AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Christine Fleurent (Illustrateur)
EAN : 9782700603620
183 pages
Éditeur : Aubanel (16/09/2005)
4.5/5   2 notes
Résumé :

Bleu de Nîmes, jaune du fustet, noir du bois de campêche ou rouge de garance... telle est la palette incroyablement colorée des étoffes provençales. En ce pays, les tissus ont toujours eu de la couleur mais aussi de l'esprit. La soie des Cévennes, les mousselines blanches, les boutis ou encore les fameuses indiennes venues d'Orient ont façonné le patrimoine du textile provençal. Un patrimoine qui a toujours su ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigittelascombe
  17 décembre 2012
Couleurs et étoffes: Une passion provençale (de Claude Fauque) se décline en "noir de lune, bleu de Nimes, olive pourrie, rouge d'Andrinople", blanc bien sûr, et imprimé (arrivé plus tard).
Ces couleurs, aux noms parfois "savoureux", teintent de non moins savoureuses étoffes (florences, indiennes,chaffarcanis...) et pièces de costumes (caracas, droulet, plechoun, jupons piqués..), chantent le soleil de la Provence, appartiennent à son patrimoine, défient le temps,ont créé un art de vivre mis encore à l'honneur de nos jours.
Devant prochainement réaliser une émission radio sur RCF Méditerranée sur L'art du boutis (ce travail de pique et de patience dont Mistral disait "Le boutis ouvrage divin qui ressemble à un pré dont le givre broda de blanc les feuilles et les pousses") pratiqué par les habiles "cousettes" (si elles me lisent elles seront ravies car elles ont de vrais doigts de fées) de l'association Lei Roucas dou Barri de Pierrefeu, soucieuses de voir perdurer les traditions provençales, c'est avec un grand plaisir que j'ai découvert cet univers de beauté. Par contre le vrai boutis, le leur, est blanc de blanc.
Les photos d'illustrations des soieries chatoyantes (presque palpables), des boursouflures comme en relief des couvertures, la finesse des dentelles aux légères volutes... élèvent ce livre à un niveau artistique plus que certain et sont un vrai plaisir des yeux.
Ce livre m'a fortement intéressée car on y apprend comment par exemple le diocèse de Nimes s'est enrichi grâce aux manufactures faisant le commerce de draps et de soie avec l'étranger, on y lit "le langage des signes" inscrit sur des travaux de pique (ex: le coeur =amour,la corbeille =famille, la vigne= la vie..), on y croise Jeanne de Flandreysy "l'égérie provençale", on y parle du costume du gardian, on y voit le "décoconnage des vers à soie"... Une vraie page de l'histoire provençale, à travers les tissus, des derniers siècles jusqu'à nos jours!
Bref, Couleurs et étoffes Une passion provençale de Claude Fauque, très richement documenté, vaut le détour et ferait un superbe cadeau de Noël raffiné et féminin!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   17 décembre 2012
Enraciner le peuple à son terroir en lui faisant connaître le charme de son pays,la noblesse de son travail,la beauté de forme de ses objets ménagers,la grâce de son costume féminin,telle était la fin que poursuivait le fondateur du premier musée d'ethnographie du midi....

Fernand Benoit (ancien conservateur du Muséon Arlenten, Arles)
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   17 décembre 2012
Le boutis,ouvrage divin qui ressemble à un pré dont le givre broda de blanc les feuilles et les pousses.

Mistral
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

Contre qui Mirko Czentovic fit-il sa première partie d'échecs ?

Le curé de son village
Le maréchal des logis de son village
Le barbier de son village

15 questions
416 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur ce livre