AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800146567
Éditeur : Dupuis (28/05/2010)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Comment expliquer la subite passion qui anime le triste Clovis pour l'Angélus de Millet? Pourquoi l'obsession de Dali pour ce même tableau fascine-t-elle à ce point le petit représentant de commerce? Lui-même n'en sait rien. L'urgence sourde qui le pousse à chercher dans l'oeuvre les raisons de son émoi, va bouleverser sa vie la plus intime...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  20 août 2014
En sortant de son rendez-vous dans un cabinet d'analyses médicales parisien, Clovis Chaumel, quadra désabusé, un peu mal dans sa peau, se rend au Musée d'Orsay. Quelle idée saugrenue! Cela fait des années qu'il n'a pas mis les pieds dans un endroit pareil. En déambulant dans les allées, il tombe nez à nez avec "L'angélus" de Millet. Pris d'un malaise soudain et inexpliqué, il manque de s'évanouir et a besoin de s'assoir. Il aurait voulu en ramener une reproduction chez lui mais, manque de chance, les stocks étaient épuisés. de retour chez lui, à Chamalieu, ses enfants, Stéphane et Etienne grognent quand ils voient que leur père leur a ramenés le même petit souvenir, à savoir une tour Eiffel. Mais, bien vite, Clovis demande à son aîné de rechercher le tableau sur internet et de lui en faire une copie. Il explique ainsi à sa femme, Isa, sa mésaventure de la veille. Mais son fils sort de l'imprimante non pas le tableau de Millet mais celui que Dali a fait en s'inspirant de l'oeuvre originelle. Se prenant de passion pour ce tableau, voulant à tout prix savoir ce qui lui est arrivé alors qu'il était au Musée et ne comprenant pas pourquoi, soudainement, des souvenirs d'enfance lui reviennent en mémoire, il va passer beaucoup de temps dans ses recherches, quitte à délaisser femme et enfants...
A l'instar de la première de couverture, Franck Giroud nous livre pièces par pièces quelques éléments de la vie de Clovis Chaumel et du tableau de Millet qui recèle bien des mystères. Pour les ignorants dont je fais partie, il faut savoir que Dali a voué une certaine passion pour ne pas dire une réelle fascination pour "L'Angélus" de Millet peint en 1858, au point de le détourner une dizaine de fois dans ses propres oeuvres. Selon lui, le panier sur lequel se penche ce couple d'agriculteurs contenait non pas des pommes de terre mais un cercueil. Clovis Chaumel va, lui aussi, porté un intérêt particulier à ce tableau qui l'a ému et chamboulé plus que de raison. Il tentera ainsi de comprendre pourquoi avec l'aide de la jolie professeur de dessin de son fils. L'auteur nous offre ainsi un scénario vraiment original et captivant. La trame est passionnante de bout en bout. le dessin semi-réaliste de Homs est finement travaillé et les couleurs chaudes au ton désuet sont des plus charmantes. L'ensemble est d'une élégance incroyable.
Un premier volet qui se contemple, assurément...
Secrets, l'Angélus... à percer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
Crossroads
  15 mai 2015
Certains disent qu'un bouquin a changé leur vie à tout jamais. D'autres un film. Pour les plus chanceux, c'est un tête-à-tête avec une Micheline, pas la voisine du cinquième mais un autorail d'un fort beau gabarit. Ces derniers ne sont hélas plus là pour l'évoquer.
Pour Clovis Chaumel, le fait de tomber sur " L'Angélus" - huile sur toile de Jeff Millet peinte en 1857 - bouleversera sa morne existence de façon irrémédiable.
Mari rangé et amorphe, père moyennement concerné par sa progéniture, l'ami Clovis va se découvrir des ressources insoupçonnées, se révéler, éclore de son cocon familial pour finalement passer de la gluante larve au gracieux lépidoptère.
Ça fait rêver, non?
Bon, je sais, présenté comme cela, ça donne pas forcément envie de craquer un p'tit billet de 30 pour découvrir cette BD .
Ce serait vraiment dommage car outre un graphisme chiadé à l'encrage hyperréaliste (merci m'sieur Homs), cet Angélus s'avère bien plus profond qu'il n'y parait.
Un scénario atypique et intelligent (merci m'sieur Giroud) font de ce premier opus une réelle belle découverte, occasionnant même moult questionnements quant à sa vie, ce que l'on en a fait et l'orientation future que l'on souhaiterait lui donner.
L'Angélus, prière de le découvrir sans plus attendre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
diablotin0
  21 janvier 2018
Homs et Giroud, nous présentent Clovis Chaumel, un personnage peu charismatique menant une vie terne et sans relief. A l'issue d'une visite à l'hôpital, il va entrer fortuitement dans au musée d'Orsay et se retrouver devant un tableau de Millet « L'Angélus » qui va le fasciner. Il va alors entreprendre des recherches sur celui-ci et découvrir que Dali en a fait plusieurs représentations.
