qu'elle veut. Qui se bat avec et contre ses pulsions et qui s'auto-détruit dans des luttes absurdes et sans fin.
Le début du roman est très plaisant, si on aime les histoires de familles un peu banales mais douloureuses et qu'on a un intérêt pour la culture russe. le style décousu et linéaire du roman le rend très réaliste, on rentre tout de suite dedans.
J'ai moins aimé le dernier quart du roman, qui s'éloigne un peu du thème de la famille et de l'individu et qui parle plus du peuple russe et des émeutes de 1993. C'est ardu à lire, puisque l'auteur fait énormément de références à des personnages et événements historiques que les non russes ne connaissent pas. Même si une mini-note est attachée à toutes les personnes ou lieux importants en bas de page, cela ne suffit pas à accrocher le lecteur qui ignore tout du contexte. J'ai perdu l'intérêt que j'avais trouvé au début. Etant un peu noyée de détails, je n'étais plus dans l'histoire.
Globalement, je dirais que le roman doit être adressé à des lecteurs russes ou très russophiles, sinon il perd de son intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
kielosakielosa   13 septembre 2017
" La Russie est comme un plat congelé, au degré zéro. "

À propos des élections en Russie, et le choix entre Poutine et Medvedev, dans un interview avec Nina Fasciaux pour "Le Courrier de Russie".
Commenter  J’apprécie          210
autres livres classés : littérature russeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Sergueï Chargounov (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La littérature russe

Lequel de ses écrivains est mort lors d'un duel ?

Tolstoï
Pouchkine
Dostoïevski

10 questions
223 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russeCréer un quiz sur ce livre