AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie Cambolieu (Traducteur)
EAN : 9782745945525
256 pages
Éditeur : Milan (09/03/2011)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 28 notes)
Résumé :

Autant vous le dire : je m'appelle Bliss Cavendar. Bon Dieu, rien que de l'écrire, ce nom me file la nausée. Ironique, quand on pense que Bliss signifie " bonheur suprême " ou " félicité absolue " et que telle que vous me voyez je n'ai rien d'un Bisounours. À l'évidence, ma cinglée de mère s'attendait à accoucher d'un rayon de soleil qui exécuterait des claquettes sur commande, mais les cigognes ont d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Knapy
  13 juin 2016
En bonne joueuse de roller derby qui se respecte, je connais « Bliss », le film, celui de et avec Drew Barrymore. En bonne joueuse de roller derby qui se respecte je finis toujours par dire, « mais c'est pas tout a fait comme ça en vrai hein » ! du coup quand j'ai mis la main sur le roman, je me suis empressée de le rajouter à ma PAL – j'avais le droit on me l'a prêté !
Bliss, qui signifie ” bonheur suprême ” ou ” félicité absolue “, est une jeune ado de 16 ans qui vit au fin fond du Texas à Bodeen. Là-bas elle bosse au « Bistrot du Groin », un boui-boui célèbre pour son cochon géant de 2 mètres de haut qui décore le parking. Banane sur le clafoutis de la vie de Bliss ? Sa mère Brooke est depuis toujours une accro des concours de beauté dans lesquels elle traîne sa fille depuis sa plus tendre enfance et Bliss fini toujours par revenir avec un certificat de participation. Mais cette année, c'est différent, elle a l'âge pour participer au plus important de tous les concours ; celui qui, des années auparavant, a vu sa mère couronnée du titre de Miss Bleuet, LE concours de beauté qui émoustille Bodeen une fois par un, autant dire que c'est IN-RA-TABLE. le hic de l'histoire ? Bliss déteste les concours de beautés, elle préfère se teindre les cheveux en bleu et écouter du rock avec sa copine Pash.
Lors d'une virée shopping à Austin – summum de la coolitude aux yeux de l'ado – la jeune fille rentre avec une poignée de flyers pour décorer sa chambre. L'un d'eux annonce un match de Roller Derby, dessus, une petite nana sur patins à roulettes qui a sacrément l'air d'en imposer. Ni une ni deux, Bliss échafaude un plan pour faire le mur et voir de quoi il s'agit.
Le soir du match, elle et Pash sont aux premières loges pour le match, et là c'est le coup de coeur sportif, Bliss découvre un monde auquel elle pense avoir toujours appartenu, un univers à mille lieu des jupons, de la laque et des faux cils que lui impose régulièrement sa mère. Une seule certitude, elle veut entrer dans une équipe de Roller Derby quoi qu'il en soit.
Entre les premiers bleus, les mensonges, l'amour et les études, la vie de Bliss se voit chamboulée par le Roller Derby (oui, bon c'est le meilleur sport du monde, elle et moi sommes d'accord) une aventure qui l'amènera à grandir un peu plus vite et à s'épanouir en tant qu'ado.
Si comme moi vous avez vu le film (non je ne lis pas que des romans adaptés au cinéma je jure !) il n'y a pas de grandes surprises. Cependant le roman a ce petit plus qui m'a conquise. Outre la traduction pas toujours adéquate de termes spécifiques, ce roman est vraiment agréable à lire. Il est drôle, j'y ai retrouvé un petit quelque chose de Georgia Nicolson dans les tournures de phrases, le genre d'humour et les questions que se pose l'adolescente, toutes ces premières fois, toutes ces choses qu'elle ne connait pas, et qui au fond peuvent l'effrayer.
Bref, ce roman ne révolutionnera pas la littérature, ni le monde du Roller Derby (même si le film a aidé à remettre le sport au goût du jour) mais il est agréable à lire, avec des chapitres très courts qui soutiennent le rythme. L'opposition entre les deux univers dans lesquels Bliss évolue apporte un petit plus savoureux ou tous les clichés sont exploités, et surtout terriblement bien décris.
Ecrit par Shaunna Cross, elle-même joueuse de Roller Derby, ce roman met en scène du Roller Derby joué sur un terrain incliné alors que la majorité du derby actuel et surtout en Europe est pratiqué sur un terrain plat. Il s'agit presque de deux sport différent, avec des codes et des règles qui peuvent varier. C'est sans doute pour ces raisons que le roman est beaucoup plus cliché que dans la réalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
malecturotheque
  22 novembre 2015
Il est fort probable que beaucoup d'entre vous ayez vu le film Bliss (Whip It en version originale) de Drew Barrymore, avec Ellen Page en héroïne principale.

