AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330058975
272 pages
Éditeur : Actes Sud (04/11/2015)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 30 notes)
Résumé :
La ferme du Bec Hellouin
En 2004, Perrine et Charles Hervé-Gruyer créent la Ferme du Bec Hellouin, en Haute-Normandie. Cette ferme fait aujourd’hui référence en matière d’agriculture naturelle et attire des visiteurs du monde entier.
Ce récit est celui d’une famille qui réussit à créer, en quelques années seulement, une oasis de vie généreuse sur des terres peu fertiles. C’est également une vaste enquête menée autour du monde, à la rencontre de pionnie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Zephirine
  29 janvier 2021
C'est à l'aide d'une métaphore que Charles Hervé-Gruyer aborde son expérience de la permaculture, si petite au regard de l'agriculture intensive. La métaphore, c'est celle de Populi, l'enfant indien qui sait diriger sa pirogue dans les contres courants afin de n'être pas précipité dans les rapides du fleuve puissant.
Cette expérience originale est née à la ferme du Bec Hellouin, oasis de nature et de respect de l'environnement en plein coeur de la Normandie.
Au départ, il y a ce désir fort du couple de tourner le dos à l'agro-industrie en tentant une autre forme de culture plus respectueuse des hommes et de leur environnement. Ils n'y connaissent pas grand-chose, mais ont l'obstination des passionnés et cette curiosité qui les pousse à chercher ce qu'il s'est déjà fait en agriculture biologique. Leur force, c'est de tenter des expériences avec méthode et rigueur, et de recommencer encore et encore. Leur démarche respecte la nature tout en étant économe en ressources. Après plusieurs années, le résultat est bien au rendez-vous, et nombreux sont les jardiniers engagés dans la même démarche à venir profiter de l'expérience de la ferme du Bec Hellouin et c'est toute une société basée sur l'écologie qui se créée autour.
Ainsi le lecteur va découvrir au fil des pages ce qu'est une île-jardin, une culture sur buttes ou encore la forêt-jardin et la création d'un micro climat. Il y a une approche de notre manière de nous nourrir qui interroge fortement et on ne peut que souscrire à leur projet de retour à une nourriture saine, bio et consommée près de son lieu de culture.
La permaculture, c'est travailler à la main ou avec des animaux comme le cheval, c'est chercher l'auto fertilité de la terre, c'est respecter son cycle sans la chambouler et en profitant des milliers d'auxiliaires qui vivent dans son sol. L'auteur aime à dire qu'il est « le serviteur des vers de terre ».
Il y a, bien sûr, des passages quelque peu techniques dans cet épais opus, mais rien de rédhibitoire à la lecture. On apprend beaucoup de l'expérience des autres dans tous les pays du monde et on part à la rencontre de tous ces pionniers de l'agriculture naturelle. Et puis, on entre dans la vie de cette famille car Perrine et Charles ont quatre filles qui grandissent dans une nature préservée qu'elles apprennent à connaitre et à respecter.
Après une telle lecture, on a bien envie d'aller faire un tour du côté du Bec Hellouin et, pourquoi pas, de se lancer dans la permaculture, qui sera, on l'espère, la nouvelle approche du paysan du XXIe siècle.
Un album photo met en image les expériences décrites et un plan de la ferme du Bec Hellouin permet de situer les différentes cultures sur l'exploitation.
Cette lecture très bien documentée (voir le lexique et la bibliographie en fin d'ouvrage) nous fait découvrir une pratique d'agriculture naturelle accompagnée d'une expérience de vie, et le tout se lit comme un roman.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Asako
  28 janvier 2021
J'ai littéralement dévoré cet ouvrage en deux jours, tant il m'a captivé ! Sa plume nous contant sa vie, son expérience, ses pensées nous font voyager. de son expériences en compagnie de tribu jusqu'à la réalisation avec sa ferme avec sa femme, il met en lumière aussi ses difficultés, les obstacles mais aussi ses réussites dans ce domaine jusqu'alors méconnu : la permaculture. Il est un pionnier, doté d'une humilité, qui inspire toute personne souhaitant modifier le schéma bancal de l'agriculture en France. J'ai beaucoup apprécié sa vision, tout en ne cachant pas leurs erreurs dans ce défit. Cet ouvrage transpire l'humilité ; Aujourd'hui la ferme du Bec Hellouin a fait ses preuves, en France comme à l'étranger. Beaucoup de travail ! Bravo ! Il a permis à beaucoup de personnes à se lancer à leur tour.
Commenter  J’apprécie          10
lchappert
  07 mars 2018
Un essai très bien écrit documenté et engagé sur les concepts de permaculture, agrobioecologie, agroforesterie, économie de l agriculture...
Commenter  J’apprécie          10
Maya26
  13 octobre 2017
Un bijou !!
Le livre d'une histoire.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Z3DZ3D   17 juillet 2016
L'agriculture industrielle est, d'un point de vue énergétique, un non-sens. Il y a trois manières de mesurer l'efficacité d'un système agricole:

- Le rendement par travailleur. De ce point de vue, l'agriculture industrielle est la meilleure: grâce aux moteurs thermiques, un seul agriculteur peut gérer des surfaces allant jusqu'à plusieurs centaines d'hectares.

-Le rendement par unité de surface. La microagriculture est imbattable, car les récoltes sont proportionnelles à l'intensité des soins prodigués.

- Le rendement par calorie investie. Jugé à l'aune de l'efficacité énergétique, notre modèle agricole industriel est une aberration. Au sein d'une ferme mécanisée, deux calories d'énergie fossile sont nécessaires pour en produire une (cette inefficacité est en partie liée aux cultures destinées à l'alimentation animale). Si l'on y ajoute l'énergie nécessaire pour transporter, stocker, réfrigérer, transformer, emballer, distribuer les denrées alimentaires, dix à douze calories d'énergie fossile sont nécessaires pour qu'une calorie seulement arrive dans notre assiette. A titre de comparaison, une étude réalisée dans les années 1930 en Chine a démontré que, pour une calorie investie, le paysan en récoltait plus de quarante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Z3DZ3D   17 juillet 2016
Nous avons tous une certaine tendance à souscrire à des croyances limitantes, dont voici quelques exemples: le passé est dépassé, le progrès est toujours un bien, l'Occident fait mieux que le reste du monde, le travail de la terre est fait pour les serfs, un job intellectuel vaut mieux qu'un travail manuel, ma voiture et mon Iphone me rendent heureux...
Acceptons de prendre du recul par rapport aux formatages que nous subissons tous, afin de considérer la question de notre avenir commun avec davantage de hauteur. Osons imaginer l'inédit. Prenons le meilleur des multiples traditions de l'humanité, et le meilleur de la modernité, pour forger un monde qui n'a encore jamais existé. Soyons des explorateurs de l'avenir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maya26Maya26   13 octobre 2017
Bien souvent, après une intense journée de travail, je repars en rêve visiter ces tribus chez lesquelles est restée une partie de mon coeur. Je réalise à quel point ces années autour du monde, ces partages avec les peuples racines m'ont déconditionné, déformaté de la pensée dominante en Occident et ouvert à d'autres paradigmes. J'ai besoin de croiser les connaissances acquises par l'expérimentation, les lectures, les échanges avec les agronomes et naturalistes qui viennent visiter la ferme, avec les enseignements tirés de ces années de navigation. je suis pétri de ces moments partagés avec les communautés tribales, de ces immersions au coeur d'écosystèmes inviolés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ZephirineZephirine   29 janvier 2021
Le jardinier-maraîcher permaculturel ne cherche pas tant à faire pousser des plantes - les plantes savent très bien pousser sans lui, merci, elles le font depuis la nuit des temps-, il tente avant tout de favoriser l'épanouissement de toutes les forces de vie présentes dans son jardin. J'aime à penser que nous sommes les serviteurs des vers de terre!
Commenter  J’apprécie          41
ZephirineZephirine   28 janvier 2021
La confiance et l'amitié de ces grands pionniers pour les petits débutants que nous étions me faisaient penser à un passage de relais: il revient à nos générations de poursuivre l’œuvre qu'ils ont lancée, forte de leurs conseils et de leur regard bienveillant.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Charles Hervé-Gruyer (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Hervé-Gruyer
Dans l'Eure, en Normandie, nous nous trouvons avec Charles Hervé-Gruyer et son épouse, Perrine, créateurs de la Ferme biologique du Bec. Il nous expose les principes de la Permaculture dans l'Agriculture et nous donne sa vision sur des Micro-Fermes... "Prenons soin de la Terre, des Hommes et partageons équitablement les Ressources!"
autres livres classés : permacultureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
139 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre