AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782753806641
409 pages
Éditeur : Outside Editions (24/02/2011)
4.33/5   9 notes
Résumé :
L’hôtel Panama, à Seattle, est un des rares vestiges du quartier japonais autrefois florissant de Nihonmachi. En 1986, à l’occasion des travaux de rénovation, on découvre dans les sous-sols des affaires qui appartenaient à des Japonais internés en 1942. Henry Lee, un Américain d’origine chinoise, obtient l’autorisation de fouiller dans ces objets que personne ne réclame
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
paddyfrog
  02 novembre 2018
Un formidable récit qui alterne entre le Seattle de l'après Pearl Harbour et le même quartier (ou pas vraiment en fait) du milieu des années 80. Henry raconte son histoire d'amour mais aussi L Histoire tout court et plutôt passée sous silence (vue d'Europe en tout cas) des camps d'internement pour ceux d'origine japonaise, même s'ils étaient américains. C'est aussi une histoire de conflits - Etats Unis/Japon évidemment mais aussi Chinois/Japonais, père/fils, blancs/étrangers (comme quoi, à chaque époque de l'histoire américaine son lot de parias...) le style est simple et fluide, chaque mot semble choisi avec soin. le fil rouge du vinyle de jazz qui lient Henry et Keiko est un tour de force.
Si vous n'êtes pas en larmes quand vous entamez le dernier chapitre, vous n'avez pas de coeur ;-)
(Lu en anglais.)
Commenter  J’apprécie          00
lila11
  19 novembre 2019
C'est un livre tout simplement magnifique sur un sujet très peu traité, à savoir le déplacement des japonais qui vivaient aux USA en 1942. L'histoire est émouvante, les personnages attachants, l'écriture fluide. Henri est une belle personne, très déterminé pour son âge et il devient un adulte tout aussi responsable. Rien de plus à dire, si ce n'est lisez-le !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SoftymelSoftymel   17 décembre 2013
But weren't these people taken away American? Japanese by descent, but American born? After all, Keiko's father had been born here.
Commenter  J’apprécie          10
AnkyaAnkya   31 juillet 2011
Ils ne te jugent pas en fonction du badge que tu portes, ils te jugent en fonction de tes actes, de ce que tes actes disent de toi.
Commenter  J’apprécie          10
paddyfrogpaddyfrog   02 novembre 2018
"She's American," Henry protested, speaking softly in Cantonese. The words felt strange. Foreign. Like stepping onto a frozen lake, unsure if it would hold your weight or send you crashing through to the icy depths.
Commenter  J’apprécie          00
paddyfrogpaddyfrog   02 novembre 2018
The colorful marquee [...] - the once warm glow, a reflection of how much hope Henry had had as a young boy, sat covered in decades of rust and neglect.
Commenter  J’apprécie          00
SoftymelSoftymel   17 décembre 2013
What if they send them back to Japan? Keiko doesn't even speak Japanese. What'll happen to her then? She's more of an enemy there than she is here.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jamie Ford (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jamie Ford
Jamie Ford Interview
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
998 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre