AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782749301174
48 pages
Vents d'Ouest (02/06/2004)
3.41/5   51 notes
Résumé :
Aventure, sensualité et humour se mêlent dans cette grande série où Zorya la belle amazone a fort à faire pour venir à bout des péripéties où l'entraîne l'Epée de Cristal. Cette série a rencontré le succès dès le premier tome, sans doute parce que l'histoire écrite par Goupil et les somptueux dessins de Crisse emportent le lecteur vers un imaginaire de cinéma et de dessin animé qui ravira tous les amateurs de fantastique. L'Epée de Cristal est devenu un grand classi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lildrille
  01 décembre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de la série complète est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=42764
J'ai mis la note de : 13.5/20
Mon avis sur la série complète : L'Epée de cristal est constituée de deux cycles. le premier cycle se constitue des cinq tomes originels, sortis entre 1989 et 1994, écrits par Jacky Goupil, et dessinés par Crisse. Quant au second cycle, il paraît dix ans plus tard, en 2004, et n'est formé que du tome six. Les auteurs sont de retour alors que le dessinateur a été remplacé par Boube. La différence dans les dessins est flagrante mais non perturbante tant le nouveau dessinateur a bien repris les designs des personnages principaux. Les couleurs du tome six sont tout de même plus vives que celles des cinq premiers volumes et les dessins plus précis et moins stylisés. Les dessins du premier cycle sont agréables et le style de Crisse (aussi connu pour sa série Atalantechez les éditions Soleil) est bien spécifique et se marrie bien avec cette fresque épique.
Cette saga reconnue pour son univers de fantaisie magique commence à dater, non seulement parce qu'elle a commencé en 1989 mais parce que son scénario s'en ressent quelque peu. L'histoire va très (trop ?) vite et ne s'attarde pas du tout sur les personnages. Tout est centré sur l'action et c'est dommage. La fin de la lecture de chaque tome laisse une impression étrange d'inachevé, comme s'il manquait des pages. On voudrait en savoir davantage et on reste sur notre faim. Les différents tomes se lisent rapidement, étant donné le peu de dialogues et le manque d'explications. le tome six est un peu plus fourni et marque un renouveau plaisant de la série, malheureusement vite tué dans l'oeuf.
Après la lecture des six tomes, on ne sait quasiment rien sur l'héroïne Zorya ni sur le monde dans lequel elle vit. Certaines informations sont données au compte-goutte mais ne suffisent pas pour s'imprégner complètement de cet univers qui paraît pourtant riche et complexe. Que sont les authonomes ? Pourquoi Zorya n'en est plus une ? Tant de questions se bousculent sur les différents peuples rencontrés, sur les multiples régions traversées et sur les maîtres du pentacle qui restent bien mystérieux. Les personnages manquent de profondeur et on a du mal à s'y attacher.
De plus, outre les personnages, la quête de Zorya est plutôt floue, aussi bien dans ses débuts que dans sa résolution. le lecteur n'est pas certain d'avoir tout saisi tant il lui manque des informations. On ne comprend pas très bien la finalité de toutes ses actions et de tout ce qu'elle entreprend. Elle-même le dit et se sent prise au piège, dans un jeu qu'elle ne saisit pas très bien. Toute sa mission apparaît comme un divertissement malsain, mené par des personnages dont on ne sait pas grand-chose, rehaussé par un humour parfois absurde bien tourné et pas lourd.
Ce parti pris étrange et osé, surtout pour une fresque épique, est quelque peu perturbant tant il manque de sérieux et de profondeur dans son fond. Les soupçons du lecteur sur sa compréhension ne sont malheureusement pas validés par l'histoire qui part sur une toute nouvelle intrigue avec le tome six. On ne sait ainsi rien des conséquences sur le monde de Zorya et sur l'implication des maîtres qu'elle s'est acharnée à réunir pendant cinq tomes. Cette coupure nette est un peu dérangeante.
Le méchant de l'histoire est une vraie caricature qui manque de charisme et de vraisemblance. Les scènes le présentant nous le montrent sans cesse en train de râler et d'honnir Zorya qui parvient toujours à casser ses plans. Ses sbires paraissent vraiment stupides et n'aident pas à redorer son image. Certains passages dévoilent cependant des indications sur sa magie, son passé et ses envies, mais ils ne suffisent pas à nous le faire voir autrement que comme un méchant classique qui cherche seulement à faire le mal et à dominer. le lecteur ne parvient pas à être effrayé par le Néant, une entité pourtant détestable et malsaine qui devrait nous rendre mal à l'aise.
L'intrigue reste passionnante à suivre, malgré un ennemi peu crédible et un manque cruel d'informations. Zorya est le personnage le plus intéressant et on y décèle une complexité qui n'est pas mise en avant dans les BDs. Dommage. La quête qu'elle mène n'est pas simple. Elle lui fait courir de nombreux dangers, lui fait rencontrer de nouveaux partenaires de route et la fait souffrir. L'Epée de cristal est une BD aux émotions fortes qui sont bien retranscrites, et qui plaira sans aucun doute aux amateurs d'histoires fantastiques qui ne veulent pas se prendre la tête. L'univers aurait mérité plusieurs autres tomes pour nous faire apprécier toute sa richesse et pour que l'on s'attache davantage aux personnages. L'histoire est trop condensée et ne permet pas au lecteur de s'imprégner complètement de l'atmosphère magique dépeinte.
Contre toute attente, en 2015, un successeur à cette saga a fait surface. En effet, L'Epée de cristal a une suite qui est aussi terminée. le monde de l'Epée de cristal est constitué de trois tomes, qui portent également le nom de Zorya la noire. le second cycle de L'Epée de cristal ouvrait une nouvelle intrigue et ne clôturait rien. Espérons que cette nouvelle trilogie mette enfin un point final à cette série débutée il y a maintenant trente ans, et qu'elle nous donne plus de détails sur le personnage principal !
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Erik_
  03 décembre 2020
Cette série paraît totalement dépassée par les bandes dessinées plus actuelles en matière d'héroïc fantasy. Je lui reconnais cependant un très bon style graphique avec un découpage dynamique des planches.
La conclusion de cette série apparaît toutefois très médiocre ce qui rajoute un peu à la déception. Il faut dire que je n'ai pas été véritablement emballé par cette énième quête. Il n'y avait que du réchauffé avec les éternels mêmes clichés. Nous avons une espèce de Dark Vador qui représente le mal que doit combattre un clone d'Atalante très mignonne et très bonne (et non conne).
Pourtant, il y avait un bon potentiel au départ qui s'est évaporé à mesure que l'histoire avance dans un méandre où le lecteur se perd totalement. Il ne reste plus grand chose au sortir de cette lecture pour peu qu'on arrive jusqu'au bout. Je vais tout de même rester un peu indulgent dans ma notation pour tenir compte du fait que l'épée de cristal a joué un rôle tout de même non négligeable dans le genre de l'héroïc fantasy. Cela reste divertissant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
py314159
  30 juillet 2018
L'Aneith, la gardienne du pentacle s'éteint. Zorya doit retrouver les maîtres des cinq sens pour reconstituer la structure du pentacle. Saga d'héroïc-fantasy phare de la fin du XXe siècle, efficace et plaisante.
Commenter  J’apprécie          60
Luria
  08 septembre 2014
Ayant refermé depuis peu Hyperion et ses gritches, je ne pouvais qu'être attirée par le titre de ce premier volume.
C'est du "Crisse old school", celui que j'ai découvert enfant avec la série Naomi: de belles héroïnes peu vêtues, à la coiffure eighties et au maquillage Ziggy, les monstrescréatures en plus, les aventures en sus et une compagnie pour avancer dans tout ça. Bref, un petit bonheur de retour aux sources.
Commenter  J’apprécie          00
Orha08
  08 janvier 2021
Une jolie découverte, peu originale à vrai dire mais qui remplit le contrat ! J'ai passé un très bon moment avec ce premier tome, j'ai des doutes sur un personnage à vrai dire. le personnage principal en revanche ne me plait pas trop je la trouve très effacée
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
py314159py314159   30 juillet 2018
Je sens la jeunesse, je sens la fougue, je sens la gaité... C'est insupportable !
Commenter  J’apprécie          20
Erik_Erik_   03 décembre 2020
Le style est comme le cristal, sa pureté fait son éclat.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4226 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre