AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284268186X
Éditeur : Editions Kailash (22/01/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Dans le Laos des années trente, dans les montagnes du pays Mnong, la petite ville de Korpulak vit bien de bien cocasses aventures.
Monsieur le Haut-Commissaire Escarbougnas, véritable Tartuffe de l'administration coloniale française dont la soif de grandeur n'a d'égal que son égoïsme et sa médiocrité, affronte de vrais broussards honnêtes et misogynes comme il se doit, entourés d'une population bon enfant et paresseuse, qui essaient tant bien que mal de maint... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
lanard
  14 novembre 2010
Ce roman dont l'épilogue fut écrit à Vientiane le 27 décembre 1934 aurait été pour la première fois publié aux éditions Eugène Figuière à Paris en 1934 d'après l'éditeur Kailash qui le réédite cette année 2010.
Bnopale affiche 3 microfiches d'une édition de 1939, toujours chez Figuière (Notice n°o : FRBNF32116032) mais il semble que le premier dépôt légal date de 1936 (d'après la zone unimarc 100d).
Sur Louise Fontana? Pseudo?
Cette satire de la société coloniale semble plus porteuse d'anticommunisme (mêlé d'une certaine anglophobie) que d'anticolonialisme. Avec sa lourde syntaxe, émaillée d'un vocabulaire ampoulé, l'auteur file souvent la métaphore avec une préciosité étonnante et cocasse quand sa verve n'atteint pas, à certains passages, un brio plutôt jubilatoire quand il nous fait le tableau de la "crasse indigène" ou des turpitudes des fonctionnaires coloniaux.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lanardlanard   14 novembre 2010
p. 84
Mais, pour revenir aux choses sérieuses, il est vrai que l'Histoire des différents peuples Thays tourne autour de ces divinités gardiennes, cristallisation en quelque sorte du désir collectif et éperdu de sécurité chez des âmes enfants, douces, contemplatives et religieuses. Ce n'est pas tout le temps efficace, semble-t-il. Mais comme il faut des générations pour l'esprit humain puisse faire le bilan d'une croyance ou d'une idée, les fétiches agissent toujours dans l'intervalle comme bienfaisants dissipateurs d'angoisse. Ce qui a son prix, la quiétude étant pour ces Asiatiques la condition indispensable du bonheur.
Ainsi, les Siamois, les Laotiens, les Cambodgiens, - qui sont les premières vagues de la vieille vieille invasion Yunnanaise, légérement métissée de Khas, tandis que les Pocks en sont l'arrière-garde, - les Laotiens, les Siamois, les Cambodgiens, avec chacun un vatphra-kéo - naturellement - ont le fameux Bouddah d'Emeraude. Luang-Prabang l'a possédé lui-aussi. Et il lui reste toujours son antique Bouddha palladium, le Prabang en Or.
C'est précisément une caractéristique vitale, une tradition essentielle, que l'on ne conçoit pas de peuple Thay sans la figure centrale d'une divinité tutélaire.
Cependant, il serait inexact de croire au monopole.
Bien avant eux, l'Hellade avait Pallas. Et la Carthage de Salambo, le voile de Tanit.
D'autres exemples se retrouvent chez d'autres peuplades sur d'autres continents; avec autour, le fatal et identique déroulement des courants de foi, des convoitises des voisins, des jalousies, des haines, des guerres rapaces, des ruines nationales et des carnages sans merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : colonies françaisesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Des noeuds d'acier

Quelle a été la durée de la peine de prison purgée par Théo ?

16 mois
17 mois
18 mois
19 mois

15 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : Des noeuds d'acier de Sandrine ColletteCréer un quiz sur ce livre