Mais saviez-vous que ce film est tiré d'un roman de Shauna Cross ? Initialement titré Derby Girl, il a été renommé Whip It à la sortie du film ; c'est aussi à ce moment-là qu'il est parvenu dans nos contrées, sous le titre Bliss, métamorphose d'une fille ordinaire.
Ce roman, qui se déroule à Bodeen (un trou paumé du Texas), nous présente une héroïne de dix-sept ans, Bliss Cavendar, qui subit le rêve de sa mère, à savoir les concours de beauté. Bliss ne l'appelle jamais « maman », préférant l'appeler par son prénom : Brooke. Brooke était Miss Bleuet, il y a longtemps maintenant ; elle espère faire de ses filles adorées les prochaines Miss. Si la petite soeur semble ravie, ce n'est pas du tout le cas de Bliss. Cette dernière pourrait trouver un soutien quelconque auprès de son père, Earl, si celui-ci n'avait peur de Brooke et se rangeait toujours du côté maternel. Heureusement, la jeune fille a une amie en or : Pash ! Cette pin-up arabe est tout ce qui lui est arrivé de bien jusqu'à présent. Elles passent leur temps ensemble, que ce soit en cours, au boulot, etc.
La rentrée approche, et les femmes Cavendar vont faire un peu de shopping à Austin (Texas) pour renouveler leur garde-robe. Malheureusement, Bliss repart sans un seul achat. Uniquement quelques flyers… Et parmi ces prospectus se trouve un qui va changer la vie de l'adolescente : un match de roller derby ! de là va naître une passion, de nouvelles amitiés, et le premier amour.
Bliss, métamorphose d'une fille ordinaire est l'histoire classique d'une adolescente qui a une vie assez minable, jusqu'au jour où tout va basculer et aller en s'améliorant. Bien sûr, nous retrouvons un élément perturbateur, mais comme dans tout livre/film de ce genre, tout finira bien.
J'ai eu un peu de mal au début parce que Bliss est vraiment infecte avec ses parents. Mais passé cette présentation exécrable de sa famille, l'histoire s'est avérée sympathique. Précisions aussi que l'adolescente est bien loin de ce que nous montre la couverture : le rose et le doré, ce n'est pas du tout son truc. Aussi, sans m'être vraiment attachée aux personnages, j'ai aimé suivre leurs péripéties, notamment en ce qui concerne Pash – l'intrigue est centrée sur Bliss et ses interactions avec les autres, mais cela n'empêche pas de les apprécier.
En ce qui concerne l'écriture, elle est très simple. Mais qui dit simple ne veut pas dire mauvais ! C'est bien écrit, c'est efficace car la lecture est très rapide (d'autant plus que les chapitres sont courts), donc pour un premier roman, je ne vois rien à redire. Je peux aussi parler de la traduction, qui est bonne : les termes utilisés au roller derby ont été francisés ce qui permet au lecteur non-initié de comprendre les quelques rares notions expliquées dans le livre (par exemple, ce que nous appelons « une jammer/jammeuse » a été traduit par « une attaquante »).
Ce roman est absolument sans surprise, surtout si vous avez déjà vu le film de Drew Barrymore, mais cela n'en reste pas moins une lecture agréable, rapide, et qui fait du bien.
Merci à Bookworm84 et sa liste « Roller derby et littérature » sans qui je n'aurais jamais connu l'existence de ce roman.
[...]
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilimarylene
  28 juillet 2011
Les filles, ce roman est fait pour vous ! Dès le début, ça carbure fort, et ça envoie vanne sur vanne, avec une ironie mordante et le sens des bons mots :
Allez savoir comment, par quelle curieuse magouille, je me suis retrouvée dans un bled du Texas, avec deux imposteurs culturellement déficients en guise de parents.
La jeune fille porte sur sa ville natale un regard acerbe qui m'a beaucoup amusée et qui fait rejaillir une mini-caricature du Texas :
L'espoir, à Bodeen, Texas, on ne carbure qu'à ça. A moins bien sûr d'être un péquenaud, qui fait du foot américain, roule en pick-up et écoute de la country. Si c'est votre cas, pas de doute, Bodeen est votre Terre promise. Petit veinard.
Ou encore :
Jésus s'éclatera en skateboard dans les rues de Bodeen avant qu'un beau mec ne mette un pied dans ce bled.
Bref, j'ai été séduite dès le début du roman par cette gamine qui n'a pas la langue dans sa poche et qui se rebelle contre la culture de masse et le diktat de la beauté. J'aime ! le roman part ensuite à cent à l'heure, entre les disputes avec sa mère, les escapades clandestines avec Pash sa meilleure amie, et surtout la découverte du roller-derby, sport féminin décrit de telle sorte que j'ai tout de suite eu envie de voir ce que c'est en vrai ! Ça a l'air vraiment spectaculaire et en tout cas l'enthousiasme de Bliss retranscrit bien son plaisir à pratiquer ce sport. J'ai vraiment été de tout coeur avec ce petit brin de fille, que j'ai trouvée sympathique - ce qui ne m'arrive pas si souvent dans mes lectures. J'étais derrière elle comme une fan, brûlant d'envie que ses rêves se réalisent... Par contre, la fin du roman m'a quelque peu déçue, un peu trop rapide et trop brutale dans l'évolution de la psychologie des personnages - j'aurais aimé un peu plus de finesse à ce niveau. Mais je reste très emballée par ce roman qui m'a fait vibrer et qui devrait plaire à toutes les adolescentes un peu rebelles. Allez, les filles, venez lire l'histoire de Bliss et frissonner devant ses exploits sur patins à roulettes ! Yihah !
Lien : http://surlestracesduchat.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sanchan
  28 avril 2013
Un super roman sur l'épanouissement d'une ado grâce au roller derby. C'est frais, c'est joyeux, c'est fille!
L'adaptation cinématographique est parfaite.
Attention toute fois, les règles du roller derby laissent un peu à désirer... Et c'est ce qui m'a un peu déçu. Pour une fois qu'un roman parle de super sport, il n'est pas assez fidèle à la réalité du jeu.
Commenter  J’apprécie          22
So23
  14 mai 2012
Bliss, fidèle au film de Drew Barrimore, ou les aventures d'une ado qui va se découvrir une passion pour le roller, et qui va vivre sa première histoire d'amour. Bliss est aussi otage d'une passion dévorante de sa mère, les concours de beauté, et va profiter de son ascension dans le monde du roller skate pour s'en détacher. Un roman attachant, bien qu'un peu simpliste, on aurait aimer aller plus loin dans la découverte des personnages.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   28 juillet 2011
Chère Lisa,
Il a été porté à notre connaissance l'exposition publique de votre postérieur à chaque passage devant votre casier. Que cette exhibition soit inconsciente, motivée par une recherche de courant d'air, ou par un désir de faire carrière dans l'industrie pornographique, elle doit cesser.
Vos camarades se trouvent forcés d'apercevoir vos dessous discutables, et cette distraction n'a rien de plaisant. S'il est possible que vous preniez du plaisir à dévoiler votre string au reste du monde, le reste du monde n'a pas forcément envie de le voir.
Aussi nous vous prions instamment, Lisa, de rentrer le sparadrap qui vous sert de culotte et les fesses qu'il ne dissimule pas dans votre jean trop serré, et de nous épargner la nausée qu'ils nous inspirent.
Bien à vous,
La ligue de défense des strings maltraités
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lilimarylenelilimarylene   28 juillet 2011
Ô parents potentiellement cool,
Si d'aventure vous réalisez qu'il vous manque une charmante gamine de seize ans délicieusement sarcastique, envoyez-moi un billet d'avion.
Je suis prête à rentrer à la maison.
Bisous,
Votre progéniture magnanime
Commenter  J’apprécie          30
lilimarylenelilimarylene   28 juillet 2011
A l'évidence, ma cinglée de mère s'attendait à accoucher d'un rayon de soleil qui exécuterait des claquettes sur commande, mais les cigognes ont dû faire une erreur d'aiguillage.
Commenter  J’apprécie          40
lilimarylenelilimarylene   28 juillet 2011
Autant vous le dire : je m'appelle Bliss Cavendar. Bon Dieu, rien que de l'écrire, ce nom me file la nausée. Ironique, quand on pense que Bliss signifie "bonheur suprême" ou "félicité absolue" et que telle que vous me voyez je n'ai rien d'un Bisounours.
Commenter  J’apprécie          10
e-mae-ma   29 août 2012
- Tu sais, Bliss, je crois que c'est une bonne idée, s'exclame-t-elle, comme si ses neurones à paillettes se mettaient en mouvement.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : roller derbyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Bliss , Métamorphose d'une fille ordinaire " Shauna Cross "

Quel âge a Bliss?

14 ans
15 ans
16 ans

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Bliss : Métamorphose d'une fille ordinaire de Shauna CrossCréer un quiz sur ce livre