Ce mystère de l'histoire de l'art va redonner un sens à sa vie, il va s'investir dans les recherches dans les bibliothèques , sur le net et auprès de la charmante Evelyne, professeur d'art plastique de son fils. Son émotion vis-à-vis de ce tableau est telle que cela va faire resurgir des éléments de son histoire familiale. Une énigme psychologique va alors se greffer à l'intrigue picturale.
J'aime beaucoup le graphisme aux multiples détails soignés et ce Clovis peu attirant au début de la bd devient très attachant !
Je suis contente de ne pas être obligée d'attendre le tome suivant, il m'attend !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
lyoko
  21 août 2014
Un homme n'ayant quasiment jamais mis les pieds au musée, lors d'une visite a Paris décide d'aller visiter le musée d'Orsay. devant le tableau de l'Angelus de jean-François Millet il éprouve d'étranges sensations. Il va donc chercher à découvrir le pourquoi du comment. Sa vie en est toute chamboulée et son passé, son enfance sont devenus de véritables énigmes.
Je ne suis pas habituée a ce style de graphismes qui m'ont un peu dérangé au début.
Ensuite, je ne voyais pas de trop ou voulait en venir les auteurs , mais le mystère me fascine et me pousse a vouloir lire le tome 2.
Je ne suis pas une très grande fan de peinture mais j'aime un peintre tout particulièrement : Dali !! Alors faire tourner le mystère autour de cet homme lui même étrange me motive encore plus pour connaître le fin de cette histoire
Commenter  J’apprécie          140
jovidalens
  17 août 2013
La BD s'ouvre sur une scène de rue : des enfants jouent sur une place. Ils ont des batons, courrent après une balle ; on est dans le feu de l'action. Il pleut, ça dérape, et l'un d'eux glisse et tombe....avec ses patins à roulettes ! Scéne, pas du tout actuelle ! le petit garçon, plein de vie, de curiosité est devenu un adulte bien rangé, bien coincé dans son costume strict et sa cravate sage. Il est père de famille, il a deux garçons, dont l'aîné ne le ménage pas, le rabroue ; bon d'accord, le gamin est en pleine crise d'adolescence, mais il y va fort avec son père, à croire qu'il prend son père pour un..."vieux con" ? Il le prend pour un "vieux con" dont il aurait presque honte !
Un jour de déplacement à Paris, Clovis, le père, va entrer dans un musée et se retrouver en état de choc devant "L'angélus" de Millet. A partir de ce moment, il va essayer de comprendre et l'on va suivre et son enquête, et ses découvertes et ses rencontres ; lui le silencieux, le discret, va peu à peu se dévoiler, s'ouvrir à d'autres, reprendre corps et vie.
Le sujet de cette série de BD est bien trouvé : les secrets de famille et comment ceux-ci se révèlent.
Très original "angle d'attaque" pour "L'Angélus", oeuvre si sage et si classique et si connue qui déclenche un ourgan dans la vie de Clovis et de sa famille.
Scénario rondement mené, qui nous fait tourner les pages, complètement concentrés sur les péripéties, qui implique le lecteur dans la vie de cette famille, boulversée ! On devine l'histoire de Clovis, mais pas les méandres, pas la façon dont ce secret l'a lligoté, baillonné, presque anesthésié.
Les dessins sont superbes et les planches mises en lumière en fonction de celle du lieu et de la journée.
Un à propos des scènes, comme si nous y étions immergés : on a envie d'houspiller le fils, de dire à sa femme qui se croit trahie d'arrêter d'en rajouter une couche à son mari déjà bien accablé de problèmes, et de donner une accolade à Clovis !
Allez, on croise les doigts : il va s'en sortir le Clovis !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
jovidalensjovidalens   17 août 2013
J'ai des copains qui ont des parents plus agés que toi, mais même parmi les plus vieux, j'en connais aucun qui ait pas de portable, qui sache pas se servir d'un ordinateur et qui utilise encore l'annuaire :
L'annuaire ! Heureusement que personne ne sait au collège ! Sinon, je te dis pas la honte !
Commenter  J’apprécie          20
fannyvincentfannyvincent   07 juin 2015
Pourquoi ?! Qu'est-ce qu'il a de plus que les autres, ce bon dieu de tableau ??
Commenter  J’apprécie          40
Helene1960Helene1960   10 mai 2015
Tu vois Claude, c'est le Seigneur qui nous punit !
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Homs (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Homs
LA CHRONIQUE DE THOMAS - SHI (TOME 3)
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Homs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3368 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre