AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Actes Sud

Créée en 1978 par Hubert Nyssen, Actes Sud est une maison d'édition française installée depuis 1983 au lieu dit Le Méjan, à Arles. Son catalogue est varié, et propose littérature, essais, documents, beaux-arts, nature, cuisine, ou encore théâtre... Actes Sud a lancé en 2005 une collection de bandes dessinées et possède également Actes Sud Junior, spécialisée dans l'édition d'ouvrages jeunesse.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Actes Sud



Dernières parutions chez Actes Sud


Dernières critiques
Autantenemportentleslivres
  18 janvier 2018
La maladroite de Alexandre Seurat


Mon avis:



Il y a des lectures qui me semblent indispensables, des récits qui s'inspirent de faits réels, d'actualité, bien plus fréquents malheureusement que l'on pourrait l'imaginer. La maladroite fait partie de cela, je n'ai donc pas tardé à me le procurer dès sa sortie en poche.



L'histoire c'est celle de Diana, petite fille de 6 ans qui semble être en apparence une petite fille comme toutes les autres. Seulement voilà certaines incohérences dans son comportement et des blessures physiques qui reviennent assez régulièrement commencent à alarmer son entourage. C'est ainsi le témoignage de plusieurs personnes qui la côtoient au quotidien que nous suivons tour à tour, sa tante, sa grand-mère, son institutrice, la directrice de l'école... Une narration hachurée et saccadée qui peut déstabiliser, mais qui reflète à mon sens parfaitement les souvenirs presque impossibles à croire et l’impuissance de toutes ces personnes qui n'ont été que spectateurs d'un drame. C'est le premier roman sur les maltraitances infantiles que je lis et je ressors de ma lecture bouleversée évidemment, mais surtout abasourdie et en colère.



Abasourdie parce qu'il est impossible de comprendre comment des parents peuvent infliger cela à leur enfant. Au regard du récit qui je pense s'inspire énormément d’histoires vraies similaires, je pense que le contexte familiale dans lequel ont grandit ces parents bourreaux joue sans doute beaucoup. Bien souvent les personnes ayant eu une enfance difficile répercutent plus tard leur douleur de quelque manière que se soit, et parfois sur leurs enfants. Quoi qu'il en soit, troubles psychologiques, méchanceté gratuite, rien ne justifie de tels actes abominables. C'est un récit très dur qu'Alexandre Seurat nous livre ici, un texte révoltant qui m'a souvent exaspéré par le manque de réaction des autorités compétentes.



Je suis parfois estomaquée de la lenteur du système judiciaire français, du fait qu'il faut toujours attendre que quelque chose de grave se produise, qu'il soit trop tard pour enfin faire bouger les choses. Le cas de la petite Diana m'a rappelé le cas de la petite Fiona courant 2013 morte sous les coups de ses parents. Là encore rien a été fait à temps pour empêcher ce terrible drame. Lorsque l'on voit que bon nombre de preuves sont sous nos yeux, qu'il paraît invraisemblable qu'une petite fille de 6 ans soit si souvent maladroite, se blesse constamment et paraisse renfermée, comment expliquer que ces preuves là soient insuffisantes pour placer la petite en lieu sûr ou du moins placer sous surveillance les parents ?



Pourtant dans un sens je comprends. Je comprends que ce genre de problème ne soit pas évidant à traiter, que l'on se sente impuissant, que sans preuves concrètes on ne puisse rien faire et que l'on doute même que ce que l'on suspecte soit vrai, que l'on a peur d'aggraver le cas de la victime en faisant fuir la famille comme cela a été le cas de nombreuses fois pour Diana. En 110 pages Alexandre Seurat réussi à aborder le sujet de la maltraitance avec beaucoup de justesse, à nous montrer l'impuissance des personnes concernées qui ne savent pas comment réagir face au drame qui se déroule sous leurs yeux, et face au silence de ces victimes qui n'osent bien souvent pas s'exprimer.



Pour conclure:

Un roman inspiré malheureusement de faits réels qui dénonce avec beaucoup de sensibilité et de justesse la maltraitance infantile. Un récit dur et poignant qui révolte mais qui nous fait prendre conscience aussi que beaucoup de chemin reste à parcourir face à la complexité d'un tel problème familial. A lire.



Ma note: 18/20.
Lien : http://autantenemportelesliv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sak71
  18 janvier 2018
Cosmopolis de Don DeLillo
L’intrigue est secondaire ; vous lirez dans les critiques précédentes qu’il s’agit de capitalisme, d’argent fou, de cynisme. Mais le coup de cœur est réellement pour le style poétique surréaliste, comme si Boris Vian décrivait NewYork vu d’une limousine, la thématique du temps, très important et assez génialement vue dans le mariage du protagoniste, la narration hallucinée qui fait que les événements s’enchaînent comme dans les rêves, l’histoire se déroule de façon fluide alors qu’on est dans le chaos.

Le personnage principal est au delà des clichés , hyper intelligent mais lucide sur lui même, les femmes sont poétiques, objets de désir mais dotées d’un cerveau parfois poétique .

C’est un livre à relire et c’ezt un coup de cœur, découverte de cet auteur américain monumental.
Commenter  J’apprécie          11
Arale
  18 janvier 2018
La dernière nuit à Tremore Beach de Mikel Santiago
En voilà une jolie rentrée littéraire d'hiver!



Un homme, un divorce, une maison en bord de mer, et un éclair...



La dernière nuit à Tremore Beach est un thriller psychologique aux frontières du fantastique. C'est au cœur de l'Irlande, sous une tempête épouvantable, que tout commence: les rêves prémonitoires, les soupçons, la menace qui plane, de plus en plus forte.



M. Santiago a cette faculté étonnante de mettre en place un univers dense, dans lequel le lecteur parvient à s'immerger dès les premières pages. La richesse de son écriture donnent une réalité et une beauté aux paysages de l'Irlande telle que j'ai été soufflée.



La tension de ce thriller se met en place progressivement, en faisant un page-turner immersif, ou la psychologie, le rapport aux autres, l'apparente folie du personnage principal ont eu légèrement tendance à me rendre moi-même cinglée.



Avec une tension qui atteint son paroxysme dans un final qui fait battre le cœur à mille à l'heure, La dernière nuit à Tremore Beach ne peut que plaire.



Non, vraiment, si vous ouvrez ce livre, attendez-vous à voyager au cœur de l'Irlande.

Vous débarquerez un jour de grand vent, vous entendrez les vagues frapper la roche, vous rencontrerez des personnages réalistes et attachant... Bref, vous voyagerez, tout en ayant droit à une p**ain d'intrigue... Alors, convaincu?



Un thriller qualitatif et orignal, à lire sous un plaid, un jour de pluie...
Lien : http://effetjovienplutonien...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10