AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791034202683
Éditeur : Nutty Sheep (12/12/2018)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Une danse vaut elle votre vie ? Le bal de l'hiver, tant attendu par les jeunes filles de la noblesse anglaise, permet de faire son entrée dans le monde. Or, tous les cinquante ans, lors de cette soirée, est organisé ce que l'on appelle « la Ronde des corbeaux ». Chaque participante reçoit une plume noire qui la désigne comme candidate à la ronde, une danse ou l'une des demoiselles sera choisie par le corbeau, et y perdra la vie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
cocomilady
  03 avril 2019
Une très belle nouvelle gothique dans le genre conte dark.
J'ai été vraiment ravie par cette lecture et son histoire aussi belle que dramatique, mais par contre trop courte à mon goût vu le format de 55 pages seulement. Il s'agit en effet non pas d'un roman, mais d'une nouvelle, ce qu'il serait bien de préciser dans le résumé.
Dans cette histoire, on suit une jeune fille de la noblesse anglaise invitée à faire son entrée dans le monde et à participer à une danse nommée "La ronde des corbeaux". Or cette danse est maudite puisqu'une légende se perpétue, indiquant qu'une des personnes sélectionnées meurt à la fin, emportée par un mystérieux Corbeau et ce tous les cinquante ans...
J'ai aimé l'ambiance, l'histoire, l'écriture en général malgré des erreurs de temps puisque le passé simple est souvent mis à la place de l'imparfait, à corriger donc.
Certains protagonistes sont sombres, dangereux, torturés, pour une raison que l'on découvre lors du final, tout comme l'identité de ce personnage maléfique, dans l'ombre, qui jette son dévolu sur sa proie innocente.
L'intrigue, bien que courte, est bien amenée, même si j'aurais aimé voir certains apssages plus développés.
C'est dommage ce choix d'un format aussi court car j'aurais vraiment apprécié de lire un roman complet et beaucoup plus détaillé, l'histoire le méritait et le permettait amplement.
Pour conclure, les amateurs de contes "noirs" seront ravis, tout comme les amateurs de nouvelles, et ça a le mérite de nous faire découvrir la plume de l'auteure et de nous donner l'envie d'en découvrir plus.

Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Aelynah
  07 janvier 2019
Je connais déjà la plume d'Angélique Ferreira pour avoir été charmée jadis par son roman Secret de lune.
Lorsqu'elle a proposé de découvrir cette nouveauté de sa main je n'ai pas hésité un instant. de fait, outre la joie de retrouver sa plume, le synopsis m'a plus que franchement intriguée et a titillé ma curiosité.
Cette fois le récit est plus sombre, plus pesant que son précédent roman. L'ambiance tout d'abord légère devient de plus en plus dense et lourde au fil des pages. En suivant les ressentis de Layla, jeune adolescente à la veille de son premier bal on s'attendrait à de la joie, de l'excitation et une frénésie adolescente sans précédent.
Mais c'est sans compter un conte de bonnefemme qui tourne dans les cercles fermés des jeunes filles de bonne famille. Tous les cinquante ans, à ce fameux bal de l'hiver, une jeune femme mourrait. Cette jeune femme ferait partie d'une ronde, la ronde des corbeaux. Six de ces débutantes seraient destinataires, outre d'une invitation en bonne et due forme d'une plume noire de corbeaux les désignant pour la ronde.
Qui a donc reçu cette plume ?
Cela apporte alors de la tension aux préparatifs des débutantes. Layla n'en est pas exempte. Elle sent monter la peur en elle à l'approche de ce bal. La plume d'Angélique nous le fait ressentir de façon exponentielle. En suivant la façon dont Layla vit ces quelques jours précédant le bal, l'auteur nous plonge dans une ambiance malsaine, lourde et sensuelle à la fois.
Une autre voix aussi nous exprime son point de vue. Un personnage secret, discret et sombre qui nous colle des frissons. Ses pensées, ses gestes, ses attentes rajoutent encore de l'intensité au stress qui monte. Même si seul le lecteur le sait. Et s'interroge : qui est-il ?
Car l'auteur nous sème des indices troubles et troublants. le lecteur ne peut alors que s'enhardir à se plonger plus avant dans la lecture.
La ronde des corbeaux, le bal deviennent alors un événement attendu. Même cette finalité sombre et mortelle semble oubliée pour n'en garder que l'exaltation de l'impatience et l'attente d'un rebondissement qui saura nous faire frémir de frayeur. Et lorsque le final nous est dévoilé c'est les yeux ébahis et la bouche bée que l'on se retrouve. Car Angélique Ferreira m'a laissée sur le flanc avec cette fin machiavélique et pleine d'émotions.
Ce texte est court puisqu'il ne fait qu'une cinquantaine de page mais au final il distille son venin tout du long et nous terrasse enfin en quelques lignes. Bravo !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Satinesbooks
  29 juillet 2019
~ Un court roman plaisant ~
L'auteure m'avait prévenue : c'est un roman court. Mais vu la qualité et la beauté de la couverture et du résumé, je n'ai pas su dire non même si les romans courts sont des romans que j'apprécie moins qu'un roman « classique ». J'ai quand même vite déchanté quand j'ai vu qu'il ne faisait qu'une cinquantaine de pages. C'est beaucoup trop peu pour moi.
Peu pourquoi ? Parce que je n'ai pas le temps de m'adapter aux décors, à l'intrigue, aux personnages. le temps que j'atterrisse dans l'histoire, elle est déjà terminée. Cela me laisse un goût de trop peu en bouche.
Cependant, il faut souligner une histoire très sympathique à lire ainsi qu'une évidente qualité dans la plume qui fait des personnages des personnages intéressants à découvrir malgré le manque de profondeur lié au nombre de pages.
C'est donc un roman qui m'a fait sortir de ma zone de confort mais avec lequel j'ai passé un agréable moment de lecture.
~ Un univers gothique très intéressant ~
La couverture nous met directement sur la voie : nous allons lire un roman avec une touche de gothique dans l'histoire. Si l'on en croit Wikipédia, une définition possible du roman gothique est la suivante : « […] s'inscrit dans la logique d'un engouement pour le sentimental et le macabre […] », dans les caractéristiques, on trouve aussi des caractéristiques du roman La ronde des corbeaux comme dans la catégorie « personnages » où l'on retrouve la femme persécutée (comme notre personnage principal) et le maudit (comme la famille de Lallemand). Dans les situations, vous pouvez aussi trouver les secrets du passé venant hanter le présent (situation qui se passe dans le roman) et les lieux aussi sont très significatifs : le château et les ténèbres sont présents dans notre texte.
Si vous voulez plus d'informations, je vous propose de retrouver l'intégralité de l'explication par ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Roman_gothique
Dans notre roman, on fait la rencontre de Layla, une jeune femme issue de la noblesse. Orpheline, elle n'a plus que son frère Gabriel. Gabriel est un être compliqué, torturé et violent. Il n'est absolument pas proche de sa soeur et la tient à l'écart de tout. Une seule chose compte : le bal de Yule qui lui permettra de faire son entrée dans le monde et se trouver un époux.
Seulement, Layla a peur. Elle a trouvé une plume de corbeau dans son invitation : elle sait donc ce qui va se passer : elle va participer à la ronde des corbeaux, cette légende ancestrale qui promet d'ôter la vie à l'une des participantes de la danse.
J'ai trouvé que l'univers était vraiment très sympathique, plein de mystères et de promesses. C'est vraiment agréable à lire. Cet univers gothique me plait énormément, j'avais donc envie d'en savoir plus.
~ Les personnages ~
J'avoue que j'ai tiqué. J'ai trouvé des facilités dans les noms. L'auteure serait-elle fan de Harry Potter ? J'ai souri en voyant l'évocation du nom de famille d'un des personnages « Dudley » mais quand j'ai lu le nom de la gouvernante : Emma Watson, j'ai trouvé ça un peu facile. Je l'avoue, je suis tatillonne sur le coup mais il fallait que je vous le dise.
Les personnages esquissés sont tous très intéressants. le manque de profondeur n'est pas dû à la mauvaise qualité de la plume, bien au contraire, mais surtout au manque de détails. Forcément, quand on fait le choix d'un roman si court, on n'a pas de place pour les détails, on va à l'essentiel. C'est logique. Cependant, la logique n'est pas forcément mon fort dans mes lectures : prendre le temps et installer l'intrigue, les décors et les personnages, c'est important pour moi. Mais bon, je ne vais pas en faire tout un fromage.
Layla est un personnage que j'ai apprécié : elle est forte et pleine de courage. Malgré ses peurs, ses doutes et ses appréhensions, elle va quand même au bal de Yule, elle doit le faire. Elle est partagée entre ses craintes et les sentiments amoureux qu'elle nourrit pour un jeune homme.
Gabriel est tout le contraire de sa soeur : froid, il ne montre pas ses sentiments. C'est vraiment le personnage dont j'aurais apprécié en savoir plus tant son rôle est hyper intéressant dans ce roman ! La fin du roman nous permet de ne pas le détester et d'essayer de le comprendre.
~ Entre passé et présent ~
J'ai aimé découvrir l'histoire des ancêtres de la famille de Lallemand et de cette légende autour de la danse des corbeaux, l'idée est hyper originale et cela enlève beaucoup de clichés que l'on peut lire dans ce genre précis.
On lit une histoire macabre : un mari voulant se débarrasser de son épouse qu'il n'aime pas. Une femme désespérée qui, elle, aime son mari et fait tout pour le retenir. Bien entendu, une autre femme, qui, elle, fait battre le coeur du mari trompeur. Rien de nouveau sous la lune mais cela fonctionne et fonctionne bien !
~ La plume d'Angélique Ferreira ~
Encore une jolie découverte ! Je ne connaissais pas la plume de l'auteure mais franchement, j'ai trouvé qu'elle était très jolie. La construction proposée par l'auteure apporte beaucoup, selon moi, à l'histoire. En effet, même si, de manière générale, l'auteure utilise le point de vue de Layla, on a aussi des chapitres inquiétants dont un homme tapit dans l'ombre est le narrateur. Cela ajoute une petite touche bien dosée de mystère et de peur dans l'intrigue. On sent bien que quelque chose va tomber sur la tête de Layla sans vraiment savoir quoi. Ainsi, on a une sorte d'ombre dangereuse qui plane sur notre personnage principal. C'est inquiétant mais cela apporte beaucoup à l'histoire.
En définitive, l'auteure nous propose un excellent court roman gothique. C'est une très bonne découverte mais elle me laisse un gout de trop peu quant aux détails et à la profondeur des personnages. Quand on aime, on en redemande toujours non ? 😉
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LageEnder
  06 avril 2019
Penchons-nous aujourd'hui sur "La Ronde Des Corbeaux", nouvelle écrite par Angélique Ferreira et parue en décembre 2018 aux éditions Nutty Sheep. Je suis tombée sur ce livre en farfouillant sur SimplementPro. Je ne lis jamais de nouvelles mais le résumé m'a clairement intriguée et j'ai pensé que pour un premier service presse, ce serait parfait 🙂
En voici donc le résumé : "Une danse vaut-elle votre vie ? le bal de l'hiver, tant attendu par les jeunes filles de la noblesse anglaise, permet de faire son entrée dans le monde. Or, tous les cinquante ans, lors de cette soirée, est organisé ce que l'on appelle "la Ronde des corbeaux". Chaque participante reçoit une plume noire qui la désigne comme candidate à la ronde, une danse où l'une des demoiselles sera choisie par le corbeau et y perdra la vie".
Il faut tout d'abord souligner l'aisance avec laquelle l'auteure nous plonge dans l'univers sombre qui entoure le personnage principal, Layla de Lallemand. J'aurais d'ailleurs beaucoup à dire sur le sujet mais je ne voudrais pas prendre le risque de révéler quoi que ce soit.
Layla de Lallemand est une jeune femme extrêmement douce et d'une éducation parfaite, qui évolue malgré le personnage pesant qu'incarne son frère aîné, Gabriel, qui régit sa vie d'une main de maître. Pour lui, les choses sont claires : sa soeur participera au bal de l'hiver, le bal de Yule. Ce qu'il ignore, c'est que Layla a reçu une plume noire avec son invitation, la désignant comme la possible victime de la Ronde des corbeaux.
J'ai trouvé l'idée très originale : une danse où l'une des prétendantes perdra fatalement la vie. Cela apporte tout au long de l'intrigue une tension palpable, dans cet univers si particulier. À ce titre, l'auteure a parfaitement su le décrire, n'usant pas de centaines de descriptions pour l'environnement, les accoutrements ou encore les moeurs. Les évidences se lient d'elles-mêmes grâce aux belles phrases enrobées, presque veloutées que nous livre Angélique Ferreira.
Le choix du moment où se déroule l'intrigue est astucieux. Nul doute que les choses se seraient déroulées différemment à une tout autre époque... Là encore, les mots sont soigneusement choisis et parfaitement adaptés. Les dialogues sont très crédibles et ne font que souligner la noblesse des personnages.
De même, le parti pris d'avoir fait de cette histoire une nouvelle m'apparaît comme la meilleure option possible. J'aurais craint, si le récit s'était étiré sous le format d'un roman, de voir l'intrigue s'essouffler. Ici, l'étau se resserre autour de nous à une vitesse étudiée, pour voir nos doutes accompagner ceux de Layla.
Pour terminer et être complètement honnête, je n'ai pas particulièrement été séduite par les illustrations qui ont ponctué le récit, mais cela ne relève que d'une appréciation toute personnelle. 🤷‍♀️
Enfin, si la chute m'est apparue très rapidement, cela n'enlève en rien la qualité de cette histoire ! Au contraire, tout fait sens d'un bout à l'autre.
C'est donc une belle petite nouvelle que nous livre ici Angélique Ferreira. Si vous avez une heure devant vous, plongez-vous donc dedans. Un grand merci à l'auteure d'avoir accepté de me livrer son travail de qualité 😃
-----
🕊👗
-----
Le petit mot de la fin 🖋
Même si je risque de ne pas faire dans l'originalité, je voudrais rappeler que je n'exprime ici qu'un avis personnel sur la nouvelle "La Ronde Des Corbeaux". Loin de moi l'idée d'en faire une référence en la matière ou d'estimer que cette opinion est universelle ☝
Je prendrais toujours soin de mesurer mes remarques, dans la mesure où elles seraient négatives, puisque mon but n'est aucunement de faire du tort aux ouvrages ou aux auteurs. J'ai conscience du travail que représente l'écriture d'un roman, du coeur et du temps investi dans son élaboration. Je suis avant tout une lectrice qui souhaite partager, avec tous ceux qui le voudront, son amour pour la littérature 💛
Lage

Lien : https://everytrickinthebooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Walkyrie29
  15 mai 2019
Une novella historique efficace malgré son petit nombre de page. L‘intrigue survole le fantastique gothique pour une ambiance sombre et victorienne. Une réussite !
Layla Lallemand, fille de la noblesse anglaise doit faire son entrée dans le monde cette année. Pour cela, chaque année un bal d'hiver est organisé chez les Midfort, permettant aux jeunes filles de la haute société d'éblouir la gente masculine de leur charme et pourquoi pas d'y trouver un mari. Cependant, une rumeur court, tous les cinquante ans, le Corbeau fait son entrée en scène pour y glaner l'âme innocente d'une jeune fille et profite de ce bal pour inviter les prétendantes à une mort certaine à une danse, la « Ronde des corbeaux ». Layla a eu vent de cette légende et souhaite repousser son entrée dans le monde, ce n'est pas l'avis de son frère, et tuteur légal, Gabriel, froid et dur depuis quelques temps…
L'histoire se concentre donc essentiellement sur le personnage de Layla qui redoute le bal de Yul et des conséquences dramatiques qui pourraient s'y produire. On découvre ainsi un personnage orphelin, sous la coupe d'un frère emporté et caractériel, qui ne peut pas vraiment faire asseoir ses opinions. Elle subit les affres liés au comportement de Gabriel, de plus en plus rude et tendancieux tout en redoutant de participer au bal. On y découvre son environnement, sa gouvernante, Emma, rondouillarde et tendre, ses autres jeunes amies qui pépient sur le bal venir et la légende du Corbeau, Charles, charmant aîné des Midfort et ami d'enfance qui rie de ces croyances infantiles.
A côté de cela, on suit le Corbeau et sa passion pour une jeune fille. Changement d'ambiance dans ces passages plus mystérieux, plus lascifs, plus adultes finalement. le point de vue de ce personnage étrange et emporté par sa fièvre amoureuse est assez savoureux et vraiment bien calibré pour être intégré dans le corps du récit. Il réserve aussi son lot de surprises.
L'auteure offre un très joli conte qui emporte le lectorat dans une ambiance à la fois sombre et romantique. L'intrigue se passe à l'époque victorienne et est donc propice à l'introduction d'un univers historique où le folklore côtoie les mondanités de la noblesse anglaise. Elle dose parfaitement la douceur et la fluidité de son récit avec l'envers du décor sombre et fantastique de la fameuse légende de « la Rondes des Corbeaux », elle baigne le lecteur dans un entre-deux jamais excessif dans l'un ou l'autre des aspects. C'est très juste, le ton est sensible mais pas larmoyant, sans fioritures et bien calculé pour nous baladé aussi. Franchement, vu le petit nombre de page, il n'y a ni temps mort, ni manque de précision, l'ensemble se tient vraiment bien jusqu'à une apothéose surprenante ! le tout est parsemé d'illustrations venant enrichir le texte.
En bref, la Ronde des corbeaux est un beau conte qui ravira les amateurs d'ambiance à la fois sombre et romantique d'époque victorienne, le tout écrit avec une plume douce et ajustée. L'intrigue fantastique est très bien amenée, ce qui ne gâche rien. Belle découverte.
Je remercie l'auteure Angélique Ferreira pour m'avoir permis de découvrir à nouveau l'un de ses écrits.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4020 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre