AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
2,97

sur 994 notes

Une grosse blague ce livre !

Vous en apprendrez plus sur la vie de couple et les rapports homme-femme en descendant boire un verre au bistrot du coin.

Censé rassembler les deux "entités" d'un couple en décortiquant leurs différences comportementales, ce "manuel" de la bonne entente du couple ne fait que diviser en compartimentant l'homme d'un côté et la femme de l'autre.

Résultat : deux superbes stéréotypes bons pour servir de soupe populaire servie par un psychologue de comptoir. Cloisonnement quasi hermétique entre les centres d'intérêt de monsieur (attention, nous parlons des vrais hommes, ceux qui aiment les voitures, les sports mécaniques, ne savent pas repasser une chemise ni cuire un oeuf) et ceux de madame (attention, nous parlons là encore des vraies femmes, celles qui ne pensent qu'à passer devant monsieur le maire et à enfanter une ribambelle de marmots, adorent s'acheter des chaussures et réprimandent leur "homme" s'il ne les aide pas à passer l'aspirateur le dimanche matin).

Ce livre veut visiblement jouer la carte de l'humour "détente" histoire de déminer, de relativiser les problèmes de couple mais, pour moi, ça tombe à plat. Loin de moi l'envie de nier que certains couples ont réellement besoin d'aide et de médiation pour s'épanouir, loin de moi également l'idée de me conforter dans un monde de Bisounours parce que mon couple va très bien, merci pour lui, mais, comment le dire de façon synthétique et polie ? Ne cherchons pas à étiqueter notre conjoint(e), à le(la) faire entrer dans une case, une catégorie et à lui reprocher les traits dits "inhérents à son sexe".

Commenter  J’apprécie          11115

Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus ! Cela saute aux yeux, au premier regard, quand on voit que les femmes sont plus belles que les hommes..

Et moins poilues, souvent...

Pas seulement!

"Quand ça ne va pas, les Martiens s'enferment dans leur caverne... Les Vénusiennes discutent ouvertement de leurs problèmes..." Et parfois pendant des heures, le Martien à côté, n'arrive pas à réfléchir, à son problème, avec tous ces bavardages..."

Chapitre 6. Les hommes sont comme des élastiques :

Eh non, je ne parle pas du jouet des femmes... que les hommes adorent! Il aime rentrer et sortir, entrer et sortir (de sa caverne), "il s'agit d'un cycle naturel".

"Dans mes séminaires, j'utilise un gros élastique... Il peut aller jusqu'à une longueur de 30cms. "

Beaucoup aiment cette image et certains hommes aiment à... euh jouer avec!

"Ce processus est généralement déconcertant pour une femme"...

Chapitre 7. Les femmes sont comme des vagues :

Eh oui, encore un cycle naturel qui peut dépendre de la Lune. Vénus est sortie de l'onde...Son élément est l'eau, avec les vagues et la tempête ...

"Quand une femme est aimée... elle se met à rayonner d'amour et de contentement" (Rrrr Rrrr, comme une chatte!)

Mais l'homme est naïf, par essence, et croit que cela va durer... le Prince Charmant croit qu'ils vont vivre heureux, mais...

- Alors, heureuse?

La dernière chose dont a besoin une femme, dans ce cas là, est quelqu'un qui théorise, démontre ou qui parle avec autorité...

Elle a juste besoin de quelqu'un qui reste auprès d'elle, qui l'écoute et qui s'efforce de partager ses sentiments"...

Mais, nous avons vu auparavant, que l'homme n'arrive pas à écouter la femme, pas à cause de son bavardage, mais à cause de tous les sentiments étalés (comme ça, par terre... Ça fait tâche !)

- Tu m'écoutes?

- Euh, tu disais quoi? J'ai pas compris pourquoi tu te mets dans ces états là... Je suis là, moi! (dit-il, les bras ballants, comme un idiot...?)

Bon, il y a 13 chapitres, dont celui : "Comment marquer des points auprès du sexe opposé"...

- Ouais, Goaaal !

Ok, mais attention au carton rouge, car certains hommes croient toujours tirer au but, alors que leurs femmes s'ennuient...sur la touche.

Commenter  J’apprécie          9833

Comme deux pièces de différentes natures qui sont appelés à s'encastrer, l'homme et la femme ont intérêt à communiquer pour y parvenir, cependant il faut qu'ils se comprennent d'abord dans leur différence, c'est bien ce que nous fournit Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus en des termes les plus simples..

Ça se lit plutôt bien et on essaie certaine trace de sa personnalité et parfois aussi de son partenaire comme si on se faisait une petite analyse!

Commenter  J’apprécie          450

Lorsque je travaillais en librairie, une cliente m'avait un jour dit que ce livre était "La Bible en ce qui concerne les relations hommes-femmes".

Ce n'est que quelques années après que je me suis décidée à le lire afin de me forger ma propre opinion et j'avoue que celle-ci est assez mitigée.

Certes, John Gray nous apprend la tolérance envers notre partenaire de sexe opposé car les hommes et les femmes ne sont pas constitués de la même façon (ils viennent même de planète différente, c'est pour dire... Je trouve que c'est une métaphore assez mignonne) et nous enseigne l'art de la communication mais jusque là, rien que nous ne savions déjà. Tous les couples savent d'ores et déjà qu'en cas de conflit, au lieu de se taper sur la figure, le mieux est d'en parler et d'essayer de comprendre ce qui ne va pas.

Il nous apporte de nombreuses références sur le divergence des caractères masculins et féminins, illustrés de nombreux exemples et je pense que la raison pour laquelle cet ouvrage a remporté un si grand succès, c'est que tout homme ou femme peut se retrouver ou même mais s'exclamer "Mais c'est exactement ce que mon mari ou ma femme me dit à chaque fois !" (ce fut d'ailleurs mon cas à plusieurs moments et c'est ce qui fait que j'ai de prime abord accrochée par sa lecture) mais, au plus j'e progressais dans cette dernière, au plus j'ai été déçue car je me suis rendue compte que tout ce qui est décrit dans ce livre n'est qu'une accumulation de lieux communs et de banalités. J'ai par exemple trouvé le chapitre sur la rédaction de lettres d'amour pour évacuer ses sentiments et les exorciser un peu trop tiré par les cheveux et je ne pense pas, bien que l'auteur le conseille vivement dans son livre, faire un jour cet exercice et se basant sur les cinq piliers de base primordiaux à toute rédaction d'une lettre d'amour suite à un désaccord et qui sont, pour l'auteur, la colère, la tristesse, l'inquiétude, le regret et enfin l'amour.

Lecture plaisante et agréable mais qui reste néanmoins stéréotypée. L'écriture est agréable à lire et l'on passe tout de même un bon moment car l'on a parfois plus envie de rire que de prendre les conseils de l'auteur au pied de la lettre !

Commenter  J’apprécie          420

Finalement je trouve injuste de mettre deux mots seulement sur ce livre qui m'a beaucoup aide a accepter l'existence d'un mecanisme complexe et different, propre a la gente masculine et completement opposee a celle des femmes. Ce serait de l'ingratitude !

Ce livre m'a ouvertles yeux et l'esprit sur le mode de fonctionnement et les reactions dites ''normales'' pour l'homme et qui restent quotidiennement ''difficiles a comprendre et a accepter'' pour nous les femmes.

Je ne dis pas que cet ouvrage explique tout et donne toutes les reponses, mais il contribue neanmois a comprendre une partie de ces ''silence'', ''saute d'humeur'', ''desinteret'', toutes les petites choses pour eux et les grandes questions pour nous.

Enfin, ce livre sera ce que vous voudrez vous qu'il soit, un guide pour vous aider a trouver les chemins sinueux de votre homme, un ami chez qui vous trouvez reponse a vos questionnements et meme un conseiller conjugal qui saura desarmocer certaines situations et aussi donner des interpretations aux mots et surtout aux ''non-dits''.

Il faut croire aussi que ce livre est a double sens et s'adresse aussi aux hommes qui souvent ont du mal a decrypter nos paroles et a bien comprendre nos gestes, car il faut le reconnaitre, nous les femmes, on est ''differentes'' des hommes.

Un livre a garder a portee de main !!!!!!!!!!

Commenter  J’apprécie          385

Bien qu'original et bien choisi le titre du livre n'es pas révélateur de son contenu. Si l'accroche (et la réputation faite depuis) séduit, il ne faudra pas s'attendre à lire quelque chose de stéréotypé sur les relations hommes et les femmes.

L'écrit se focalise sur les problèmes de communication, les attentes divergentes et parfois antagonistes et les points de friction qui en résultent. le postulat de base est simple, efficace : les hommes n'expriment que peu leurs sentiments et ont tendance à se renfermer en cas de difficulté, à l'inverse de leur compagne, plus disposée au dialogue et victime de périodes sentimentales. Partit de cette base (ici caricaturée à l'extrême) l'auteur en déduit toute une série de micro-théories qu'il exploite plutôt habilement. Ces remèdes et conseils font sourire. Tout comme cette vision manichéenne dont il ne se détache pas. le voici qui se contente d'évoquer un mélange possible entre les deux grands modèles… mais sans vraiment développer son propos. Quel dommage !

Dans l'ensemble la lecture est agréable mais n'apportera pas grand-chose à quelqu'un qui a un tant soit peu de jugeote. le livre a toutefois le mérite d'être agréable à lire, succinct, sans fioritures superfétatoires… du moins dans sa version abrégée. le ton est parfois agaçant, notamment par l'utilisation abusive d'exemples personnels (choisis dans la propre vie de l'auteur !). Les exemples de couples tiers donnent légèrement l'impression d'avoir été insérés comme à dessein dans un argumentaire qui leur convient à la perfection.

Cette lecture reste toutefois instructive, notamment pour rappeler à celui (ou celle) qui le lit qu'il (ou elle) doit faire un effort au quotidien pour s'extraire de son champ de représentation. Autrement dit, s'adresser ou écouter à une personne du sexe opposé sans faire appel à sa propre vision de la vie. Vous pensez que c'est facile/difficile ? Vous savez quelle lecture, vous attend…


Lien : http://kriticon.over-blog.co..
Commenter  J’apprécie          250

Ce livre est un tissu de stéréotypes ! le hommes sont censés être de gros machos bourrus qui refusent la moindre aide et ont une surdité sélective. Quant aux femmes, pauvres ingénues cyclothymiques qui pérorent sans arrêt ; elles sont incapables de laisser leur mâle tranquille quand "il a besoin de rentrer dans sa grotte"...

... Misère ! J'ai arrêté ma lecture en cours de route. Même en le prenant au 14ème de gré et en le faisant passer comme ouvrage humoristique, je n'ai pas réussi à le terminer. Tant pis.

Commenter  J’apprécie          220

Que de clichés!! Les hommes sont ainsi, les femmes pensent comme cela... Ah bon? Ma boulangère réagit donc de la même manière que moi?? Flûte, moi qui me croyait unique. J'ai abandonné a la page 20, découragée par l'inutilité flagrante de l'ouvrage. L'instinct et la spontaneïté, ça fonctionne aussi dans un couple.

Commenter  J’apprécie          220

Ce livre m'avait été offert par une amie boulimique de presse féminine. Un article en disait le plus grand bien et compte tenu le tournant humoristique et pathétique que prenait ma vie sentimentale, elle a trouvé formateur et intéressant de me l'offrir ...

Le point positif est d'avoir ri car au vu des descriptions, je suis un homme. Quelle révélation !!! Caricature, clichés, beaucoup de généralités....

Heureusement qu'aucun homme ne s'est basé sur ce livre pour tenter de me comprendre sinon le mystère se serait épaissi.

Alors oui, beaucoup s'y retrouveront mais est-ce vraiment ces différences qui nous empêchent de nous entendre/comprendre ? Personnellement, je ne pense pas et prendre au pied de la lettre ce livre est bon pour tout foutre en l'air.

Au lieu de cataloguer vulgairement l'autre, nous devrions prendre le temps de l'observer, de l'écouter, de le comprendre, de gratter la carapace pour découvrir ce qui s'y cache et si les gens sont incapables d'être à l'écoute, de communiquer, je me demande alors s'ils sont capables d'aimer vraiment...

Merci à celui qui se reconnaitra d'avoir pris le temps de me découvrir, de me comprendre, d'être patient, à l'écoute et surtout, merci de n'avoir jamais collé de vulgaires étiquettes sur mon front !

Commenter  J’apprécie          210

C'est très rare que je ne finisse pas un livre mais alors là, au bout de 3 chapitres je l'ai refermé une fois pour toute... J'ai vraiment l'impression qu'il se fou de la gueule du lecteur. Soit il vulgarise à mort pour les pauvres abrutis que nous sommes nous lecteurs, soit il a eu son diplôme de psychologue dans une pochette surprise ou soit c'est censé être drôle mais je n'accroche vraiment pas...

Son style est tout simplement nul. Cette manière systématique d'appeler les femmes "vénusiennes" et les hommes "martiens" me semble ridicule. Une fois dans le titre ou à la rigueur de temps en temps pour faire un clin d'oeil d'accord, mais à chaque phrase c'est d'un lourd...

J'ajoute qu'il fait sans cesse des répétitions, notamment dans les exemples qui illustrent ses propos, du coup ça traine en longueur et on meurt d'ennuie.

J'ai acheté le livre 1 euro dans une brocante et j'ai l'impression de m'être faite arnaquée.

Commenter  J’apprécie          160







Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18660 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre