AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782897834920
392 pages
Éditeur : Les Editeurs Réunis (20/05/2021)
2/5   1 notes
Résumé :
Montréal, 1940. Le coeur enseveli par un immense chagrin, Mélina se remet difficilement de la perte de son cher Antonin. La jeune veuve renonce à travailler à l'écurie, mais doit néanmoins subvenir aux besoins de ses filles. Débrouillarde, elle prend désormais le tramway chaque matin pour se rendre à un atelier de couture à la place d'Armes. La petite Angélina est confiée, le temps d'un été, à ses grands-parents O'Brien. Pendant son séjour à Rivière-au-Renard, un dr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   14 mai 2018
Il abordait les gens avec ce sourire obséquieux, et cette curiosité parfois maladroite qui le portait à s’intéresser à tout le monde. Ce qui agrémentait les rapports avec l’un déplaisait à l’autre, cependant. Quand on le connaissait bien, on finissait par s’en tenir à des balivernes, de peur qu’il ne colporte des cancans sur des sujets sérieux.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   14 mai 2018
C’était leur façon à elles d’exorciser les fantômes qui peuplaient la maison depuis la disparition d’Antonin. Elles voyaient venir la nuit avec ses horreurs superstitieuses et ses sinistres épouvantes qui les feraient frémir et remonter les couvertures jusqu’à leur menton en galoche. Mais elles ne parlaient pas de retourner tout de suite dans leur bout du monde. Elles prenaient leur voyage à Montréal pour de petites vacances annuelles et profitaient de l’occasion pour renouveler une partie de leur garde-robe. Parfois, il faisait bon de changer d’air, de fuir leur belle-mère Exarée, celle qui avait pris la place de leur mère dans la vie de leur père Salomon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 mai 2018
Le fait est que l’amour leur apportait peu de jouissances. Elles avaient vu venir le milieu de la vingtaine comme des catherinettes qui se morfondent dans l’attente oppressante de ne pas être repêchées par un quelconque soupirant, et elles avaient sauté sur l’occasion qui s’était présentée. En ce sens, elles n’entrevoyaient pas être pires que bien d’autres prises, faisant chacune le bonheur d’un prétendant qui tend sa ligne ou ses filets. Leur visage repoussant avait tout de même attiré des pêcheurs respectables. Il faut croire que des qualités perceptibles émanaient de leur auguste figure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 mai 2018
Fidèles à leur malignité, les laideronnes n’éprouvaient que des méchancetés envieuses. Maintenant, elles devaient bien se réjouir de savoir Mélina aux prises avec son lourd quotidien. La beauté dont le ciel l’avait gratifiée était une forme d’injustice. Elle devait en payer le prix pour rétablir un certain équilibre, une désolante erreur de la nature.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 mai 2018
Tout ce que la bonne sœur va te dire, c’est de continuer à prier puis à faire brûler des lampions. Ça, c’est comme le rhume des foins : il faut que ça fasse son temps ! Regarde les petits Philippon, ils sont passés à d’autres choses, asteure. Cette histoire de criaillage de nom là, ça va finir par s’éteindre tout seul.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : drameVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

romans américains du 19è siècle

Qui a écrit le Dernier des Mohicans?

Edgar Allan Poe
Nathaniel Hawthorne
Fenimore Cooper
Washington Irving

7 questions
8 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre