AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290072435
Éditeur : J'ai Lu (11/06/2014)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 192 notes)
Résumé :
Je crois que cette fois, c’est sûr, je suis née sous une mauvaise étoile. J’ai d’abord découvert les vampires, puis les anges, ensuite les entre-deux, les démons, et maintenant, voilà qu’on me jette des sorts et qu’on accroche des poulets égorgés à ma porte. Il ne manquait plus que ça ! Daphnée, ma colocataire, affirme que c’est parce que j’ai un mauvais karma, tu parles !
Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  07 septembre 2016
Oh waouh !!!! Vous savez ces sensation que l'on ressent quand on mange un bon chocolat, les frissons, l'extase, le planage, etc. Eh bien quand j'ai fini par tourner la dernière page de ce livre, c'est exactement la sensation que j'ai eu. Pour dire, c'était comme si j'en mangeais deux sorte, le blanc et le noir. Je vous dis tout de go, je suis sur un petit nuage. Hou la la !!!!! Bin quoi moi aussi j'ai le droit de planer sur ces beaux mâles, sexy et macho. Il n'y a pas que les hommes qui peuvent planer. Mais bon, Felicity Atcock est un pure bonheur, une pure merveille, et selon mes calculs, je pense que je ne vais pas pouvoir me défaire de ce petit bijoux. Dieux merci, la suite est déjà dans ma P.A.L. La joie. J'adore. Et si on allait découvrir un peu cette pépite gourmande.
Tout d'abord, avant d'approfondir cette chronique, introduisons nous tout en douceur dans ce livre en débutant par le synopsis. Selon ses dire, Felicity pense être née, à cent pour cent, sous une mauvaise étoile. Pourquoi ? Tout d'abord à cause des vampires, vu que sa tante en est une. Puis vient les anges, avec l'arrivée de Terrence et de Stéphanie. En suite les entre-deux, comme Stan. Enfin les démons avec le petit copain de sa tante ou à la rigueur Lucifer. Et maintenant, çà ! Par çà, j'entends par là qu'on accroche des poulets égorgés sur sa porte ainsi qu'il semblerait qu'elle soit victime de sortilège. Franchement, il ne manquait plus que cela. Si seulement quelqu'un voulait bien lui donner des réponses, ce serait super. Et sa copine en rajoute une bonne couche en lui disant que c'est sans doute dut au fait qu'elle ait un mauvais karma. Sans compter qu'elle a sur le feu entrain de mijoter une autre flambée de problèmes. Greg, son ex, cet idiot s'est amouraché d'une griffeuse psychopathe qu'elle ne voie pas d'un bon oeil. Et comble de l'ironie, il semblerait qu'il ait de sérieux problèmes. Mais, pour miss Felicity, il faut qu'elle l'aide. Même si cela signifie avoir de sacrés ennuis. Comment va-t-elle bien pouvoir sortir de ce merdier ?
Maintenant nous pouvons commencer à entrer plus en profondeur dans ce roman avec les personnages.
Tout d'abord, je tiens à préciser que Felicity reste la même que ce qu'elle était dans le tome un, c'est-à-dire prête à tout pour ses amis, avec une répartie à toute épreuve et un humour irrésistible. Sauf qu'à la différence prés, c'est que désormais, elle sait qu'elle est la descendante d'un ange, et que ce dernier était le binôme et meilleur ami de Stan. D'où le fait qu'il soit attiré autant par elle. de plus, ce qui reste toujours autant un bon point, c'est son humour avec un coté métaphorique, mais qui vous fait marrer, comme jamais. Ah la la, si j'étais un homme je serais bien tomber amoureuse d'elle. Mais allez savoir peut être que pourrais être elle. Il faut dire, que cette petite diablesse, est vraiment diablement attachante. Mais moi ce qui me plaît le plus en dehors de son humour, pour le moins singulier, c'est le fait que tout les problèmes de la terre lui tombe sur la tête. Et que pour s'en sortir, elle en appelle à mes deux amour de chocolat. En plus cela tombe bien elle travaille dans une chocolaterie.
Comme on ne peut pas parler d'elle sans parler du chocolat, en voici en voilà. Avec pour débuter mister chocolat blanc, je veux dire Terrence. Oh lui il est tout bonnement craquant. Il est super avec elle, mais un peu trop macho le flic angélique. Possessif aussi, soit dit en passant. Et comme dirait Felicity elle même, c'est à se demander quel genre d'ange il pourrait être vu comment il est porté sur la chose. Mais vu comment elle aime bien, je ne vais pas la plaindre.
A coté vient chocolat noir, l'entre-deux, l'irréel, l'irrécupérable, l'improbable, le bad boy de service, le macho des machos, Stan. le roi du ''je m'en foutisme'' mais qui répond présent à Felicity chaque fois que cela est possible. Il pourra faire croire à tous qu'il est un sadique, un mythomane, une espèce de piaf sans cervelle, etc, à moi il ne me la fera pas. C'est un homme qui cherche à sa façon de prouver ses sentiments à Felicity, mais vu comment il s'y prends, c'est pas gagner. Très présent dans ce tome, et avec de nombreuses révélation sur lui, on va alors comprendre pourquoi il agit ainsi. Même si cela ne l'excuse en rien. Mais lui, c'est mon petit préférer. Je l'adore.
Et bien évidement, on à les personnages secondaires. Avec pour ouvrir le bal Daphnée l'introvertie de service qui malgré ses débordements, est en réalité le meilleure amie par excellence. Puis vient Toni, son petit ami vampire et bras droit de Stan à la fièvre du samedi soir. Ensuite, Stéphanie, le binôme fliquette angélique de Terrence toujours aussi portée sur la chose mais toujours en train de prendre partie pour Felicity. Tant qu'a Greg, c'est un vrai nid à problèmes avec un caractère de cochon, et dont la vie sexuelle est plutôt suspecte. Mais sous ses aires de gros dur, un coeur gros comme çà bat.
Et enfin, les filles avec qui Felicity travaille à la chocolaterie et qui sont vraiment extra.
Bref de très bon personnages. Au moins maintenant, on peut passer aux choses plus sérieuse, avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et bien entendu l'intrigue du livre.
Tout d'abord, la plume de Sophie Jomain est vraiment très légère, mais aussi très fluide. On sent que l'auteur revisite à sa sauce le mythe du vampire et des anges. Et c'est ce qui fait que l'on a pas envie de lâcher notre livre à aucun moment. de plus les pages défilent vraiment très vite. Néanmoins, cela ne change en aucun cas, le fait que l'on se sent happée par l'histoire, et que l'on en veut plus. Bien au contraire. Quand un livre est fini, on se dit direct, il me faut le suivant. L'univers qui a été mis en place dés le tome un, et qui était déjà très riche, se voir encore enrichi par de nouveaux personnages, et de nouvelles créatures. Les actions, les rebondissements, et les révélations rythme parfaitement le récit, du début jusqu'à la fin du tome. Par ailleurs, les personnages sont très attachants, et leurs caractères sont tellement bien travaillés que l'on se demande s'ils n'existeraient pas réellement. Bref, tout cela pour dire que l'auteur à une très belle plume et surtout fort agréable à lire.
Ensuite, vient la romance entre les protagonistes. Comme vous vous en doutiez, on se retrouve avec un triangle amoureux composé de Terrence, Felicity, et bien entendu, Stan. Terrence, malgré ces crises de nerf vis à vis de Stan, est un homme très protecteur envers Felicity, qu'il aime vraiment énormément. Mas ce qui m'a le plus agacé dans cette histoire c'est sa manie à sauter à tout bout de champ sur le chocolat au lait, alias Felicity. Je veux bien admettre que c'est un aphrodisiaque, mais quand même, c'est exagérer. Après il y a Stan, qui lui par ce coté bad boy est vraiment mignon tout plein. A sa façon, il est attentionné vis à vis de Feli, surtout maintenant qu'il sait que la ''petite chatte'' est la file de son poto. Mais ce qui me dérange le plus, c'est qu'il cache sa réel attirance, sous une tonne de couches de crétinerie et de fanfaronnade. Mais cela c'est Stan tout craché, un peu d'arrogance, mais de plus en plus humain. du coup, la pauvre petite Feli ne sait plus qui choisir. Et c'est bien compréhensible, car le chocolat blanc comme le noir est bien fondant quand on le mange.
Enfin, parlons de l'intrigue. Tout doucement, et avec de nombreux rebondissements, elle avance. En effet quelque semaines après avoir retrouvé son ex ivre mort et le dos labouré à coup de griffes du coté de la fièvre du samedi soir, Feli va alors se poser de nombreuses questions quand à la situation de ce dernier. Et comme à son habitude, la bonne copine qu'elle est va alors mettre son nez dans des affaires qui ne la concerne pas. Mais c'est sans compter qu'elle va alors attiser la colère de certaines créatures qu'il ne vaudrai mieux pas avoir comme ennemies, voir même pour plus de sécurité, croiser sur son chemin. Des créatures à la solde de Lucifer lui même. Néanmoins, si on avance pas à pas dans cette intrigue, on apprend alors à travers la lecture de nombreuses révélations, autant sur les deux coqs que sur la petite poulette.
Par ailleurs, Sophie Jomain, va vous faire mettre en rogne à la fin, par ce que le final de ce livre est tout simplement whaou !!! Je ne l'avais vraiment pas vu venir celle là. Avec ces événements qui se mêlent, qui s'emmêlent, qui s'enchaînent, qui se déchaînent, et cela depuis le début du roman, qui aurait put penser à un tel final. Personne. du coup cela relance l'intrigue avec un grand coup de fouet, car à ce moment là il n'y a qu'une question possible. Mais qui ? L'auteur a sut si bien joué du violon tout le long du roman, que c'est clair on tombe des nus. Laissez moi deviner, vous cherchez à comprendre de quoi je parle ? Mais tout simplement de ''bip''.
En conclusion, je suis une fan, autant des romans de Sophie Jomain, que de ses personnages aussi attachants les uns et les autres. Entre une intrigue captivante et des révélations à vous couper le souffle, l'histoire de Felicity vous tiendra en haleine tout le long du livre. de plus, la fin du livre est tellement inimaginable, que l'envi d'aller lire le tome trois de cette saga va se faire ressentir très vite. Par ailleurs, l'humour présent vous fera vous tordre de rire à tels point que vous en auriez mal aux cotes. du coup angélique … démoniaque … ou entre les deux, je ne sais pas vraiment quoi choisir pour décrire ce tome. Mais une chose est sure, je vais m'atteler à la lecture du tome trois immédiatement. Sur ceux, à la prochaine pour ma chronique sur les nouvelles aventures de Felicity Atcock les anges sont de mauvais poil. Bye.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tsukibou
  02 novembre 2012
Vous souvenez vous de ma première rencontre avec Felicity Atcock et son entourage quelque peu... hors du commun ?! Et bien nous voici de nouveau embarqué dans ses aventures Angéliques... Démoniaques... Entre-les-Deux... je ne sais plus trop à force !!
Alors qu'elle se remet doucement de ses émois du tome précédent, la voici de nouveau embarqué dans une histoire louche qui met en scène... Greg Adams, ex partenaire de Feli, qui s'est enfoncé jusqu'au cou dans un coup un peu tordu (et là on fait fonctionner son imagination car cette phrase possède moultes sens cachés!!). Feli en bonne ex-copines se mêlent comme d'habitude de ce qui ne la regarde pas et se retrouve, elle aussi, dans la ligne de mire de créature qu'il ne vaut mieux pas mettre en colère... mais, pas seulement ! Révélation sur son passé et retournement de situation qui remet en question son avenir... Feli n'est décidément pas au bout de ses peines...
Est-ce que je vous rappels une énième fois que j'aime beaucoup la plume et le style de Sophie ?! de toute façon vous le lirez à un moment ou à un autre et donc... J'adore Sophie !!!! Son univers, son style, sa plume, ses personnages !! Elle possède une imagination dont les frontières sont loin, très, très, très loin !! Je suis persuadée qu'elle n'a pas fini de nous surprendre avec Feli ou même ses autres personnages et autres univers !
L'histoire, l'intrigue, l'enquête, quel que soit le nom que vous lui donnez est rondement bien menée ! Il existe de nombreux rebondissements très surprenants, l'émotion est au rendez-vous également sans oublier l'humour et la répartie de notre héroïne !
J'ai donc une fois encore bien accrochée à ce roman que j'ai trouvé plus... « sombre » que le premier tome, je ne sais pas si c'est exactement le bon terme, l'humour est toujours présent mais, les relations entre les personnages sont plus... torturés, une certaine sincérité s'installe entre eux ce qui rend tout cela plus... je ne sais pas vraiment comment l'expliqué, je dirais... aboutit ! Voilà c'est ça ce second tome est plus abouti que le premier !
L'histoire se déroule quelques semaines après la fin du premier volume, Felicity se pose de nombreuses questions quant à la situation de Greg, qu'elle avait retrouvé ivre et le dos labouré de griffe sur le capot de sa voiture en face de « La fièvre du samedi soir ». Alors que l'affaire se présente comme assez simple, le déroulement des événements font que l'on apprend et découvre tout un tas de choses sur Feli, Stan et Terrence ainsi que sur l'univers créé par l'auteure. de nouvelles créatures font leur apparition et elles sont loin d'être commodes, on n'imagine pas que …. Non je ne vous dirais rien, il vous faudra découvrir le pourquoi du comment par vous même !!! Sachez juste que la fin est des plus inenvisageable lorsque l'on commence le roman, les événements se mêlent, s'emmêlent, s'enchaîne et nous révèle tout un tas de choses que l'on n'aurait jamais pu s'imaginer lorsque l'on connaît un tantinet le caractère de certains personnages et puis finalement on se dit que ceci explique cela... C'est à ce moment là que l'on se dit que Sophie avait tout calculé et qu'elle possède un réel talent pour nous mener en bateau... Et les dernières phrases sont.... insoutenables !! Une fois encore on a de légères envies de meurtre envers l'auteure qui a l'audace de nous laisser sur une fin pareil, à la fois un peu mélancolique, heureuse, étonnante, détonante et la question que l'on a envie de hurler c'est « QUI ?!?! MAIS QUI ?!?! » (Vous êtes intrigué là ?! Lol)
Je reviens quelques temps sur les personnages et leur évolution, je vais tenter de ne pas trop vous en dévoiler tout en vous donnant envie de les découvrir...
Felicity est toujours égale à elle-même, on peut toujours la caser dans la catégorie des « gentilles à tendance bonne-poire » mais, désormais avec une connaissance de l'existence du surnaturel qui a tendance à plus compliquer sa vie que la faciliter … Elle possède toujours autant d'humour et de répartie qui la rende amusante et attachante. Cette fois-ci les paroles et les actes d'autres personnages sur sa personne vont mettre ses émotions en vrac et les nôtres avec !!
Terrence est également toujours le même, un Ange un peu (beaucoup) bourru, qui obtient coûte que coûte ce qu'il désire... On le voit un peu moins que dans le livre précédent (je trouve) mais, chacune de ses apparitions est capitale !
Stanilas, je trouve que c'est le personnages qui s'est le plus révélé dans ce tome, certes c'était plus ou moins volontaire, mais, alors que dans le premier opus je le trouvais imbus de sa personne, hautain et égocentrique dans ce tome il est... toujours le même avec une pointe d'humanité en plus... le mystère Stan s'épaissit =P C'est le personnage qui m'a le plus touchée dans ce second tome !!
On découvre également Greg le « bulldozer », on le connaissait de réputation dans « Les Anges mordent aussi » mais, ici nous le rencontrons vraiment et il est vrai qu'il a un caractère de cochon et une vie sexuelle des plus suspecte néanmoins, comme tout gros dur qui se la pète, il cache une certaine fragilité des plus touchante ! J'ai apprécié ce personnage, je ne sais pas si on aura l'occasion de le croiser de nouveau, mais, cette rencontre m'a bien plu.
Les personnages secondaires sont sensiblement les mêmes avec certes de petites variantes pour les vilains méchants pas beaux mais, si je vous en révèle trop je vais devoir vous obliger de façon peu catholique à lire le livre le plus rapidement possible et je doute que vous appréciez mes manières lupines à atteindre mon but ;-)
En conclusion, un tome selon moi plus abouti que le précédent du point de vue des personnages, l'intrigue est vraiment palpitante, l'auteure réussit encore avec brio à nous emmener sans difficulté aucune dans son univers, elle nous fait douter, rire, fulminer, trembler et tout cela mené de main de maître(sse) sous une plume fluide, super agréable à lire, avec un rythme juste comme il faut, des passages d'accalmie, pour que notre petit coeur puisse se remettre de ses émotions... bref tout ce qu'il faut là où il faut (un peu comme Stan, ou Terrence lol) ! Un roman qui ne fait que confirmer que Sophie a énormément de talent et qu'avec celui-ci elle nous emmène où elle le veut et comme elle le veut d'un simple mot !!
Bravo Sophie et... MERCI !!!
Lien : http://tsuki-books.cowblog.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
helvetius
  24 septembre 2017
Un second tome tout aussi plaisant à lire que le premier, je me suis de nouveau embarquée aux côtés de Felicity et de ses mésaventures qui la mènent de plus en plus loin dans sa découverte des créatures surnaturelles.
Le premier tome nous plantait le décor et nous proposait des personnages haut en couleur. le second tome nous propose encore des personnages hauts en couleurs et l'auteur introduit d'ailleurs de nouvelles créatures surnaturelle comme les ozibuths. Mais ce que j'ai préféré dans ce tome, c'est qu'on commence à en apprendre plus sur le passé et les origines de Felicity, et aussi sur celles de Terrence et Stan. Ainsi, on comprend pourquoi Felicity peut capter les discussions que les anges ont avec Dieu, et surtout, on comprend comment elle a pu se retrouver sans aucune raison en plein enfer, devant le Prince des Enfers en personne ! Et Felicity peut ainsi comprendre pourquoi elle a autant la poisse ! Cela augure une évolution des relations qui, je pense, ne seront pas pour me déplaire vu que Terrence retrouve son âme soeur, si je puis dire, et qu'on apprend pas mal de choses sur le passé de Stan qui le rendent beaucoup plus intéressant et humain qu'on ne pourrait le penser au départ. Finalement, je vais faire une comparaison bateau mais Stan me fait grandement penser à Erik Northman de la série La communauté du Sud de Charlaine Harris, étant fan, je ne peux qu'apprécier ce personnage à l'humour déridant et au sex-appeal fou...
Ce second tome est toujours aussi frais et fluide à lire, Sophie Jomain est une auteur moderne qui n'a rien à envier aux auteurs anglo-saxonnes de Bit-Lit ou d'Urban Fantasy. Ce second tome se dévore et c'est savoureux, Felicity Atcock est drôle, forte et attachante et, malgré qu'elle ne soit qu'une humaine, elle nous réserve bien des surprises pour la suite. C'est donc avec plaisir que je continuerai à lire les mésaventures de Felicity et ses proches!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
sinupsia
  24 novembre 2012
Décidément, les romans de Sophie Jomain ont le don d'être des coups de ♥ pour moi. Mais que je dis coup de coeur le mot est faible. Les anges ont la dent dure est un méga coup de ♥. J'ai adoré du début à la fin. L'histoire est passionnante dès le début et vous oblige à tourner les pages pour connaître la suite. C'est avec beaucoup de mal que j'ai tourné la dernière page. Et une fois de plus une fin qui vous laisse sur les fesses.
Mais avant de vous parler de la fin, commençons par le début.
C'est avec impatience que j'attendais ce second tome. On avait quitté une Feli qui se remettait d'une première aventure et qui devait avalé une tonne de révélations incroyable. Les anges, démons et entre-deux venaient tous de débarquer dans sa vie et la chambouler dans tous les sens.
Notre Félicty se retrouvait avec un lien avec Stan, un entre-deux sexy à se damner et prise dans une relation avec le bel ange, Terrence avec qui pourtant elle savait qu'il n'y aurait que peu d'avenir. Nous la quittions alors qu'elle découvrait d'étrange blessures dans le dos de son ami Greg Adams.
Dans ce tome, Féli n'a pas lâché prise et tente toujours de savoir ce qu'il se passe avec Greg. Il a beau lui dire que les griffes de son dos lui viennent de relation sexuelles et qu'elle n'a pas à s'inquiéter, Félicity n'y croit pas trop. Elle va découvrir alors qu'elle a à faire à bien plus qu'une partenaire aux pratiques étrange. En effet, celle qui inflige tout cela n'a rien d'humain et notre héroïne l'apprend à ses dépends.
Là où l'auteur nous prouve son talent, c'est qu'elle nous révèle peu à peu des informations, nous mène dans des directions qui nous paraissent évidente et au final vous vous rendez compte que non, que vous aviez soupçonné la mauvaise personne.
Quand les grandes révélations se font, j'en reste sans voix.
Pour ce qui est des personnages, et bien ils restent fidèle à eux même.
Félicity reste la même, prête à tout pour ses amis, avec une répartie à toute épreuve et un humour incroyable ce qui donne un coté humour et léger à l'histoire.
Terrence est égal à lui même. Il veut, il prend. Il a envie, il fait. J'ai eu l'impression qu'il était un peu moins présent dans ce tome si mais ses présences sont capitales à l'histoire et j'ai beaucoup aimé les révélations faites sur lui .
Ce qui m'amène à Stan. (Mon chouchou) Il est très présent dans cette histoire et beaucoup de révélation nous aide à mieux le comprendre. Il reste très sur de lui avec un égaux démesuré mais qu'on aime plus que tout. Il nous montre par moment une autre facette qui fera fondre les plus résistantes.
La rencontre de nouveaux personnages très important dans ce tome à par contre contribué à l'effacement de Tony et Daphnée qui sont très peu présent.
Bon en résumé:
L'intrigue, le suspense sont incroyable et addictif. Les révélations faites sur certains personnages nous les rendent encore plus attachants.
Si j'avais un reproche à faire à ce roman, ce serait simplement qu'il est bien trop court à mon gout et mon dieu que c'est difficile d'en tourner la dernière page et de ce dire qu'il va falloir attendre jusqu'au tome 3 pour connaître la suite.
Si vous n'avez pas encore goûté à la plume de cette auteur, je ne peux que vous encourager à le faire. C'est léger, fluide, drôle, captivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LunaZione
  22 septembre 2016
A mon retour d'Allemagne, j'avais très envie de me replonger dans les aventures de Felicity : la jeune fille, son pep's et ses aventures rocambolesques m'avaient donné très envie d'en savoir plus ! Et, effectivement, ce second tome ne manque pas de piquant !
J'ai trouvé l'intrigue vraiment très sympa' et plutôt mystérieuse avec l'arrivée de ces sorcières pas comme les autres et particulièrement vampiriques. C'était assez inattendue pour moi mais j'ai beaucoup aimé d'être dans une ambiance un peu plus "fille". Bon, personnellement, j'avais deviné qui était la coupable du mal-être de Greg assez rapidement mais j'étais loin d'avoir tout vu venir, notamment le grand final.
Les tournants de la vie amoureuse de Felicity m'ont également bien plus même si certain m'ont semblé assez triste bien que la jeune fille n'a pas l'air tant touchée que ça. du coup, de ce côté-là, l'histoire fait un sacré bon et je suis curieuse de voir ce que ça va donner dans les prochains tomes.

J'ai vraiment retrouvé Felicity avec plaisir : sa bonne humeur est vraiment motivante et communicante ! Cette fille est un amour, une vraie bonne copine.
Personnellement, je ne suis pas fana' de la clique de créatures surnaturelles qui la suivent : je les trouve un peu trop superficiels et clichés pour être crédibles même si, je dois bien reconnaître que sans eux, l'histoire serait beaucoup moins piquante.

Sophie Jomain a une écriture très plaisante et sexy. Avec elle, impossible de s'ennuyer ! C'est drôle, fun et captivant ! J'aime également beaucoup le fait que ses romans ne soient pas un épanchement de relations sexuelles comme ça peut être le cas pour plus d'une histoire bit-lit...
Bref, j'ai passé un excellent moment !
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
LipetteLipette   16 janvier 2016
- Tu m'as manqué, a-t-il chuchoté à mon oreille en la mordillant délicatement.
Ça m'a vraiment fait un drôle d'effet. Qu'est-ce qui lui prenait, à la fin ? Il voulait faire enrager Stan ou il le pensait vraiment ? Ces temps-ci, dès qu'on se voyait, il faisait ou disait des trucs étranges.
Je me suis reculée pour l'observer.
- Tout va bien ?
Il a jeté un regard noir à Stan.
- Il y a quelques imperfections dans le paysage, mais on peut dire que ça va.
Il m'a lâchée, puis il est allé inspecter les dégâts. Finalement, il s'est agenouillé devant le cercle de sang.
- Tu en déduis quoi ? a-t-il directement demandé à Stan. Faut-il s'inquiéter ?
Ce dernier ne s'est même pas forcé à rire.
- Etre un gentil depuis trop longtemps t'a sûrement grillé le cerveau. Au cas où tu avais un doute, l'ange, le monde n'est pas encore entré dans l'ère des Bisounours. Les méchants, en vrai... Bouh ! Ça existe !
Terrence s'est relevé pour le fusiller du regard.
- Prends-moi pour un con ! C'est grave ou c'est pas grave ?
- A ton avis ? Les traces te font penser à une chienne en chaleur qui aurait traîné le cul par terre, peut-être ?
Pour le coup, j'ai vu que Terrence frémissait des narines.
- Je vais me le faire !
Stan lui a lancé un regard de défi.
- Par pitié, ne me fends pas le cœur en faisant des promesses que tu n'es pas en mesure de tenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   07 septembre 2016
— On m’a dit que tu as trouvé un dindon à ta porte, hier soir ?
Toute la planète était au courant, ma parole !
— Sur la terre comme au ciel, n’ai-je pu m’empêcher de soupirer. Bonjour, détective McAllistair. Pas un dindon, un poulet.
— Appelle-le comme tu veux ! Alors ? Que foutait l’autre volaille chez toi ?
Il y a eu un instant de flottement. Je dois bien avouer que je me suis sérieusement mise à douter de l’identité de « l’autre volaille », alors j’ai posé la question.
— Euh… qui ça ? Le poulet ou Stan ?
Une poignée de secondes est passée. J’avais perdu Terrence. Allo la tour de contrôle ?
— Le poulet ? Qui appelles-tu « poulet » ? m’a-t-il enfin demandé, complètement paumé.
— D’accord… Tu n’es donc pas au courant.
— Au courant de quoi ? C’est quoi cette histoire de poulet ?
J’étais en train de faire une overdose de volaille. J’allais encore devoir raconter mon aventure de la veille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Milka2bMilka2b   30 octobre 2014
Il était certain d’avoir raison et il avait raison, hélas. Il n’y avait pas grand-chose à jeter chez Stan. Il m’avait d’ailleurs toujours fait penser à un buffet des meilleures choses à manger. Et ce buffet-là, je l’avais à portée de main, je n’avais qu’à me servir. Mais dans mon intérêt, et quelle que soit la force de mon appétit, il était indispensable que je compte les calories avant de passer à table. Stanislas était pire qu’un bloc de foie gras aux truffes noires : c’était beaucoup trop cher et ça restait sur les cuisses !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
verodewverodew   23 avril 2013
Il aurait donné sa vie pour moi et moi, je lui aurais offert la mienne sans l'ombre d'une hésitation. Quand il est mort sur cette terre et dans les cieux, mon âme s'est scindée en deux. Le vide, le néant, c'est tout ce qu'il restait de l'autre moitié.
Commenter  J’apprécie          60
MelieGreyMelieGrey   11 juin 2017
En reculant, je me suis cogné les fesses sur un de ses petits copains. Je suis devenue hystérique. J'ai hurlé aussi fort que je le pouvais.
- Staaaaaaaaaaaaaaaaaan !
- Pas assez rapide ! a clamé Azazel en laissant sortir de sa bouche un filet de fumée noire et nauséabonde.
Puis une ombre noire est passée devant nous.
- Pas assez malin !
Quel soulagement quand j'ai vu mon entre-deux préféré se matérialiser pour me serrer contre son grand corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Sophie Jomain (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Jomain
?? Et si nous vous disions que nous avons la sélection IDEALE pour cet été ? A découvrir dès maintenant ?
Au programme : - La librairie des rêves suspendus, de Emily Blaine - Petites confidences et grandes confessions à Martha's Vineyard, de Sarah Morgan - Tu ne m'oublieras pas deux fois, de Mhairi McFarlane - C'était pas censé se passer comme ça, de Eve Borelli, - Fais-moi taire si tu peux, de Sophie Jomain - Ce crétin de prince charmant, de Agathe Colombier-Hochberg - La guerre des papilles, de Lucie Castel - Mes amies, mes amours, mais encore ? de Agathe Colombier-Hochberg - Avant, j'étais un salaud, de Louisa Méonis - Mais sinon, tout va bien, de Max Deloy
A retrouver sur https://www.harlequin.fr/collection/eth
+ Lire la suite
autres livres classés : angesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les étoiles de Noss Head (quizz sur le nom des personnages)

Quel est le nom de l'héroïne ?

Sisi
Wick
Hannah
Davis

8 questions
105 lecteurs ont répondu
Thème : Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie JomainCréer un quiz sur ce livre