AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915621284
Éditeur : Editions Octobre (19/11/2009)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 33 notes)
Résumé :

Grande agitation dans l'univers virtuel de Horizon 1.0 : une mise à jour arrive ! Pour la plupart des joueurs, c'est la promesse de nouveaux défis à relever, d'exploits à associer à leurs noms, et d'artéfacts légendaires à remporter... Mais pour les membres de la guilde Noob, c'est avant tout une chance inespérée de perdre leur réputation de loosers. Et pour cause : une série de quêtes secr&... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  11 juin 2013
♪ Noob ! Je suis un noob ! Yeah-eah ! Un no-life, un vrai-ai… je joue aux MMORPG ! ♫ Ce refrain-générique de la web-série éponyme me revient en tête au moment d'écrire cette critique du premier roman qui en fut issu.
Univers qui vise à se centrer sur la destinée de quelques jeunes joueurs de MMORPG (bannissez-moi cette expression de « meuporg », que diable !), c'est-à-dire de « jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs », Noob a au moins deux buts centraux. Tout d'abord, il s'agit de pouvoir parler au plus grand nombre de fantasy, d'univers imaginaires et de jeux en ligne sans passer par le biais de chaînes de télévision grand public bien trop aseptisées pour s'adapter à la demande de cette jeunesse fan de fantasy, de science-fiction, ou en tout cas d'autres choses que des policiers bas-de-plafond (les derniers Julie Lescaut par exemple). de plus, dans ce cadre imaginaire, et peut-être dans une mode actuelle qui vise à désacraliser nos héros, Noob se focalise sur des joueurs débutants, des « noobs » justement, qui ne connaissent pas grand-chose à ce qu'ils font, et qui doivent avancer malgré leur incompétence généralisée. Personnellement, je retrouve avec bonheur l'atmosphère de Kaamelott où tout le monde ne sait pas forcément ce qu'il fout là et ce dont on parle, mais qui participe malgré tout.
Je découvre ainsi le premier roman issu de la franchise Noob (web-série, romans, bandes dessinées, bientôt trilogie de films grâce au formidable engouement actuel sur Ulule, et peut-être, un jour, un véritable jeu en ligne comme il est mis en scène dans cette franchise). Cette Pierre des Âges nous fait découvrir la destinée de nos quatre héros principaux entre la première et la deuxième saison de la web-série. À travers une quête sous forme de chasse au trésor grandeur nature, nous parcourons le monde d'Olydri à leur suite tout en découvrant son histoire et sa géographie.
Fabien Fournier prend donc le risque de déplaire aux fans en adaptant sa série en romans (même si cela répond à une double finalité de contentement de l'appétit des fans envers la franchise et d'élargissement du public visé), mais s'expose aussi à la critique littéraire qui ne connaît pas son univers. Autant le dire tout de suite, le pari de ce jeune artiste aux multiples facettes (acteur, auteur, réalisateur, monteur, etc.) est réussi. En effet, il parvient à faire poursuivre les aventures de ses héros sans faire de redites avec les aventures qui précèdent et suivent cette publication. de plus, il manie un style simple et percutant, mais plutôt efficace, parfaitement adapté à cette dynamique de la quête où chaque indice doit déclencher une nouvelle action, qui appelle à sa suite un nouveau déplacement, et ainsi de suite. L'intérêt, pour moi, était aussi de nuancer les caractères parfois simplistes de certains des personnages principaux : autant c'est réussi pour Arthéon, Sparadrap (qui m'apparaît enfin supportable) et Fantöm (dont l'aspect réfléchi est bien mieux transcrit), autant les personnalités antagonistes d'Oméga-Zell et de Gaea sont vraiment redondantes.
En revanche, j'ai beaucoup aimé sa façon de replacer dès le départ les termes techniques des jeux en ligne, explicités autant aux héros noob qu'aux lecteurs par la même occasion. L'intrigue est bien cohérente comme il faut, vous serez servis du point de vue de l'épique et du magique et, en plus de cela, on alterne suffisamment entre les ficelles de l'intrigue fantasy et les problématiques du quotidien liées à l'accaparement de nos vies réelles par l'informatique. Heureusement, nous sommes loin de tomber dans les clichés liés aux bons vieux geeks : ici, pas de compagnies de cheveux longs et gras avec que des mecs fixés sur leur ordinateur sans vie sociale. En effet, même si le générique caricature le tout, ces « no-life » sont loin de manquer de vie sociale, bien au contraire puisqu'il s'agit souvent de concilier les loisirs au travail, comme tout le monde finalement (c'était le discours anti-catégorisation, là !). L'avantage de ce format romanesque est surtout de faire découvrir un univers cohérent et immersif à tout un chacun, misant à la fois sur un imaginaire de fantasy captivant et des problématiques contemporaines bien réelles.
Finalement, un roman bien enthousiasmant que cette Pierre des Âges, qui me replonge avec plaisir dans cet univers qui, il est vrai, aurait du mal à se limiter uniquement à ce que la web-série peut montrer, et le contenu exclusif de ces romans est donc bienvenu pour enrichir l'ensemble.
Merci alors à Babelio, à son opération Masse Critique et aux éditions Octobre pour m'avoir permis de découvrir ce premier roman Noob prometteur. Il ne me reste plus qu'à, un jour, céder et acheter les romans qui ont suivi…
P.C. (post critiquam) : un petit aperçu si vous voulez avec le premier épisode de la web-série, sachant que les moyens augmentent au fur et à mesure : http://www.youtube.com/watch?v=8RNcGVhQ82g
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          367
leinavaleski
  16 juillet 2013
Si vous êtes intéressés par ce roman, n'hésitez pas à aller regarder la web série car rien que pour les dialogues, c'est beaucoup plus savoureux quand on connaît les voix et les attitudes des personnages.

Le récit est très bien construit : pour ceux qui s'y connaissent un peu en jeux-vidéos, c'est très crédible au niveau des quêtes, des évènements, des cinématiques, … On se croirait vraiment dans un jeu, le texte rend très bien l'impression d'être devant son écran d'ordinateur. de plus, c'est très intéressante et ça l'est encore plus quand on connaît la web série car ça permet de connaître les évènements qui se sont déroulés dans le monde d'Olydri. Ce n'est pas indispensable pour comprendre et aimer Noob mais ça apporte de nouveaux éléments et on passe un très bon moment.

Les personnages sont sympathiques et attachants. Et même si on ne suit pas la série, c'est possible de suivre car ils sont bien présentés, autant dans la vie « réelle » que dans le jeu. Et on a toute sorte de personnages : l'invocatrice radine, l'assassin macho à l'égo démesuré (ces deux-là adorent se chamailler), un guerrier frustré (il a perdu son ancien avatar et sa nouvelle équipe le désespère) et un prêtre vraiment pas doué (il soigne ses ennemis au lieu de ses alliés et est obsédé par les familiers). Arthéon, le guerrier, est celui qui en connaît le plus sur le background du jeu et qui nous donne toutes les informations à ce sujet. A ça, vous pouvez ajouter une guerrière qui fonce dans le tas à la moindre occasion et un guerrier du crépuscule (meilleur joueur du jeu) assez énigmatique et vous aurez une belle brochette de personnages. Ils sont peut-être un peu caricaturaux mais c'est en forçant leurs traits que l'auteur les a rendu drôles.

L'histoire ne comporte pas beaucoup de combats, surtout au début car on est surtout dans une quête d'informations. Et il faut avouer que ça traine un peu (la quête, pas le récit) à cause d'Arthéon qui veut bien faire et ne rien oublier. L'arrivée de Golgotha et sa tendance à foncer sans réfléchir font considérablement avancer les choses et augmentent le nombre de moments d'actions. Les PNJ (personnages non joueurs) sont très bien imaginés et je le redis, on se croirait vraiment dans un jeu.
D'ailleurs l'auteur précise même les actions effectuées par les joueurs : ajouter un joueur au groupe, utiliser le canal de discussion et la barre d'action, l'augmentation des niveaux, … Ca renforce l'atmosphère de jeu sans alourdir le récit car il n'en abuse pas.


Ce que j'ai apprécié, c'est la constance de l'auteur dans ce qu'il crée. Ce que je veux dire, c'est que les moyens de l'équipe pour la série n'étant pas faramineux, les effets spéciaux sont limités et beaucoup de choses sont plus suggérées que montrées. C'est pareil dans le roman où même si il y a un peu plus de créatures (notamment des montures), il n'y a rien de trop spectaculaire. Même si l'auteur profite du roman pour inclure certains passages qui ne seraient pas réalisables à l'écran, ça reste raisonnable.

Au niveau du style, c'est assez simple mais adapté à l'univers que ça décrit. de plus, c'est toujours clair et concis, ce qui est appréciable. C'est pareil pour les descriptions que j'ai toujours trouvées assez explicites malgré la brièveté et je n'ai jamais eu de mal à imaginer quelque chose.


Si vous connaissez Noob, ce roman est un excellent moyen pour compléter vos connaissances sur l'univers. L'auteur fait d'ailleurs de nombreux clins d'oeil à la série. Lire le roman n'est pas indispensable à la compréhension d'une saison mais c'est une bonne transition. Surtout que c'est un bon moment de lecture.
Si vous ne connaissez pas, vous pouvez quand même vous y retrouver et apprécier la lecture.
Lien : http://grignoteuse.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AnGeeErsatz
  14 février 2013
Pour Stanislas Châtelin, l'heure est grave: il vient d'apprendre dans son magazine préféré, Avatar, que l'équipe d'Horizon proposait aux joueurs des quêtes secrètes juste avant la sortie d'une nouvelle mise à jour. Pas de temps à perdre, il se glisse dans la peau d'Arthéon pour réunir sa guilde, la guilde Noob.
Et quand on connait la guilde Noob, les quêtes secrètes, c'est pas gagné: Omega Zell et Gaea ne font que de se disputer, et Sparadrap, toujours fidèle à lui-même, enchaîne les morts stupides et les actes irréfléchis. Pourtant, la guilde, aidée de Golgotha, une guerrière mercenaire qui aime la baston, parvient à trouver les premiers indices de cette fameuse quête cachée, qui va l'entraîner dans l'histoire passionnante du monde d'Olydri...
Les Noob vont-ils parvenir à rester soudés jusqu'au bout? Quelles épreuves devront-ils affronter? Que trouveront-ils au bout du chemin? Pour le savoir, lisez le roman (super cliffhanger, n'est-ce pas?).
Ce que j'en ai pensé:
Comme je l'ai dit plus haut, je suis fan de la série. Et ce n'est pas la première fois que je parle d'une série adaptée en livre: il y a quelques mois, j'avais écrit un article sur la transition son-livre faite par le Donjon de Naheulbeuk, une transition que j'avais bien aimé même si je trouvais que la version écrite était plus axée sur l'histoire que sur l'humour, si caractéristique de la série.
Qu'ai-je donc pensé de cette version papier de Noob?
Et bien j'ai beaucoup aimé, et ce pour plusieurs raisons:
-Tout d'abord, je tiens à féliciter Fabien Fournier pour le prologue qui précède l'histoire, et qui m'a bien fait rire! Dans ce prologue, Fabien nous explique que l'on retient surtout les héros de l'histoire, mais jamais les boulets... Une bonne façon d'introduire l'histoire!
-L'histoire en elle-même est bien trouvée et agréable à lire: il y a un vrai enjeu pour les personnages, et j'ai beaucoup aimé l'idée d'une quête secrète, qui nous fait découvrir au passage un peu plus l'histoire d'Olydri et d'Horizon. Pour moi, les passages relatant des événements sur la création d'Olydri sont une bonne idée, et ils témoignent d'une vraie recherche de la part de l'auteur pour proposer bien plus qu'une histoire de joueurs à ses lecteurs. En plus, l'histoire est inédite par rapport à la série: si vous êtes fans de Noob, ne vous inquiètez pas, il ne s'agit pas d'une réécriture des épisodes!
-L'atmosphère de la série est assez bien préservée: la transition n'a pas été compliquée à faire pour moi, je n'ai pas été choquée par le passage vidéo-papier. L'esprit des épisodes est toujours là: on retrouve avec plaisir Sparadrap et sa maladresse, les disputes d'Omega Zell et de Gaea... A certains passages, j'avais même l'impression de les entendre dans ma tête!
-L'humour, qui me manquait un peu sur le Donjon de Naheulbeuk, était au rendez-vous. Je ne le cacherai pas, j'ai été prise d'un fou rire en découvrant la façon d'écrire d'Omega Zell, une bonne surprise, et par la capacité incroyable de Golgotha à écorcher chaque nom de lieu ou de personnages (Aquaglisse, un grand moment pour moi). J'ai lu Noob entre plusieurs lectures assez lourdes au niveau du sujet, et c'était une vraie bouffée d'air frais!
Lien : http://livroscope.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bountyfrei
  06 février 2015
Après avoir vu le premier film de cette série crossmedia, il était temps que je me penche sur la version roman de Noob. J'ai longtemps hésité, mais mon meilleur ami m'ayant offert le premier tome de Néogicia, je me devais de m'y mettre, je ne pouvais plus reculer. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé de m'y mettre, mais je bloquais à chaque fois. Fabien Fournier a démontré ses talents de scénaristes, que ce soit au niveau de la série, du film et de la BD, mais est-ce que c'est un bon écrivain? Arrivera-t-il à faire ressortir la magie, tout ce qui fait de Noob une série à succès sur le web? C'est pour ça que je n'ose toujours pas lire la BD du Visiteur du futur, ni les épisodes sortis chez Bragelonne... J'ai peur que mon regard sur ces séries change #_# Enfin on est pas là pour le Visiteur, retournons à nos moutons !
Bref, On retrouve nos noobs au niveau 10, après qu'ils aient fait le premier étage de la tour Galamadriabuyak, sur Horizon 1.0. En attendant la mise à jour 1.1, nos noobs essayent de faire les quêtes secrètes disséminées un peu partout en Olydri par les concepteurs du jeu. C'est donc l'occasion d'en apprendre plus sur le background du jeu, et sur nos personnages préférés ! Bien que je sois un peu déçue qu'on ne parle pas de Sparadrap IRL, alors que Gaea, Omega Zell et Arthêon on le droit à une petite rétrospective de leur vie IRL.
Et bien qu'on apprenne pas tellement grand chose sur Gaea que ce que nous savons déjà, on en apprend beaucoup plus sur Zell et Artheon, et certaines choses sont assez surprenantes, tout en restant en parfaite cohérence avec les personnages que nous avons appris à connaître à travers la série. Côté background, on est bien servis également, et pour le coup certaines choses s'éclaircissent concernant la série et le film, certains détails deviennent tout de suite beaucoup plus compréhensibles après lecture de ce premier tome.
La pierre des âges est assez fluide, et se laisse lire rapidement. On retrouve ici la patte de Fabien Fournier, telle qu'on la connait si bien dans la série. Cependant, ce tome étant le premier roman de l'auteur, il n'est pas exempt de quelques petits défauts, comme le début qui est bourré de descriptions (par exemple dont la façon dont Artheon rentre chez lui, se jette sur son lit, ouvre son magazine, ect...), qui sont quelques peu inutiles, on aurait pu aller droit au but beaucoup plus rapidement ici. Ainsi que certaines répétitions, comme Gaea qui a une tenue en tissus qui ne la protège pas des masses qui revient assez souvent, ou Arthêon qui passe son temps à temporiser pendant ses temps de parole (pour celui là, c'est vraiment très très fréquent. On est pas au niveau de fifty, mais je me dois tout de même de le souligner).
En bref, malgré quelques petits défauts dont on peut aisément passer par dessus, ce premier tome de Noob est un bon complément de la série qui se laisse lire et apprécier à tout âge (mon frère de 11 ans l'a lu en une journée). On y retrouve très facilement l'atmosphère de la série, même si ce premier tome peut être lu sans avoir vu un seul épisode, ni lu les BDs. Un premier tome qui laisse envisager une bonne suite, qui me tarde de lire !
En vraiment très très bref? Mais pourquoi vous ne vous êtes toujours pas rué chez votre libraire?
Lien : http://onceuponatime.ek.la/n..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hiromichi
  09 juin 2013
Ayant un peu mis Noob de côté depuis quelque temps, c'est grâce à la Masse Critique que je me renoue avec la série, mais avec le premier volume du roman.
Je me suis demandé comment ça allait faire et c'est plutôt sympathique.
Si on ne connait pas la série, ce qui n'est pas mon cas, les explications sont de mises, on ne se perd pas, on arrive à entrer dans le mélange jeu vidéo et vie réelle.
Que l'on connaisse ou nous, on ne nous perd pas en cours de route, donc on accroche ou pas.
Suivre l'aventure des petiots est intéressante, mais je trouve quand même qu'elle manque de punch, j'avais les images des personnages en tête et en live comme dans la série c'est beaucoup plus énergétique, la quête est assez linéaire, mais est une vraie source d'information sur le monde d'Olydri et ça donne moins l'impression de répétitions.
Si on aime la série vidéo, ce livre est bien pour accroitre nos connaissances du jeu Horizon, car on a ici des détailles qui feraient beaucoup monologue en vidéo, on peut découvrir des autres facettes.
Si on ne connait pas, on peut accrocher facilement, les personnages sont sympathiques, ils sont pas parfait mais le groupe est attachant, de plus lire ce roman peut motiver à la découverte de la série ce qui est un plus.
Et puis, on n'est qu'au niveau 10, donc on a encore de belles aventures devant nous ! ^^
(PS : y'a juste peut-être la mise en page du livre qui m'a vraiment ennuyée, sinon, fans sa globalité, j'ai bien aimé ^^ )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Vingt100Vingt100   30 janvier 2015
Il leva sa faux et la lança en direction de son adversaire. Lorsque la lame fendit l'air en tournoyant à une vitesse vertigineuse, le sang des membres de la guilde Noob se glaça. Un son effrayant, semblable à des milliers de hurlements de douleur à l'unisson s'éleva dans le ciel. Arthéon savait qu'il s'agissait des victimes de la Source de la mort, dont les âmes, dévorées par son arme, étaient restées enfermées dans sa faux. Il l'avait lu dans un magazine. Le liquide émanant de la lame éclaboussa plusieurs dizaines d'arks qui poussèrent un long râle avant de disparaitre, rongés par l'acide. Dörtos, dont les yeux rouges étaient devenus incandescents, se recroquevilla. Il poussa un cri rageur, et de longues ailes ressemblant à un croisement entre des pattes d'araignée et des ailes de chauve-souris se déployèrent dans son dos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BearthonBearthon   01 janvier 2016
— Qu’est-ce qu’on fait encore là ? Il faut absolument que j’obtienne la récompense !
— Que tu obtiennes la récompense ? reprit l’invocatrice d’un ton de défi.
— Ouais, enfin, tu m’as compris !
— Oui, j’ai parfaitement compris ce que tu as derrière la tête, et tu peux toujours courir pour
que je te laisse faire !
— C’est sûr que ce serait tellement mieux de tout revendre à l’hôtel des ventes pour une
poignée de crédits !
— Je ne revends que ce qui est inutile ! protesta la jeune fille.
— Inutile pour toi ! La ceinture d’assassin niveau dix que tu as trouvée dans la tour
Galamadriabuyak et que tu as refourguée était meilleure que la mienne, tu aurais pu me la filer !
— Je t’ai proposé un prix d’ami et tu as refusé ! Tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même.
— C’était plus cher que les ceintures niveau cinquante de l’Hôtel des ventes ! C’est ça que tu
appelles un prix d’ami ?
— La ristourne était proportionnelle à notre degré d’amitié.
— Encore une mentalité de fille, ça ! pesta l’assassin, dont l’accent était de plus en plus prononcé au fur et à mesure qu’il s’énervait.
— Misogyne !
— Arnaqueuse !
[...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dionysos89Dionysos89   12 juillet 2013
Les gonzesses, c’est complètement imprévisible. Un coup ça devient hystérique pour un rien, un coup ça se met à rigoler, un coup ça pleure. Vous êtes toutes barges !

Commenter  J’apprécie          200
Dionysos89Dionysos89   17 juin 2013
Encore un pirate avec des membres amputés… C’est à croire qu’aucun habitant de Piratas n’est entier.

Commenter  J’apprécie          330
Dionysos89Dionysos89   26 juillet 2013
Et allez ! Encore sauvés par des gonzesses… grommela Omega Zell. Ces quêtes sont vraiment nazes !

Commenter  J’apprécie          180
Videos de Fabien Fournier (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Fournier
A l'occasion de la 17e édition de Japan Expo, retrouvez aux éditions Soleil le Grimoire Illustré de Noob ainsi que l'agenda 2016-2017 ! Omega Zell, Gaea et Artheon vous font un petit résumé de l'actualité des produits Noob.
Scénariste : Fabien Fournier Dessinateur : Philippe Cardona Coloriste : Florence Torta
Noob Grimoire Illustré : La bible que les innombrables fans attendaient !! Cet album regroupe illustrations, ex-libris, pages crayonnées, études de personnages, documents rares, infos sur la BD et la web série, les acteurs et les personnages. Véritable album transmédia, il propose aussi de nombreux documents liés à la Websérie : visuels, liens vers making of, les épisodes et les films, une chronologie de l?aventure Noob, les origines du projet etc. Une mine d?or pour les afficionados de la Web série la plus populaire des dix dernières années !
Plus d'information : http://www.soleilprod.com/serie/noob-grimoire-illustre-01.html
Retrouvez l'équipe de Noob : http://noob-tv.com/ https://www.facebook.com/WebSerieNoob https://twitter.com/Olydri_Noob
Retrouvez les Éditions Soleil sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12993 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre